Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Contrats objectifs 16 février, date butoir pour la signature.

Lu dans la presse nationale du 11 février : "Le Matin du sahara"
jeudi 11 février 2010
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

La Fédération est prise dans un étrange engrenage depuis que le Ministère de tutelle met en application, avec fermeté et détermination, sa nouvelle stratégie de mise à niveau et de promotion du sport national.

Le 14 septembre 2009, lors d’une réunion, tenue avec les présidents des fédérations sportives nationales, en présence du président du CNOM (Comité National Olympique Marocain), M. Hosni Benslimane, Monsieur Moncef Belkhayat avait pourtant prévenu tout le monde que des changements importants allaient avoir lieu.

La Fédération Royale Marocaine des Échecs n’a toujours pas annoncé la date de la tenue de son assemblée générale, ses programmes devant constituer le contrat d’objectifs 2010/2014 devant être signé avec le ministère de tutelle n’ont pas toujours été validé par ce dernier à quelques jours du dernier délais fixé par le ministère, à savoir, le 16 février, c’est à dire mardi prochain.

L’article de presse du quotidien "Le Matin", en date du 11 février, que nous reproduisons ici est édifiant à plus d’un égard.

Il rehausse la crainte de voir la Fédération Royale Marocaine des Échecs marginalisé par le ministère de tutelle après la date butoir du 16 février.

Le site de la FRME ne donne aucune information, aucun communiqué sur ces questions vitales pour la communauté sportive échiquéenne nationale.

Couverte dans une enveloppe énigmatique tout autant que silencieuse, la FRME ne dit rien. Une situation regrettable et de mauvaise augure pour l’avenir de ce noble jeu.

Dans de telles circonstances de nombreuses questions basées sur l’inquiétude des acteurs échiquéens nationaux renforcent le doute sur la capacité des membres fédéraux à relever ces défis.

Des défis qui ont été relevé par des Fédérations comme celles de Bridge, de billard notamment.

Espérons que d’ici le 16 février les choses évolueront au sein de la FRME.

Lisez plutôt l’article qui suit. Ce n’est pas rassurant.


ARTICLE DU JOURNAL "LE MATIN" DU JEUDI 11 FÉVRIER 2010 :

GIF - 5.3 ko

Contrats objectifs

16 février, date butoir pour la signature

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a fixé aux Fédérations la date butoir du 16 février pour signer les contrats d’objectifs. Au-delà de cette date, les mauvais élèves n’auront pas de subventions.

Les Fédérations qui n’auront pas tenu leurs assemblées générales et signé de contrat d’objectifs avec le ministère de la Jeunesse et des Sports d’ici le 16 février ne bénéficieront d’aucune subvention du ministère de tutelle. L’objectif est d’aider l’ensemble des Fédérations, notamment celles qui sont encore déboussolées et qui n’ont pas compris la teneur du discours du ministre pour se mettre en phase de processus de mise à niveau du sport national. Au-delà de cette date, les mauvais élèves seront pénalisés au niveau financier puisqu’ils n’auront pas de subvention étatique.

Concernant les Fédérations dont le fonctionnement est entaché d’irrégularités, le ministère tient des réunions avec ces fédé pour tenter de sortir de la crise. Une réunion a, d’ailleurs, été tenue la semaine dernière avec la Fédération de la voile en butte à plusieurs problèmes. A l’issue de cette réunion, le président actuel est partant. Il devra donc laisser la place a un autre. Il en est de même pour la Fédération de canoë-kayak qui s’est réunie avec le ministre pour essayer de sortir de son immobilisme.

Sur les 45 Fédérations existantes, le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est réuni avec 38. Il a même signé un contrat-programme avec la Fédération royale marocaine de tennis. Il devrait signer d’autres contrats dans les semaines qui viennent avec les Fédérations de football, d’athlétisme, de sport pour tous et celle du basket-ball.

Cela dit, les Fédérations, qui n’arrivent pas retrouver la légitimité, seront sous le coup de l’article 22, section 4 de la loi relative à l’éducation physique et aux sports. Selon les termes de cet article, « l’habilitation peut être retirée à la Fédération en cas de non-respect des règles de fonctionnement fixées par ses statuts ou de violation de la législation ou règlementation qui lui sont applicables. En cas de violation grave par la Fédération de ses statuts ou de la législation et règlementation qui lui sont applicables ou lorsque le fonctionnement ou les activités de la Fédération sont préjudiciables à la discipline sportive concernée, l’administration peut dissoudre l’organe directeur fédéral et prendre toutes mesures utiles dans l’intérêt de la discipline sportive concernée et notamment désigner un comité provisoire ayant pour mission d’assurer la gestion de la Fédération jusqu’à la réunion de l’assemblée générale dont le comité provisoire fixe la date dans le délai maximum d’un an qui court à compter de la date de dissolution de l’organe directeur de la Fédération concernée ».

Cet article a déjà été appliqué, par le passé, aux Fédérations royales marocaines de football, d’athlétisme et de cyclisme. Le ministère ne veut pas sanctionner qui que ce soit, mais pousser tout le monde à être en phase avec le programme de la mise à niveau du sport national.




Commentaires

Logo de Youssef BOUKDEIR
lundi 22 février 2010 à 06h05, par  Youssef BOUKDEIR

Le site du Ministère de la Jeunesse et Sports (mjs.gov.ma) a annoncé ce jour que Mr le ministre a procédé à la signature de contrat avec la FRME, ci-dessous le contenu de cette annonce : 19/02/2010 SIGNATURE A RABAT DE CONTRATS D’OBJECTIFS ENTRE LE MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS ET LES FRM DE VOILE ET D’ECHECS Le ministère de la Jeunesse et des Sports a signé, vendredi 21/02/10 - à Rabat, deux contrats d’objectifs avec les Fédérations royales marocaines de yachting à voile (FRMYV) et d’échecs (FRME). Le contrat signé avec la FRMYV a pour objectifs d’élargir la base des pratiquants en les étoffant de 7000 licenciés à l’horizon 2012, remporter au moins une médaille lors des championnats arabes du Laser, qui auront lieu au Maroc, et occuper une place dans le top 20 aux championnats du monde de cette même catégorie. De son côté, la FRME, devra, en vertu de ce contrat, augmenter le nombre de pratiquants de 15 pc chaque année, créer neuf écoles de formation et compter 30 nouveaux clubs affiliés durant les trois prochaines années. La Fédération devra, en outre, former, en trois ans, plus de 90 arbitres nationaux 12 fédéraux et 11 internationaux, perfectionner 110 arbitre nationaux et œuvrer à représenter dignement le Maroc lors des échéances internationales.

Logo de Youssef Boukdeir
samedi 20 février 2010 à 08h19, par  Youssef Boukdeir

D’après les journaux de ce matin, le nombre des fédérations ayant signé le contrat d’objectifs dicté par le ministère s’élève à 39 fédérations, six fédérations ont signé hier vendredi (sans doute la FRME en fait partie, aucune information à ce sujet n’est publiée sur le site fédéral). Mr le ministre a déjà invoqué dans son entretien accordé à la chaine Arryadia que toutes les fédérations signeront le contrat dans le délai prescrit (délai prolongé jusqu’à hier 19 février). Les présidents des clubs attendent toujours qu’ils soient informés de la date de l’assemblée générale et du contenu de ce contrat- objectifs sachant que quelque soit les objectifs tracés, ceux-ci ne peuvent être réalisés sans le concours de tous, les clubs et joueurs en premier lieu.

Logo de Youssef Boukdeir
jeudi 18 février 2010 à 12h45, par  Youssef Boukdeir

Jusqu’au vendredi 12 février 2010, le nombre des fédérations qui ont signé le contrat d’objectifs 2010/2014 avec le MJS est de 33 fédérations, concernant les fédérations retardataires (la FRME fait partie de ces fédérations) le délai a été prolongé jusqu’ à demain vendredi 19 février selon ce que rapporte la presse écrite de ce jour. Les rumeurs qui courent, et selon certains proches de M. Mounib, la FRME a demandé une subvention de 300 millions de centimes (oui trois cent millions de centimes), le MJS a bien sur refusé ce projet trop ambitieux et propose 40 millions de centimes (toujours selon les rumeurs, car le site fédéral ne noue apprend rien). Toutefois, pour pouvoir jouir de cette subvention même minime, la FRME doit satisfaire certaines conditions imposées par le MJS, et à ce qu’il parait le message de Mr le ministre n’est pas bien capté par les responsables, et on risque d’attendre encore quelques mois avant que la FRME retrouve son chemin à moins qu’une surprise apparaisse et renverse toutes les données ?

Logo de Youssef BOUKDEIR
vendredi 12 février 2010 à 05h00, par  Youssef BOUKDEIR

Comme prévu, la chaîne Arryadiya a diffusé hier un entretien avec Mr le ministre de la J et S axé sur la politique de son département pour promouvoir le sport national, l’émission a auparavant critiqué le passage de Mme Nawal Al Moutawakil à la tête du ministère, elle n’était pas à la hauteur des attentes du pays et loin des directives de SM Le Roi formulées dans le discours historique de Skhirat (la communauté nationale des échecs en connaît quelque chose de cette politique de l’ex Mme la ministre) . Mr Moncef Belkhayat a rappelé que sa politique initiée par la lettre Royale citée est axée sur cinq grands chantiers : infrastructure sportive, cadre juridique, formation,… A une question posée par l’animateur de l’émission sur la relation ministère/ fédérations, et est ce que le ministère continuerait de s’impliquer à la confection des assemblées des fédérations ( là aussi on connaît quelque chose de cette complicité douteuse des fonctionnaires du ministère ) , Mr le ministre a répondu que le ministère est au service des fédérations , celles –ci en principe devraient être au service des clubs et ligues qui doivent à leur tour être au service des sportifs , et ainsi il a défini l’objectif des contrats signés et la disposition de son département à soutenir les fédérations actives qui s’appliquent aux consignes de son ministère . Conclusion : il est clair qu’on est très loin de la politique que veut appliquer Mr le ministre, je ne vois pas comment l’actuel bureau fédéral – avec tous mes respects – peut faire pour satisfaire les conditions d’élaboration et de mise en application d’un contrat – objectifs imposé par le ministère , surtout que le ministre a de nouveau confirmé que toutes les fédérations sportives seront soumises en même période à un audit administratif et financier , audit qui sera confié à des cabinets de renommée internationale .

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation