Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Hicham Hamdouchi réaffirme son boycott

vendredi 21 septembre 2007
par Maroc Echecs
popularité : 1%

Hicham Hamdouchi réaffirme son boycott :

Le choix et l’insertion de Hicham Hamdouchi dans la liste des joueurs sélectionnés aux jeux panarabes prévus en Egypte en Novembre prochain, est une manœuvre malhonnête qui vise à désinformer l’opinion publique, tout en sachant la position ferme de Hicham Hamdouchi vis-à-vis de la FRME, clairement affichée par sa signature de la déclaration des joueurs : "indignation et désaveu" parue sur le site de Maroc Echecs, reprise dans la presse nationale, et adressée en courrier aux instances compétentes.

Pire encore, cette manœuvre cache un coup sale de la FRME qui prépare, en cas du refus plus que probable de Hicham de jouer dans cette comédie, une nouvelle accusation mensongère du genre "manque au devoir national" ou le prétexte habituel : le programme chargé de Hicham Hamdouchi.

Hicham Hamdouchi ne cautionnera pas la dictature et les scandales de la FRME. Et sa décision de boycott est irrévocable , son retour est conditionné par la démission du bureau fédéral de la FRME responsable de la faillite actuelle de notre organisation.

Rappel : Indignation et désaveu

C’est avec regret que nous soussignés, quelques-uns des meilleurs joueurs marocains actuels, exprimons notre profonde indignation et notre désaccord total avec la politique actuelle pour le moins douteuse de la fédération royale marocaine des échecs et à sa tête M. Mustapha AMAZZAL.

De par sa gestion qui laisse à désirer, son manque total de stratégie de développement du sport et ses nombreux dysfonctionnements aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale, le présent bureau fédéral a conduit les échecs marocains droit vers le précipice.

En l’absence de toute perspective de redressement de la situation des échecs au Maroc vu l’absence de toute stratégie de la part du bureau actuel de la FRME visant à améliorer la gestion de l’affaire échiquéenne et sortir notre noble sport de son marasme actuel et dans le but de restituer l’image des échecs marocains.

Nous avons décidé de boycotter toutes les activités de la FRME et revendiquons la réunion d’une assemblée générale extraordinaire pour élire un nouveau bureau fédéral.

Nous lançons ici un appel solennel à toutes les bonnes volontés, responsables et décideurs au pays, particulièrement "Le Secrétariat d’Etat à la jeunesse" , et au sein de la FIDE, pour qu’ils interviennent d’urgence et ordonnent l’ouverture d’une enquête pour sauver ce qui peut encore l’être.

- Hamdouchi, Hichem g 2576
- Tissir, Mohamed m 2444
- Draoui, Najib f 2402
- Onkoud, Abdelaziz m 2396
- Karim, Ismael 2366
- Elbilia, Jacques f 2351
- Rrhioua, Tarik f 2290
- Ali, Sebbar 2290

Le précipice tant annoncé est là sous nos pieds :

- La Fédération Marocaine des Echecs et M. Mustapha Amazzal sont sanctionnés par l’exclusion pour la Fédération Marocaine des Echecs d’être représentée dans les évènements FIDE (par exemple, les congrès et les compétitions FIDE) par son Président M. Mustapha Amazzal et ce, pour une période de trois ans prenant cours à partir du 1er octobre 2007.

- La vérification de toutes les candidatures pour le titre d’Arbitre International qui ont été soumises par la FRME entre 2001 et 2006, durant la présidence de M. Mustapha Amazzal. Si toutes les conditions ne sont pas remplies, les Commissions compétentes de la FIDE pourraient considérer l’annulation du titre.

- M. Mustapha Amazzal a violé l’article 2.2.1 du Code d’éthique de la FIDE, en commettant une fraude au sein de l’administration de sa fédération nationale, affectant par la même d’autres fédérations. A travers son comportement, M. Amazzal n’inspire plus la confiance nécessaire et a ainsi violé l’article 2.2.2. du Code d’éthique de la FIDE. M. Mustapha Amazzal a violé les articles 2.2.3 et 2.2.10 du Code d’éthique de la FIDE parce qu’il a manqué à l’exécution de sa fonction d’une manière impartiale et responsable, ce qui a mis la FIDE et la fédération marocaine dans une situation injustement défavorable, préjudiciant ainsi à leur réputation.

Voir traduction de la décision de la commission d’éthique

Document PDF

Mustapha Amazzal doit démissionner :

Dans les pays démocratiques, quand un scandale éclate au sein d’une administration, d’un ministère, d’une fédération, le PDG, le ministre ou le président ne manque pas de démissionner tout de suite, même s’il n’a rien à voir directement avec le problème.

Car l’autorité qu’il exerce sur ses subordonnés résulte automatiquement en une part de responsabilité dans tout ce qu’ils font. La démission est alors un geste symbolique, une sorte de mea culpa qui endosse la responsabilité entière et qui a comme but de sauver l’honneur de l’institution et de lui rendre une certaine crédibilité.

La FRME doit assumer le choix de sa sélection et sera par conséquent la seule responsable de tout fiasco lors des jeux panarabes d’Egypte 2007.



Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#884444"><B>Mourad Métioui</B></FONT >
vendredi 21 septembre 2007 à 18h06, par  Mourad Métioui

De scandale en scandale, la FRME a perdu les pédales ! Jusqu’à preuve du contraire, Hicham est le chef de file des signataires du désaveu de l’élite et par conséquent du boycott des activités de la fédération actuelle. Hicham nous dit que le président déchu a essayé de le joindre par tous les moyens ces jours-ci ! Quel manque de respect vis-à-vis d’un grand champion qui n’est certainement pas à vendre et qui a fait le choix de refuser de représenter le Maroc tant que le bureau actuel de la FRME et à sa tête le président désapprouvé par la plus haute instance échiquéenne au monde n’aura pas été dissous. Si cela continue comme ça, j’ai bien peur que notre Hicham, notre fierté nationale ne fasse bientôt le choix de jouer sous une autre bannière !

Qu’espèrent-ils ? la FRME, croient-ils que des petits pions peuvent amadouer un grand maître ? Ou bien est-ce, comme on peut le supposer, dans le but d’anticiper en accusant notre grand maître, suite à son refus certain de jouer dans cette nouvelle comédie, de manquer à son devoir national comme ils l’ont déjà fait avec le valeureux Tissir qui a préféré de se priver du plaisir de jouer à Turin plutôt que de cautionner la dictature, la falsification et l’injustice. Oseront-ils suspendre Hicham comme ils ont prétendu l’avoir fait avec Tissir quand ils ont demandé aux responsables du moyen orient de l’interdire de jouer à Dubaï et au Bahraïn ? Ils osent maintenant, sans aucune gêne ni vergogne, approcher Hicham et tenter de le joindre par tous les moyens pour le corrompre !! Quelle honte ! Devant l’incroyable inertie des clubs et des responsables que l’on croirait ensorcelés par une quelconque magie noire, l’homme au chapeau noir (nouvelle casquette) et ses acolytes se sont-ils soudain cru à l’abri de tout danger ? Pensent-ils s’en sortir comme ça et tirer leur épingle du jeu en niant tout simplement le problème et en essayant de semer la discorde parmi les joueurs ? Croient-ils qu’il est aussi simple que cela de sauver les meubles ? A quand une réaction des clubs, du ministère, à quand une déclaration commune claire et forte de tous les joueurs d’élite, tous les cadres et responsables pour demander l’intervention urgente du ministère de tutelle et du comité olympique national (C.O.N.) ? A quand la convocation des clubs pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire sous le contrôle et sous l’égide de l’instance de tutelle et du C.O.N. au cours de laquelle une commission provisoire serait élue ? A quand la multiplication des lettres ouvertes, des articles dans la presse nationale, des communiqués, etc. pour porter un dernier coup fatal à l’adversaire ? Mais bon sang, qu’attendez-vous encore bonnes gens ? Le jugement de la FIDE n’est-il pas l’occasion en or pour se débarrasser définitivement du mal qui ronge notre sport ? Attendez-vous que le ministère de tutelle prenne tout seul les choses en main, attendrez-vous impuissants la constitution d’un nouveau bureau fédéral "illégitime" issu de cette même clique qui massacre les échecs nationaux depuis 2001 ? C’est ahurissant ! C’est à croire que tout le monde est envoûté.

Réveillons-nous !

Brèves

30 juin 2016 - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation