Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Comité Provisoire pour la Gestion de la FRME

Mortel attentisme…
mercredi 28 décembre 2011
par Mohamed Moubarak Ryan
popularité : 1%

Il n’est nullement dans mes intentions de méditer – de nouveau- sur le marasme de la FRME, analysant sa pathologie, ses manifestations et ses retombées sur l’espace échiquéen national. Depuis plus de six ans, on a beau écrire des dizaines articles et des milliers de mots, sur les pages électroniques de Maroc-Echecs , décortiquant les faiblesses de cette instance en crise, critiquant – preuves à l’appui- sa gestion calamiteuse, son organisation défaillante, la misère technique et morale de ses dirigeants et le bafouement des principes démocratiques élémentaires. De blocages en blocages, on scrutait en désespoir, le bout du tunnel ; Le Ministère de tutelle tardait à réagir, en dépit des innombrables appels de détresse, avant de se décider, finalement en début juillet 2011, à dissoudre la FRME et constituer un Comité Provisoire pour sa gestion chargé, entre autres, de modifier son statut en le conformant aux nouveaux règlements en vigueur, de trancher sur la régularité des clubs d’échecs affiliés à la Fédération et de préparer et convoquer une Assemblée générale extraordinaire susceptible d’élire une équipe dirigeante sur des bases solides, permettant le décollage de notre discipline sportive. Mieux vaut tard que jamais, dit-on...

Toutefois, Six mois après la formation de ce Comité de "salut", force est de constater, qu’aucune décision sérieuse n’a été prise pour soulager les souffrances du corps échiquéen national.

Exposons les faits clairement et franchement. Dés le départ le Ministre opta pour un comité formé uniquement par les cadres de son département. Certains, dont d’excellents gestionnaires par ailleurs, n’étaient guère au courant des problèmes de la fédération, ce qui exige un délai raisonnable pour qu’ils examinent ses dossiers et analysent sa situation. D’autres se solidarisaient manifestement avec leur collègue, Monsieur Amazzal en l’occurrence, alors qu’il s’agit d’une personne condamnée et sanctionnée par la FIDE pour falsification des normes internationales d’arbitrage. L’homologation octroyée à l’ancien président « démissionné » pour l’organisation du Tournoi Feu Sekkat, en sa qualité du « Directeur du Festival » en dit long sur la « neutralité » affichée par le président du Comité et son secrétaire général. Ce comité observait un mutisme total durant plusieurs semaines, négligeant de communiquer avec les clubs et les échéphiles concernés, avant de se décider pour étoffer son staff par la création d’une commission technique, enrichie de quelques cadres techniques compétents, dont Mr. Boukdeir, désigné en tant que secrétaire de ladite commission, avant de décider d’élargir ce groupe en faisant appel à d’autres personnes plus ou moins connues sur la scène nationale, y compris l’humble auteur de ces lignes ; Nous étions aussitôt conviés à une réunion de travail un mardi 15 novembre 2011 au siège du Ministère, sans ordre de jour précis, en absence du président du Comité Provisoire ( rôle assumé par M. Le Directeur des Sports…), et sans aucune documentation relative à la liste des clubs affiliés à la Fédération ni à la situation administrative et financière de cette dernière. La réunion fut plutôt intéressante, ouverte et courtoise ...Nous avons constaté, cependant, que ce comité ne donne plus la priorité à la tenue de l’Assemblée Générale ni à l’instauration de la légalité au sein de cette instance échiquéenne nationale. Il y fut question, surtout, d’établir un cahier de charges pour les clubs habilités à intégrer la FRME , une esquisse de programmation des compétitions pour relancer les activités au titre de la saison sportive 2011-2012, ou bien de redéfinir et rétablir une liste de classement Elo National dans les plus brefs délais possibles. Trois groupes de travail furent alors constitués afin d’étoffer les propositions à débattre lors de la prochaine réunion prévue le 27 novembre 2011

Curieusement, les membres des sous – commissions désignés, ne recevaient, comme prévenu, aucune documentation de base pour entamer leurs travaux, malgré l’insistance et les multiples rappels de chacuns ! La réunion du 27 novembre fut annulée in extrémis, sans explication ... Tout le monde semble immobilisé en attendant le prochain gouvernement et surtout le changement du locataire du Département de la J&S. A ma connaissance personne, parmi les membres de la commission, n’a été consulté à propos de l’envoi des deux équipes, masculines et féminines, aux jeux arabes de Qatar, sans véritable encadrement technique et avec la sélection féminine diminuée de deux joueuses ! Dans des circonstances correctes, nos courageux représentants auraient obtenu des résultats bien meilleurs.

La mission du Comité Provisoire, est cernée par la législation en vigueur régissant l’Education Physique et les sports. L’ancienne loi 6-87, et notamment son article 22, fixe un délai maximum de 12 mois à ce comité pour convoquer l’Assemblée Générale. Le nouveau texte 30-09 , promulgué le 24 août 2010, dans son article 31 ne donne plus que trois mois pour la tenue de cette assemblée.

