Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Et si on travaillait ensemble ?

lundi 7 février 2011
par Abu Wassil
popularité : 2%

C’est une question légitime que se posent tant de passionnés d’échecs Marocains qui n’arrivent pas à comprendre pourquoi les conflits persistent et la crise traine. Je pense qu’on a droit à rever - un reve réaliste de caractère ! Un deuxième point que je traite dans cet article est la santé et les échecs. Personne ne jouerait aux échecs si il risque son état de santé. Cependant c’est évident que beaucoup de joueurs entament les échecs dans un état d’esprit crispé, secoué et gelé ! et pire à l’issue de la partie.

Une mention spéciale : j’ai eu la chance de témoigner, à Rabat, deux cas de jeu dans la sérénité, le sérieux et la convivialité : le premier cas concerne deux GMIs, qui ne débutent la partie qu’aprés s’etre bien installé. Le deuxième concerne la fillette Marocaine Maha Bennani, qui jouait contre un adversaire qui oublia de toucher sa pendule. Notre joueuse, souriante et décontractée, consciente que le Blitz entraine la faute, signale à son adversaire (qui était un jeune homme beaucoup plus agée qu’elle) qu’il devrait presser sa pendule. Ce sont deux cas de jeu sain.

Après la tenue du premier tournoi de la PCAM à Casablanca et qui a duré quatre jours, un deuxième tournoi, dans le cadre de la troisième édition du Marathon de Blitz, est organisé à Rabat. Deux beaux évènements de qualité rassemblèrent les meilleurs joueurs Marocains (et une poignée de GMI dans le cas du Blitz Rbati). Une reproche quand même : les résultats de ces deux rendez-vous n’apparaissent pas jusqu’à ce moment (il ne faut pas confondre résultats, classement finale, performance après chaque partie et niveau de performance définitive à la fin du tournoi – seule une grille à l’américaine donnerait une idée pareille - ; faut pas confondre ceci avec une entrevue des huit premiers).

Une question indispensable est soulevée : quelle serait la scène échiquéenne si les potentiels et dispositifs des organisateurs des rendez-vous majeurs, y compris ceux-ci, se joignent ?

Ça serait un succès inestimable, sans aucun doute, avec des répercussions positives sur l’atmosphère échiquéenne nationale. Ça imposerait un dénouement heureux aux conflits et crises fédérales – un dénouement digne d’un ¨happy ending¨ où aucune partie n’est perdante.

Quelques remarques se posent quand même :

Presque tous les dirigeants de clubs qui ont assisté à la première manifestation ne se sont pas déplacés au site de la deuxième, et vice versa.

Si ce n’était pour les joueurs assoiffés à la compétition qui participaient aux deux manifestations, nous pourrions même proclamer l’existence de deux camps protagonistes, ou du moins concurrents.

Les arbitres et assistants des deux tournois se contentèrent de rester à l’abri du tournoi qu’ils ne gèrent pas.

Et, ce qui est surprenant, c’est que monsieur le président de la FRME (notre ami Ssi Abdelmajid que je salue en passant) était le grand absent des deux événements.

Enfin, y’a-t-il vraiment deux camps dans la scène des échecs au Maroc ?

Ou bien s’agit-il d’un seul camp dont les membres ne sont pas homogènes ?

Durant ces deux compétitions, la plupart des absents étaient en faite évoqués dans les discussions bilatérales et collectives. Un pas en avant : quelques uns de ces gens ne communiquaient guère dans un court passé ; aujourd’hui ils coopèrent les uns avec les autres pour la gestion d’un tournoi (le cas de Casa) ou juste pour un boisson au café et un échange amical (comme fut le cas à Rabat). Ainsi ce bon signe incite-t- il à exprimer son optimisme pour le futur des échecs Marocains ? Je pense que c’est très difficile à dire.

Un deuxième volet qui touche au jeu et aux joueurs Marocains précisément. C’est l’état de santé des nôtres : il me semble que nos joueurs, jeunes et moins jeunes, manquent de préparation physique, mentale et psychique pour entamer les compétitions. Et personne ne peut douter qu’une telle assistance leur permettrait de mener à bien leur future participation.

A la fin d’une partie perdue, ca fait trop mal au joueur non préparé mentalement – ce qui se voit très facilement sur les visages de nos joueurs. Et souvent, ca fait mal aussi même à l’issue d’une partie gagnée ! Les traces de cette amertume ne sont pas moins visibles sur le comportement de joueurs. Ils se traduisent parfois dans une volonté saisissante de quitter la table de jeu, de négliger l’adversaire, les amis et l’audience.

Peut être qu’il ne faut pas sous-estimer les résultats que pourrait apporter l’amélioration de l’état de santé de nos joueurs, jeunes et moins jeunes, avant et après chaque participation, sinon à la conclusion de chaque partie. Une certaine préparation mentale et assistance psychique sont nécessaires pour le bien être de nos joueurs.



Commentaires

Logo de abu_wassil
samedi 12 février 2011 à 04h33, par  abu_wassil

Bonjour Ssi Houari et Ssi El Amri

Pas du tout, je ne regrette pas m’avoir exprimé. et j’avoue que je devrais m’expliquer plus explicitement.

Ce n’est pas un secret de dire que les organisateurs Marocains qui investissent dans les échecs sont quasi introuvables : ce que vous faites, monsieur Houari pour les échecs et ses passionnés est un service inéstimable. Le service que monsieur Iraqui rend aux joueurs en organisant ce rendez-vous annuel est certes immense aussi. Il ne faut pasetre géné de dire franchement que jamais l’histoire des échecs Marocains ont connu un organisateur du calibre du président de Callson.

Vient notre role à nous (comités, arbitres et encadreurs de clubs), donc, pour inciter ces organisateurs, y compris messieurs Houari et Iraqui, à rester parmi nous. Une amélioration de la chose échiquienne est indisponsable ; et je reconnais que je n’ai pas d’alternative que seuls les représentants de clubs peuvent imposer.

Sinon, le résultat c’est une fédération de clubs non-affiliés, comme vous le décrivez parfaitement.

Mes respects à vous messieurs Amri et Houari.

Logo de Elamri
vendredi 11 février 2011 à 17h02, par  Elamri

lllllllllllllllllllllllllllllllll

لدي صعوبة في التعبير الدقيق باللغة الفرنسية، ولذلك سأوضح موقفي باللغة العربية، وأغلب متتبعي هذا الموقع يفضلون هذا الأمر لأسباب بديهية

من السهل على اي كان أن يعبر عن تذمره من نزاع استمر طويلا ولا تبدو آفاق واضحة لحله، ولاعتبارات ذاتية، تمس أفق كل فكر وطموح، غالبا ما يسعى رؤساء الأندية إلى البحث عن حلول مستمدة من قيم أخلاقية كانت راقية قبل أن تفسد مع فساد الأخلاق وانتشار الانتهازية بشكل فظيع، وأقصد شعارات الصلح والمصالحة والتعاون

أحيانا تكون الغاية بريئة، ولكنها تقفز على واقع لا يرتفع، وهو أن أ ي نزاع له اسباب غير ذاتية، فمن يضمن بعد المصالحة أن يتحمل المكتب الجامعي الحالي ومحركه أمزال المسؤولية ويخدمون الشطرنج ويعدلون ويحترمون المنافسة الشريفة؟

لماذا فشل أمزال وعصابته في القيام بالحد الأدنى من خدمة الشطرنج المغربي رغم تخلصهم بالتوقيف من أبرز المعارضين؟ لماذا نجح هؤلاء المعارضون الموقوفون والمبعدون في خدمة الشطرنج من خارج الجامعة رغم عدم توفرهم على مؤسسة الجامعة التي تسمح بالكثير من الإمكانيات؟ لن أتحدث عن نفسي، يمكن الرجوع فقط لما هو وارد في هذا الموقع، ولكن يمكن التذكير بأنشطة جمعية ألوان فنية بشفشاون، الاتحاد الرياضي البيضاوي، المربع الذهبي لابنسليمان، الهيئة المغربية للشطرنج وجمعية تطاون اسمير؟ لماذا تخطى البطل محمد تيسير حصار الجامعة وافشل خطتها في حرمانه من تدريب ناد بالبحرين؟ لماذا نجح الأستاذ الدولي عبد العزيز عنقود في حياته الاحترافية وتألق أكثر في مجال التوليف الشطرنجي وجعله في خدمة تكريم الأطر الوطنية؟

لماذا لم يحقق أمزال أي مكسب شخصي أو رياضي غير السيطرة على الجامعة بجميع وسائل الغش والتدليس؟ لماذا لم يحقق عبد المجيد منيب أي مكسب للشطرنج الوطني وإنما انفضح اختلاسه لمالية الجامعة، وفشل في الكثير من المشاريع....

أليس فشل أمزال وبعده منيب هو ما عمق النزاع؟ فكيف نتصالح مع أمزال ومنيب وأذنابهما؟

عندما تكلمت عن الأندية قصيرة النظر والطموح التي يتم استغلال مواقفها مقابل إقامات بئيسة ومجانية في بعض التظاهرات الجامعية لم يكن في ذهني نادي اليوسفية للشطرنج الذي يتوفر على مؤهلات ناد حقيقي مستقبلي والذي حرمت فعلا مواهبه من فرصة إثبات مؤهلاتها، مثلما هو الأمر في تطوان مثلا التي تقوم بدور تكويني هائل أو مدن أخرى، كما لم أفكر في أن السيد أبو واصل من الأشخاص الذين يسعون وراء سندويش أو إقامة بئيسة، ولكني اعتبرت أنه يقدم خدمة مجانية لأمزال وعصابته بدعواته المتعددة للمصالحة والتعاون

هل يوجد شخص يقدم ضمانات بأن أمزال ومنيب وأذنابهما من المرتزقة (رجي، المويني، تقي الدين، رشدي، حباشي، الواعظي ولا أحد منهم يتوفر على مؤهل في الشطرنج، وغيرهم) سينصلح حالهم وسيخدمون طموحات الشطرنج المغربي؟

أتحدى أي شخص مسؤول يمكن أن يلتزم وأنا مستعد لأي حل بما في ذلك الانسحاب نهائيا من الصورة إذا كان هذا يخدم الشطرنج، ولكن، وكما يقول المثل : "الفضولي بشكارته"، معناه، من أراد أن يقدم نصيحة فليتحمل مسؤوليته، أما اقتراح المصالحة والتعاون ونبذ الخلافات فهي تعابير إنشائية إنما تخدم العصابة التي تسيطر دون وجه حق على جامعة وطنية وتخنق مواهبها

عوض الحديث عن المصالحة والتعاون ونسيان الماضي والبدء من جديد، لماذا لا نكتب عن ضحايا أمزال وعصابته من اشباه الموهوبين الذين لم ينجحوا في حياتهم، وينتقمون من مواهب االوطن بفرض ذواتهم المريضة على جامعة الشطرنج؟ هذا سيعري على الواقع البئيس وعلى محدودية فكر القائمين على الجامعة، وسيبني صراعا مفتوحا على منافسة حقيقية قوامها : من يعطي أفضل، وما هي ضماناته

اللهم إني قد بلغت

Logo de L.H.
vendredi 11 février 2011 à 16h31, par  L.H.

Si vous me permettez Ssi Bentarka, vous qui êtes linguiste, vous savez comme moi que si 100% de vos interlocuteurs se trompent dans le sens de votre message, c’est qu’au minimum, le message n’était pas clair.

Je vous assure qu’à cette heure tardive, je ne suis pas certain d’avoir encore compris le fond de votre pensée initiale !

J’espère en tout cas que vous ne commencez pas à regretter votre article car au contraire, il est le reflet de bon nombre d’interrogations voire de confusions ; ce faisant vous permettez à d’autre personnes de mieux comprendre (j’espère), certains aspects de la politique de chaque organisateur. Car il ne s’agit pas de polémique mais vraiment d’explication constructive et de choix assumés.

Par ailleurs, vous pointez progressivement du doigt une réalité d’aujourd’hui, à savoir tout club qui ne fonce pas dans la direction fédérale finit au mieux sans jeux au pire hors circuit à la moindre imperfection administrative.

Quelqu’un peut-il remettre en question l’existence légale de votre club ? Non ? Alors voici une grande nouvelle. La "Fédération" vient d’officialiser l’existence de clubs "non affiliés" !

Tiens, en voilà une idée, une "fédération des non affiliés". Amusant !

Logo de abu_wassil
vendredi 11 février 2011 à 13h22, par  abu_wassil

Salut

Je viens de lire ces commentaires fort interessants, bien que je ne sois pas nécessairement d’accord avec quelques idées. Mais je suis vraiment surpris que M. El Amri me comprends trés mal:nul doute que vous n’etes pas le personnage mourrant des échecs. De toutes les façons, je m’attendais à plus de commentaires sur les échecs et la santé que sur la comparaison avancée.

Notre club était né dans le tumulte de ce sport et nous avons trés longtemps attendu le dénouement. Mais vainement. Nos jeunes furent déçus. Chez nous à Youssoufia, nous avions eu à cet époque, nous avons toujours quelques uns, qui pourraient etre champions si l’atmosphere était différent ! Youssoufia n’est pas Rabat ou Casablanca !

Quand au matériel, à la création de notre club, nous avons reçu quatre échiquiers et deux pendules à l’adhésion à la FRME. Quelques mois plutart, nous avons acheté 100 échiquiers de la FRME. A ce jour, la FRME nous doit quatre échiquiers déjà payés par notre club. Le YEC n’a JAMAIS voté à un AG. Cependant, il vient d’etre voir son adhésion pour cette année annulé sous pretexte de retard ! Je n’utilise jamais mon club comme une carte électorale.

Je te comprends quand vous dites que vous étiez énervé ou provoqué, mais je ne puis savoir pourquoi notre échange et discussion doivent manquer de respect. (Souvenez vous que je vous connaissais avant de connaitre votre rival). Sachez aussi que je ne cherche à défendre personne, et en meme temps je ne consulte personne avant de m’exprimer librement et dans les meilleures normes possibles de civilté.

Bref, j’avoue que j’ai beaucoup appris de ces commentaires. Merci à vous tous.

Mes amitiés.

Logo de Elamri
vendredi 11 février 2011 à 02h03, par  Elamri

Merci cher Abdelaziz pour l’éclaircissement ! Je présente mes excuses à mon cher ami Boujemaa, lui souhaitant bon rétablit et retour à ses activités

Ce qui m’a énervé dans l’article de M. Bentarka, c’est surtout ce que je sens une sorte de fuire la réalité calamiteuse des échecs marocains, éloigner les doits accusant les responsables de la crises, que j’ai appelé incompétents, enfoirés, guidés par un voleur, falsificateur, psychopathe..

En ce qui concerne la relation entre l’open de Marrakech et le marathon de Rabat, M. Houari l’a très bien expliquée, sachant que la grande différence et que celui de Marrakech est organisé par un club, par contrre celui de Rabat par une personne le jeune dynamique Youssef Iraki, ce qui est de son droit, sauf que cela mène à une grande divergeance entre les buts de l’open à cadence lente et ceux du marathon de blitz !

Vous ne pouvez savoir ce que les échecs marocains perdent avec cette bande d’enforés, ce que serait encore l’open de Marrakech, le marathon de Rabat, la coupe de Chefchaouen et beaucoup d’autres activités si on avait une fédération forte (ou je ne figure pas forcement !!!), Et c’est le bon sujet qu’il faut aborder au lieu de chercher une réconsiliation impossible avec des gens qui ne peuvent que nuir aux échecs, qu’alligner les petits esprits qui ne cherchent qu’une poignée de jeux et pendules, avec quelques nuités « fabor » lors des pauvres et rares compétitions fédérales…

Je ne suis pas « un personnage mourrant » aux échecs, et je n’ai pas besoin de preuves, mais j’ai décidé de changer de role, pour priver amazzal de prétendre que « c’est El amri qui est derrière le litige fédéral » ! Est voilà que sans « El amri » la crise fédérale persiste plus, le nombre de clubs opposants s’accentue, et ce n’est plus El amri qui es à l’avant-garde, mais, El amri reste celui que les gens honnêttes connaissent (c’est mon capital d’ailleurs) ! et restera à toujours fidel à la cause échéquiènne, de là ou il est !

La comparaison entre les deux tournois n’a servit qu’un motif pour parler d’un seul camp non homogène, de "son ami abdelmjid mounib qu’il salue", au lieu d’envouloir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pour la situation ou il a mis la FRME, pour l’argent qu’il a volé et qui lui a couté son poste (après sa démission mise aux mains du psychpathe qui cherche le moyen « juridique » pour revenir à « son règne » fédéral !!!

bref ! ca fait mal au cœur tout ça !

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
vendredi 11 février 2011 à 00h41, par  Abdelaziz Onkoud

Cher Abdelhafid ,

Je ne pense pas que Boujema a envoyé ton message, qui est d’ailleurs en ligne , à Bentarka En principe , l’auteur d’un article quelconque reçoit un message automatique et instantané , comme quoi , des interventions ont été émises à son article. Moi même , je reçois ce genre de message lorsque j’édite un article.

On ne peut pas , au même moment d’envois , valider des messages adressés au site. Je comprends qu’un forumier ou un auteur veut que son message ou son article soient publié instantanément. Mais on n’est pas toujours devant l’écran. Donc des messages ou articles attendent leur validation.

Amitiés

Logo de L.H.
jeudi 10 février 2011 à 17h38, par  L.H.

Puis-je répondre à votre question de départ moi-même ? Pour que des organisateurs d’événements s’accordent, il y a 3 préalables qui me paraissent fondamentaux :

1) Avons-nous une action comparable ? 2) Sommes-nous d’accord sur l’objectif ? 3) Sommes-nous d’accord sur les moyens pour y parvenir ?

L’organisateur du Mega Mall et moi-même avons discuté avant le Marathon de Blitz, précisèment, à la fois pour se connaître et entrevoir des relations à venir potentielles.

Premier constat, il n’y a donc pas de conflit entre nous ce qui élimine l’objet de l’article (si le sens était bien celui-ci).

Second constat, il y a d’autres événements de qualité (Chefchaouen par exemple) où ce même type de discussion a eu lieu il n’y a pas un mois et des perspectives de collaboration existent.

Troisième constat, les efforts indépendants sont tout aussi souhaitables que des unions afin que demeurent aussi des spécificités, innovations, rivalités constructives...

Je reviens à mes questions de départ, y-a-il un point commun entre les tournois de Mega Mall et PCAM ? Non évidemment. La démarche du permier est ciblée, ponctuelle (disons annuelle) mais surtout clairement revendiquée "indépendante et neutre" quant à celle de la PCAM est globale, continue et ... farouchement "militante".

Bien entendu il ne s’agit pas de confronter les deux événements, chacun étant libre de faire ce que bon lui semble.

Mais après une journée de Blitz, il y a encore 364 jours à gérer avant la suivante. Et, sans vouloir froisser personne, je dirais que nous avons plus besoin de chaussures que de cirage.

J’aimerais avant de finir émettre une sérieuse réserve sur ce qui vient de se produire, à savoir un commentaire manifestement supprimé de M. El Amri qui trouve pourtant un "droit de réponse". Ceci est un manquement grave à l’équité d’expression qui a caractérisé jusqu’à présent ce site. Il me semble que déontologiquement si un commentaire est supprimé, le reste (la réaction au commentaire) doit l’être aussi.

Il me semble par ailleurs que M. El Amri subit, à ma connaissance, une sanction extrèmement sévère, doublée de boycots et autre blocages de toute sorte. Il serait malheureux de ne pas régulièrement rappeler cet état de fait dont il n’est pas la seule victime, car me mettant aisément à sa place, je n’aimerais pas attendre de figurer dans la rubrique nécrologique pour recevoir des commentaires favorables et nombreux...

Ceux qui ont vécu ou vivent encore le résultat d’abus manifestes de pouvoir ont sans doute droit à un peu plus d’indulgence que ceux qui ont siégé aux commissions les ayant sanctionnés, non ?

Logo de Abu Wassil
jeudi 10 février 2011 à 01h32, par  Abu Wassil

Salut Ssi Boujemaa,

Merci de m’avoir envoyé le commentaire de M. El Amri.

"Et si on travaillait ensemble" faisait une allusion clairement implicite aux organisateur et sponsors de la première coupe de la PCAM, qui connut un succés uncomparable, et aux organisateurs et aux sponsors du marathon d’échecs de Rabat, qui n’était pas moins réussi : à savoir monsieur Larbi Houari et la compagnie citoyenne Callson, d’une part ; monsieur Youssef ElIraqui d’autre part. Et si c’était le cas à la suite de ces efforts individuels, méditons l’état de notre sport si ces efforts travaillaient ensemble ! Ceci fut le contenu de mon message.

C’est vraiment dommage de ne pouvoir songer au delà de ce qu’on a dans l’esprit. Enfin, l’histoire nous apprend que les guerres sont souvent déclarées par des gens faibles... Comme ca vous faites un disservice à l’atmosphere des échecs : vous finirez par fournir de l’energie à un personnage mourant

Et quand vous pensez que c’est monsieur Amzale qui a organisé le tournoi de Rabat, vous ferez certainement une injustice vers monsieur ElIraqui.

