Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

" Alliance des Echéphiles Marocains"...

Mes points sur les I
mercredi 16 septembre 2009
par Mohamed Moubarak Ryan
popularité : 1%

• Mon dernier article sur l’ « Alliance des Boxeurs Marocains » a pris une forme satirique… Certains de mes amis m’ont reproché d’avoir été trop vague pour un sujet aussi sérieux ! Alors, sans vouloir attiser davantage de polémiques, qui abondent actuellement sur le site, je voudrais simplement mettre les points sur les I, relatant les tenants et aboutissants de cette créature, avec toutes mes excuses…

Lorsque je proposai, dans un article publié le 22 mai 2007, la création d’une instance alternative , après le blocage de tout changement à l’intérieur même de la FRME, plusieurs "échéphiles" marocains ont récusé cette idée tranchante, craignant de provoquer une rupture définitive, au sein de la famille échiquéenne ; Alors que la constitution d’une telle instance avait, justement, pour premier objectif d’imposer une nouvelle réalité sur le terrain susceptible de briser le pacte scellé entre Amazzal et certains responsables au Ministère de la J&S... j’écrivis en l’occurrence :

« Toutefois, On ne peut subir indéfiniment le diktat d’Amazzal. Personnellement je préconise la création d’une instance échiquéenne alternative, qui serait constituée de véritables échéphiles s’activant dans des clubs responsables et militant pour un réel changement ;l’objectif primordial est de fédérer les efforts de tous, d’améliorer la pratique sportive, et de coordonner l’organisation de vrais tournois et championnats d’échecs ; L’on pourrait, dès cette année, proposer l’idée d’un Circuit National de Tournois Open couronné par un Grand Prix et une compétition par équipes selon le système suisse.

Les clubs qui voudraient bien créer ou rejoindre cette nouvelle instance, auront la liberté de quitter la FRME sous la mainmise de monsieur Amazzal, ou bien de continuer à militer patiemment à l’intérieur, en attendant des jours meilleurs….(Fin de citation)

Deux ans après ; et suite à l’erreur stratégique que commettait « l’opposition » en se bousculant, le 10 mai 2009, à la porte de l’Assemblée Générale de Mounib & Co, subissant ainsi une défaite sévère ; certains clubs ont appelé au boycott de FRME et la constitution d’une nouvelle instance réunissant les clubs qui se sont retirés de l’AG ou qui ont refusé carrément d’y assister. Il y’eût, notamment, le communiqué virulent des clubs de la ligue du Nord qui annonçait la rupture avec la fédération de Mounib et le boycott de toute activité fédérale ultérieure…

Cette idée qui nécessite une préparation minutieuse et une concertation sérieuse entre les clubs qui s’y adhèrent, prend la forme d’un projet expéditif, confectionné par Monsieur El Ghazi, spécialiste de la création de petits clubs dans le nord. D’une instance sensée réunir les clubs marocains opposés au nouveau bureau fédéral, on est passé à une «  Alliance des Echéphiles Marocains  » !! . La différence est de taille. Car cette association « nationale » regroupant les joueurs et amateurs d’échecs n’est pas l’équivalent « juridique » d’une fédération ; Elle n’a pas les moyens de ses actions à l’échelle nationale parce qu’elle est calquée sur la ligue du Nord ! En outre, une instance similaire existe déjà, même si elle n’a pas fonctionné. Je parle de l’AMAJEC. Monsieur Elamri est président, également, d’une association nationale pour la promotion des échecs. Donc, il y’a eu une déviation flagrante de l’idée originale.

Mais là où le bât blesse, c’est que la présidence de cette association fut confiée à une personne, novice en matière du jeu d’échecs proprement- dit. Il est surtout célèbre pour ses volte-face au gré des circonstances. Peu avant sa rupture avec Monsieur Amazzal (forcé de démissionner), il était devenu son défenseur acharné. Il présenta à son « maître Amazzal » son mea-culpa publiquement et en séance plénière lors de l’ « Assemblée » Mascarade du 26 février 2006. Il se vantait devant tout le monde d’avoir doublé la sanction arbitraire infligée à Khémisset (avril 2006) à notre ami Ali Sebbar. Il fut le pivot d’Amazzal lors de la bataille de la constitution du bureau de la Ligue du Nord, dont certaines mauvaises langues affirmaient qu’il avait reçu la somme de 5000 dhs destinés à couvrir les frais de déplacements de certains présidents des clubs nordiques, afin d’imposer, je le rappelle, Monsieur Ahmed Hajjaj contre le candidat anti-Amazzal, Monsieur Mouissou d’Alouane Fannia (voir mon article intitulé : « le Périple de l’Absurde » publié à ME le 8 avril 2007)

Si Monsieur El Ghazi veut se repentir, il doit le faire publiquement et solennellement. Mais l’on doit toujours être à sa garde ! Les échéphiles marocains ont malheureusement une courte mémoire, ce qui explique en partie le brouhaha actuel… Maintenant on écrit que Mounib & Co. trouvent du plaisir à contrecarrer les « actions » l’ alliance gardée vaillamment par Monsieur El Ghazi, mais on n’est point obligé de les suivre dans leurs propres agendas ni de répliquer à leurs manœuvres ! Cette attitude mounibienne absurde ne donnera nullement un certificat de bonne conduite à un monsieur devenu infréquentable à cause de ses virements à 180 degrés.

