Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Award Mémorial Ahmed Bennis : Maroc Echecs 2010.

vendredi 22 octobre 2010
par Alain Villeneuve
popularité : 1%

Jugement Mémorial Ahmed Bennis

Par Alain Villeneuve , 09 10 2010

Un très grand merci à Abdelaziz Onkoud pour m’avoir confié la redoutable tâche d’examiner ces 60 problèmes. Et à Guy Sobrecases, qui m’a fourni des informations extrêmement précieuses dans ma recherche des anticipations.

Une remarque préliminaire sur l’usage des ordinateurs dans les Echecs artistiques, plus précisément des tablebases de Thompson, Nalimov etc. Comme on le sait, depuis l’été 2006, toute la vérité est connue (consultable, sinon compréhensible) sur les positions de six unités maximum. Le but du compositeur de problèmes d’Echecs est de créer la beauté. L’ordinateur en est naturellement incapable.

Il arrive pourtant que la beauté se crée toute seule (= soit créée par Dieu) à la suite d’une manipulation d’ordinateur. Et pas seulement dans la composition. Je suis bien placé pour connaître ce phénomène après 15 années d’utilisation des différents programmes d’analyse, sur les 45 passées à l’étude des finales.

Mais c’est loin d’être automatique et surtout, plutôt qu’en problèmes, il me semble que c’est précisément en finales pratiques qu’elle se manifeste, avec l’obligation de gagner sans limite de coups, ou d’annuler. L’énoncé "mat en n coups" me paraît au contraire plus stérilisant pour le monstre de silicium. Et le fait de produire une suite de coups uniques satisfaisant ledit énoncé ne garantit aucunement l’esthétique.

Souvenez-vous de W. Speckmann, composant dans les années 60 d’ingénieux multicoups avec, pour tout matériel, Roi et Tour contre Roi et pion. Pas de silicium, mais de la cervelle. Et de la beauté...

J’ai une collection record, ai-je la faiblesse de croire, de témoignages de beauté dans les finales pratiques, devenues artistiques contre leur gré, auxquelles il serait vain de donner un auteur. Tout au plus le promeneur était là, il a vu ces beautés, en fut émerveillé, a tenté de les diffuser... D’autres pêcheurs de perles feront sans doute de même dans le domaine du problème. Ils signeront l’"oeuvre" ou pas, c’est leur choix. Je les attends de pied ferme, un peu narquoisement !

M’efforçant de résoudre les problèmes proposés, j’ai constaté un niveau irrégulier, mais un grand nombre d’oeuvres intéressantes à chercher, et parfois remarquables. Il fallait trancher. Avant de donner le résultat de mes cogitations, j’invite les lecteurs à considérer attentivement certains des problèmes non retenus. Ils y prendront beaucoup de plaisir. Un problème peut être attrayant sans pour autant mériter un prix ni une mention !

