Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

FRME et PCAM

L’Avenir
vendredi 13 août 2010
par Abu Wassil
popularité : 1%

Une première version de cet article a été publiée en juin sur le site de Menara sous le titre : ’Esquisse des délibérations PCAMiennes’ (http://www.marrakech-echecs.com/spi...). Abu Wassil en re-soumet les grandes lignes aux lecteurs de Maroc Echecs.

Maroc Echecs


J’ai participé dernièrement à une table ronde non-formelle sur l’avenir des échecs au Maroc, et j’ai constaté que nombres d’amis échéphiles ne visitent que Maroc-échecs et que certains articles fort importants restent loin de leurs yeux. Je refais le point sur un des quelques articles publiés ailleurs.

Au sujet de la PCAM, deux réunions étaient tenues, une la matinée et l’autre l’après-midi de cette journée du 27 juin 2010.

Lors de la dernière, le journaliste d’Europe Echecs a salué l’initiation de cette association, et a explicitement indiqué que les problématiques et souhaits des échecs Marocains concernent E.E. Il a fait allusion aussi à l’impasse échiquéenne nationale en disant que beaucoup de fédérations, en Europe et aussi à travers le monde, connaissent des difficultés et problèmes, pires dans la plupart du temps que les problèmes que nous avons. Et que la raison et l’intelligence associatives exigent un recours à la diplomatie. Pas question de fractionner les énergies, ni de prendre les atouts en otage. Il incombe aux acteurs dans l’affaire échiquéenne de penser aux issues et d’abandonner tout air dépressif.

Les échecs, ajouta–t-il, incarnent abstraction et plaisir ; et les joueuses et joueurs marocains démontrent leurs potentiels d’une manière régulière. La possibilité de générer d’autres Hichams est très forte. N’est-il pas une affaire de plaisir et de passion partagés que celle de promouvoir les échecs en formant des joueurs de qualité. Une élite de jeunes que la PCAM s’engage à suivre et à supporter en fonction des résultats acquis, en fonction aussi de leur progrès.

De cette intervention fructueuse, je pense que nous devrions retenir au moins deux axes majeurs. Le premier est d’ordre fédéral international, les problèmes sont immenses et partout, parfois trop dangereux en comparaison avec les nôtres.

Deux exemples s’imposent : le Myanamar qui figure dans la liste du premier niveau du CACDEC, commission de la FIDE, étant en situation d’indigence à la fois matériel et technique. Ce petit pays reste suspecté d’avoir profité de cette assistance pour multiplier le nombre de GMI de nationalité Myanamarienne, et d’une manière illégale. Fédérations et joueurs travaillent ensemble pour favoriser la montée de nouveaux GMI. Nombres accusations ont pointé du doigt la fédération du Myanamar sans que la FIDE intervienne.

Deuxième exemple, la fédération Américaine fut, elle aussi, accusée d’homologuer des compétitions qui n’ont pas respecté les normes et qui ont privilégié certains GMI Américains. Ces tournois ont eu lieu dans des prisons de nombreux états américains, et ont été organisés notamment en faveur de quelques GMs. Et parfois les GMI ne participaient que dans des compétitions fermées de détentions et de prisons pour aboutir à la norme demandée. Telles accusations n’ont jamais été abordées par la Commission d’éthique de la FIDE. Ce qui soulève beaucoup de questions.

Et si j’ose aujourd’hui citer ces exemples, c’est pour appuyer l’intervention de ce journaliste averti dont personne ne doute de son expertise. Il ne fallait absolument pas qu’un confrère ’étranger’ nous dise : ’régler vos problèmes chez vous et entre vous. Tout le monde en a, partout dans le monde, même en France’.

Le deuxième point majeur est relatif au niveau de nos joueurs : qu’ils soient titulaires d’Elo ou pas, les nôtres ne cessent de montrer leurs talents. La preuve est là déjà, les performances de Ali Sebbar et de Adil Choukri, à ce TIM1, devant des joueurs internationaux de grand calibre. Ils font déjà parler d’eux. Peu importe le classement final, puisqu’ils sont capables de faire trébucher des grands maîtres reconnus à l’échelle internationale. Cet évènement international de Marrakech est un évènement de marque qui fait davantage de plaisir. Seuls les absents sont perdants. Chez les filles et les jeunes, que c’est merveilleux de suivre de près Rania, Fadoua, Wassima et Firdaousse. Jusqu’à présent je trouve injustifiable de rester indifférent à l’égard de ces potentiels.

L’autre volet principal de cette assemblée PCAMienne l’exprime bien concrètement le savoir-faire d’un haut cadre de gestion de qualité qu’est M. Larbi Houari. Si on tente de relire les postulats essentiels de ses interventions, nous ne tardons de mettre le doigt sur le caractère sérieux, professionnel, généreux et pratique de sa vision. Cette double délibération du dimanche nous a pratiquement convaincu qu’il ne s’agit pas d’un ’moule chqara’ quelconque. Pas du tout. Outre sa perception de ce que serait la PCAM : une association professionnelle indépendante, neutre, mais complément à la Fédération Royale Marocaine des Echecs, elle, à son sens, devrait aussi faire preuve de fiabilité, d’honnêteté et de crédibilité. A souligner cette conscience qu’il n’est pas question d’exclure la FRME ou de sous-estimer son rôle.

Les premiers traits de réponses pourront être dégagés depuis la constitution et la structure envisagées : statuts claires et simplifiés, des organes exécutifs, de nature administrative qui dépasse le cadre échiquéen. Ceci a pour fin une assistance équitable accordée aux clubs / clients qui devront faire preuve aussi de fiabilité. Ces derniers présenteront des projets qui seront soumis à l’étude par trois cellules PCAMiennes ; à savoir une analyse préliminaire d’une première commission, suivie d’une vérification de logistique, ressources et besoins, puis une assurance que le projet va de l’intérêt de notre pays, de ses valeurs et de ses normes. La PCAM devrait être pivotée par la direction technique de Si Hassan Merzougui.

Disons tous, vive le Maroc et vive les Marocains.



Commentaires

Brèves

17 février 2010 - La famille Zitane en Deuil...

Nous venons d’appprendre avec profonde tristesse le décès de Mme Khadouj Zitane, mère de notre (...)

10 février 2010 - Elamri à la Fédération de cricket

Hier mardi 9 février, vers les 20 heures, la chaine 2M a diffusé des séquences d’un match de (...)

9 janvier 2010 - Kasparov & Carlsen chess simultaneous - Marrakech - Morocco January 8, 2010

F.Y

30 décembre 2009 - نادي الفتح يدعو إلى استقبال بطل العالم كاسباروف بمطار محمد الخامس بالدار البيضاء

يتشرف اتحاد الفتح الرياضي فرع الشطرنج بدعوة مسيري أندية الشطرنج المغربية والممارسين والهواة للمشاركة في (...)

14 octobre 2009 - Décès de la soeur de M.Youssef Boukdeir.

C’est avec une grande tristesse que nous avons été informé du décès tragique de la soeur de Monsieur (...)

Navigation