Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Championnat national individuel - Casablanca 2001 (partie 1)

mercredi 4 juin 2008
par Youness Fareh
popularité : 1%

Introduction :

Dans cet article flash-back, je vais vous présenter un récit chronologique des faits saillants de ce championnat qui restera marqué à jamais dans ma mémoire... Cette compétition qui s’est illustrée par les nombreuses surprises à tous les niveaux que ce soit sur l’échiquier ou bien au niveau psychologique entre les joueurs.

Lors de ce premier championnat sous la présidence de Mostafa Amzal, tout le monde rêvait de changement ! Les clubs, les joueurs et les fans des échecs pensaient que ce fonctionnaire de la Jeunesse et Sports apporterait un miracle pour effacer les fautes du pilote ! La suite vous la connaissez ! Et ce film d’horreur n’a pas encore annoncé sa fin ...

Hamdouchi a fait son retour après des années de boycott, ce qui avait laissé un vide terrible, mais qui avait donné la chance à d’autres talents de gagner le titre de champion du Maroc. Je cite Dr. Samir Bentafrit (2000) et notre fierté nationale, le MI Abdelaziz Onkoud (1998).

Avec ce retour de l’enfant prodige, Hamdouchi allait gagner le titre le plus difficile de toute ses participations au championnat national ! Il suffit de rappeler à nos chers lecteurs qu’il a perdu la première table dès la 2ème ronde après sa défaite face à Ali Kamous qui l’a surpris avec une préparation "cybercafé !" sur l’ouverture italienne. Le même Hamdouchi a cédé un nul face à Khalid AMMARI deux rondes après. A la dernière ronde, il a dû gagner contre Mokhlis Adnani qui devait, lui, se contenter du nul pour décrocher le titre de Champion du Maroc, un sésame qui manque toujours au palmarès ce jeune prodige des échecs marocains. Cette année-là, Hamdouchi a dû batailler ferme pour obtenir ce titre. Le grand champion venait ainsi de réaffirmer sa place et sa classe.

Pour moi, c’était ma première participation au championnat du Maroc. Je faias mon entrée parmi les joueurs marocains avec 0 points ELO et un nom que personne ne connaissait. Ma seule réalisation à l’époque était la finale du championnat national par équipes (2000), perdue contre l’Ittihad sur un score sans appel de 4-0. Mais, à casablanca j’avais une arme secrète que peu de joueurs utilisaient à cette époque : l’Internet. J’étais par ailleurs le correspondant de Notzai durant ce championnat.

J’ai réalisé une performance de 2317 sur les 5 parties classées que j’ai jouées, avec 6,5 points sur 9 possibles. J’ai obtenu la 2ème place derrière Mokhlis ce qui m’a garanti une place dans l’équipe nationale (au moins dans les photos, car nous n’avons participé à aucune compétition internationale !). Les autres joueurs qui ont complété la listes étaient Tissir (4ème), Kamous (5ème) et Sebbar (6ème).

Listes des participants au 31ème Championnat Individuel - Casablanca 2001

JPEG - 52 ko

Ronde 1 : Repos !! استراحــــــــــــــــــــــة

Et voilà la première surprise ! J’étais enfin prêt pour jouer ma première partie dans le cadre de ce championnat tant convoité par tout joueur .. Les organisateurs déclarent que le nombre est impair et le tirage du sort entre les non-classés désignera celui qui prendra repos ou 1 point sans bouger le pion.

Le "chanceux" c’était MOI ! Mais, je n’ai pas perdu cette occasion pour faire le va-et-vient entre les tables pour voir les styles et faire dissiper un peu le trac. Je fus impressionné par un certain Ali Sebbar qui a gagné sa partie avec économie et sagesse. Des spectateurs m’avaient dit que c’était un jeune espoir qui avait déjà représenté le Maroc au championnat arabe en Irak et qu’il serait un jour, sans aucun doute, un grand champion ! Contre toute attente, c’est contre ce même Ali que j’allais jouer la 2ème ronde !

Ronde 2 : Ma victoire contre Ali et la défaite de Hamdouchi !!

- Le matin de cette ronde, j’ai accompagné Kamous Ali au Cyber café. Il a vérifié les variantes d’une partie italienne que Hamdouchi avait joué contre Adams. Il a ainsi vraiment supris Hamdouchi. La surprise était fatale puisqu’il avait l’occasion de regagner la pièce perdue sans perte de temps :

Dans le 35ème coup, Hamdouchi a joué 35.Dc7 au lieu de 35.Da8+ Rh7 36. De4+ et DxF après ...

JPEG - 79.9 ko

- Concernant ma partie contre Ali, elle a connu une seule direction. J’ai profité du repos, du zeitnot de mon adversaire en plus de l’anonymat puisque personne ne connaissait mon style ! Les joueurs ne pouvaient donc pas se "préparer" contre moi, au moins pour les 3 premières rondes !

JPEG - 7.6 ko

Le long de cette partie, le seul spectateur qui est resté collé à la table était M. Mohamed Sebbar qui m’a encouragé le long de ce championnat.

La 2ème ronde avait donc connu une grande surprise, la défaite de Hicham par l’autre Ali, celui que je devais affronter dès la 3ème ronde.

Et voilà que c’est à son tour de subir la mienne ! C’est ce que vous lirez lors de la 2ème partie de cette série ...

A la prochaine !

Youness FAREH
Montréal



Commentaires

Brèves

21 septembre 2006 - Historique des matchs pour le titre mondial

A deux jours du match de réunification que nous attendons tous, qui opposera le champion du (...)

Navigation