Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Historique des matchs pour le titre mondial

jeudi 21 septembre 2006

A deux jours du match de réunification que nous attendons tous, qui opposera le champion du monde d’échecs classique Vladimir Kramnik au champion du monde FIDE Veselin Topalov, j’ai pensé à vous présenter cet historique que j’avais envi de réaliser depuis longtemps. Et ce, en deux épisodes, l’un pour aujourd’hui et l’autre pour demain inchallah.

1er match pour le titre de champion du monde en 1886 :

William, Steinitz 12.5 Johannes Hermann, Zukertort 7.5

William, Steinitz (1836-1900) fut donc le premier champion du monde officiel de l’histoire des échecs. Il avait à l’époque un style de jeu exceptionnel, puisqu’il a démontré au monde entier que le Roi (la pièce la plus sensible aux échecs) peut se balader dans la rue en plein jour, à condition qu’il soit protégé indirectement par les autres pièces.

2ème match pour le titre de champion du monde 1889 :

William, Steinitz 10.5 Mikhail, Chigorin 6.5

3ème match pour le titre de champion du monde 1890-1891 :

William, Steinitz 10.5 Isidor, Gunsberg 8.5

4ème match pour le titre de champion du monde 1892 :

William, Stenitz 12.5 Mikhail, Chigorin 10.5

5ème match pour le titre de champion du monde 1894 :

Emanuel, Lasker 12 William, Steinitz 7

L’année 1894 était le début d’une domination démesurée d’Emanuel Lasker.

Docteur en Philosophie et en Maths, Emanuel Lasker (1868-1941) s’est emparé du titre mondial démontrant sa supériorité face au vieux William Steinitz.

6ème match pour le titre de champion du monde 1896-1897 :

Emanuel, Lasker 12.5 William, Steinitz 4.5

7ème match pour le titre de champion du monde 1907 :

Lasker, Emanuel 11.5 Frank James, Marshall 3.5

8ème match pour le titre de champion du monde 1908 :

Emanuel, Lasker 10.5 Siegbert Tarrasch 5.5

9ème match pour le titre de champion du monde 1909 :

Emanuel, Lasker 8 Dawid Markowicz 2

10ème match pour le titre de champion du monde 1910 :

Emanuel, Lasker 5 Carl, Schlechter 5

11ème match pour le titre de champion du monde 1910 :

Emanuel, Lasker 9.5 Dawid Markovicz 1.5

12ème match pour le titre de champion du monde 1921 :

Jose Raul, Capablanca 9 Emanuel, Lasker 5

C’est alors, après 27 ans de dominance que le docteur Emanuel Lasker, qui avait commencé à vieillir, était enfin détrôné de son titre par le génie incontesté José Raul Capablanca (1888-1942) qui, mis à part son grand talent aux finales, avait une formidable vision du jeu.

13ème match pour le titre de champion du monde 1927 :

Vient donc l’un des plus grands matchs de toute l’histoire des échecs, il opposait le teneur du titre Capablanca, le joueur du style positionnel simple et efficace à un autre génie qui n’est que le grand Alekhine qui avait des capacités extraordinaires tant au niveau des ouvertures qu’en milieu de jeu et en finale. Et après un match marathonien, que l’on peut comparer à un combat à mort, Alexander Alekhine (1892-1946) a réussi de s’en sortir vainqueur et devenir ainsi le 4ème champion du monde de l’histoire.

Alexander, Alekhine 18.5 Jose Raul, Capablanca 15.5

14ème match pour le titre de champion du monde 1929 :

Alexander, Alekhine 15.5 Efim Bogoljubow 9.5

15ème match pour le titre de champion du monde 1934 :

Alexander, Alekhine 15.5 Efim Bogoljubow 10.5

Après cette série de victoires convaincantes, Alekhine semblait être le joueur le plus fort de son époque, mais la surprise était créée en 1935 lors de son matche face à Maxe Euwe.

16ème match pour le titre de champion du monde 1935 :

Max, Euve 15.5 Alexander, Alekhine 14.5

Professeur de Mathématique, le docteur Max Euwe n’était pas un joueur d’échecs professionnel, mais son esprit ouvert et sa grande compréhension du jeu et des méthodes de réflexion échiquéenne l’ont aidé à avoir un style de jeu pas facile à défaillir.

Alekhine n’a pas pu digérer cette défaite et souffrit d’une énorme dépendance à l’alcool.

Mais après deux ans, Alekhine récupéra toute sa force pour jouer le match revanche, et réussit à rétablir sa domination.

17ème match pour le titre de champion du monde 1937 :

Alexander, Alekhine 15.5 Max, Euwe 9.5

A noter qu’Alekhine a quitté son pays original l’URRS en 1921 pour aller s’installer en France. Et il mourut en 1946 dans un hôtel au Portugal à l’âge de 53 ans, suite à une crise cardiaque au moment même où il devait affronter Mikhail Botvinnik pour le titre mondial.

Alekhine eut donc l’honneur d’être le seul champion du monde de l’histoire des échecs à être décédé avant de perdre son titre.

18ème championnat pour le titre mondial en 1948 , avec 5 participants, chaque un d’entre eux devant jouer une vingtaine de parties (5 contre chaque joueur). Voici le classement final :

1. Mikhail, Botvinnik 14/20

2. Vassily, Smyslov 11/20

3. Samuel, Rechevsky 10.5/20

4. Paul, Keres 10.5/20

5. Max, Euwe 4/20

Après la mort du teneur du titre Alexander Alekhine, la FIDE (récemment créée) prend les choses en main en organisant ce 18ème championnat du monde et en essayant de mieux encadrer les matchs par la création des tournois qualificatifs ; un Zonal qualifiant pour l’Inter zonal qui qualifie à son tour pour le tournoi des candidats dont le premier doit affronter le champion du monde. Et pour avoir largement le temps d’organiser tous ces tournois… la FIDE a décidé d’organiser le matche du championnat du monde chaque 3 ans avec la possibilité de revanche l’an d’après si le teneur du titre perdait.

Le grand Botvinnik (1911-1995) a donc bien su imposer son style de jeu sur ses 4 rivaux pour s’emparer du titre mondial. C’était à mon avis la victoire la plus importante dans l’histoire des échecs soviétique vu son énorme effet sur la politique du gouvernement vis-à-vis les échecs, puisque dès lors le nombre des licenciés n’a cessé de s’augmenter avec une telle rapidité qu’il arriva à 1.000.000, 10 ans après de cet exploit.

19ème match pour le titre de champion du monde 1951 :

David, Bronstein 12 Mikhail Botvinnik 12

20ème match pour le titre de champion du monde 1954 :

Mikail, Botvinnik 12 Vassily, Smyslov 12

Le réglement des matches exigeait que la nulle suffise au champion du monde pour conserver son titre. Alors, après ses deux matchs nulle contre Bronstein et Smyslov, Botvinnik conservait toujours son titre mondial.

21ème match pour le titre de champion du monde 1957 :

Vassily, Smyslov 12.5 Mikhail, Botvinnik 9.5

Vous avez sûrement constaté que Vassily Smyslov (Né en 1921) était le vrai concurrent de Mikhail Botvinnik dès 1948, il a même été à deux doigts du sacré titre lors du match précédent, mais cette fois c’était la bonne. Il a réussi avec son jeu purement positionnel et sa grande connaissance des finales à mettre fin au "diable avec des lunettes" Mikhail Botvinnik.

Mais c’est mal connaître l’homme d’acier qui allait prouver sa force lors du match revanche, pour récupérer son titre mondial.

22ème match pour le titre de champion du monde 1958 :

Mikhail, Botvinnik 12.5 Vassily, Smyslov 10.5

23ème match pour le titre de champion du monde 1960 :

Mikhail, Tal 12.5 Mikhail, Botvinnik 8.5

Le vieux Botvinnik n’a pas pu suivre le rythme du jeune génie Mikhail Tal (1936-1992) qui optait pour un jeu très agressif se servant de son génie tactique.

A l’âge de 24 ans, Mikhail Tal fut le plus jeune champion du monde jusqu’à cette époque. Mais ce jeune talentueux a souffert de plusieurs maladies dès 1961…

24ème match pour le titre de champion du monde 1961 :

Mikhail, Botvinnik 13 Mikhail, Tal 8

Le vieux Mikhail Botvinnik reprend encore une fois son titre mondial à l’âge de 50 ans devant un génie de 25 ans ! C’était bien entendu un combat acharné entre deux grands joueurs, entre le "e4" belliqueux de Tal et le "d4" (et "c4") aussi solide que dynamique de Botvinnik.

25ème match pour le titre de champion du monde 1963 :

Tigran, Petrosian 12.5 Mikhail, Botvinnik 9.5

Le talentueux Tigran Petrossian (1929-1984), connu par son jeu très solide avec la prise du minimum de risque possible, réussit à battre l’un des meilleurs joueurs de toute l’histoire, pour devenir le 9ème champion du monde de l’histoire des échecs.



Commentaires

Navigation

Brèves de la rubrique

  • Historique des matchs pour le titre mondial