Je ne répondrai pas les autres points Ssi El Amri - qui ne sont que des injures gratuit et sans fondation.

Site web : ben
Logo de El amri
mercredi 9 février 2011 à 16h46, par  El amri

Travailler avec qui M. Bentarka ?

Avec Un voleur ? falsificateur ? menteur ? Psychopathe ? entouré d’une bande d’enfoirés, de mi-doués ? donnes moi un seul doué entre son équipe, quelqu’un qui est capable de donner aux échecs ? je ne comprends pas comment tu présentes tes services à prix si bas !

Je comprends que tu n’as jamais produit et perdu un champion pour comprendre ce que subissent les victimes de l’incompétence d’amazzal, sans parler de son vengeance contre plusieurs prodiges !

C’est malheureux de lire ces foutaises !

Je ne me trouve plus, même avec des gens qui se comportent comme des intellects, des élèves d’amazzal entrain de revenir sur scène comme sauveteur ! que c’est horrible, je ne m’y trouve plus, il est plus sage de vous laiser le terrain, surtout que je me suis guerri de la sensation que je ne pourrais vivre sans les échecs marocains !

C’est vrai, qui a parlé d’amazzal ? mais, qui gère la pauvre FRME autre que lui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ça me dégoute !

Logo de Youssef BOUKDEIR
lundi 7 février 2011 à 12h47, par  Youssef BOUKDEIR

Ssi Bentarka excusez moi si j’ai mal interprété votre article qui coïncide avec cette nouvelle campagne de l’ex président contre Mounib, je ne défends pas ce dernier mais le sujet des agissements malhonnêtes et perpétuels de l’ex président m’a peut être influencé au moment ou je vous ai répondu . Encore une fois je vous prie d’accepter mes excuses

Logo de bentarka
lundi 7 février 2011 à 11h53, par  bentarka

Bonsoir Si Boukdir,

C’est malheureux de lire cet article dans le sens que vous avanciez !

D’abord, vous conclurez que je fais confiance à Amzale. Permettez moi de vous dire que vous avez tort. De cela, une révision de vos postulats d’appui est nécessaire : il me parait que vous deviez refaire votre lecture de cet article. A part si je vous ai dit ceci moi meme. Ma mémoire est encore bonne : ca n’a jamais arrivé.

Ce que vous appelez "franchise" n’est que "mécompréhension", à mon humble avis.

Mes respects si Youssef..

Logo de Youssef BOUKDEIR
lundi 7 février 2011 à 05h59, par  Youssef BOUKDEIR

MR Abu Wassil vous n’arrivez pas à comprendre pourquoi les conflits persistent et la crise traine ? La réponse est pourtant facile ; franchement et sans détours ni hypocrisie tant que Amazzal est dans les parages de notre fédération rien ne marchera ; rappelez-vous l’historique récent de la fédération depuis 2006 ; rappelez-vous la guerre menée contre Hassan Semlali et son acharnement actuel contre Abdelmadjid Mounib ; la vraie question qu’on doit se poser pourquoi vous et tant d’ autres vous faites encore confiance à Amazzal malgré les multiples crimes perpétrés contre notre sport ; contre nos joueurs ; contre nos cadres et contre notre fédération ; c’est là la vraie question qu’on doit se poser . Excusez ma franchise et bonne journée

Brèves

17 février 2010 - La famille Zitane en Deuil...

Nous venons d’appprendre avec profonde tristesse le décès de Mme Khadouj Zitane, mère de notre (...)

10 février 2010 - Elamri à la Fédération de cricket

Hier mardi 9 février, vers les 20 heures, la chaine 2M a diffusé des séquences d’un match de (...)

9 janvier 2010 - Kasparov & Carlsen chess simultaneous - Marrakech - Morocco January 8, 2010

F.Y

30 décembre 2009 - نادي الفتح يدعو إلى استقبال بطل العالم كاسباروف بمطار محمد الخامس بالدار البيضاء

يتشرف اتحاد الفتح الرياضي فرع الشطرنج بدعوة مسيري أندية الشطرنج المغربية والممارسين والهواة للمشاركة في (...)

14 octobre 2009 - Décès de la soeur de M.Youssef Boukdeir.

C’est avec une grande tristesse que nous avons été informé du décès tragique de la soeur de Monsieur (...)

Navigation