- 2 (Rezinkin). Roi en échec et clef évidente, ne serait-ce qu’avec l’indication du PBh3.
- 3 (Armeni). Où diable poser ce Cavalier ? L’essai 1 Cd8 ? est intéressant.
- 5 (Zucker). Deux coups blancs échangés. Sacrifice et mats modèles. Plaisant mais anticipé par J. Buchwald 1966 : 8/2B5/2K5/8/3Nk3/5R2/8/5N2.
- 6 (Styopochkin). Clef assez attendue. Menace non effective.
- 7 (Miloseski). Pickaninny, mais avec une Tour inutile dans deux variantes.
- 9 (Uppstrom). Mignon mais simplissime.
- 10 (Makaronetz & Volchek). Assez complexe mais sans variante émergente.
- 12 (Svitek). Jeu virtuel intéressant mais jeu réel quasi monovariante. Non assorti à l’autre jumeau, lequel est sans beauté particulière.
- 17 (Kozhakin). Trois variantes mais seulement deux mats.
- 18 (Kozhakin). Blocus exploitant le symétrie.
- 20 (Pankratiev). Thème captivant, mais la 3e TB est un prix trop élevé.
- 24 (Ebner). Un hommage à Pauly pouvant être résolu par tous...
- 25 (Makaronetz). Trois mats de blocage. Assez complexe. Variantes dissemblables.
- 28 (Svitek). Jeu animé, mais peu de jolis mats.
- 29 (Lind). Trois promotions, mais un peu trop mécanique. Un air de déjà vu.
- 30 (Lind). Trois prises en passant, mais trop prévisible.
- 32 (Delobel). Deux indianeries, mais dual sur la variante-écho (avec RNf4).
- 33 (Kozhakin). Clef moyenne. Le seul mat intéressant n’est pas modèle.
- 35 (Makaronetz & Lyubashevsky). Du jeu digne d’intérêt mais manque d’unité.
- 36 (Rallo). Intéressant à chercher mais un peu décousu.
- 38 (Poisson). Le plus élégant... est virtuel (essai 1 Fd3 ? Rd2 ?).
- 39 (Poisson). Clé spirituelle mais... c’est tout.
- 40 (Popovski). De la tactique sans réelle idée. Les deux longues suites sont des "variantes-menaces".
- 42 (Svitek). Deux allers-retour dans une lutte antipat. Amusant mais des lourdeurs.
- 45 (Delobel). Romain un peu simpliste.
- 46 (Mihalco). Chasse au Roi noir qui rappelle trop la partie !
- 51 (Neghina). Trop prévisible. Même s’il est rare de se retrouver avec 5 Dames sur l’échiquier, cette combinaison avec une suite d’échecs est assez triviale.
- 53 (Kozdon). Hésitation royale.
- 56 (Svitek). Le jeu du (a) est intéressant, mais la clé est faible ; dans le (b), c’est le contraire.
- 57 (Doré). Même commentaire que pour le 46.
- 59 (Poisson). Il manque un réel écho.

Voici donc le palmarès :

1er prix : 52 (Kozdon). Le résoudre fut une expérience passionnante. Ce problème se révèle d’une grande clarté — après coup, après l’avoir résolu ! — il comporte des essais fort naturels, réfutés de même manière. Rien d’inutile, rien de chargé, mais l’auteur tire de cet assemblage harmonieux une réelle beauté. On reconnaît la "patte" d’un grand-maître. Merci à lui pour cette grande joie, supérieure à celle procurée par toutes les autres oeuvres de ce concours (ceci explique cela !). Note : j’utilise le terme "grand-maître" dans le sens "grand compositeur", et non dans son sens officiel et bureaucratique, dont l’effet est d’honorer certains grands problémistes avec quelques décennies de retard... ou après leur décès.

Baldur KOZDON
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
1° Prix
Mat en 7 coups

1.Tc5 ! Les Noirs menaçaient ...e5 suivi de ...b1D. [1.Fd4 ? g1D+ ; 1.Cc4 ? f3 ! (1...Rb1 ? 2.Ca3+ ; 1...e5 ? 2.Txb2) 2.Txb2 f2 ! 3.Fxf2 g1D+ 4.Fxg1 Fd5] 1...f3 [1...e5 ? 2.Txe5] 2.Cxf3 !! [2.Te5 ? f2 ! 3.Fxf2 g1D+ 4.Fxg1 Fe4 !! 5.Fd4 (5.Txe4 e5 !) 5...Fh7+ !! 6.Rg7 Fe4 (6...Ff5) ] 2...e5 [2...b1C ? 3.Fd4+ Cc3 4.Tb5 ; 2...Rb1 ? 3.Cd2+ Ra1 4.Te5] 3.Cxe5 ! [3.Txe5 ? b1C !! (3...Rb1 ? 4.Tc5 transposerait dans la solution) 4.Fd4+ (4.Tb5 Cc3 !! 5.Tb3 Ca4 6.Ce1 Cb2) 4...Cc3 5.Tb5 g1D+ 6.Cxg1 Fd5+ !] 3...Rb1 [3...b1C ? 4.Cd3 ! Cc3 5.Txc3 Rb1 6.Tc1# ; 3...b1D ? 4.Fd4+] 4.Cf3 ! [4.Cc4 ? Rc2] 4...Ra1 [4...a1D ? 5.Cd2+ Ra2 6.Ta5#] 5.Cd2 ! [retour à domicile] b1D [5...b1C 6.Fd4+ Cc3 7.Fxc3#] 6.Fd4+ Db2 7.Tc1#. Circuit du Cavalier. De redoutables essais aux 1er, 2e et 3e coups, et du jeu à chaque coup !.


