Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Feu Mokhtar Kadiri

samedi 15 août 2009
par Youness Benjelloun
popularité : 3%

Champion du Maroc en 1969.
De 1965 à 1976, Membre de l’équipe Nationale du Maroc.

Né en 1928 à Fès,


- il apprit le Coran, dès son jeune age, puis côtoya plusieurs métiers dans l’artisanat et le commerce et termina son parcours professionnel comme conservateur de la bibliothèque Al Batha à Fès de l’indépendance jusqu’à sa retraite en 1988.

Mokhtar Kadiri a appris à jouer aux échecs au début des années quarante du vingtième siècle dans une cellule du Mouvement national, dans le cadre des anciennes habitudes des grandes familles Fassies.

Aussitôt, cette passion devint chez lui une arme culturelle pour prouver que le peuple Marocain est aussi majeur que l’occupant Français, une façon de démontrer le droit Marocain à l’indépendance, ses parties rivaliser les meilleurs joueurs d’échecs résidents ou de passage au Maroc !

Vers la fin des années quarante, feu Kadiri fut le seul Marocain dans l’équipe de Kénitra, et c’était très facile de le détecter avec son jellaba de laine et ses cheveux rasés à zéro !

Après l’indépendance du Maroc, feu Kadiri se rassembla avec des échéphiles Fassis pour créer le Club Fassi des Echecs, et cela fut réalisé en 1958, ce club qui a enrichi le mouvement échéphile marocain, motivé par son secrétaire général feu Kadiri, poussa, plus, joua un rôle pivot dans la création de la Fédération Royale Marocaine des Echecs le 2 novembre 1963 à l’hotel Zalagh à Fès, sous la présidence de M. Aziz Ayouch et feu Kadiri secrétaire général !

Durant toutes ses participations aux championnats du Maroc individuels, feu Kadiri n’est jamais sorti du carré vainqueur, il fut alors membre de l’Equipe Nationale du Maroc de 1965 jusqu’à sa dernière participation en 1975 et 1976 où il se classa 1er ex-aequo mais le titre revenait dans les deux championnats au nouveau venu de la France ou il a fait ses études en Architecture : Khalid Chorfi !

Feu Mokhtar Kadiri qui a gagné plusieurs tournois nationaux de haut niveau, surtout la Coupe du Cabinet Royal en 1969, s’est emparé du titre de champion du Maroc en 1969 et fit parti de l’équipe Nationale aux Olympiades de la Havane à Cuba en 1966, puis à Lugano en Suisse en 1968, puis à Ziegen en Allemagne en 1970, puis à Skopje en Yougoslavie en 1972 en fin à la contre olympiade de Tripoli en Libye en 1976.

Feu Kadiri s’est distingué notamment en matchs amicaux contre une équipe Portugaise à Lisbonne, contre l’équipe Mauritanienne à Tanger en juin 1977 avant de succomber, trois mois après à une hémiplégie au côté gauche qui freina ses activités, y compris échiquéenne.

Revenant aux échecs quelques années après, feu Mokhtar Kadiri consolida la jeune équipe du nouveau club de Fès : Al Adli constitué par son fils aîné Zaki et quelques uns de ses jeunes amis en 1980.


Après une longue maladie, feu Mokhtar nous quitta le 30 avril 1989 à Fès, laissant derrière lui une histoire riche de joueur redoutable, d’homme de grande qualité humaine.


Que Dieu ait le défunt en sa sainte miséricorde.


Prochainement une interview avec La 1ère championne du Maroc féminine Bouchra Kadiri, fille du grand champion national feu "Mokhtar KADIRI, soeur de l’international Zaki Kadiri et de l’ex champion du Maroc des jeunes en 1986 "Anas Kadiri".


Merci de votre attention !



Portfolio

Feu Mokhrar Kadiri

Commentaires

Logo de Youness
dimanche 16 août 2009 à 12h27, par  Youness

Merci youness pour cet article

merci aussi à Mr. Rian pour son rappel

l’article manque des parties du défunt .. J’espère de les ajouter le plus tôt possible

Logo de <FONT COLOR="#884444"><B>Mourad Métioui</B></FONT >
dimanche 16 août 2009 à 08h37, par  Mourad Métioui

Bonjour à tous, cher Youness...

Merci bien pour ce nouveau article à la mémoire de Feu Mokhtar Kaderi, cet authentique champion que j’ai eu la chance de cotoyer au cours du 10ème championnat individuel du Maroc (Tétouan 1976) .

Il y a presque quatre ans, le 3 septembre 2005, j’ai publié un article intitulé : "Mokhtar KADERI, Bribes de témoignage sur un authentique champion" évoquant cette grande personnalité échiquéenne, qui fut enrichi par la contribution de notre amir Elamri, son neveu.

Il serait intéressant de revenir à l’article sous mentionné pour apprécier les diverses facettes de la personnalité de Feu Mokhtar. Je salue, au passage, sa fille Bouchra, ex championne du Maroc et ses fils et amis Zaki et Anas. A Bientôt.

Logo de <FONT COLOR="#884444"><B>Mourad Métioui</B></FONT >
samedi 15 août 2009 à 18h06, par  Mourad Métioui

Je tiens à remercier Mr Elamri (MF & AI) Pour son aide et le C.V de Feu Kadiri.

Brèves

21 septembre 2006 - Historique des matchs pour le titre mondial

A deux jours du match de réunification que nous attendons tous, qui opposera le champion du (...)

Navigation