Mais au-delà de ces considérations d’ordre juridique, c’est l’avenir du noble jeu qui est en jeu ! Les cadres du Ministère de tutelle ne semblèrent guère pressés pour mettre fin aux blocages actuels. Il paraît qu’ils ont actuellement les mains liées et auront certainement d’autres chats à fouetter ! Et si les clubs marocains dignes de ce nom, nos joueurs d’élite et tous les amateurs concernés, ne bougent pas, plus personne ne le fera à leurs places ! La Communauté échiquéenne nationale devra, donc, se mobiliser pour sortir de ce mortel attentisme. Il en est de l’avenir de nos jeunes joueurs et nos immenses talents qui souffrent toujours de manque d’encadrement et d‘absence de compétitions. On a sacrifié toute une génération sur l’autel de nos conflits, de nos différends et notre manque de conscience. Il est grand temps d’unir nos efforts pour imposer un véritable changement, vers une instance fédérale responsable, démocratique et dynamique.

* MEILLEURE ANNEE 2012 à tous les amis, et à Bientôt !



Commentaires

Logo de othman ALAOUI HAFIDI
jeudi 2 février 2012 à 07h29, par  othman ALAOUI HAFIDI

Mes salutations à tous,

Monsieur Lmarani ( je ne sais pas si vous êtes intervenus avec votre propre identité ), Si on aime vraiment les échecs, on doit être positif, et laisser le DEFAITISME. Il y’a des clubs solides avec des dirigeants intègres et compétents. Il existe des joueurs qui pensent aux autres aux jeunes, et veulent développer les échecs partout dans le royaume.

Il nous manque l’esprit d’initiative. J’ai donné une proposition concrète pour faire bouger les choses et dégeler cette situation terrible. Si vous avez une autre proposition réalisable ou « magique », alors c’est à vous de jouer !!

Logo de Achraf Lamrani
mardi 31 janvier 2012 à 07h25, par  Achraf Lamrani

SALUTS,

Monsieur HAFIDI, vous parlez de MOBILISATION GENERALE alors que nos clubs sont immobiles et les mouvements gelés !! Je partage l’opinion d’un intervenant qui dit de manière très simple que les échecs au Maroc sont MORTS ; point à la ligne. Moi je préfère m^me que le MINISTERE gère lui même ce domaine et traite directement avec les joueurs à la place des clubs en cartons ! et si quelqu’un possède une autre solution magique , qu’il nous la montre !!

Logo de Othman Alaoui Hafidi
lundi 30 janvier 2012 à 07h25, par  Othman Alaoui Hafidi

Mes chaleureuses salutations à tous les amateurs de notre passionnel sport échiquéen

Depuis plusieurs années je suis avec énorme tristesse la situation de notre jeu préféré, le Roi des jeux. Il n’ y a plus de fédération, pus de structures d’organisation, plus de championnats ; plus de compétitions nationales. Les jeunes sont délaissés à leurs sorts. Tout le monde est passif. La plupart entre nous assistent comme de simples spectateurs a l’aggravation de la crise. Il est vrai que c’est l’ancien président écarté qui est le premier responsable. Mais il n’est pas la seul ! Il y’a Mounib, Rochdi après lui, et d’autres collaborateurs anciens ou récents. Chacun doit assumer sa responsabilité et reconnaître ses erreurs : Présidents de club, de ligues, joueurs internationaux ou des simples amateurs !

Le Comité provisoire ne peut rien faire à notre place. On doit dépasser nos divergences et nos batailles inutiles. Le plus urgent maintenant ce n’est pas de poursuivre M. AMAZZAL en justice ou de mettre tel ou tel en prison ! Cela ne va servir en rien la cause du jeu d’échecs. Mais l’important maintenant c’est de provoquer une MOBILSATION GENERALE pour réformer les statuts de la FRME, élire un nouveau président compétent et responsable et un bureau avec des personnes expérimentés et techniquement qualifiés sans appartenance à un clan ou un autre ! Et on sait que notre cher pas regorge de compétences.

Et la première des choses que l’on doit faire à mon avis est de constituer une délégation respectée par tous ( je propose par exemple qu’elle soit dirigée par Maître RYAN) et qu’elle demande une audience avec le MINISTRE de la Jeunesse et Sports pour revoir la constitution et la fonction de ce comité provisoire et lui donner un délai qui ne dépasse pas 3 mois pour terminer sa tâche. Cette initiative peut être un bon départ pour former une fédération sur les bases solides

Logo de Hassan GUESSOUS
vendredi 13 janvier 2012 à 12h40, par  Hassan GUESSOUS

SALAM

JE suis surpris par l’attaque de monsieur EL AMRI envers moi !! CAR si je ne suis pas bien connu comme lui ; je reste un joueur amateur qui a beaucoup d’amis à CASA. Monsieur EL AMRI n’a qu’à demander à messiers GMIRA. CHORFI et notre MAITRE BACHIR SBIA qui est monsieur Mohamed Hassan Guessous ! même s’il est honteux de me demander mon identité au lieur de discuter mes avis et réflexions. MOI je n’ai attaqué personne et je ne connais pas Monsieur AMZAL de prés pour m’accuser d’être son propre pion !! J’ai tout simplement donné mon avis et je pense qu’il ne faut pas précipiter à attaquer le COMITE MINISTERIEL PROVSOIRE . IL faut lui laisser le temps suffisant pour résoudre le probléme de la frme ; vu les circonstances actuelles. Enfin Monsier EL AMRI ; vous pouvez m’écrire sur mo EMAIL h_guessous@yahoo.fr pour échanger nos reflexions sur ce sujet sans nevrosité et MERCI.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
jeudi 12 janvier 2012 à 15h25, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir à tous