2e prix : 1 (Makaronetz). Les blocages éloignés procurent toujours une grande impression, le dommage de la défense noire n’apparaissant pas immédiatement. Et si les amateurs d’études apprécient la mobilité des figures, un amoureux des problèmes est sensible aux Rois "baladeurs", à condition toutefois qu’il ne s’agisse pas d’une vulgaire poursuite comme dans les parties d’échecs, horresco referens !

Leonid MAKARONEZ
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
2° Prix
Mat en 3 coups

1.Fd6 ! (2 Txc5+) [1.Txc5 ? Fxg7 ! 2.Fxg3+ (2.Ff4+ Rxf4) 2...Fd5 ; 1.Cf5 ? Fg4 ! ; 1.Cxh5 ? Fxh5 !] 1...b3 [1...Ce3 2.Fxc5 ! Rf4 (2...Cd5 3.Fe3#) 3.Fd6# (retour) ; 1...Fxg7 2.Cxc5 ! Rxf6 (2...Fd5 3.Ce4#) 3.Cd7# (retour) ; 1...Fg4 2.Txc5+] 2.Txc5+ Fd5 3.Dxh5#. Deux retours à domicile. La menace (sur la même case) et la clé ne sont pas triviales.


3e prix : 41 (Styopochkin). Combinaison logique avec sacrifice pour détruire le grand-roque. Est-ce le thème Valladao ? Il y a bien une prise en passant, une promotion, mais le roque est virtuel. Quoi qu’il en soit (j’avoue n’avoir guère la religion des thèmes...), un problème fascinant. L’auteur a longtemps travaillé ce genre (voir sa participation en 2002 au jubilé Lobusov, grand problémiste qui vient de nous quitter) mais cette oeuvre semble originale. Le 3e coup blanc est un coup de poing à l’estomac.

Anatoly STYOPOCHKIN
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
3° Prix
Mat en 6 coups

1.d4 ! [1.Txa5 ? Fa6 ! ; 1.Cd7 ? 0–0–0 ! ; 1.Cxa8 ? Tb7 ! (1...Cb5 ? 2.d7+ Re7 3.Tf7+ ! Rxf7 4.d8D Fh3 5.g6+ Rg7 6.h8D#) 2.cxb7 Rd7 3.b8D Cb5 !] 1...exd3 [1...Fxd4 ? 2.exd4 Dxd4 3.Txd4] 2.Txa5 ! Td8 [2...Txa5 ? 3.Cd7] 3.Ta8 !! [3.Cd7 ? Txd7 4.Ta8+ Tb8 !] Txa8 4.Cd7 ! (5 Tf8#) 4...Ff6 5.h8D+ ! [5.h8T+ ? Rf7] 5...Fxh8 [5...Rf7 6.g6#] 6.Tf8#.


4e prix : 19 (Feoktistov). Cinq sacrifices. Deux seconds coups blancs se retrouvent au 3e. Bonne clef, compte tenu de la fausse piste 1 Rf5 ?, mais un peu "sec".

Alexandre FEOKTISTOV
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
4° Prix
Mat en 3 coups

1.Rf7 ! (2 Te5+) [1.Rf5 ? Tc6 ! (1...Ff8 ? 2.Fxg5) ] 1...Txf1 [1...Tc6 2.Txd4+ Cxd4 3.Ce3# ; 1...Cc6 2.Tc5+ dxc5 3.Fc4# ; 1...e3 2.Cxe3+ dxe3 3.Fg2# ; 1...Ff8 2.Fxd4 Cxd4 3.Ce3#] 2.Te5+ dxe5 3.Tc5#.


1ère mention d’honneur : 43 (Teodoru). L’auteur, qui travaille sur le roque depuis 1956 (!), a déjà réalisé ce thème en 2008 (voir P1070083 dans la base de G. Wilts) mais ici il améliore le jeu après la clé, supprime au diagramme toute pièce de promotion et maintient l’ingénieuse idée rétro. La cage nord-ouest interdit la possibilité d’un pion blanc e2 déplacé, après deux prises, en c6, pour être capturé par le pion d7. Et donc sa promotion en d8 ou g8 est nécessaire. En d8, le pion devrait passer par d7, chassant le RN, donc cassant le roque. La seule autre possibilité serait que le Pe2 (après prises du Fc8 et de la Dd8) aille se promouvoir en Tour en g8 pour venir en f4, avec la TNg7 à cet instant en f8, mais c’est un rétropat noir.

Dr. George TEODORU
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
1° Mention d’Honneur
Mat en 6 coups

1.Txb7 gxf4 [1...e6 ? 2.Txb8+ Rd7 3.Dd4+ ; 1...Fxa7 ? 2.Cxc7+ Rd8 3.Dxa7 ; 1...0–0 impossible] 2.Txb8+ Rd7 3.Cb6+ ! Rd6 [3...cxb6 4.Tb7+ Rd6 5.Dxe7+ Rd5 6.Td7#] 4.Cc8+ ! Txc8 [4...Rd7 ? 5.Dxe7#] 5.Dd4+ Re6 6.Fxc8#.


2e mention d’honneur : 15 (Poisson). Sous-promotion à la clé. Petit voyage à l’époque de Loyd et Shinkman. Semble déjà vu, mais où ? N’ayant pas pu répondre, je considérerai le problème comme original ! Et après tout l’auteur, grand ami de "Chloé", doit le savoir mieux que moi...

Christian POISSON
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
2° Mention d’Honneur
Mat en 3 coups

1.e8T ! [1.e8D+ ? Rc7 ! 2.Db4 pat] 1...Rc7 [1...Rxe8 2.Re6 Rf8 3.Dh8# !] 2.Db4 ! Rd7 3.De7#


3e mention d’honneur : 8 (Fomychev & Sygurov). Double interversion entre les 2e et 3e coups blancs. Une bonne variante secondaire. Mais le Cc1 est lourd et les trois sacrifices un peu automatiques.

Evgeny FOMICHEV
Alexandre SYGUROV
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
3° Mention d’Honneur
Mat en 3 coups

1.Dc6 ! (2 Dxc5+) 1...Dxf1 [1...Cb4 2.Dxb5+ Rxb5 3.Cc3# ; 1...Cd4 2.Dxd5+ Rxd5 3.Cc3# ; 1...e6 2.Rd6 Dxf1 3.Dxc5# ; 1...Dh6 2.Cc3+ Rb4 (2...Rd4 3.Dxd5#) 3.Dxb5#] 2.Dxc5+ Rxc5 3.Tc6#.


4e mention d’honneur : 21 (Makaronetz & Lyubashevsky). Cinq variantes dont 4 sacrifices de Cavalier. La clef ne m’a pas paru évidente. Dommage que la Tf8 ne serve que dans une variante.

Leonid MAKARONEZ
Leonid LYUBASHEVSKY
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
4° Mention d’Honneur
Mat en 4 coups

1.Fg5 ! [1.Fh6 ? Tg7 !] 1...Tg7 [1...d3 2.Cde3 Cc3+ (2...Cb4 3.Dxb7+) 3.dxc3 Fc7 4.Dd5# ; 1...Ch6 2.Cxf6+ ! exf6 3.Cd6+ Rd5 4.Fxc4# ; 1...Txg3 2.Cxg3+ ! hxg3 3.Dg4+ Rxd5 4.Txd8# ; 1...Cc3+ 2.Cxc3+ ! dxc3 3.d3+ cxd3 4.Dxd3#] 2.Cd6+ ! exd6 3.Dg4+ Rxd5 4.Fxc4#


Recommandés (sans autre ordre que celui de leur apparition) :


- 13 (Togookhuu). Deux clouages... suivis de contre-clouages.

Lkhundevin TOGOOKHUU
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 3 coups

1.Re2 (2 d4+) 1...f5 [1...Fxb5 2.Ta5 bxc6 (2...Txc7 3.Txb5#) 3.Ca6# ; 1...Te7 2.Ff8 Cxc6 (2...Fxb5 3.Fxe7#) 3.Ce6# ; 1...Td7 2.Ff8+] 2.d4+ Rc4 3.Fd5#


- 16 (Labai). Effet anti-dual dans un demi-clouage.

Zoltán LABAI
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 3 coups

1.Da7 ! (2 Dxb7+) 1...Txd1 [1...Fxd4 2.Fe4+ ! Cxe4 3.Ce3# ; 1...Dxd4 2.Fc4+ ! Cxc4 3.Cf6#] 2.Dxb7+ c6 3.Dxc6#


- 22 (Kozdon). Intéressant avec ses cinq variantes malgré la multiple menace.

Baldur KOZDON
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 4 coups

1.Tc5 ! (2 De5 ou 2 Te1 ou 2 Te5) [1.De5 ? Rxc4 ! 2.Dc5+ Rd3 3.d5 Rxe4] 1...Ta5 [1...Te8 2.Dg5 ! (3 De3#) 2...Rxe4 3.Rd2 ! Te5 (3...Th7 4.De3# ; 3...Rxd4 4.Dd5#) 4.Dxe5# ; 1...b2 2.Tc3+ Rxc3 3.Te3+ Rb4 4.Dc5# ; 1...f2 2.Te3+ Rxe3 3.Tc3+ Rf4 4.De5# ; 1...f5 2.Te1 (3 Dc4#) 2...Fb5 3.De5 f4 (3...Te8 4.Te3#) 4.De4#] 2.De5 (2 Te3#) 2...Txc5 3.Te3+ Rc4 4.Dxc5#


- 34 (Kozhakin). Le trio "Fou défendant Cavalier défendant Dame" en rosace n’est certes pas nouveau. Mais cette mouture n’est pas sans charme... ni difficulté. Dommage que l’essai 1 Fh4 soit doublement réfuté et qu’il contienne... le meilleur mat !

Vladimir KOZHAKIN
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 4 coups

1.Fa5 ! [1.Fh4 ? Rd3 ! (1...g5 ! 2.Fxg5 Rd3 ! ; 1...Rf3 ? 2.Cc5 ! g5 3.Dg3+ Re2 4.Dd3# !) ; 1.Dxd4 ? g5 ! 2.Fxg5 Rf3 ! et non 1...Rf3 ? 2.Fg5 ! (2.Fh4 ? g5 !) 2...Rg4 (2...Rg2 3.Df2+) 3.Df2 ! Rh3 4.Dg3#] 1...Rf3 [1...g5 2.Df2+ Rd3 3.Cd6 g4 4.Dd2# ; 1...Rd3 2.Cd2 Re2 3.Df1+ Re3 4.Df3#] 2.Cd2+ Rf4 [2...Re2 3.Df1+ Re3 4.Df3#] 3.Fc7+ Rf5 4.Dxg6#


- 49 (Schlosser). Amusant et moins évident qu’il y paraît. Je suis personnellement insensible à un "jeu apparent" qui n’a aucune chance de se réaliser. Mais plus intéressé par l’essai 1 Re6 ? dont je ne parvenais pas à me détacher.

Michael SCHLOSSER
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 6 coups

1.Cd7 ! [1.Re6 ? Rg7 2.Rf5 Rxf8 ! 3.h8D+ Re7 4.Dd4 Rf8 ! 5.Re6 (5.Rf6 Re8 ! ; 5.Dd7 Rg8) 5...Rg8 !] 1...Rg7 2.Ce5 Rh8 [2...Rh6 ? 3.Rf6] 3.Re6 ! Rg7 4.Rf5 ! Rh8 [4...Rf8 5.Rf6 Re8 6.h8D#] 5.Cf7+ Rg7 6.h8D#


- 50 (Makaronetz). Le Fou est sacrifié pour interdire le retour de la Tour noire sur la 3e rangée et la pousser sur une case fatale, "à la romaine".

Leonid MAKARONEZ
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 7 coups

1.b6 ! [1.Cd1 ? Thh3 !] 1...Th5 [1...Txf4 ? 2.Dxf4+] 2.Ff5 ! [2.Cd1 ? Thh3 !] 2...Txf5 3.Cd1 ! (4 Dxe3#) 3...Tfe5 La 3e rangée est inaccessible. 4.fxe5 Rxe5 5.d4+ ! Re4 [5...Rxd4 ? 6.Dxe3#] 6.Cac3+ Txc3 [6...Rxd4 7.Dxe3#] 7.Cxc3#


- 55 (Popov). Le Roi blanc gêne. Comment le cacher ? Ce sera possible par une interversion de l’emplacement des RB et TB.

Grigory POPOV
MT Ahmed Bennis
Maroc Echecs 2010
Recommandé
Mat en 7 coups

1.Rg5 ! (2.Th8#) Ta5+ 2.Rh6 (3 c8D#) [2.Rf4 ? Ce2+] 2...Ta8 [2...Tc5 ? 3.Th5 Fa2 4.Txc5] 3.Th5 (4 Te5#) 3...Fa2 4.Rg5 ! (5.Th8#) 4...Ta5+ 5.Rh4 Txh5+ 6.Rxh5 g1D 7.c8D#


Annonces

Jubilee tourney Mohamed Moubarak Ryan - 55

- 3-7# - theme free
- Judge : Steven Dowd
- azonkoud@hotmail.com
- Closing date : 30.6.2011
Memorial tourney Mokhtar Kadiri

- h2# - theme free Judge : Evgeniy Bogdanov
- h2,5-3# - theme free Judge : Michal Dragoun
- h3,5-n# - theme free Judge : Christopher Jones
- azonkoud@hotmail.com
- Closing date : 31.12.2010
1st Tourney Maroc Échecs

- 2# - theme free Judge : Jean Morice
- 3-7# - theme free Judge : Jean Morice
- h2# - theme free Judge : Zivko Janevski
- h2,5-3# - theme free Judge : Antonio Garofalo
- h3,5-7# - theme free Judge : Christer Jonsson
- azonkoud@hotmail.com
- Closing date : 30.6.2011
Jubilee tourney Roland Lecomte - 85

- n# - theme free Judge : Claude Wiedenhoff
- h2# - theme free Judge : Yves Tallec
- azonkoud@hotmail.com
- Closing date : 30.6.2011
Jubilee tourney Jean Morice - 80

- 3# - theme free Judge : Jean Morice
- r2-4# - theme free Judge : Jean Morice
- azonkoud(AT)hotmail.com
- Closing date : 30.6.2011


Commentaires

Brèves

9 janvier 2010 - An Unsolved Mathematical Chess Problem

This video presents a checkmate in 24 moves puzzle along with an answer as well as a (...)

Navigation