Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

FRME… La fin d’un calvaire ?

lundi 11 juillet 2011
par Mohamed Moubarak Ryan
popularité : 1%

Alors que la communauté échiquéenne nationale présente à Chefchaouen était plutôt occupée par les péripéties du dixième Festival International des Echecs, avec ses combats (pacifiques) acharnés et ses lots de surprises, la nouvelle est tombée tel un couperet ! Le Ministère de tutelle a finalement franchi le Rubicon et décidé d’user des prérogatives du fameux article 22 de la Loi sur le Sport et l’Education Physique, pour destituer le bureau fédéral actuel ou ce qu’il en reste, et constituer un Comité Provisoire pour la gestion de la FRME. Une fois la surprise consommée, et l’information vérifiée, des réactions controversées dominent la salle du jeu, mais les sentiments furent sensiblement rapprochés ; Cette fois on verra peut-être le « bout du tunnel » si l’on emprunte le titre d’un ancien édito, rédigé par notre ami Mourade avec un certain souffle d’optimisme !

Si le Communiqué du Ministère de la J & S, diffusé par la MAP ne cite pas explicitement l’article en question, Il en use de toute la substance pour motiver, d’abord, les raisons d’une telle décision, à savoir « l’incapacité du bureau fédéral à gérer la situation actuelle caractérisée par la démission de son président et des conflits qui opposent les ligues régionales, les associations et le bureau fédéral, avec tout le préjudice que portent ces conflits à cette discipline  ». Il s’agit – selon mon humble opinion - d’un retour à la raison de la part du Ministère de tutelle, qui refusait catégoriquement nos appels, maintes fois réitérés, pour l’application de l’article 22, préférant assister à une situation en perpétuelle déflagration et laisser « exprimer » une « majorité » fabriquée ou manipulée de toutes pièces par L’ex président et sa clique, souvent avec l’aval de certains cadres du Ministère lui-même. Cette solution, rarement employée par l’instance de tutelle, ouvre la voie de l’espérance pour une discipline qui gémit dans les abîmes les plus profonds...

La mise en place d’un « comité provisoire  » chargé de « gérer les activités de la fédération, de réorganiser les structures administratives et techniques ainsi que celles des ligues régionales, d’adapter les statuts de la fédération aux dispositions de la loi et prendre les mesures nécessaires pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire qui sera consacrée l’application desdits statuts  », établit une feuille de route ambitieuse mais qui serait difficile de respecter dans le délai imparti, par la l’article 22 sus mentionnée, savoir douze mois  ; D’autant plus que ce comité provisoire devra prendre « les mesures nécessaires pour la tenue de l’Assemblée générale élective du Comité directeur de cette fédération  ».

Le communique passe, curieusement, sous silence la question capitale, sinon primordiale, d’effectuer un audit financier des comptes de la fédération, avec une enquête sur son patrimoine volatilisé . Il se peut que l’autorité de tutelle préfère faire table rase sur le passé, et ne pas envisager de possibles poursuites judiciaires contre les responsables de cette calamité fédérale…

M.Abdelmoughit El Bahi qui préside le Comité provisoire et ses membres, demeurent des cadres inconnus pour la plupart des joueurs et dirigeants des clubs d’échecs marocains. Ce n’est pas un inconvénient en soi, car ce fait lui permettra de garder une certaine distance envers les divers acteurs de la scène échiquéenne nationale, et observer une neutralité souhaitable et une objectivité indispensable pour réussirune mission si délicate . Toutefois, Ce comité pourrait souffrir d’un manque de connaissance du paysage échiquéen marocain caractérisé par la prolifération de parasites, et le désengagement de nombres de compétences, suivant la règle d’or bien connue « la mauvaise monnaie chasse la bonne » ! Et on assisterait très bientôt à un déferlement de « dirigeants » qui assument une grande part de responsabilité dans le marasme fédéral actuel, voulant offrir leurs « loyaux services » ce comité a peine installée, au lieu de garder- pour une fois - un profil bas.

Le but final affiché du Comité est de préparer le terrain pour la tenue d’une assemblée générale élective, respectant ainsi les règles démocratiques les plus élémentaires. D’ores et déjà, Un homme sérieux, passionné du noble jeu, au parcours professionnel fort réussi, et jouissant en outre de l’estime de nombre d’échéphiles marocains, M. Ahmed Yaâcobi en l’occurrence, a présenté sa candidature pour le sauvetage et le redressement de la FRME. Nous aimerions bien que d’autres candidats crédibles se manifestent pour une si noble ambition, et que le choix du nouveau président se fasse sur la base d’un programme logique et réaliste, s’appuyant sur un bon diagnostic de la situation actuelle, faisant l’équilibre entre les objectifs annoncés et les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à leur cristallisation.

Est-ce le commencement de la fin ? C’est plutôt la « fin du commencement  » selon la célèbre formule prononcée- suite à la première victoire britannique d’Al Alemein - par Winston Churchill. C’est peut être la fin d’un calvaire qui a pris plus de cinq ans de la vie d’une petite fédération kidnappée, et transformée en un «  petit fonds de commerce  », par une bande d’irresponsables qui a sacrifié, sur l’autel de petits intérêts, la vie échiquéenne nationale dans son ensemble.



Commentaires

Logo de Yamna Ouazni
samedi 16 juillet 2011 à 08h33, par  Yamna Ouazni

Restons vigilants et ne crions pas victoire pour autant, et surtout restons unis. Car si tout ceci a pu arriver, c’est grâce au bloc des honorables président des clubs restés unis derrières Monsieur Yacobi. L’autre parti de la feu semi-fédération déchue, n’a pas pour autant jeté l’éponge. Il avoue à ses amis intimes, la force de ce bloc et dévoile sa stratégie pour le diviser. C’est d’ailleurs le seul argument de campagne qui lui reste, pour tenir les quelques brebis sonnées, pour qu’ils croient encore en lui… !!!

Logo de MED EL MESKAOUI
mercredi 13 juillet 2011 à 03h07, par  MED EL MESKAOUI

SALUT TOUT LE MONDE

Trés bon article monsieur Rayane. LE ministère de la jeunesse et des sports a pris la bonne décision. Nous sommes pour la candidature de Mr. YACOBI à la présidence de la frme. MAIS il faudra une équipe jeune compétente et dynamique. M.YACOBI peut profiter de l’expérience des cadres nationales MAIS en écartant tous ceux qui ont appuyé AMZAL et ont été ses assistant dans les dossiers falsifiés et les sanctions injustes.ENFIN on aime que Mr. Rayane donne des noms et ne pas parler des parasites en général. Et MERCI.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
mardi 12 juillet 2011 à 08h44, par  Mohamed Moubarak Ryan

Cher Mohamed,

Merci pour ta remarque pertinente, ainsi pour ton invitation à tous, pour lire le "projet de loi 30.09", et notamment ses deux article 26 ( retrait de la réhabilitation) et surtout 31 ( dissolution du BF et constitution d’un Comité Provsoire...

A vrai dire, ce "projet de loi" n’en est plus un, puisqu’il est d’ores et déjà promulgué et publié au Bulletin Officiel daté du 25 octobre 2010 .

Et si j’ai fait allusion à l’ancien texte en vigueur depuis 1989, c’est pour la simple raison que cette nouvelle loi modificative de 2010, n’est pas encore appliquée, faute de disposions réglementaires l’accompagnant...En effet l’article 118 (le dernier) de la loi en question stipule que " Les dispositions de la présente loi entrent en vigueur à compter de la date de publication au Bulletin Officiel des textes réglementaires pour leur pleine application ". C’est donc l’esprit de l’article 22 de la loi 06-87 qui a motivé la démarche du Minsitère de tutelle...

Dont acte. Avec avec mes meilleures salutations.

Logo de LAMALIF, LAMETI Mohamed
lundi 11 juillet 2011 à 18h25, par  LAMALIF, LAMETI Mohamed

J’avais envisagé un moment après le communiqué du Ministère de publier un article intitulé "le couperet", que cette métaphore se trouve sous la plume de mon ami Ryan n’est peut être pas le fruit d’un pur hasard. L’article de Moubarak est la première réaction sérieuse au communiqué et j’espère qu’elle donnera lieu à un véritable débat empreint de franchise, de modération et d’une prise de conscience des exigences de la situation actuelle. La décision du Ministère de constituer un comité provisoire est l’aboutissement logique d’une situation qui pourrissait et tournait au ridicule. Le communiqué est clair sur les raisons qui ont conduit inéluctablement à cette décision dure mais légale. Une décision qui a certes tardé mais ne doit pas, pour autant, donner lieu à une interprétation abusive (ce n’est pas l’article de Ryan qui est visé). Trop lire entre les lignes d’un communiqué direct est le relent de tentatives pour justifier un parti pris mal voilé pour ceux qui ont plongé la FRME dans le désastre. Le communiqué condamne, sans équivoque, la gestion calamiteuse de l’instance fédérale et dénonce, sans détours, l’incapacité de ceux qui étaient censés assurer cette gestion. Les manifestations de la crise sont "objectives " et le communiqué les a exposées sans ambages : démission du président et persistance des conflits qui opposent ligues, associations et Bureau Fédéral, et incapacité de celui-ci à gérer cette situation et à assurer le bon fonctionnement de la Fédération. Le message est clair pour les clubs qui disposent d’une chance réelle pour engager le processus d’une rupture totale et définitive avec les méthodes, les comportements et les personnes qui ont conduit notre sport à la dérive. Cela commence par l’adoption de statuts dans un esprit de concertation et de gestion participative. A suivre LAMALIF, LAMETI Mohamed

Logo de CHAKROUN MOHAMED
lundi 11 juillet 2011 à 14h11, par  CHAKROUN MOHAMED

La Commission provisoire chargé de la gestion de la FRME

Au sujet de la commission, j’invite les Présidents des Clubs et Présidents de ligues et tous les cadres, à lire le Projet de la loi 30.09 concernant l’éducation physique et sport, et en particulier les articles 26 et 31.

Toutefois soyons vigilant et prêt pour réussir le défi qui nous attend qui est celui de remettre les échecs marocains sur des bons rails.

Cordialement

MOHAMED CHAKROUN DE TETOUAN

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation