Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Abdelaziz Onkoud, le Maître des Echecs !

Sentation et firté !
mercredi 21 avril 2010
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

Abdelaziz Onkoud, notre brillant maître international pourfend les limites de la générosité en s’inscrivant fort dans l’histoire, son histoire, d’une œuvre, non pas insolite, mais bien concret, en silence, et sous les jeux des projecteurs... parisiens.

La revue de la ville de Pierrefitte-sur-Seine, dans la banlieue parisienne, lui consacre un article qui fait vibrer nos sensations amicales envers sa personne et notre fierté marocaine.

Le titre de l’article : "Abdelaziz Onkoud, le Maître des Echecs". Oui vraiment, il est le Maître des Échecs dans le sens le plus noble et le plus large du mot.

Maître dans le jeu international.

Maître dans la composition échiquetée où il se fraye en continue une place sur les hauteurs de la création artistique.

Maître des élèves, de ses élèves. Que ce soit dans son club, dans les écoles ou parmis les jeunes des banlieues parisiennes, il est le Maître !

Maître "zen" avec qui la force d’esprit s’unit avec lui, par sa sagesse par sa perspicacité et surtout par sa vision des choses.

Maître des échecs.

Maître tout court !


JPEG - 56.7 ko


JPEG - 96.2 ko


JPEG - 63.4 ko


source : http://www.calameo.com/read/0000472... Page 19



Commentaires

Logo de Youssef BOUKDEIR
mercredi 21 avril 2010 à 15h34, par  Youssef BOUKDEIR

Abdelaziz me confia un jour, quand il avait décroché sa licence en économie (1998 ou 1999) et avant même que le projet de son départ pour la France ne soit réalisable, qu’il préférait rester au pays, continuer à enseigner les échecs à l’école Lalla Aicha pour le compte de la FRME à titre bénévole, il aimait ce qu’il faisait avec ses enfants, tout ce qu’il demandait c’est d’avoir un travail qui correspond à sa formation. Il se plaignait aussi que la FRME (à l’époque de Mr Jaafari) ne s’intéressait pas sérieusement à la formation et n’accordait aucun intérêt à la composition des problèmes d’échecs, sa passion de toujours.

Quelques mois, et juste après la naissance de sa fille Houda, il est venu au café (les Friandises) lieu des rencontres des joueurs du TSC à la belle époque, il est venu nous dire Adieu, il quitte le Maroc pour la France, il venait d’avoir un contrat d’enseigner les échecs à Paris.

En 2005, avec d’autres joueurs il fondait le site ME, site dédié aux échecs Marocains, il a sollicité la participation de la FRME aux débats qui seront publiés et qui intéresseraient les conditions des compétitions et les doléances des joueurs, sa demande fut négligée.

L’ancien président ne voyait pas d’un bon œil que les joueurs se mêlent de sa politique de gestion des affaires fédérales, avant la fin de l’année Onkoud est suspendu pour une durée de 5 ans , pour délit d’opinion , sans même qu’il soit entendu par l’ AG qui l’a condamné ( 28-02-2006 ).

Deux mois avant, Ali Sebbar avait subi le même sort juste pour avoir osé demander son transfert du Raja au TSC.

En Mai 2007, nos honorables présidents des clubs valident la suspension de Ali et aussi celle de Tissir qui vient s’ajouter à la liste des suspendus, Tissir quant à lui a été suspendu pour une affaire au tribunal avec l’ancien président (à titre privé).

Ainsi, trois champions, tous joueurs du Tihad Sportif , club ayant le palmarès le plus riche du Royaume : neuf fois champion du Maroc, huit fois vainqueurs de coupe, douze titres individuels (champion du Maroc senior par Tissir et Onkoud, junior par Tissir, et minime par Karafi et Mchichi, féminin senior et junior par Zahira, vice champion d’Afrique junior et senior par Tissir), deux participations réussies au championnats Arabe des clubs au Caire et à Beyrouth.

Il est clair que le vrai crime de ces trois champions c’est d’appartenir à Tihad Sportif, club rival du Raja (club du président) qui aspirait à un titre quelque soit la façon et quelque soit le prix : même de priver la fédération de ses meilleurs joueurs et meilleurs entraîneurs.

Tissir est installé actuellement à Bahreïn ou il entraîne la sélection nationale junior de ce pays frère, il joue aussi le championnat d’Angleterre avec un club de Londres, son ELO est proche de 2500.

Seul Ali que l’on connaît tous comme joueur talentueux, entraîneur de première classe, mais homme fier et intransigeant sur les principes, qui est encore traqué dans son propre pays .

Brèves

2 septembre 2009 - Décès d’Ahmed Chakroun, cousin de M.Mohamed Chakroun.

Nous venons d’apprendre le décès d’Ahmed Chakroun, à Tanger à l’âge de 60 ans, le cousin de Monsieur (...)

3 février 2009 - Condoléances à la Famille Youness Benjelloun.

Nous avons appris avec tristesse, le décès du grand-père de notre ami Youness Benjelloun, joueur (...)

9 août 2008 - المغرب في البطولة العربية للفئات العمرية بفضل الأندية وآباء الأبطال وتعاون الرئيس بالنياب

تحقق حلم الأبطال المغاربة في الفئات الصغرى للشطرنج في المشاركة في البطولة العربية للشطرنج للفئات العمرية أقل (...)

8 juillet 2008 - مدينة طنجة تحتضن اجتماع المناظرة الوطنية لتنمية الرياضة

استنادا لاجتماع الأندية الرياضية بمدينة تطوان مع المندوب الإقليمي لوزارة الشبيبة والرياضة تم إخبار كافة (...)