Enfin je regrette que des personnes que je respecte tant, comme Messieurs Boukdeir et Lamti, aient cautionné, par leur présence, une curieuse investiture. Je ne comprends pas également comment un échéphile intelligent, mon ami Med Chakroun en l’occurrence, qui est au courant de toute « l’histoire échiquéenne » controversée du personnage concerné, ait accepté de travailler à côté de lui, en tant que « Secrétaire Général » et de s’ériger en son porte parole ! Décidément la scène échiquéenne nationale est bien intrigante…

N.B. : Je tiens à souligner, en guise de conclusion, que je n’ai jamais eu de différends personnels avec Monsieur Mustapha El Ghazi. On se connaît de longue date et je garde encore de bons souvenirs en sa compagnie. C’est une personne audacieuse, vivace, dynamique, et nonchalante avec d’immenses dons de "palabreur" et un certain sens de l’humour. C’est quelqu’un qui écrit (en arabe) avec une facilité déconcertante, sans prendre la peine de réviser ce qu’il rédige, ni de vérifier ses sources ! Je lui reproche seulement d’avoir poussé l’opportunisme un peu trop loin pour pouvoir pérenniser ses amitiés



Commentaires

Logo de Pierre Beiso
dimanche 20 septembre 2009 à 23h20, par  Pierre Beiso

Bonsoir,Cher Moubarak,

Je ne souhaitais pas engager notre bel échange sur des références,je me trouve contraint de répondre,contre mon gré.

A PROPOS D’UNIVERSALIS.

Il s’agit d’une encyclopédie commerciale , qui se targue de mettre le savoir "à portée de tous",une vulgate du savoir ,rien d’académique.

Belle ambition anglaise,en terre de France.UNIVERSALIS n’est en fait que la BRITANNICA UNIVERSALIS.

Ces bons Anglais ont des manies pour notre langue,qui tiennent de la démangeaison inflationniste pour les néologismes,dans un pays où l’entrée d’un mot nouveau dans le LAROUSSE est un événement national. Bref,leur grande stratégie c’est d’être les seuls en France à s’avancer sur des mots , souvent sans lendemain , et de crier trés fort : " Regardez chez nous,ce mot qui n’existe pas chez les autres !".


A PROPOS DES NEOLOGISMES D’OUTRE-MER.

- 1 - Le mot échéphile a été employé en Algérie,au Burundi et au Maroc par toi-même.

- 2 - Je ne trouve pas de centaines de mots d’outre-mer, qui se soient imposés en France.


JE NE CHERCHE PAS A ETRE ELOQUENT,SEULEMENT A DEMONTRER EN TOUCHANT TA RAISON.

Il n’est pas donné à tout le monde , de se retrouver face à quelqu’un ayant réussi à construire un mot dans votre propre langue maternelle.

Chapeau bas ! Je reste ton obligé.

Si tu me le demandais,je serais prêt à adopter échéphile pour l’usage auquel tu l’avais destiné,à savoir la traduction de "chatranji".

Ton tout dévoué. Pierre BEISO.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
dimanche 20 septembre 2009 à 14h59, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir Monsieur Pierre,

Tes arguments sont on ne peut pus éloquents !

Effectivement pour signifier l’amour des échecs, on devrait employer "phile" comme préfixe, à l’instar de Philosophie( amour de la sagesse).

L’argument de l’esthétique nous touche à fonds, car le français c’est la langue de la finesse et de la littérature sublime !

Quant à aux néologismes confectionnés outre -mer, il y ’en des centaines et des centaines, et certains sonnent très mal...et pourtant ils sont adoptés et se sont imposés en France !

Enfin, notre ami Mr.Lamti nous révèle que l’encyclopédie UNIVERSALIS emploie ce même terme pour désigner amoureux des échecs ! il y ’aura certainement d’autres sources de référence qui ont qui accepte ce "néologisme" pas esthétique avec le même sens. Bien à toi, et Merci.

Logo de Pierre Beiso
dimanche 20 septembre 2009 à 13h46, par  Pierre Beiso

Bien Cher Ami et Cher Maître,

Souffre que l’un de tes disciples en matière de compréhension des échecs au Maroc,revienne vers toi pour te soumettre un argumentaire plus technique sur la construction du mot échéphile,que tu as employé pour la première fois en 2005.

La part de Français qui est en moi, jubile de voir des locuteurs de notre langue s’essayant à produire de riches néologismes,par contre aujourd’hui ma passion des échecs et du Français , m’obligent à te faire valoir que le mot échéphile est un BARBARISME,c’est-à-dire une faute de langage et dans ce cas une faute de langage par déformation.


- 1 - _____ Construction à partir de PHILE. _____

. philanthrope = ami de l’homme.

. anthropohile = animal,plante...vivant , où vit l’homme.

Donc,si tu veux produire en Français l’équivalent du mot "CHATRANJI",tu dois employer PHILE comme préfixe,et non comme suffixe.

- 2 - ____ Argument par l’absurde. ____

Si le Français et les locuteurs du Français depuis PHILIDOR , n’ont pas donné d’usage au mot échéphile,cela tient à deux points :

- "échéphile" appelle le collectionneur,je dirai le maniaque de l’objet,et non l’amoureux du jeu.

- "échéphile" a l’apparence d’un mot normal,mais devient un monstre quand on l’emploie au pluriel.

Les ZE-chéphiles eurent enfin envie----

Par conséquent,l’usage n’a pas couronné ce mot,même dans son juste sens,celui du collectionneur de l’objet d’échecs.

- 3 - ____ Argument par l’élégance._____

Quatre voyelles cernant un CH,et un PH,heurtent le "bon goût" de l’auditeur averti du Français.

- 4 - ____ Argument de l’"Outre-mer". ____

Si les Canadiens,les Africains,les Vietnamiens,les Polynésiens....etc... nous ont donné des mots délicieux,il s’agit de mots glissant de leur civilisation vers le Français,qui de son côté emprunte beaucoup,comme dans "putsch","embargo",ou dans "Une TASSE de CAFE SUCRE",où nous trouvons trois mots empruntés à l’Arabe.

Or,échéphile n’est ni un emprunt,ni un glissement,mais une construction à partir d’une racine grecque,il n’y a donc pas de plus-value langagière par exotisme,ou pittoresque, dans une construction à laquelle les Français se sont refusés par l’usage.


Fais excuse à mon entêtement,non exempt de saine jalousie,car je souhaite pouvoir un jour comme toi , pouvoir construire des mots à partir de l’Arabe,comme tu le fais du Français.

Ton dévoué. Pierre BEISO.

Logo de LAMALIF, LAMETI Mohamed
dimanche 20 septembre 2009 à 11h58, par  LAMALIF, LAMETI Mohamed

Salut cher Younes et Aid Moubark Saïd

Juste une précision à propos du mot échéphile et qui intéresserait aussi notre ami Beiso qui a , par ailleurs, fourni un effort à ce sujet,

que j’ai lu avec intérêt. Moi même dans un précédent article j’avais pensé que nous utilisions un mot étranger à la langue française. Par

la suite, j’avais trouvé une définition du mot dans un un support étymologique de référence l’Encyclopaedia Universalis :

Nom singulier invariant en genre

1 - amateur de jeu d’échecs

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
dimanche 20 septembre 2009 à 05h51, par  Mohamed Moubarak Ryan

Cher Mohamed Hajjaj,

Je ne suis nullement spécialiste des querelles... Mes articles à Maroc-Echecs essayent d’analyser l’actualité échiquéenne nationale et révéler les dessous de la carte, avec une certaine franchise qui, je l’avoue, dérange souvent. Je ne suis pas partisan de la langue de bois et ne m’intéresse pas au jeux de coulisses. Je ne partage pas l’adage machiavélique "la fin justifie les moyens " !!

Je respecte les gens de principe et refuse tout opportunisme. C’est pourquoi j’ai manifesté mon étonnement lorsqu’on a confié la destinée de cette "alliance" à une personne connue pour ses volte-face permanents. Tu viens de m’apprendre, cher ami, que c’était son propre idée alors que Monsieur Chakroun affirme implicitement qu’on n’avait pas pu trouvé, à Tétouan, un président "disponible" pour assumer la charge de cette nouvelle association.

Reste le fait qu’on ait changé le contenu de cette association qui se voulait , au départ, une"confédération des clubs marocains" selon le dernier message de Med Chakroun, pour se transformer en une association de joueurs d’échecs "ou échéphiles" marocains. la différence est de taille. On a pas eu le courage de franchir la pas et imposer une nouvelle réalité sur le terrain, face à l’appui inconditionnel et anti- démocratique du Ministère de tutelle.

Enfin, je saisi cette occasion pour te souhaiter, personnellement et à tous les amis qui partagent notre passion, santé , prospérité et quiétude, à l’occasion de L’Aid Al Fitre. Bien cordialement, et à Bientôt.

Logo de يوسف بوقدير
dimanche 20 septembre 2009 à 05h43, par  يوسف بوقدير

أولا نحيي إخوتنا في الشمال الذين بذلوا مجهودا يشكر عليه لتنظيم مرحلة تأسيس رابطة الشطرنجيين المغاربة المفتوحة في وجه جميع الشطرنجيين في المملكة كبارا و صغارا ، لاعبين و مسيرين ، هواة و محترفين ، الرابطة ليست بديلا للجامعة الملكية المغربية للشطرنج ، الرابطة هي منتدى الشطرنجيين المغاربة من أجل التواصل و تبادل الأفكار و نشر رياضتنا المفضلة و الدفاع عن حقوق ممارسيها . سنضل نبذل جهودنا من أجل إصلاح الجامعة ، بالمناسبة أدعو رؤساء الأندية أن يبادروا إلى تأدية واجب الإنخراط قبل متم شهر أكتوبر و تجديد الرخص قبل متم دجنبر حسب بيان الجامعة ، ـ و تصحيح مسارها بالوسائل الديمقراطية .مقال الأستاذ ريان أثار نقاشا أعتبره إيجابي و صحي لأنه يوضح أن الأسرة الشطرنجية أصبحت تتوفر على قدر كاف من الوعي سيحفظ الرابطة مستقبلا من كل إنزلاق أو إنحراف كما وقع داخل الجامعة . أدعو جميع الشطرنجيين أن يبادروا إلى الإنخراط في الرابطة ، و أدعو الإخوة الذين كلفهم الجمع التأسيسي بمسؤولية التسيير أن يضاعفوا من مجهوداتهم ، جزاهم الله عنا خيرا ، كما أتوجه للمسؤولين في ج م م ش أن يكفوا من مضايقة الرابطة . و بمناسبة حلول عيد الفطر أدعو الله أن يتقبل صيامنا و يهدينا لما فيه الخير . آمين

Logo de HAJAJ MOHAMED, de Tanger
samedi 19 septembre 2009 à 23h56, par  HAJAJ MOHAMED, de Tanger

Salut à tous.

Chers Amis Ryan et Chakroun, laissez les querelles de côté.

Je vais raconter l’Historique de la Création de " Alliance des Echephiles Marocains " actuel, anciénne " Ittihadia des Echephiles Marocains " .

A la fin de l’Assemblée Extraordinaire de la Ligue Nord-Ouest qui s’est déroulé au Club Tétouan - Asmir, Mostafa El Ghazi nous a proposé une idée qui était la siénne, et c’est de créer une " Ittihadia des Echephiles Marocains ".

Cette Association serait ouvert pour :

- les Présidents de Clubs
- Les Cadres
- Les Joueurses et Joueurs d’Eches
- Les Arbitres
- Les Pères des Mineurs
- Les sympatisants de ce nobles Jeux

Tous les Clubs présents ont discuté cette affaire, à la fin des discutions tout les Clubs étaient d’accord pour la Création " Association des Echephiles Marocains " . Mostafa El Ghazi était chargé de préparer la réunion préléminaire ainsi que les status. L’adresse sera celle du Club Tétouan - Asmir.

Mais à la veille de la Réunion Préléminaire, le Samedi, des gens de Salé et de Casa connus dans notre milieu qui normalement devaient venir le Dimanche jour de la réunion, sont venus à Tétouan et ont pris contact avec Mostafa El Ghazi et lui ont conseillé de changer le nom de " Ittihadia des Echephiles Marocains " qui sera refusé par le MJS, par l’actuel " Alliance des Echephiles Marocains " qui sera accepté par le même MJS.

Mais ce que je voudrais signaler ici c’est que l’idée était Mostafa El Ghazin, devenue celle de tous les Clubs de la Ligue qui l’ont votés par Majoritée ce projet National, et non pas de Tétouan seulement.

A L’OCCASION L’AID EL FITRE, JE PRESENTE A TOUS LES ECHEPHILES MAROCAINS SANS EXEPTION TOUS MES VOEUS DE BONNEUR, DE SANTE, ET DE PROSPERITE.

" AÏD MOUBAREK SAID, KOLO 3AME OUA ANTOUME BIKHAIR "

Au revoir et à bientôt.

HAJAJ MOHAMED, de Tanger.

Logo de chakroun mohamed
samedi 19 septembre 2009 à 20h04, par  chakroun mohamed

Salut tout le monde,

Je ne voulais pas intervenir mais je tien à préciser certains points :

1-Au départ et au niveau des clubs de la Colombe Blanche (ASS.HAIAA MAGHRIBIA et TETOUAN ASMIR) l’idée initiale était la Constitution d’une Confédération des Clubs Marocains, seulement et suite aux doléances formulées par nos amis de RABAT-SALE et CASABLANCA, l’idée s’est transformée pour la constitution d’une alliance.

2-L’alliance est une association de tous les marocains, et qu’à peine nous sommes au démarrage, et je sais très bien que plusieurs de nos cadres n’ont pas confiance encore en cette instance, et là je peux vous assurer que vous aurez des surprises dans un futur proche, et ce à condition qu’on nous laisse travailler tranquillement et qu’on nous apporte au moins le soutien moral.

Car je tiens à vous rappeler que l’alliance a fait l’objet de deux attaques la part de M.MOUNIB Président de la FRME :

La 1ére c’est pour contester la légalité juridique de l’alliance auprès du Wali de la WILAYA DE TETOUAN, et pour laquelle il la perdu la partie.

La 2iéme intervention était auprès du Délégué Provincial du Ministère de la jeunesse & sport pour lui demander d’interdire l’organisation du Tournoi du Ramadan des Echecs au niveau du Centre d’accueil, et encore une fois c’est l’alliance qui gagne la partie.

Donc être attaqué par le Président de la FRME on pourrait l’admettre d’un seul point et croyez moi ces gens ont peur des Cadres de la Colombe blanche.

Donc devant cette situation je pense qu’on a au moins droit à un soutien moral des membres de notre famille échiquéenne, car le succès de l’alliance est l’affaire de tout le monde et non pas seulement des gens de TETOUAN.

Enfin une autre précision que certains ne savent ou ne veulent pas savoir c’est que l’idée de l’alliance était approuvée et donc il fallait passer à l’action :

Préparer le statut.

Préparer l’Assemblée constitutive.

Chercher un local.

Désigner un chef de fil pour prendre en charge ces démarches.

Et là je tiens à rappeler tous nos amis mon article du 31/05/2009 à travers du quel on a annoncé la création de cette instance, mais malheureusement personne n’a eu le courage de prendre en charge les commandes.

Et c’est pour cette raison qu’on a demandé à M.GHAZI de prendre en charge cette responsabilité pour deux raisons :

a-Il dispose du temps pour prendre en charge le volet administratif de la constitution de l’alliance.

b- Résoudre le problème du local.

Donc venir après et dire que M.GHAZI a constitué une association chez lui et pour ces besoins, je pense qu’on se trompe. Pourquoi ? Parce que personne et je le confirme personne n’a eu le courage de prendre en charge la conduite de ce train.

Chose que nous à TETOUAN on a eu le courage de mettre le train de l’alliance dans rails et il commence à avancer.

3-L’avenir des échecs marocains :

je maintien mon idée qui est que pour sortir de ce cercle vicieux et de cette situation catastrophique nous avons besoins des responsables qui soient disposés à faire des sacrifices, et ce pour surmonter cette situation et remettre le train de la FRME dans rails.

Car pour moi personnellement il y a une grande différence entre un Agent Responsable au sein d’un comité et un Agent qui contribue, car pour le Responsable il doit respecter ces engagements et rendre des comptes à qui de droit, tandis qu’un agent contribuable son apport est toujours bénéfique mais il ne s’engage en rien. Et par conséquent il peut à n’importe quel moment arrêter sa contribution, sachant que ce n’est qu’une action bénévole.

Et en conclusion si nous voulons sauver les Echecs Marocains de cette ruine nous devons tous nous mettre à table et tout un chacun doit assumer ces responsabilités et êtres disposés à faire des sacrifices.

Donc je lance un appel à tous nos amis pour penser à l’organisation d’une table ronde pour discuter des moyens à mettre en place pour remettre notre train sur les rails et le redémarrer.

Encore une fois vive la solidarité de la famille échiquéenne

Cordialement et à bientôt.

M.CHAKROUN Mohamed

Secrétaire Général de l’Alliance

بمناسبة حلول عيد الفطر المبارك٬ يسرني أن أتقدم إليكم بأحر التهاني وأطيب المتمنيات داعيا الله لكم ولذويكم بموفور الصحة و الهناء وان يعيد عليكم أمثال هذه المناسبة باليمن والبركة.

وكل عام وانتم بخير

Logo de M.M.RIAN
samedi 19 septembre 2009 à 17h07, par  M.M.RIAN

Cher ami Mohamed,

Par respect pour l’amitié qui nous lie depuis bientôt 35 ans, je ne pourrais laisser ton intervention sans réponse. Je le ferai le plus sérieusement du monde, le plus franchement possible, en espérant que cela permettra de dissiper certaines incompréhensions, et annihiler de lointaines interprétations....

Mais, tout d’abord je voudrais réitérer un point capital : Ici, à Maroc –Echecs, j’écris, je commente, j’interviens à titre strictement personnel. Mon club Alouane Fannia de Chechaouen, n’a rien à voir avec mes prises de position. Souvent je suis en désaccord avec les initiatives de mon ami Mouissou, et je l’ai fait savoir. L’amitié entre les clubs de la « colombe blanche » n’est pas mise en question, ni menacé par mes écrits ! sauf si quelque uns veulent dévier le débat, et cherchent à pêcher en eau trouble. L’estime et l’amitié qui me lient avec de nombreux cadres et échéphiles de Tétouan, y compris bien sûr cher Med Chakroun, est au dessus de toute considération de circonstance.

Passons au corpus de ton intervention :

1. Je commencerai par ton curieux titre qui « me » demande de laisser « l’ Alliance des Echéphiles Marocains » tranquille !! Sauf s’il s’agit d’une entreprise privée familiale, on a tout le droit, mon frère, de louer, de critiquer, ou de suggérer lorsqu’on est en face d’une association sportive publique, d’autant plus qu’elle se veut nationale ! Et dans ce même ordre j’ai le droit de critiquer le Bureau fédéral ( je ne suis pas heureusement le seul par ailleurs), le traitement de la crise actuelle de la part de « l’opposition », qui a abouti, comme, on le constate tous, à un échec cuisant, et également votre nouvelle association pour des raisons que j’ai explicité dans mon dernier article, et que j’aurai aimé que tu aie contesté objectivement les arguments que j’y ai développés et renié l’itinéraire et l’historique de son président actuel .

2. Je n’ai guère parlé d’idée « géniale » lorsque j’ai évoqué, depuis deux ans et demi, la proposition d’une « instance échiquéenne alternative » suite à la mascarade du 20 mai 2007, et l’obstacle structurel à toute possibilité de changement réel à l ‘intérieur de la FRME. Les projets que tu as mentionnés un peu « ironiquement » ont été donnés à titre d’exemple d’activités parallèles ou alternatives que pourraient développer une telle instance. Ta question provocante n’a donc pas lieu d’être. Elle suppose, d’abord, que l’idée a eu l’adhésion des clubs opposés à la fédération de Mounzal, alors que ce ne fut pas le cas ; ensuite je suis partisan d’une concertation élargie et d’une élection démocratique et non d’une désignation pure et simple !

3. Mon ami me conseille de laisser les gens tranquilles ! car selon lui pour participer au « sauvetage » des échecs marocains il faut être « avant tout Membre actif au sein du bureau administratif d’un club ou d’une instance ». Dans ce cas, je demanderai à mes amis Mourad, Abdelaziz et autres de se taire ! puisque ils ne sont membres d’aucune instance administrative nationale... Quant à moi, personnellement, mon statut de fondateur, président ou membre du bureau d’Alouane Fannia, ou organisateur de la plupart des grands événements de notre ville, durant plus de trente ans ne suffira pas...

4. Heureusement et curieusement, malgré la sentence précédente, Mon ami Mohamed, m’invite de déposer ma « candidature » à la présidence de la FRME. Tout en te remerciant sincèrement, pour la confiance que tu m’accordes et la lourde charge dont tu m’assumes, je t’assure que je suis prêt à contribuer selon mon expérience et mes modestes moyens dans tout programme sérieux pour sauver, assainir et faire épanouir la FRME, si les conditions s’y apprêtent. Pour se faire il faudra repenser sérieusement nos mentalités, abandonner nos hypocrisies et nos susceptibilités, agir dans la clarté, la franchise et la cohérence. Mais là on m’accuserait, de nouveau, de tomber dans l’idéalisme...

5. Et pour finir, je reviens au titre chapeautant ton intervention, Je n’ai aucun pouvoir pour nuire à votre alliance, et si mes modestes articles t’ont dérangé à ce point, je te promets de ne plus revenir à ce sujet, Bonne chance mon ami. Et heureuse fête d’Al Fitre à toi et à toute la famille.

Logo de Mourad Métioui
samedi 19 septembre 2009 à 15h29, par  Mourad Métioui

Chers amis,

Je souhaite intervenir ici car cela me fait mal de voir qu’à force d’incompréhensions et de personnalisation des débats, on perd un peu le fil de l’essentiel. Je n’attends pas de réponse et espère même qu’il n’y en aura pas puisque l’un et l’autre pensent que cela ne servirait à rien.

Je rappelle au passage que le débat constructif ne doit jamais porter sur des personnes, mais sur leurs actes et sur les faits. Le débat doit être rationnel, pas émotionnel.

Mon ami Moubarak regrette la façon avec laquelle le projet a été dévié d’une structure alternative, une sorte d’alliance contre la FRME, a une simple association d’échéphiles marocains. Il dénonce le fait qu’on ait pas pris le temps de consulter les autres, il reproche au Président de l’Alliance d’avoir été opportuniste et d’avoir mis sur pied une structure "locale" sans légitimité nationale. Moubarak n’est pas contre la création d’une telle association, mais il la trouve inappropriée. Il le fait comprendre ironiquement et subtilement en proposant de créer une alliance des boxeurs marocains, par exemple. Je regrette seulement qu’il ait réduit l’alliance à une seule personne, connue pour son attitude "girouette" et qu’il ait par la même occasion déprécié les efforts de tant d’autres vrais amoureux des échecs qui ne cessent de travailler et de se sacrifier dans l’intérêt des échecs et des jeunes.

Mon ami Chakroun, lui, attaque Moubarak, personnalise le débat, rentre dans l’émotionnel et l’affectif pur... Pourquoi ne fais-tu pas ceci, pourquoi ne veux-tu pas cela ? Laisse nous travailler... Chefchaouen et Tétouan sont des amies... Moubarak parle avec sa raison, Chakroun avec son cœur … Le premier provoque, le deuxième réagit.

Les deux ont probablement raison, mais toute discussion entre eux serait stérile car chacun voit le problème depuis son propre cadre de référence. Ce sont là deux écoles qui s’expriment face à la crise.

L’une est idéaliste, directe, cartésienne, un peu trop peut-être, dans sa façon rationnelle de voir les choses, elle veut des solutions directes, radicales, sans détour ni compromis. Elle n’accepte pas le fatalisme, l’opportunisme, la langue de bois, le faire-avec... Mais on peut lui reprocher le manque d’action.

L’autre est plus souple, diplomate, pragmatique, par moments opportuniste. Elle fait "avec" les gens et leur mentalité. Elle tente des actions et recherche à travers celles-ci l’adhésion des masses. Elle est "fatiguée" d’attendre et de théoriser, elle agit, au risque de se casser la figure, mais elle tente sa chance.

C’est peut-être cela qui fait notre richesse, car une seule et unique vision ne nous mènerait nulle part. Tant que le désaccord ne porte que sur des idées, il ne peut que nous enrichir.

Ne nous trompons pas de cible les amis !

Aïd Moubarak Saïd.

Logo de chakroun mohamed
samedi 19 septembre 2009 à 13h42, par  chakroun mohamed

Salut mon ami Mohamed MOUBARAK RYAN

Avant tout je dois avouer que je ne voulais pas participer dans ce débat qui n’est pas fructifiant.

Seulement et vue les attaques multiples de mon ami Mohamed MOUBARAK RYAN à l’encontre de l’Alliance des Echéphiles Marocains, et vue ma qualité de Secrétaire Général de l’alliance je me trouve dans l’obligation de donner des éclaircissements au sujet de cette intervention :

1- M. Mohamed MOUBARAK RYAN s’est spécialisé ces derniers temps dans les critiques, formuler des doléances et proposer des projets (fantômes) :

a-Les critiques :

Mon ami Ryan ne cesse de critiquer le bureau fédéral, les Présidents des Clubs de l’opposition, et maintenant l’alliance.

Et la je me pose une question que cherche t’il au juste ? Tout en attirant son attention que lorsqu’il s’attaque à l’alliance, il remet en causes les relations fraternelles reliant les Clubs de TETOUAN et leur homologue de CHEFCHAOUEN en premier lieu ; car pour moi critiquer l’alliance c’est l’équivalent de remettre en cause les compétences et le savoir faire des cadres de la colombe blanche.

b-Formuler des doléances et proposer des projets :

Dans cet article mon ami Ryan nous a fait part de deux idées géniales à savoir :

** la création d’une instance échiquéenne alternative.

** l’idée d’un Circuit National de Tournois Open couronné par un Grand Prix et une compétition par équipes selon le système suisse.

Tout ca c’est magnifique, et c’est le souhait de toute notre famille, seulement la question que je pose à mon ami :

Est-ce que vous êtes disposé à assumer la Présidence de cette instance échiquéenne alternative ?

Si oui je peux vous garantir l’adhésion des clubs de la colombe blanche à l’instant même.

Si non il serait souhaitable de laisser les gents tranquille, car pour participer au sauvetage des Echecs Marocains il faut être avant tout Membre actif au sein du bureau administratif d’un club ou d’une instance, et ce pour que vous puissiez assumer votre responsabilité.

Car vous savez très bien que la théorie est une chose mais la pratique c’est un autre univers.

Et enfin cher ami, un dernier conseil, et vue votre glorieux historique, et si l’avenir des échecs marocains vous préoccupe, je vous inviter à déposer votre Candidature à la présidence de la FRME ou de l instance échiquéenne alternative.

Cordialement

M.CHAKROUN Mohamed

Secrétaire Général de l’Alliance

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
samedi 19 septembre 2009 à 06h53, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour à tous, et heureux fête de l’Aid Seghir,

Je suis ravi que la discussion prenne cette voie étymologique, analysant la formation et le sens de ce néologisme « échéphile », au lieu de polémiquer sur l’origine, la place et la fonction réelles de cette nouvelle « alliance  ».

En vérifiant sur Maroc-Echecs, je suis surpris de constater que je fus, peut-être, le premier à avoir employé ce néologisme, lors d’un article publié le 26 juillet 2005 sur la « 4ème Coupe de Chefchaouen, démarrage réussi » dans le quel j’employai ce terme ; « 54 joueurs ont finalement pris part à ce Tournoi national Open , dont la plupart de l’élite échéphile nationale, parmi eux on note la présence du MI Tissir, le MF Arbouch, Bentefrit, Adnani, Rrhioua et jamila Yougane MI féminine. »

Mais au-delà de’cet emploi contestable d’un mot « composé » inexistant en langue française « classique ». la raison d’être de cette sculpture vient de la difficulté de trouver un mot équivalent au « Chatranji » en langue arabe, riche en significations. Car cette appellation signifie à la fois, joueur, amateur, adorateur des échecs.

On sait que le suffixe « phile » signifie amour, tolérance, au contraire de « phobe » synonyme de rejet et de haine (xénophile# xénophobe, par exemple). Je trouve donc ce néologisme parfaitement possible, surtout on est outre -mer, à l’instar du Canada ou du Sénégal qui ont inventé ou adopté pas mal de mots inexistants au Dictionnaire de l’Académie Française, et qui se sont imposés par leur utilisation fréquente et massive. !

Bien cordialement et à bientôt !

Logo de Pierre Beiso
vendredi 18 septembre 2009 à 11h34, par  Pierre Beiso

Comment désigner autrement le joueur d’échecs,considéré comme celui qui pratique ce jeu ?

Le plus juste serait : "ECHEMANE",qui est un néologisme dans lequel le suffixe nominal MANE , désigne celui qui pratique une activité.

Revenons au mot "échéphile" : PHILE employé comme suffixe appelle l’adoration,le culte,ou la manie d’un objet. Il en serait différement si PHILE était employé comme préfixe,comme dans philanthrope.

Nous ressentons bien que le bibliophile est le collectionneur,ou l’amoureux des livres,et non pas de la lecture.

Pierre BEISO.

Logo de <FONT COLOR="#888888">Youness Fareh</FONT >
vendredi 18 septembre 2009 à 00h01, par  Youness Fareh

il se peut que :

Echephiles = Amoureux des échecs !

dans tous les cas c’est introuvable dans le dictionnaire qui vient avec Firefox !

Logo de aithmidou@hotmail.fr
jeudi 17 septembre 2009 à 23h59, par  aithmidou@hotmail.fr

Echephile = Amateur de jeu d’échecs

Logo de Pierre Beiso
jeudi 17 septembre 2009 à 14h38, par  Pierre Beiso

" HEUREUX CELUI QUI OUBLIE,CE QU’ON NE PEUT CHANGER."

Tout comme Moubarak RYAN,j’ai beaucoup réfléchi et écrit sur une structure alternative de la FRME.

Nos deux conceptions personnelles,la sienne et la mienne,coîncident parfaitement.

Aussi je comprends qu’il souffre de voir naître chez lui ,un enfant qui n’est pas le sien,qui ne lui ressemble pas,pire , un enfant qui est tout le contraire de ce qu’il était en mesure d’espérer.

Je salue mon ami Maître RYAN,je salue aussi Mohamed CHAKROUN pour son militantisme inlassable et qui possède ce qui est bien rare,un grand capital d’estime de la part des vrais hommes d’échecs de ce pays.

Je les quitte tous les deux,non sans une note d’humour :


Savez-vous ce qu’est un échéphile ?

- c’est un joueur d’échecs,bien sûr !

- Non.

- C’est quelqu’un qui a la passion des échecs.

- Non.

- Mais alors ?

- Un échéphile désigne le collectionneur d’échecs,jeux,trophées,pendules,livres,revues....


Nota : En vérité le mot échéphile n’existe pas dans la langue française,néanmoins on peut l’admettre comme néologisme,en tant que collectionneur,amateur DE jeux d’échecs et non pas amateur DU jeu d’échecs.

Rares sont les sports formés avec le suffixe nominal "phile ",nous trouvons haltérophile.


Bon Ramadan aux hommes de bonne volonté.

Pierre BEISO.

Brèves

30 juin - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation