Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Award Revue Suisse des échecs 2008 :Mat en 2 coups

Date de la 1ère publication : 18 Mars 2008 (problèmes d’échecs sous la Loupe)
jeudi 27 août 2009
par Abdelaziz Onkoud
popularité : 1%

Award publié chez la revue suisse des échecs ( aout 2009 page 37, juge Andreas Witt).

" Les figurines évoluent dans le temps et dans l’espace, se heurtent, se combinent, se détruisent dans le problème comme dans la partie ; seulement, le compositeur n’étant plus obligé de subir la logique d’un adversaire, peut se livrer au caprice de son imagination. Libre d’agir, l’artiste ès-Echecs peut tout à son gré idéaliser l’harmonie des forces et, de leur antagonisme, faire naître la beauté " Camil SENECA.

Le problème proposé à l’étude a été composé pendant mes vacances estivales (le 14 .08 2007) au milieu des vastes champs de la région d’Ouled Hariz ou je passais l’essentiel de mon temps à admirer les beaux paysages de la campagne marocaine, scrutant les lointains horizons. Mon échiquier de fortune, mon fidèle ami, ne me quitte pas en ces grands moments de plaisir et de repos ; et surtout mon carnet de notes pour ne rien rater de l’évènement !

Noté et classé, j’ai décidé, enfin, le 20 octobre 2007, de soumettre mon problème campagnard à une revue pour publication. La destination était la Suisse (Schweizerische Schachzeitung) : le magazine suisse des échecs. J’ai présenté le problème en mentionnant le seul thème Barnes qui est clairement identifié. Martin Hoffman (le responsable de la rubrique des problèmes) m’a répondu deux jours après ! Barnes et ... peut-être thème G dans le premier essai et dans la solution ?. Puis M. Hoffman saisit le grand expert mondial des thèmes de lignes blanches W. Bruch. La réponse ne s’est fait pas attendre et M. Hoffmann l’a partagé avec moi (lire l’analyse de W. Bruch).

Analyse du problème en question :

La case f4 est contrôlée par trois pièces blanches : Tbf1 , FBd2 et Cbd3. Sur le jeu du cavalier blanc e5 , deux mats sont possibles (2.Cç5‡ et 2.Cf2‡) L’essai 1.Cf3 !? ferme la ligne de la tour blanche (f1-f4). Les noirs se défendent par 1…Ce3 ! fermant la ligne d2-f4. 1…Te3 est impossible car le 1.Cf3 !? ferme la ligne g3-e3. Sur 1…Ce3 ! , le mat 2.Tf4 est impossible car 1.Cf3 !? ferme la ligne f1-f4.

L’essai corrigé 1.Cc4 ? ferme la ligne du fou blanc b3 (b3-d5) . La menace est 2.Cf2‡ et non 2.Cç5 ? car 1…Rxd5 !. Sur 1…Ce3 ; le mat est 2.Tf4‡. Alors que sur le coup noir 1…c5 !? 2.Cd6‡ !. Si ce dernier coup noir réfutait l’essai blanc. On aurait parlé du thème F, mais ce n’est qu’une variante !

La clé 1.Cf7 ! ferme la ligne de la dame blanche (f8-f5). La menace est cette fois 2.Cç5‡ et non 2.Cf2 ? car 1…Rxf5 !. Sur la défense 1..Tf3 !?, il y a le mat 2.Cg5‡ !. Ce problème présente effectivement le thème Barnes mais traite de manière originale les thèmes de lignes blanches.

Enfin et c’est très curieux, les colonnes a et h, qui ne servent pas dans le jeu, se contentent d’encadrer cet intéressant problème !

Abdelaziz ONKOUD
Revue Suisse des échecs 2008
1er Prix
‡2 VV (13+9)

Jeu d’éssai :

- 1.Cf3 ? menace 2.Cç5‡ A et 2.Cf2‡ B
- mais 1…Cé3 !

- 1.Cç4 ? menace 2.Cf2‡ B (2.Cç5‡ A ?)
- 1…Cé3 2.Tf4‡
- 1…ç5 !? 2.Cd6‡
- 1…Tf3 2.é×f3‡
- 1…T×d3 2.é×d3‡
- mais 1…Té3 !

Jeu réel :

- 1.Cf7 ! menace 2.Cç5‡ A ( 2.Cf2 B ? )
- 1…Cf4 2.T×f4‡
- 1…ç×b6 2.Cd6‡
- 1…Tf3 !? 2.Cg5‡
- 1…T×d3 2.é×d3‡

- Thème Barnes

- Enfin l’avis du grand expert et référence mondiale sur le sujet : Le maitre international allemand Wieland Bruch (un thème de ligne blanche porte son nom).

in der Onkoud-Aufgabe handelt es sich nicht um das "Thema G" an sich (denn dazu müsste die 2. Verführung wie auch die Lِsung genau an diesen Linienverstellungen SCHEITERN !), sondern vielmehr um einen so genannten "Thema G-Effekt", der hier lediglich bewirkt, dass jeweils eine der beiden mِglichen Drohungen 2.Sc5/Sf2# gemنss Suschkow-Thema eben NICHT droht.

Also : "Drohdualvermeidung gemنss Suschkow-Thema jeweils durch einen Thema G-Effekt."

Daneben gibt es hier aber noch Thema F-Effekte : Bei 1.Sc4 ? kann Schwarz mit 1...c5 !? auf Thema F spielen, aber es gibt das linienِffnende Matt 2.Sd6#, ansonsten wنre dies eine ganz normale Thema F-Widerlegung. Analog dazu in der Lِsung 1.Sf7 ! Tf3 !? 2.Sg5#.

Die erste Verführung zeigt tatsنchlich das Thema F, allerdings in der 1. Sonderform (mit zusنtzlicher 3. Deckung des Themafeldes f4 durch den abziehenden Mattstein Sd3 : 1.Sf3 ? (sperrt f1-f4) ...Se3 ! (sperrt d2-f4) 2.Sc5+/Sf2+ ? ...Kf4 !

Und als letzter Linieneffekt schliesslich noch Thema A als Widerlegung von 1.Sc4 ? Te3 ! (2.Sf2+ ?), ebenfalls mit dem Themafeld f4. Das ist doch ein ganz beachtliches Programm an WLK-Themen.

(...)

- Herzliche Grüsse
- Wieland Bruch


Les thème de lignes blanches sont divisés en huit catégories :

- Thème A :Le contrôle d’une case x du champ royal noir par une pièce blanche est supprimée par la menace (qui n’est pas effectuée par cette pièce). Ceci est possible car une troisième pièce blanche contrôle x (Défense Levman si c’est la menace qui permet ce contrôle, Anti-Somov A1 si ce contrôle existe déjà) ou une pièce noire bloque x (Anti-Somov A2). Les Noirs se défendent en supprimant ce troisième contrôle ou en débloquant.

- Thème B:Le coup matant peut intercepter une ligne blanche sur une case du champ du Roi noir parce que les Noirs viennent d’ouvrir une autre ligne blanche sur cette case (Somov B1), ou ont bloqué cette case (Somov B2), ou ont ouvert préventivement une ligne blanche qui est ensuite ouverte par le coup matant (Anti-Levman).

- Thème C

- Thème D

- Thème E :Deux coups matants échouent car tous les deux ferment deux lignes blanches gardant deux cases différentes du champ royal noir, bien qu’ils ouvrent simultanément une autre ligne blanche sur une de ces cases. Le mat devient possible après que les Noirs ont ouvert une autre ligne blanche sur une des cases thématiques (Thème E1), ou bloquer cette case thématique (Thème E2).

- Thème F :Une case du champ royal noir est contrôlée par 2 piéces de ligne blanches. Les Blancs ferment une de ces lignes permettant aux Noirs de se défendre en fermant la deuxième.

- Thème G:Une case du champ royal noir est contrôlée par 2 pièces de ligne blanches. Les Blancs ferment une de ces lignes ne leur permettant plus de fermer la deuxième.

- Thème H :Une case du champ royal noir est contrôlée par 3 piéces de ligne blanches. Les Blancs ferment une de ces lignes en créant une menace qui en ferme une deuxième, permettant aux Noirs de se défendre en fermant la troisième.



Portfolio

JPEG - 16.1 ko revue_suisse

Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
vendredi 28 août 2009 à 16h28, par  Abdelaziz Onkoud

Cher Moubarak ,

J’y compte bien faire un manuscrit un jour . Pour le moment , l’engagement avec la revue Problemaz depuis 2007 avait pompé pal mal d’énergie ( mais aussi du fric vers les 4000 euros) . Cette aventure n’est pas encore terminée en raison d’une dizaine de jugement en cours (problemaz 2007 et 2008 & mémorial Tarik Rrhioua). Il me reste de clôturer donc par un numéro (spécial jugement) que je compte imprimer en 2010. Puis je verrai si le moment est venu pour entreprendre la publication d’un recueil de problèmes d échecs . C est bien possible avec les 1600 problèmes publié à ce jour et les quelques 281 distinctions.

Effectivement , le problème traite le thème de lignes blanches comme dans celui de Michel . Je suis très heureux pour ce 1er prix . Je ne savais pas qu’il était difficile à résoudre... car Alberto David et Jean Baptiste Mullon sont restés un bon quart d’heure avant de trouver la solution. Je leur avais montré hier à l’occasion du 109 open du club 608.

Abdelaziz

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
vendredi 28 août 2009 à 08h05, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour à tous,

Félicitation, cher Abdelaziz, pour ce nouveau chef d’oeuvre récompensé judicieusement par le Revue Suisse des Echecs .

Une réalisation fort réussie, brassage de thèmes difficiles de conjuguer ensemble, et qui aligne beauté et économie. La similitude est frappante avec l’autre chef d’œuvre ( mat en 2 coups) de Michel Caillaud, que tu as publié récemment en accompagnement de son portrait sur, Maroc-Echecs .

J’insiste, encore et toujours, sur l’idée de publier un recueil des tes meilleures réalisations en matière de composition artistique. Ce qui va permettre d’apprécier ton œuvre dans sa globalité, et la faire pérenniser. Et à Bientôt.

Brèves

9 janvier 2010 - An Unsolved Mathematical Chess Problem

This video presents a checkmate in 24 moves puzzle along with an answer as well as a (...)

Navigation