Je voudrais, à travers cette brève intervention, saluer le retour de notre ami Larbi Houari, après une si longue absence de l’espace public Maroc-Echecs. Il replonge sa délicate plume dans ce champs échiquéen marocain fort complexe, qui a donné du fil à retordre aux esprits les plus perspicaces. Mais ce qui m’a ému dans ce texte aux contours poétiques, c’est le vibrant hommage rendu à notre regretté «  K  » Boujemâ, décédé il y’a trois mois. Une espèce rare par les temps qui coulent, celui qui a fait du noble jeu sa raison d’exister ou presque. Il a « donné » durant doute sa va courte et riche vie sans se soucier de « recevoir ». Cet authentique pacifiste, le « Ghandi » des échecs marocains, qui devait quitter notre monde des immortels, avec un pincement au cœur, tant que les idéaux qu’il a toujours défendus n’ont pu se cristalliser

Je ressens ton amertume autant que je partage ton appel pathétique, dissimulé dans ta critique acerbe de nos contradictions et nos « égoïsmes ».

Je souhaite bien déceler une lueur d’espoir après le long et pénible calvaire vécu par les vrais amoureux du noble jeu dans notre pays. Et on compte vraiment sur les hommes de ta valeur pour explorer le « bout du tunnel ».

Bien amicalement et à bientôt  !

Logo de L.H.
jeudi 12 janvier 2012 à 12h32, par  L.H.

Démocratie échiquéenne, entre mythe et réalité

Il sera souvent demandé, à chacun des membres de la communauté échiquéenne, pourquoi notre pays éprouve tant de difficultés à se structurer et mettre en valeur ses potentiels échiquéens. Du simple amateur au super-professionnel, de l’arbitre au président de club, chacun donnera sa version plus ou moins vérifiée, plus ou moins pertinente, plus ou moins subjective.

Cela fait presque deux ans maintenant que j’ai, à titre personnel, parcouru cet univers, de surprises en déceptions, d’amitiés en franches rivalités bref en long, en large et en travers.

Il y a deux ans, régnait un étrange chaos. Une impression d’Hiroshima après l’explosion, où assaillants et assaillis étaient K.O. debout, assommés par une récente empoignade, brutale pour ne pas dire dévastatrice.

Du dessous de certains bouts de taule arrachés bougeaient encore, ça et là, quelques survivants. Certains se relevaient doucement, reprenaient plus ou moins leurs esprits pour reconstruire, à périmètre très réduit, un petit abri échiquéen. Plus loin un autre, spectateur de la scène faisait des gestes amicaux, comme pour signaler que lui aussi tenait bon an mal an sa petite cahute. Une modeste école d’échecs disait-il, que Dieu ait son âme désormais. A khemisset.

Il était connu Monsieur K. Sa plume avait abondamment reporté les hauts et les bas de la vie d’avant mais surtout de pendant la « guerre ». Malgré le souffle de l’explosion et ses soucis de santé, il saluait sans faillir les dernières initiatives locales d’un article parfois exagérément bienveillant. Jusqu’au bout il l’aimera ce monde, jusqu’au bout de lui-même et des siens.

Monsieur K. avait aussi son caractère. Il détestait les conflits entre ses amis. Lui ne voulait qu’un consensus aussi cher puisse-t-il coûter. Il voulait son monde des échecs, brillant de mille lumières, où l’enfant serait Roi. Il le voulait dans son pays, pour et par les siens. Jamais il n’aurait manqué un grand événement et gare à qui oublierait de l’y inviter !

Lorsque le Tournoi International de Marrakech fut annoncé, il était loin de s’imaginer qu’un tel événement puisse s’organiser en terre dévastée. Il écrivait, racontait, annonçait tel Homère contant l’Iliade et l’Odyssée sans en être totalement convaincu. Jusqu’au jour où il entra dans l’arène Marrakechie...

Nous nous étions côtoyés quelques semaines auparavant car sa santé déclinait dangereusement. Il n’aurait pas souhaité, je le sais, que je détaille davantage alors je dirais juste qu’il a été grandement perturbé par cette soudaine attention. Lui, si coutumier à donner, devait désormais recevoir. C’est là le paradoxe des authentiques généreux, habitués à l’empathie. Il était gêné, confus, lui qui déteste déranger, préoccuper les autres, avait « provoqué » mobilisation et messages innombrables de sympathie et d’encouragement.

Lorsqu’en Juin 2010 ses médecins m’ont fait part de l’extrême fragilité de Monsieur K. j’ai dû prendre une décision difficile : celle de l’écarter du stress de la gestion de l’Open, tout en sachant qu’il le vivrait mal. Monsieur K. se serait relevé de mille douleurs pour aider, commenter, écrire les pages du plus grand Open de l’Histoire marocaine. J’avais toutefois laissé des consignes contraires en espérant qu’a posteriori il comprendrait.

Malgré sa terrible frustration de n’être pas au cœur des événements, il assistera à ce que l’on appelé pour l’occasion la réunion de la PCAM. 

Elle réunissait quelques personnalités du monde échiquéen qui souhaitaient se saisir de l’occasion pour exprimer les difficultés que rencontrent les clubs au quotidien. Enregistrés et filmés… ces débats faisaient ressortir essentiellement le manque de matériel, distribué au compte goutte et de façon discrétionnaire par les tenants du robinet fédéral.

Ô, bien entendu. Il ne faisait déjà aucun doute que « d’honorables présidents », il n’y avait pas que des « présidents » et encore moins que des « honorables ». Mais l’exercice présentait au moins un avantage, outre celui de l’espoir d’un devenir « décentralisé », une idée commune quant aux objectifs concrets que nous pouvions nous fixer. A commencer par les jeux !

J’entendais également à tout bout de champ des appels à la libération du Maître S. suspendu injustement me disait-on depuis 5 ans et symbole suprême de la « dictature » du grand méchant loup (appelé Monsieur Z pour plus de commodité). D’un autre coté (disons l’oreille gauche), j’entendais que ce dernier souhaitait se retirer sans heurts ni fracas. Bien. Qu’à cela ne tienne. Pourquoi ne pas rencontrer Monsieur Z ?

Il ne m’aura pas fallu une heure pour me rendre compte que le grand méchant loup avait encore toutes ses dents et même un certain appétit…

Seulement et c’est là l’une de mes nombreuses erreurs d’appréciation, j’ai cru en l’importance vitale de la libération du maître S, (tout comme, plus tard, je croirai fermement à l’idée que tout redémarrerait avec des échiquiers disponibles…).

Je ne savais pas, par exemple, que certains de ceux qui appelaient à la mobilisation pour ce Maître, étaient également de ceux qui l’avaient suspendu… Tandis qu’une ruse plus tard, nous avions le transfert officiel du Maitre à un autre club, donc l’arrêt de sa suspension, rien. Ou presque rien. Je m’attendais à un ras de marée de messages de satisfaction, de soulagement ou que sais-je, à destination du libéré, rien pour ainsi dire.

C’est là. C’est très exactement à ce moment précis que tout devint clair. La plupart des griefs à l’encontre du loup servaient de prétexte aux critiques pour manifester … une insatisfaction le plus souvent strictement personnelle. Pire, des règlements de comptes anciens au mépris souvent de l’intérêt général. Mais alors ? Quid de l’Opposition et de l’équipe fédérale, du blanc et du noir, du Ying et du Yang ? Une énorme supercherie ?

Une Histoire écrite par quelques uns destinée à être valable pour tous ?

N’y aurait-il que ceux qui profitent du système et ceux qui sont frustrés de ne pas en profiter ?

La poignée d’altruistes m’excusera tant elle est minoritaire. Je sais que le désintérêt existe, mais c’est une espèce en voie d’extinction qui rechigne en plus à se faire remarquer. Mille pardons, mais vous ne faîtes ni ne ferez jamais une majorité !

Ou alors, il vous faudrait composer. Il vous faudrait sourire devant les photographes, avoir des discours consensuels, promettre plus que vous ne pouvez donner, flatter de mille attentions y compris des personnes strictement sans intérêt, pour espérer exister. Oui, c’est cela le seul recours. Le seul qui puisse sauver le bébé que l’on jette allégrement avec l’eau du bain.

Ainsi donc fonctionne la Démocratie selon « les honorables présidents ». Une démocratie faite de transactions permanentes, où à chaque brique posée chacun réclamera, toujours, que sa maison soit construite la première.

Le seul point d’accord, que ce soit dit une fois pour toutes, c’est ce que les uns et les autres refusent. Que souhaitent-ils ? Là, quiconque tend l’oreille souffrira du mal de mer. A chacun sa couverture, le son de sa cloche, le midi devant sa porte !

Je suis très surpris que l’on puisse encore s’interroger sur le pourquoi de la tétanie de l’Opposition, ou de façon générale des clubs. Mais les amis, c’est on ne peut plus simple.

Vous ne vous aimez pas !

Si l’un d’entre vous entreprend la moindre initiative, les autres décrochent les fusils ou développent un ulcère de jalousie. Parce qu’il n’y a eu de mauvais remède au Loup que parce qu’il y a eu de mauvais diagnostics, qui en plus se répètent ! Vous ne vous aimez pas et faîtes semblant du contraire, n’ayez pas honte de le dire. Assumez au moins cela. De cette façon, tout devient encore plus clair.

Toute démocratie excessivement parlementaire aboutit aux mêmes résultats : un chef de l’état aseptisé, incolore, inodore pour ne pas dire transparent. C’est de cela que vous rêvez en vérité. Un chef symbolique. Quelqu’un qui vous laisserait faire votre cuisine, vous nommer conseiller principal, l’homme de l’ombre en chef, l’incontournable en somme. Oui parce que chef c’est risqué, comprenez. Et puis on a des obligations envers les « pauvres clubs » qui râlent sans arrêt. N’est-ce pas ?

Il suffisait juste de le dire.

Comme cela au moins, le Loup peut dormir tranquille. Ce n’est pas demain qu’il sera battu.

Je ne parle pas de Monsieur Z, non.

Je parle de vous !

Logo de Youssef BOUKDEIR
jeudi 12 janvier 2012 à 04h25, par  Youssef BOUKDEIR

Bonjour Mr Aithmidou, pourquoi vous ne parlez pas franchement et dire ce que vous avez contre moi ?

Pourquoi vous m’amputez l’éviction de Mokhliss El Adnani de l’équipe nationale ?

Avez des preuves, car moi j’en des preuves matérielles du contraire de ce que vous avancez ?

Êtes-vous au courant des critères de la sélection des joueurs ?

Est-ce que la médaille de bronze décrochée à Qatar ne vous satisfait pas alors qu’en 2007 lorsque vous avez accompagné l’équipe nationale au Caire vous étiez classé 9e sur 13 ??

سامحك الله، الله يهديك و يهدينا كاملين

Logo de HAJAJ MOHAMED
mercredi 11 janvier 2012 à 20h43, par  HAJAJ MOHAMED

Je crois que Maroc-Echecs est le Haut Parleur des Marocains, et surtout ceux qui ont combattus la Tyrannie des Derniers Comités de la FRME !

Le mot en Arabe " EL ORFE ", veut dire " Ancienneté pour la Continuité ".

EL ORFE, donne raison aux Joueurs d’Elites qui ont levés bien haut le Drapeau Marocain, mais que les Responsables actuels de la FRME n’ont pas daignés faire un Geste afin de payer l’ ELO Marocain !

EL ORFE, donne raison aux Joueurs d’Elites ainsi qu’aux Cadres Nationaux pour parler des injustices que nous voyons s’accomplir de nouveau par les Nouveaux Dirigeants de la FRME, faisant suite à quelques Conseils d’un Ancien Président de FRME.

Je voudrais faire savoir à ceux qui critiquent n’importe quel Cadre, qu’ils doivent avoir un Historique au moins National.

Si un Comité Vole l’Argent de la FRME, c’est qu’il le vole à tous les Clubs, sans pour cela payer les Arriérés de nos Joueurs d’Elite ( GMI Hicham Hamdouchi 17.000,00 DH, IM Mohammed Tissir 10.000,00 DH ). Ne pas payer l’Elo des Joueurs Marocains ( Ce qui a obligé notre GMI Hicham Hamdouchi à s’inscrire dans la liste de l’Elo Français. Il ne faut pas oublier que nous avons priés le reste de nos Joueurs d’Elite à ne pas s’inscrire dans la liste de l’Elo Français, je cite IM Mohammed Tissir, IM Abdelaziz Onkoud, IM Karim Ismail, etc. … . Je me rappelle que des fois Nos Joueurs d’Elite en France ont payé l’ELO Marocain de leur propre poche. A cause de tous cela et autres était né l’Appel de Tanger de l’Opposition en Septembre 2006 !

Pour un peu d’Histoire, IM Mohamed Moubarak Ryan est le 1er Maitre International Marocain, son frère IM Kassem Moubarak Ryan est le 2ème Maitre International Marocain, notre GMI Hicham Hamdouchi a été le 3ème Maitre International Marocain, IM Mohammed Tissir a été le 4ème Maitre International Marocain, IM Abdelaziz Onkoud a été le 5ème Maitre International Marocain, IM Karim Ismail été le 6ème Maitre International Marocain. Après il y a grâce a dieu plusieurs FM.

Mais pour les nouveaux, ou pour ceux qui leur nom a été connu à Cause de leurs fils, qu’ils restent en dehors du Conflits, car ils ignorent que l’Opposition ( Une alliance entre Joueurs d’Elite de France, Cadres et Honorables Présidents de Clubs ) a crie en Septembre 2006 par l’Appel de Tanger, au Comité de FRME « ARRETEZ, PERSONNES NE VOUS SUPPORTES PLUS ».

Les Cadres Marocains aiment travailler dans l’hombre, leurs Historiques témoignent pour eux. Nous sommes humains, nous essayons de faire toujours pour le bien des Echecs Marocains, et il se peut aussi que nous nous trompions.

Mais ce qui n’est absolument pas acceptable c’est qu’on attaque Abdelhafid Elamri, même s’il est dur dans son dialogue, car c’est un Cadre Marocain avec un Historique :
- Ancien Joueur de la Sélection Marocaine, - FM, - Arbitre International, - Directeur du 1er et 2ème Tournois International de Rabat, - Organisateur de Plusieurs Tournois Nationaux, - Fondateur du Club FUS - Section Echecs, ainsi que de l’Ecole du Fus, et d e Plusieurs Grands Champions, Filles et Garçons

Pour celui qui veut critiquer, qu’il constate un peu son Palmarès, qu’il se le compare à lui-même, et après essayer de le Critiquer avec respect !

HAJAJ MOHAMED

Logo de lion64
mercredi 11 janvier 2012 à 19h54, par  lion64

Salut Monsieur Amri meilleurs vœux pour la nouvelle année à toi ,à toute ta famille et à tous les échéfiles . les propos des amoureux des échecs ne doivent pas nous énerver .au contraire il faut remercier tout un chacun qui prend de son temps pour nous éclairer de ses idées bref ,La famille des échecs est une famille qui a besoin de tous ses fils .on discute seulement de cet état de fait .Si cette situation est pour nous intenable il ya des personnes qui aiment un peu les échecs mais qui ne sentent même pas ce gel . à l’heure ou j’écrits ces quelques mots me vient la parole de notre grand Tarik : « البحر وراءكم والعدو أمامكم... » mais bon à vous de développer.

Mais…même si on tire la sonnette d’alarme je continue à dire qu’on n’est pas en guerre. Ce qu’il nous faut maintenant c’est accentuer la pression pour arrêter l’hémorragie et anéantir le spectre de l’année blanche 2012 qui apparait à l’horizon ; pour ne pas attendre que cette commission s’éternise encore et reste décider à notre place.(remarque cela plait à certain d’entre nous) mais je pense qu’il faut respecter les paroles de chacun de nous .pour moi je dis qu’un bon conducteur ne regarde pas trop dans le rétroviseur pour avancer mais je constate que des personnes se sont fatigués et on ne voit plus les interventions de Monsieur El haouari ni un certain cadre qui a votre aval : Monsieur Boukdir qui parait-il n’a pas voulu de notre Mokhliss Al Adnani dans l’équipe du championnat arabe et que personne n’a cité vous savez mieux que moi qu’ il aurait pu être médaillé en or mais personne n’a parlé de lui. je m’excuse si je ne me prépare pas pour rédiger c’est inutile et c’est plus simple . Bref : je pense qu’il faut bouger. Bonne année Monsieur Guessouss bonne année Monsieur Sbai . nous on pense différemment et on sonne l’alarme et c’est TOUT. Le linge sal se lave en famille.

Logo de Elamri
mardi 10 janvier 2012 à 18h02, par  Elamri

Un "GSSOUS" sans "E" ne peut être qu’un pauvre pro amazzalien, la même chose pour un ABDELAMLIK SBAI qui ne sait même pas écrire son prénom !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Qui connait ce gssous ? ou bien ce abdelmalik sbai ? des nouveaux nés assez prodiges pour se dévoiler connaisseurs de la crise des échecs et proposer les solutions ?

Que des pauvres d’esprits qui abusent d’une pauvre démocratie à la marocaine ! même les fantômes exercent la démocratie au Maroc !

Pour une "N"ième fois, je demande aux administrateurs du site Maroc-Echecs de ne plus publier les commentaires des fantômes/pseudos, ça n’a aucun sens que la discussion soit entre des gens VRAIS et d’autres FANTÔMES qui défendent les satans des échecs marocains

Logo de El amri
mardi 10 janvier 2012 à 17h38, par  El amri

Encore un pseudo qui a choisi le nom de Hassan Gussouss (un Guessouss sans "e" !!!!, ne pourrait être qu’un petit pro amazzalien qui a honte de se dévoiler ! car il sait qu’il défend un malfaiteur, et essaye de nous convaincre que son ère est fini, alors que des arbitres et dirigeants éduqués "MARQUE AMAZZAL DEPOSE" n’attendent que l’occasion pour s’emparer de la pauvre fédération !

Si vraiment ce Gussouss existe en chair et en os, je le considerai courrageux s’il s’identifie ! sinon, j’aurai déjà sité ce qu’il pourrait être !

Logo de Abdelamlik SEBAI
mardi 10 janvier 2012 à 14h48, par  Abdelamlik SEBAI

نحية شطرنجية ،

ألتمس من مدير الموقع أن يسمح بنشر هذه الملاحظات الموضوعية حول ما كتبه الأستاذ ريان والتعليقات الأخرى مع الشكر الخالص

أظن أن وزارة الشباب والرياضة قد استجابت لجميع طلبات الأندية المغربية بتكوينها لجنة مؤقتة لتسيير الجامعة ، إذا فلنترك هذه اللجنة تقوم بعملها دون أي تشويش أو ضغط. فالمهم والأهم هو توفير الشروط اللازمة لعقد الجمع العام لمصلحة الشطرنج المغربي

لا داعي كذلك للتهجم على أعضاء اللجنة والهيئة التقنية التي تساعدها لأنها تضم عددا من الكغاءات الوطنية المعروفة باختصاصها وجديتها.

لا ضرورة كذلك ـ والملاحظة موجهة بالأساس وبالخصوص للأستاذ العمري لكي نتهم أعضاء اللجنة بخضوعها للرئيس السابق السيد أمزال وأن نطعن في نزاهتها وحيادها وجديتها. فهي ليست معنية بالصراعات الشخصية والمطاحنات بين الشطرنجيين حيث تكون الأسباب غالبا ذاتية أو انتقامية.

وأخيرا أظن أن المدة التي يتطلبها البحث عن الحلول المناسبة و تنظيم الجمع العام في ظروف مناسبة يتفق عليها الجميع تحتاج للمزيد من الوقت والتمهل. إذا يممكن للأندية أن تصبر وقتا إضافيا إذا تبين أن كل ذلك في خدمة الشطرنج اللمغربي ومن إجل إعطاء انطلاقة جديدة للجامعة الملكية المغربية للشطرنج والسلام

Abdelmalik SEBAI

Logo de Hassan GUSSOUS
mardi 10 janvier 2012 à 06h02, par  Hassan GUSSOUS

SALAM,

Avec toutes mes respects pour MI RYAN, je ne suis pas du tout d’accord avec quelques reflexions. car pense qu’on doit donner le temps au COMITÉ MINISTERIEL pour faire son travail surtout aprés l’arrivée d’un nouveau minstre. un mois de plus ou de moins ce n’est pas grave. l’essentiel c’est de solutionner les problèmes des échecs nationales. le commité posséde d’hauts compétences comme M. Boukedir, Fourrane et Akkour. et je demmande et je prie monsieur EL AMRI de ne pas critiquer tout le monde et de parler à chaque occasion de monsieur AMZAL comme quelqu’un qui contrôle tout alors qu’il n’est pls président de la frme. Selon mon avis le plus important maintenant est de travailler et servir la cause de notre sport échiquéenne préféré. ASSEZ DE SABOTAGES SVP. et Merci

Logo de HAJAJ MOHAMED
dimanche 8 janvier 2012 à 10h22, par  HAJAJ MOHAMED

Je remercie NOTRE GRAND AMI ET MI MOHAMMED MOBAREK RYAN pour cet Article qui en dit long !

Pendant le Championnat Arabe, j’avais cité le comme Capitaine de l’Équipe National MOBAREK RYAN, pour son savoir faire dans ce domaine et Autres.

Je suis d’accord avec Notre Cadre le MF et Arbitre International Abdelhafid Elamri.

Tous les Cadres et Joueurs savent qu’un Arbitre International doit savoir aux moins 5 choses :
- 1, Bien savoir les Statuts des Echecs
- 2, Avoir 2 langues a part la sienne
- 3, Bien savoir parrainer les Tournois A LA MAIN
- 4, Bien savoir l’informatique
- 5, Bien jouer aux Echecs !

Il se trouve que dans cette commission il y a un Arbitre International qui appartient au Raja de Casa, c’est a dire un Amzalien qui possède seulement 2 articles des 5 que j’ai cité :
- 2, Avoir 2 langues a part la sienne
- 4, Bien savoir l’informatique

Mais pour les Trois Autres ???

Ce Monsieur allait être le Président de la Commission d’Arbitrage etc... !!

Le Comité de la FRME actuel est avec Amazal, parce qu’ils sont des anciens Amis de Mostafa. Mais le jour " J " nous démontrerons à ces Messieurs qu’ils ont eux tords d’aller contre la Volonté de la Majorité des Nobles Cadres, et des Honorables Présidents de Clubs des Echecs Marocains.

Les Pseudo Amis de Mostafa Amazal nous racontent eux - même ce qu’il fait, qu’il est encore dans l’erreur, que les Echecs Marocains ne l’importent pas, mais qu’il PEUR DE L’AUDIT !

La preuve c’est que la Commission Provisoire de FRME, n’a pas payée L’ELO à la Fédération International, comme paiement au grand parcours de nos Sélections aux Championnats Arabe ! C’est vraiment Honteux !

Nous allons attendre un peux, car c’est ce qu’on nous demandé. Mais après nous verrons.

HAJAJ MOHAMED

Logo de Elamri
samedi 7 janvier 2012 à 18h33, par  Elamri

Je voudrai préciser que je ne parle pas de quelques cadres qui ont travaillé avec amazzal et l’ont quitté après avoir découvert sa vérité de psychopathe, pire, ils ont subit de sa dictature et abus de pouvoir, mais cela ne me prive pas de dire que leur tolérance avec la bande d’amazzal (qui prétend avoir rempu avec lui) rend un très grand service à cette bande qui prépare son retour, il suffit juste de voir les noms des 3 arbitres pro amazzal dans la commission technique et d’arbitrage pour comprendre que la bande d’amazzal est loin d’être effacée de la scène échiquièenne marocaine !

Heureusement que cette commission a été fortifié par 4 autres cadres compétents, mais aucun d’eux n’a déclaré son doute de la présence de ces 3 médiocres dans cette commission, pire, je me demande vraiment bien qui les a proposés ? Je n’élimine pas la possibilité que ces « 3 amazzaliens de cœur » fûrent proposés par un cadre de « l’opposition », sinon par amazzal lui même ! quel comble !

Logo de Elamri
samedi 7 janvier 2012 à 15h08, par  Elamri

"Mais au-delà de ces considérations d’ordre juridique, c’est l’avenir du noble jeu qui est en jeu ! Les cadres du Ministère de tutelle ne semblèrent guère pressés pour mettre fin aux blocages actuels. Il paraît qu’ils ont actuellement les mains liées et auront certainement d’autres chats à fouetter ! Et si les clubs marocains dignes de ce nom, nos joueurs d’élite et tous les amateurs concernés, ne bougent pas, plus personne ne le fera à leurs places ! La Communauté échiquéenne nationale devra, donc, se mobiliser pour sortir de ce mortel attentisme. Il en est de l’avenir de nos jeunes joueurs et nos immenses talents qui souffrent toujours de manque d’encadrement et d‘absence de compétitions. On a sacrifié toute une génération sur l’autel de nos conflits, de nos différends et notre manque de conscience. Il est grand temps d’unir nos efforts pour imposer un véritable changement, vers une instance fédérale responsable, démocratique et dynamique" tiré du texte du maitre Med Moubarak Ryan

A bon entendeur mais ! combien il y a de "clubs dignes de ce nom, de joueurs d’élite intègres et les amateurs concernés" dans maitre Ryan ? Si on en avait Assez un tel amazzl ne serait jamais pris place à la tête de la FRME pendant 7 ans et ne sorti de la porte que grâce à un ordre ministériel avant de revenir par la fenêtre "PRESIDENT D’HONNEUR".... de cette pauvre fédération ! assez de mettre des lunettes vertes pour voir la majorité en printemps, Amazzal a démoli toute une génération de dirigeants et en a créé une qui lui ressemble au fond, malgré les apparences de diférenciations et qui reviendra en force !

Je sais qu’il y a une poignée de clubs digne de ce nom, une poignée de cadres dont quelues uns de très haut niveau prêts et capable de développer les échecs marocains, joueurs d’élite et d’amateurs concernés, mais ils sont tous incappables de changer le parcours de ce qui se prépare dans les couilisses en complicité avec les fonctionnaires que vous connaissez, du moins, ceux qui restent ! si ces gens honêttes et corrects de la FRME ne réussissent à forcer la poursuite juridique du dénommé mustapha amazzal et sa bande impliquée dans la sale affaire de falsification et le détournement de fonds de la pauvre FRME..

Je sais que la bande d’amazzal qui prépare son retour à la seine fédérale m’attaque, essye de m’éloigner, pour influencer les personnes neutres aux clubs, pour faire oublier son histoire noire de complicité avec amazzal, mais ils finiront par payer !

Logo de Badre eddin KLHLIFI
samedi 7 janvier 2012 à 05h32, par  Badre eddin KLHLIFI

SALUT A TOUTES ET A TOUS

Merci beaucoup Maitre RYAN pour cet article important et franche. Je suis totalement d’accord avec votre analyse de la situation des échecs marocains. Mais je pense que nous avons maintenant un nouveau ministre de jeunesse et sports. et il faut d’urgence que l"élite des joueurs professionnels et les clubs marocains de l"opposition demande un rendez vous avec monsieur le ministre pour lui expliquer la dangerosité de la situation du noble sport et qu"il désigne une comité de gens compétents et intègres pour nettoyer la situation et réunir l"assemblé générale de la frme le plutôt possible ; sinon on va dire adieu aux échecs dans notre cher pays.

jeudi 5 janvier 2012 à 22h49

d’abord,meilleurs voeux à tous !!!

Une année blanche est passée mis à part la sélection qui a représentée le Maroc à Qatar avec un très bon résultat dont nous sommes tous fiers, même si personne n’est au courant des critères qui étaient établi pour choisir ses éléments espérons que cette situation ne s’éternise. les amoureux des échecs au Maroc sont nombreux mais ce silence est difficile à digérer. il faut qu’on bouge. On ne doit pas attendre plus longtemps. On dirait qu’on a peur de quelque chose . Mais on n’est pas en guerre à ce que je sache. il faut provoquer des réunions de présidents de clubs pour discuter de cette situation intenable. On ne doit pas attendre que cette commission qui s’éternise décide à notre place. Enfin, Messieurs les Présidents des clubs doivent discuter de cet état de fait dans ce cher forum et nous donner leurs avis il faut ouvrir au moins les débats pour trouver une solution. Et c’est un minimum à faire.

mais s’ils vous plait messieurs ne restons pas coincé./.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
samedi 31 décembre 2011 à 10h11, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour Cher « Lion 64 »

Effectivement le Maroc a été rayé de la dernière liste ELO International FIDE, publiée ce samedi 31 décembre 2011, vraisemblablement pour non paiement des frais d’inscription. l’histoire se répète donc, pour la énième fois ! C’est l’un des dommages collatéraux de cette crise fédérale interminable…

Par ailleurs, ce n’est pas tellement les « affaires » concernant le Directeur des Sports, relatés par la presse nationale, qui est et sera derrière le GEL actuel. Ce haut fonctionnaire demeure, en fin de compte, un simple exécutant. Mais le changement en perspective a la tête du Ministère de la J&S impliquera forcément d’autres priorités... C’est pourquoi j’insiste et nous insistons pour que la communauté échiquéenne, prenne conscience de la gravité de la sitution, se mobilise et fasse pression pour que ce Comité respecte scrupuleusement la loi et se limite a sa mission essentielle, en préparant, notamment, les conditions adéquates pour tenir une assemblée générale élective.

Bien amicalement et a Bientôt !

Logo de lion 64
samedi 31 décembre 2011 à 08h16, par  lion 64

vous parlez de gestion parlons de Gel.C’est autour de l’Elo marocain maintenant de disparaître . Les listes Elo FIDE du mois de janvier 2012 sont consultables sur www.fide.com. Carlsen atteint les 2835 et Anand rétrograde à la 4e place. Mais le Maroc a été retiré de la liste des pays . il faut vous secouer Messieurs sinon ce gel va tuer tout le monde et ce monsieur directeur des sportsa d’autres problèmes et d’autres chats à fouetter si on croit aux scandales parus dans certains journaux .

Meilleurs voeux tout le monde. Lion 64

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation