Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Comité provisoire : DERAPAGES...

samedi 4 février 2012
par Mohamed Moubarak Ryan
popularité : 1%

• Au moment où la communauté sportive nationale, sinon le peuple marocain tout entier, est sous le choc de l’élimination humiliante du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations ( CAN 2012), malgré les moyens techniques, financiers et humains colossaux mis à la disposition de l’Equipe Nationale et le contrat pharamineux « top secret » offert à l’entraineur « providentiel » Eric GERETS, qui toucherait l’équivalent du salaire moyen mensuel d’un millier de marocains appartenant à la classe moyenne ! Il est temps de méditer sur cet aveuglément systématique de certains dirigeants de nos fédérations sportives qui font la sourde oreille à toutes les remarques judicieuses et les doléances justifiées émanant d’autres sportifs avertis, de journalistes confirmés ou de simples citoyens passionnés de la balle magique. On dirait qu’ils se comblent de plaisir en allant à contre courant de l’opinion publique, même si les faits sont têtus.

S’agit-il d’une maladie contagieuse qui a atteint certains dirigeants du Ministère de tutelle qui adoptent l’adage bien malheureux "Demandez leurs conseils…et faites le contraire " !?

Cette analogie est dictée par les informations surprenantes provenant de quelques cadres échiquéens nationaux qui travaillent encore à côté du Comité Provisoire chargé de la gestion de la FRME, lequel a manifestement préféré d’en écarter d’autres accusés, semble-t-il, d’avoir émis certaines critiques ou exprimé des réserves relatives au processus adopté par le Comité, à travers la presse électronique ou d’autres moyens de communication.

Les lecteurs de « Maroc-Echecs  » ont été certainement surpris par les annonces de tournois dits « individuels et régionaux  », organisés ou programmés à Agadir, Oujda et Chefchaouen (oui CHEFCHAOUEN !), sous l’égide de ce Comité provisoire et « peut-être » à l’insu des ligues et des clubs concernés. Il s’agit, selon les fiches techniques publiées, de tournois préliminaires pour un Tournoi National, qui serait organisé ultérieurement à Bouznika, et octroiera je ne sais quel titre à son prochain vainqueur !

Le « Comité Provisoire » a donc décidé de contourner la loi 30.09 sur l’éducation physique et le sport et de jeter à la poubelle son fameux article 31, qui lui donne un court délai de trois mois pour instaurer la légitimité fédérale. Depuis sa constitution par l’ex Ministre de la J & S, le 05 juillet 2011, ce comité a observé un mutisme total (voir mon précédent article : Mortel attentisme), qui pourrait à la rigueur être justifié par le calendrier des élections législatives en marche et la formation du nouveau gouvernement. Mais au lieu de s’atteler, maintenant, à sa tâche , à savoir préparer un projet de statut de la FRME mieux adaptée à la nouvelle loi en vigueur, fixer la liste des clubs en situation légale, et surtout convoquer une Assemblée Générale pour élire le président et son équipe fédérale, c’est un DERAPAGE dangereux que vient d’effectuer ce comité mal conseillé, pour ne pas dire mal intentionné…

Malgré nos divergences de vue sur certains points relatifs à cette crise interminable, je partage les opinions formulées et publiées, à cet égard par Messieurs Elamri et Chakroun. Jusqu’à présent ils sont les seuls cadres nationaux à avoir réagi ouvertement contre ces dérapages. On aimerait bien connaître la position d’autres cadres concernés, notamment ceux qui furent membres de la « commission technique et d’arbitrage  » formée par le « Comité provisoire », et en l’occurrence notre ami Youssef Boukdeir qui assume son secrétariat technique.



Commentaires

Logo de Abdelahfid El MONDIR
vendredi 2 mars 2012 à 13h18, par  Abdelahfid El MONDIR

SALUT,

Je suis complétement d’accord avec vous . MAIS j’ai peur que cette commission est en train de préparer de mauvaises surprises pour les échecs marocains (voir l’article du journal ASSABAH publié à MAROC ECHECS).

Je partage les opinions de M. BOUKDIR et CHAKROUN pour être vigilants. La CONFERENCE DE PRESSE ne doit pas tarder CAR le temps aux échecs est très important chers amis. Je pris Monsieur HOUARI d’agir très rapidement pour qu’on ne soit pas dépassés par les événements. Rappelez vous qu’on a eu beacuop de voltefaces et de surprises dans le passé proche avec la commission présidée par M. LAMETI...la présidence de M SEMLALI et autres. PRUDENCE PRUDENCE PRUDENCE !!!!

Logo de Abdelkabir BELHAJ
vendredi 2 mars 2012 à 06h38, par  Abdelkabir BELHAJ

BONJOUR,

IL devient clair que la COMMISSION PROVISOIRE constituée par le MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS traite avec négligence pour ne pas dire avec mépris toutes les opinions et les propositions exprimées dans le site MAROC ÉCHECS ce qui prouve qu’elle n’est pas neutre du tout et qu’elle veut favoriser le retour de l’ancien président et fonctionnaire de ce MINISTÈRE à la tête de la FRME. Les clubs marocains légitimes doivent donc être attentifs et devront dépasser leurs différences sur la voie à suivre ; car je pense que cette stratégie proposée par M. LARBI HOUARI va avoir des effets positifs sur l’attitude de MONSIEUR LE MINISTRE qui vient juste d’examiner les secteurs appartenant à son département. Donc le timing est très bien choisi à mon avis.

Logo de Zaki SELLAMI
mardi 21 février 2012 à 14h08, par  Zaki SELLAMI

SALUTS A TOUS,

Il est clair - à mon avis - que les contributions et surtout les idées innovateurs de Monsieur Larbi Houari ont dérangé beaucoup de personnes qui ne veulent pas de réels changement dansla marche des échecs au Maroc. Des gens qui sont contraires au progrès et qui veulent mettre les bâtons dans les roues.

Comme l’a très bien dit Monsieur BENTARKA, M. HOUARI a bouleversé le monde de l’orgtanisation des échec s marocains en réussissant le plus grand tournoi international en AFRIQUE, en faisant de nombreuses initiatives bénéfiques pour la discipline et pour la vulgarisation du noble sport en dehors de MARRAKECH. C’est pouquoi on sollicite M. HOUARI de négliger ces interventions de mauvaise intention, et qu’il soit sur et certain que la MAJORITE des joueurs d’échecs son t à ses c^tés. puisqu’ils savent bien ou se trouve l’intérét du jeu d’échecs dans notre pays.

Logo de Mustafa TAZI
lundi 20 février 2012 à 14h22, par  Mustafa TAZI

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته، إن الوضعية الخطيرة والحرجة للشطرنج في المغرب لا تحتمل التأجيل أو التسويف. حقيقة لقد استجابت الوزارة أخيرا لضغوطات ومطالب الشطرنجيين المغاربة بحل الجامعة وتشكيل لجنة مؤقتة لتسييرها. لكن هذه اللجنة عليها ألا تتأخر في إنجاز المطلوب منها بححج ليست مقنعة تماما. ومن حقي أن أتسائل لماذا لم تستعين اللجنة برؤساء العصب والأندية القوية المعروفة والوازنة؟؟ لماذا لم تلتجيء غلى نصائح مجموعة من الحكام الدوليين المعروفين كالأساتذة الباي وشقرون والغازي وحجاج والبهجة والغماري، وغيرهم ؟؟ لماذا لم تستدعي ابطال المغرب للاستماع إلى وجهة نظرهم؟؟ لماذا لم تتصل بالخصوص بالاستاذ الدولي الكبير الذي يتوفر عله المغرب بطل إفريقيا هشام الحمدوشي والمحترف حاليا بفرنسا؟؟؟ أسئلة وأسئلة كثيرة تخطر بالبال ولا من يجيب عليها.

إننا لفي حاجة لمناظرة وطنية للبحث ومناقشة أسباب التراجع الخطير في إشعاع وتطور الشطرنج المغربي الذي كان يعرف تقدما مستمرا وبإمكانيات جد بسيطة لما كانت الجامعة يقودها المرحوم الأستاذ مصطفى البقالي. وشهدت انحدارا بدون توقف بالخصوص عندما تولى رآستها السيد مصطفى أمزال ؟؟ فهل يعقل ألا تتم محاسبة الذين خربوا الجامعة؟؟ إن الحكومة الحالية قد وضعت مبدأ ربط المحاسبة بالمسؤولية في قمة أولوياتها، والسيد وزير الشبيبة والرياضة ملزم بهذه السياسة. وعلى السادة أعضاء اللجنة المؤقتة أن يكونوا هم أيضا في مستوى المسؤولية.

,اخيرا أرجو من المسؤولين عن هذا الموقع الذي يتتبعه العديد من الشطرنجيين المغاربة أن يعطوا اهتماما خاصة بالمقالات والمواد المكتوبة باللغة العربية التي تفهمها الأغلبية الساحقة. وأن تعمل على الأقل على ترجمة بعض التدخلات المفيدة حتى يمكن للجميع المسامة في النقاش البناء وبالله التوفيق.

MT

Logo de Farid  MOURABITI
lundi 20 février 2012 à 12h19, par  Farid MOURABITI

BONSOIR,

J’ai suivi avec beaucoup d’attention et d’intérêt les discussions au sujet de la commission provisoire crée par le ministère de la jeunesse et sports pour gérer la FRME qui a été dissoute, comme on le sait touts après les problèmes insolubles. Ces problèmes étaient les résultats directs de la gestion de monsieur Amazzal et ses différents BF pendant plusieurs années. Et on ne veut pas entrer dans les détails car ce dossier est très lourd et peut prendre des dizaines de pages pour l’exposer.

MAIS l’important maintenant est de rappeler que cette commission était constituée sur la demande continue des ligues, clubs marocains, joueurs d’élite. On souhaite seulement de lui donner le temps suffisant pour terminer sa mission. Il n’entre pas dans sa mission ( c’est un avis personnel) de faire un audit. Le prochain bureau fédéral peut bien le faire parce que on veut tous punir les responsables des catastrophes continuels du sport échiquéen national.

Les opens régionales qui ont été contestés ont pour but seulement de faire bouger les activités d’échecs qui ont été presque gelés0. il faut être compréhensifs messieurs les intervenants ! on peut pas attendre les tournois de Marrakech ou Chefchaouen sans rien organiser pour le joueur marocain délaissé ! Donc je trouve que cette initiative complète la vision et les travaux de la commission ministérielle. Et IL FAUT L’APPLAUDIR plutôt que de la critiquer avec d’autres accusations injustes. Heureusement pour le sport échiquéen les échos de ces tournois sont très très positives et que la majorité des clubs des régions concernés ont bien reçu cette initiative (a part quelques exceptions) et ont participé activement pour sa réussite.

Il reste que notre but commun est de servir le sport d’échec, et que nous devrons travailler main dans la main pour sauver la fédération et éviter de retomber dans les problèmes du passé. Avec mes sincères sentiments.

Logo de Othman Alaoui Hafidi
lundi 20 février 2012 à 06h38, par  Othman Alaoui Hafidi

Mes sincères salutations à tous,

Je partage l’opinion de M. El Amri et aussi maître Ryan pour la limitation d’accès aux anonymes. Car soit ils ont peur de déclarer leurs attitudes, soit ils ne veulent pas discuter le fonds des sujets proposés.

Et le point principal dans cette discussion, qui était la plupart de temps de très haut niveau ( Interventions de messieurs Houari, Ryan et Bentarka par exemple) c’est comment faire pour sortir la frme de cette marasme. La solution est la MOBILSATION GENERALE des clubs marocains qui doivent constituer une délégation et demander audience auprès du Minstres de la jeunesse et des sports pour lui bien expliquer la situation et exiger que cette commission provisoire accélère ses travaux et les terminent le plutôt possible et de réunir une assemblée générale démocratique dans un délai qui ne dépasse pas quelques semaines. Sauf quoi on doit penser à d’autres recours.

Bien à vous et MERCI

Logo de El amri
dimanche 19 février 2012 à 19h15, par  El amri

Bonjour

Je suis tout à fait d’accord avec maitre Ryan, et de l’avis de ne pas valider les commentaires des anonymes, pour encore la simple raison, que dévoiler sa personnalité en exprimant (librement) son point de vue avance la discussion et encourage les désistants à s’exprimer !

Je ne comprends pas comment quelqu’un exprime sa solidarité avec M. Houari ou autres alors qu’il ne signale pas son vrai nom ? à quoi ça sert cette solidarité si elle ne vient pas de quelqu’un de concrèt ? en plus, se cacher pour annoncer son avis es une lacheté qui détruit non seulement le jeu d’échecs au Maroc, mais tous les sports marocains...

Logo de L.H.
dimanche 19 février 2012 à 18h55, par  L.H.

Bonsoir à tous...

Merci ssi Bentarka pour cet hommage très inattendu et touchant.

Je crois qu’à présent, les membres du comité... Oh pardon, les anonymes ont compris qu’il n’y avait pas matière à discréditer des réalités démontrables et ce faisant, incontestables.

Il n’est même pas certain que cet anonymat ait de quelque façon altéré nos échanges... Beaucoup de lecteurs ont pu au contraire se rendre compte de la brutalité avec laquelle "ON" voudrait faire baisser la tête à toute une famille échiquéenne à grand coup de "taisez-vous et patientez".

Il a été tout aussi marquant de constater combien le fond n’est jamais débattu par les contradicteurs.

Aucune réponse à nos questions parfois plus que précises s’agissant du Comité provisoire chargé de la gestion de la F... etc. Ils ont oublié que s’ils pensent être renseignés, nous ne sommes pas dégarnis non plus.

Non, je crois que notre "amateur désintéressé" a maintenant l’occasion de devenir un "amateur désintoxiqué" ; sauf bien entendu s’il souhaite rester sourd pour les raisons qui le concernent.

Et tout état de cause, "Draoui or not Guessous, that’s not the question !". Je dirais même qu’on s’en moque, mais alors à un point...

Ce qui est intéressant en revanche, c’est le style, le tempérament, l’insistance, les sujets contournés, à étouffer d’urgence bref... Tout ce qui convient pour cibler avec la plus grande précision l’intention du commentaire (pour ne pas dire l’identité réelle...). Et de ce point de vue, beaucoup de lecteurs ont pu constater qu’il y avait à boire et à manger !

N’écrit pas "LE MINISTRE" article et nom en majuscule qui veut... il y a des réflexes administratifs qui trahissent sous la nervosité...

Ceci signifie simplement que votre plateforme Maroc-Echecs est sous surveillance les amis.

Et tant mieux, pour vous dire la vérité.

C’est ce qui m’a motivé le plus à vous accompagner dans vos échanges. Oui parce que je ne vous ai pas dit...

Il y a une vingtaine de jours j’ai reçu un message d’une personne d’un Président de Club.

Chut ne le dites à personne, ça reste entre nous : « il faut faire en sorte que Maroc Echecs se calme ».

Comique non ?


Je vous assure, laissez-les s’exprimer, et cet article se positionnera, pour la deuxième semaine consécutive en tête des ventes... comptez sur nous !

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
dimanche 19 février 2012 à 16h05, par  Mohamed Moubarak Ryan

Monsieur Bentarka,

Merci bien pour ton intervention pertinente qui dévoile la futilité de certains messagers anonymes qui, sous l’emprise de l’ignorance ou de la pure provocation, considèrent que les commentaires bien garnis de notre ami Larbi Houari sont l’expression d’une « petite minorité » ! J’ai attiré l’attention dans une intervention précédente (datée du 9 février 2012) aux risques de dérapages que provoquent la prolifération des tels anonymats :

« L’anonymat aidant, ces personnes, dont on ne connait pas souvent, les identités réelles, optent parfois pour des attaques personnelles à peine voilées dans le but manifeste de dévier les discussions de leurs axes initiales pour les transformer en disputes et dérapages verbaux. »

Par conséquent je suis pour l’instauration de règles plus strictes pour identifier et invalider les commentaires anonymes et douteux, en vertu même de la « charte de Maroc Echecs  » qui stipule textuellement dans son article 9 :

« Tout intervenant doit décliner son identité à la rédaction. Les contributions anonymes ne seront pas validées. Les auteurs et lecteurs enregistrés recevront – via leur propre adresse e-mail – un mot de passe leur permettant d’accéder au site et d’envoyer leurs messages. Ce mot de passe restera valable pour toute contribution ultérieure. »

Très cordialement et à Bientôt  !

Logo de bentarka
dimanche 19 février 2012 à 07h23, par  bentarka

Bonjour messieurs

J’espère que les admins de ME ne bloquent pas les interventions ‘adverses’ tant que le langage reste acceptable et civiles. Je pars du précepte que chacun de ses intervenants exprime leur propres avis, en principe, à l’issu d’une décision qui appartient uniquement à eux même.

D’autre part, je pense que les propos de messieurs Houari et Moubarek représentent plutôt une écrasante majorité. Les dirigeants de clubs nationaux ne font plus d’illusion là-dessus et ils ont touché maintenant la réalité des acteurs ‘authentiques’. Sous-estimer les commentaires de ces deux connaisseurs des rouages des échecs nationaux est injuste. Dire que c’est la voix d’une exception ou minorité relève, peut être, de la méconnaissance et, certes, de l’ingratitude à l’égard surtout de l’homme qui a animé de la plus belle manière possible le contexte sportif Marocain, en particulier celui des échecs, durant ces dernières deux années qui viennent de s’écouler.

Deux compétitions internationales inédites, des tournois locaux et régionaux, les échecs scolaires dans plusieurs villes Marocaines (notamment sur Marrakech, Casablanca, Tanger, Chafchaouen, Oujda..), parties simultanées et duels (Polgar vs Sebbar) tenus à la réception de Judith Polga, l’organisation d’un beau tournoi PCAM national à Casablanca, ...

Sans citer l’apport de matériel d’échecs le plus récent qu’il y’ ait sur le marché et le mettre à la disponibilité des évènements organisés par quelques clubs, la caravane des échecs, l’accompagnement directe de quelques talents prometteurs.. Sans non plus évoquer les approches fructueuses et positives entamées à des occasions diverses pour un dénouement digne de ‘happy ending’ pour les échecs Marocains, à ne compter que les contactes qui ont eu lieu avec l’ancien bureau fédéral, allant jusqu’au sponsoring de quelques activités fédérales …Puis aussi l’éclat que tout ceci a eu sur l’image du Maroc ailleurs : c’est démontrable et convainquant si vous suivez les articles parus en Français et en Anglais dans Europe Echecs ainsi que ChessBase . Personne ne rêvait de ça en 2005, ou même en 2009, pour ne rien dire de 2007 (année du verdict de la commission d’éthique de la FIDE).

Les réactions du camp hostile à cette belle démonstration des échecs dans notre pays restaient très décourageantes et agressives, mais pas sans motifs. La FRME est certainement pour eux une poule aux œufs d’or. Ce qui explique leur peur et leur mauvaise foi exprimés ici et là.

N’importe quel jeune écolier peut comprendre que ces évènements de prestige ont un coup financier et que celui –ci s’élève à des centaines de milliers de dirhams. Mieux encore, ça va sans le dire qu’une telle personne ne s’attend guère à un amortissement, ne rien dire d’un remboursement.

C’est au moins un mot de reconnaissance qu’il faut adresser à monsieur Houari, le remercier et lui dire que nous partageons avec vous un amour inconditionnel et impartial de cette nation et de ce pays qui est le Maroc, et qui est le notre. Parce que nous sommes convaincus que c’est cet attachement qui vous motive.

Cependant, confessons le, les dirigeants de clubs, n’ont fait que très peu pour enrichir et renforcer cette tendance. Et ce tant par manque d’initiative et/ou par calcule opportuniste. .. Notre part de travail n’est, à mon avis, pas fait encore. Une telle action favoriserait toujours ce travail innovateur et solide et dans les meilleurs conditions qui ne vient de Marrakech.

Un deuxième point que le champs de cet article permet est l’avenir de la fédération. Je vois que que la future formation de la FRME et de ses commissions ne devrait, sous n’importe quel prétexte, compter aucun ancien membre fédéral. Surtout pas de ceux qui étaient responsables durant ce décennie de perturbations et de scandales. C’est la moindre des mesures logiques qu’on doit prendre, à mon avis. Qu’une part de responsabilité incombe à tout un chacun d’entre eux est une banalité incontestable. Plus encore, le délit le plus grave fut leur résistance à toutes les manœuvres réformatrices essayées ou suggérées.

Avec l’avènement du comité provisoire, le dégout des joueuses et joueurs des échecs étaient au top. Le thriller continue d’exister tout de même ! Et la plupart des clubs adoptèrent une attitude de « wait & see » - l’attente semble terminée et ce dont a beaucoup espéré ne vient toujours pas : statuer et structurer une nouvelle fédération. Et relancer cette fédération malheureuse.

Logo de Youssef BOUKDEIR
samedi 18 février 2012 à 13h44, par  Youssef BOUKDEIR

A mon avis il faut que la direction du Maroc Echecs arrête de valider les commentaires de ces personnes anonymes , car ces noms de draoui , guessous ..etc sont inconnus de la communauté échiquéenne nationale , le but de cet ou ces anonymes est de créer la confusion et par la même dévier le vrai débat que nécessite la situation délicate au sein de la FRME. La situation actuelle est le résultat naturel d’une politique basée sur l’exclusion , la répression et le mensonge , que ceci plait ou pas à certains individus , mais c’est la pure vérité et l’ex ministre avait bien fait d’instaurer une commission provisoire pour assainir et mettre les rails de cette fédération sur la bonne voie , j’espère que c’est le même avis du ministre actuel . Une chose est certaine , les clubs maintenant ont en marre de la situation du provisoire , une deuxième année blanche à l’horizon et aucun signe de changement .

Logo de Said Arif
samedi 18 février 2012 à 10h56, par  Said Arif

Mr Guessouss ou Mr Draoui ou Mrs X, De quel droit vous dites que les opinions de Messieurs Larbi et Moubarak ne représentent qu’une minorité ?

Ces messieurs ont eu au moins la gentillesse de prendre de leur temps précieux pour vous répondre. Alors que la majorité en a mare de vous répondre pour la millième fois et vous rappeler des dégats catastrophiques de votre ex-président.

Dites-moi au moins comment pouvez-vous justifier que le président d’une pauvre fédération, comme vous le dites, puisse retirer un chèque en son nom propre d’une somme de 25 millions en espèce, puis juste après un autre de 6 millions alors que le ministère ne donnait qu’un budget annuel à cette misérable fédération de 26 millions ?

إذا لم تستحي فافعل ما شئت !! أو قل ما شئت !!!!!!!!
Logo de M.G.
samedi 18 février 2012 à 06h18, par  M.G.

الســلام عليكــــــــــم

أعتقــــــــذ أن موقــــــع مـــــروك إيشيــــــــك قــــد فتــــح البــــــــاب واسعــــا للأطروحــــــــات الأمزاليــــة المتجاوزة والمشبــــوهة التـــــي تريد الترويـــج للكثيـــر من المغالطــــات والأكاذيــــــب. فهــلأ يريــد هؤلاء تبييـــص صفحــأت سوداء في تاريـــخ الرئيــــس المخلـــوع استعــدادا لعودتــــه من جديــد لرئاســة الجامعة؟؟؟

هــل لم تكفــي سنـــوات وسنـــوات من التخريـب والتزويـــر والهبوط بالشطرنــج المغربـــي إلى الحضيــض؟؟؟

أقول لهؤلاء المتدخليــــن المشبــــوهــيـــن : اتقوا اللـــه في أطفالنــا الصغار الذين كرهتموهــــم في لعبة الشطرنــــج النبيـــلة وفي المواهـــب التي دمرتموها وفي الأنديـــة الكبيـــرة والصغيـــرة التــــي تحتضـــــر. وعلــى أعضــأء اللجنــة المؤقتـة أن يتحملــــوا مسؤولياتخــــم أمــأم التاريـــخ الذي لا يرحـــــم. والســـلام.

شطــــرنجي غيــور

M.G.

Logo de Hassan Guessous
samedi 18 février 2012 à 05h57, par  Hassan Guessous

SALAM,

Je suis totalement en accord avec les opinions réalistes de Monsieur Ahmed Draoui. Vraiment les longues interventions de M. Ryan et L.H. ne vont pas changer la situation, CAR ils expriment les opinions d’une très petite minorité. Ce je veux répéter ( et j’espére pour la dernière fois) est que il y’ a une commission provisoire désigné par le MINISTERE. laissons la travailler dans le calme. et ceux qui veulent devenir candiat pour présider la frme doivent attendre avec un peu de patience. ils pourront dans quelques mois présenter leurs projets et leurs visions pour le développement du sport d’échec dans notre pays. ET MERCI

Logo de L.H.
vendredi 17 février 2012 à 18h29, par  L.H.

Re-bonsoir cher amateur désintéressé,

Tout d’abord merci de vous être débarrassé d’un prête-nom devenu effectivement inutile.

Vous exposez avec une grande fidélité les conclusions exactes des membres de la commission, ce qui crédite la thèse d’une personne bien informée.

Et si c’est là l’occasion d’exposer encore plus en détail nos divergences de perception, je n’allais pas manquer d’en saisir l’opportunité.

Je pars donc du principe que nous nous connaissons, ce dont je ne doute pas…

Aujourd’hui, l’univers échiquéen est à la croisée de nouveaux chemins.

Si nous partons du principe que le but est de poser un système qui s’auto-régénère (…) cela suppose que les bases sur lesquelles il repose doivent d’emblée être saines, tout en admettant qu’il lui faut un maximum de soutien de la part du monde public/privé.

Ensuite, il faut bien le faire démarrer sur un minimum d’existant.

Qu’existe-t-il qui soit un moteur (réel) ?

Vous ne pouvez contourner la poignée de clubs qui contribuent le plus (financièrement et/ou symboliquement) d’une part et les Maîtres qui ont survécu à cinq-six années de vaches maigres d’autre part.

Ici, je ne parle pas d’arbitrage car il n’y a rien de plus douteux que le corps arbitral compte tenu des suspicions qui pèsent sur la réalité des compétences acquises (sanctions de la FIDE oblige).

Ceci est donc la réalité d’une équipe qui souhaiterait reconstruire la FRME en mettant de coté orgueil, opinion personnelle et surtout, esprit de protection d’un gars de la maison…

Or, que constate-t-on ?

Un nivellement général où celui qui se lève tôt pèse autant que le dormeur, où la « norme » de qualité attendue ressemble à ce que nous n’avons que trop vu dans notre pays. Celle où il faut faire pour dire que l’on a fait, même si ça ne ressemble à rien (regardez donc les photos de votre Open régional).

Alors je vais vous le demander, une nouvelle fois. Quel amour avez-vous donc pour ce pays ? Quelle attention portez-vous réellement à vos enfants ? Quels sacrifices êtes-vous prêts à consentir pour cette discipline si fantastique ?

Je me permets de répondre au vu de ce que j’ai personnellement entendu de vous et qui défie l’entendement : vous considérez que ce pays n’est pas prêt pour le professionnalisme, qu’aucun club n’a de toute façon de sponsor, qu’en dehors des activités fédérales, rien n’a été fait par les clubs en 2010-2011 !

Oui, vous l’avez dit Messieurs, pour mieux nous faire comprendre que ce pays est, du point de vue échiquéen, au stade zéro et que rien ne presse.

Non et non Messieurs. Ce monde vit et beaucoup plus que ne vous racontent les joyeux opportunistes qui vous tournent autours !

Nous n’avons pas le temps de votre rythme fonctionnaire ni à celui de vos désaccords internes, votre délai de grâce de 100 jours est passé avec un bilan NUL.

Votre appréciation du fonctionnaire ex-Président ne vous a pas été demandée, car le Ministre lui-même vous a ordonné de l’écarter.

Mais vous ne l’avez pas écouté. Vous ne l’avez pas écouté car pour vous les Ministres passent et vous restez.

Vous ne l’avez pas écouté parce que vous pensez tout savoir alors que vous ignoriez même l’existence d’un ELO, 3 mois après votre prise de fonction.

Vous ne l’écoutez pas parce que votre fierté, vous l’ETAT, vous n’avez pas de pression à subir des clubs, qui ne demandent pourtant qu’à travailler avec un minimum de documents officiels.

Vous ne l’écoutez pas enfin car il ne comprend rien au business…, pas plus que certains de vos adjoints un peu encombrants...

Mais n’ayez crainte. Nous, nous ne l’avons que trop bien compris.

Et bientôt.

Tout le monde le comprendra.

Mes respects… Monsieur X.

Nous nous reverrons bientôt.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
vendredi 17 février 2012 à 18h19, par  Mohamed Moubarak Ryan

Cher Amateur « trop intéressé »

Pour fructifier un quelconque débat, un minimum de connaissance de faits est absolument indispensable. Emettre un jugement objectif relatif aux années « Amazzal » exige tout d’abord un bon suivi des péripéties de cette crise interminable de la FRME, sinon une lecture « désintéressé » des quelques documents, encore disponibles à travers divers articles et analyses publiés dans le site Maroc-Echecs.

Pour ce qui est du scandale des normes falsifiées d’arbitrage international, je vous propose de consulter le texte intégral du jugement émis par la « Commission d’Ethique » de la FIDE, daté le 29 juillet 2007 à Athènes. Il s’agit – je rappelle – d’un document de 20 pages, comportant les faits et les enquêtes menés par les experts de la FIDE, sous la direction du juge italien M.Rivello. Il faudrait vraiment être dupe pour dévier sur les vrais coupables. Voici le lien : http://www.maroc-echecs.com/IMG/pdf...

Bonne lecture !

N.B.Quant au "Comité Provisoire" que vous défendez curieusement bec et ongles, On exige tout simplement d’appliquer la loi en vigueur, rien que la loi ! toute décision qui contourne les prérogatives dudit comité reste suspecte et inadéquate.

Logo de Amateur Désintéréssé
vendredi 17 février 2012 à 05h15, par  Amateur Désintéréssé

Mes respects à M. Ryan et Houari,

Nous voulons M. Ryan une discussion utile, mais la nervosité ne permet jamais d’analyser avec objectivité. Nous avons une appréciation différente du bilan de M. Amzal ex- président de la fédération sur beaucoup de points :

1- M.Amzal n’est pas le seul responsable des dossiers d’arbitrage car il y’a avait une direction technique à coté de lui ; C’est elle qui prépare les documents, comme il se fait dans toutes les administrations ; Le président signe de bonne foi sans savoir les détails des dossiers. Donc il est partiellement responsable.

2- Les festivals des échecs de l’enfant ont permis de réunir des centaines de jeunes, et il est difficile d’avoir toujours les meilleures conditions matérielles car on sait que la FRME est pauvre financièrement.

3- La "mauvaise gestion" est un grand mot pour une pauvre fédération. Et dans tous les cas il y ’avait le trésorier, le bureau fédéral qui a sa part de responsabilité, et aussi l’assemblée générale qui a valide les comptes.

4- Mais ce sont des dossiers du passé. Et pour un nouveau départ il faut nous visons l’avenir. Sinon on va tourner en rond sans résultats.

Je dis à M.Houari (et également à M. Ryan) qu’il faut faire confiance dans la commission provisoire et lui donner un peu de temps sans pression. Les délais réglementaires peuvent être prolongés par Monsieur LE MINISTRE.

Enfin le but des tournois régionaux est d’activer un peu les échecs et les faire sortir de leur gel actuel. Cela ne diminue pas le travail continu de la commision dans le but de rassembler les clubs marocains, de réunir la prochaine AG et établir une fédération forte que mérite le sport échiquéen. ET MERCI BIEN

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
mercredi 15 février 2012 à 17h36, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir à tous,

Il est vraiment navrant de devoir répondre, chaque fois qu’on publie un article ayant un sujet précis, à quelques intervenants qui éludent souvent leurs identités réelles, et préfèrent dévier – de bonne ou de mauvaise foi - sur les thèmes principaux, pour étaler des arguments ou formuler des propositions en se basant sur des faits mal assimilés qu’on a tant développés et analysés, à maintes reprises, à travers les pages électroniques de Maroc-Echecs.

Le premier fait, incontestable à mes yeux, est le bilan catastrophique de Monsieur Amazzal et son équipe qui a ruiné, à la longueur d’une décennie, une fédération qui n’était certes pas florissante, mais n’était point au bout du gouffre ! La preuve en est l’état dont se trouve actuellement « le sport échiquéen  » : une FRME dissoute par le Ministère de tutelle, aprés avoir été dépourvue des ses moyens matériels, humains, logistiques et déplumée même de ses archives ! Des années « blanches » qui se succèdent…et la désespérance qui s’installe partout.

Le deuxième fait intangible est que ce bilan que vous estimez « positif sur plusieurs points », ne s’avère pas calamiteux uniquement sur le plan de la moralité et de la gestion de la chose publique. Non ! la falsification à grande échelle des normes d’arbitrage internationales, condamnée sévèrement par la « Commission d’Ethique » de la FIDE relève plutôt de la procédure pénale. Les « Festivals d’échecs de l’enfant » que vous vantez tant étaient plutôt des modèles de bricolage, de mauvaise organisation et de dévalorisation des compétitions échiquéennes nationales, sinon de l’enfance tout court ; Et que dire des retraits « en espèces » de centaines de milliers de dirhams pour couvrir je ne sais quels dépenses de fortune, ou de « rembourser » des dettes personnelles sans trace comptable.

Vous parler de tolérance, de faire table rase du passé, en omettant, pour des raisons qui vous regardent, les sanctions arbitraires et revanchardes, le bannissement pur et simple des clubs actifs, l’harcèlement de cadres nationaux hautement compétents, tel Feu Boujemâ, la création d’associations en papier, la manipulation des assemblées générales. Qui dit tolérance, dit excuses ; Qui va s’excuser à nos talents marginalisés, à des centaines de jeunes abandonnés, à des milliers de joueurs et amateurs dégoûtés du plus noble et passionnant des jeux ?

Quant à ce « Comité Provisoire » qui veut apparemment prolonger infiniment sa mission initiale, pourtant limitée dans le temps par la loi sur l’éducation physique et le sport, en déviant les attentions et les attentes vers d’autres spectacles futiles, je n’ai pas bien compris dans quelle mesure « nous sommes entrain de « compliquer davantage sa mission difficile  ». Ce comité n’aura qu’à respecter scrupuleusement les tâches qui lui étaient assignées par la lettre « d’investiture » de l’ancien Ministre de la J&S, et dont avait fait un large écho, dans de nombreux articles précédents publiés par Maroc-Echecs. Bonne lecture, Cher « Draoui » !

Logo de (Un organisateur digouti) L.H.
mercredi 15 février 2012 à 12h48, par  (Un organisateur digouti) L.H.

Bonjour à tous, bonjour cher amateur désintéressé,

Le moins que l’on puisse dire est que pour quelqu’un de désintéressé, vous vous intéressez de près aux réalisations depuis dix ans au niveau Fédéral. C’est une bonne chose.

Le débat s’est malheureusement déplacé depuis quelques échanges parce que l’on veut voir derrière la critique une polémique entre deux camps. Cela arrange beaucoup de gens et a l’avantage de simplifier le débat.

Or... On ne répond pas aux questions posées et qui sont pourtant très simples : Une commission, composée au minimum de 6 personnes a été nommée par le Ministre pour rendre sa copie en quelques semaines début Juillet 2011.

On a vu en effet un élan, quelques notes circulaires etc. les premières 8 semaines.

Ensuite, cette commission à demandé à des responsables de plancher sur des status, des réglements de compétitions et des critères de sélection de clubs etc. Ces cadres ont fait leur travail puis, soudainement, annulation de la réunion qualifiée de "dernière limite" un certain mois de Novembre 2011, sans justification et sans nouvelle date.

Silence moteur puis annonce d’un Tournoi Régional toujours sans la moindre communication officielle sinon des affiches Word bricolées à la va-vite par des rescapés de commission.

Je rappelle que des clubs ont investi sur la rentrée 2011-2012 que ce soit en matériel, en communication ou simplement en temps, pour faire adhérer un maximum d’élèves, tout en assumant parfois aussi le coût de structure (loyers, joueurs pro, tournois etc.). Bien entendu, je parle ici de Clubs au sens normal du terme.

Aux 6 personnes officielles du MJS, 10 se sont ajoutées puis certaines retirées depuis Octobre et RIEN.

6 mois se sont écoulés avec ce rien dans l’estomac, pour s’entendre dire qu’au menu il y a des biscottes sans sel, et que nous devons applaudir l’initiative de la commission ?! Mais qui lui a demandé de nous organiser ça ? Etait-ce là son rôle ? Sans les clubs ?

Je croyais qu’il fallait désamorcer les bombes, et voilà que de nouvelles frustrations naissent, sur le territoire de clubs prestigieux comme pour mieux leur dire "on n’a pas besoin de vous". C’est d’un manque de respect incroyable, cynique même.

Bref, en résumé, je dirais que pour ne rien faire ou provoquer les clubs, nous n’avions besoin de personne, l’ancienne équipe se débrouillait déjà très bien !

Le temps donnera les réponses à ces questions. Nous serons forcément déçus car malheureusement, rien de bien noble ne peut justifier ce qui se passe, sinon l’intérêt court terme de quelques uns.

Le cycle vertueux des échecs "sportifs" marocains : une année blanche pour oublier une année noire et inversement l’année d’après.

Je revois encore Monsieur El Boukhari me parler des personnes nommées à la commission : "Des brutes de travail, ils connaissent tout, en ont vu d’autres, ça va être vite réglé".

C’est ça... et tanjia, c’est un fruit.

Logo de Abdelali BENNANI
mercredi 15 février 2012 à 08h18, par  Abdelali BENNANI

Salam,

Je pense que quelque soit les bonnes intention de M.Draoui,ce qu’il demande est dépassé par les événements. Les crimes comises par l’ancien président et la (MAFIA) qui était avec lui sont connus de tout le monde. Faire table rase du passé va encourager d’aures à répéter les mêmes erreurs ou commetre des crimes puis s’envolent....Non il faut que la commission provisoire fasse une enquête approfondie avant mêmede réunir l’assemblée générale. LE MINISTERE EST AUSSI RESPONSABLE par son silence passé et la caustion qui a donné à son cadre M. AMZAL. Alors que les choses soient claires et pas de driblages qu’on connait bien leurs auteurs.

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation