Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Indigne...

jeudi 5 septembre 2013
par laila nassimi
popularité : 2%

Merci a tous

De toute évidence et il est nécessaire de mentionner que les dirigeants de la scène échiquéenne au Maroc apportent plus de mal que de bien au sport dit noble et cela à plus de retombées depuis les dernières élections où on a vu partir Ahmed Jaâfari, depuis il me semble que le nouvel aspect est sous le signe de pression et oppression des affiliées de la FRME.

Je cite ici un exemple palpable d’injustices dont j’étais victime pendant le dernier championnat du Maroc Quand il a suffi que je m’exprime sur le non respect des horaires déjà établis par les organisateurs pour me voir interdite des repas, m’offenser et me gifler par deux membre du bureau et du club que je représente, et en suite m’interdire de terminer mon tournoi sous prétexte que j’ai manqué de respect envers Mr le président de la FRME ce qui a donné lieu a un geste de noblesse de la part des 120 participants qui ont refusé d’appuyer sur les pendules en solidarité et indignation. Le championnat n’a repris que suite à l’intervention d’un comité qui m’a rendu justice et j’ai pu enfin jouer ma partie. Pour la première fois depuis plus de 30 ans je peux exprimer ma fierté des joueuses et joueurs d échecs en tout cas de ceux qui ont soutenus ma cause. Merci a vous tous.

Cela dit ; quel est le rôle d’une fédération sinon de fournir les meilleures conditions de compétitions a ses affiliés pour qu’ils puissent donner le meilleur résultat. Le championnat d’échecs du Maroc 2013 n’atteint même pas 1% des normes d’un championnat.



Commentaires

Logo de HAJAJ MOHAMED
mercredi 18 septembre 2013 à 21h16, par  HAJAJ MOHAMED

Salut à tous.

Cher Laila,

Du moment que tu as pu dénoncer les Noms de tes Agresseurs sur Maroc-Echecs ( 1er Site Marocain des Echecs, dont nos tous remercions notre IM Abdelaziz Ounkoud pour sa création ), il faut que tu continues par tous les voies judicaires et Légales qui sont entre tes mains.

Ne pardonne pas à ceux qui ont essayés de vous humilié, mais en réalités ils se sont humiliés eux-mêmes en vous frappants.

Si vous avez déjà déposé votre plainte auprès de la FRME, et que celle-ci ne vous a pas répondu, il vous faudra maintenant faire une dénonciation au tribunal chez le Procureur du Roi.

Nous sommes au 21 siècle, ou la légalité et la démocratie prime sur tous les gens, et surtout ceux qui giflent les femmes !

Il y a de fortes Associations Féminines qui aiment avoir entre leurs mains des dossiers comme le tien. Ces Associations, vous rendrez votre droit. Et ceux qui vous ont frappés devrons n’ont seulement allez en prison, mais surtout vous payer une Amandes qui est entre 30.000,00 et 100.000,00 dirhams pour chacun d’eux ( c’est ce qui m’a déclaré un Avocat).

Ne désespère pas Cher Laila, tu auras la justice avec toi.

Seulement il ne faut pas que tu tardes dans cette affaire, il faut maintenant que tu attaques pour ton bien.

Bien à vous.

HAJAJ MOHAMED.

Logo de Pierre BEISO
lundi 16 septembre 2013 à 12h53, par  Pierre BEISO

Chère Laïla,

Bravo ! Tu as réussi à mettre les témoins de l’agression avec toi,garde-les bien au chaud à l’abri des intimidations.

Maintenant il faut passer à la plainte proprement dite qui touche en premier lieu tes agresseurs et en second ceux qui auraient dû te secourir quand l’on t’a sortie de la compétition pour t’être plainte de la restauration,à savoir l’arbitre et le Président condamné passant par-dessus la tête du directeur du Championnat individuel.

la jurisprudence Sebbar fut de 4 ans et demi d’exclusion pour de gentilles insultes,cela te permet de calibrer les peines pour les menaces traumatisantes que tu as reçues et la voie de fait avec violence dont tu es la victime et cela pèse terriblement sur le Président condamné qui devra défendre deux membres de son Bureau fédéral,son arbitre à la dérive et le rôle qu’il s’est donné durant les trois heures de solidarité des joueurs envers ta cause.

le Président condamné va vouloir sauver par tous les moyens son Championnat qui je le rappelle avec force n’est pas homologuable par la FIDE pour défaut d’arbitre officiel FIDE à jour de sa cotisation,Championnat qui a fini par aller s’échouer sur un play-off de trois équipes au lieu de dix, à Berkane ;il faut s’attendre à tous les artifices et tous les combats retardataires de sa part pour que l’agression dont tu es victime ne soit pas jugée avant l’AG de la FRME. Mais qu’importe que ton affaire soit jugée avant ou après l’AG de la FRME et qu’importe l’arrêt du Conseil de discipline,la marche de la justice commence dans ton cas par le passage par la FRME et ne s’y termine pas,il y a même beaucoup d’instance qui s’ouvrent aprés le jugement de la FRME.

Bien à toi.

Logo de laila nassimi
vendredi 13 septembre 2013 à 14h55, par  laila nassimi

Cher Amis LAMETI Mohamed Pierre BEISO HAJAJ MOHAMED Ab Mouissou Et tous les membres et joueurs du raja club municipal d’Agadir Votre geste de solidarité ma fortement redonner confiance et bien sur Mer Hajaj vous avez raison Je suis en mesure d’opter pour une plainte au près de la FRME Même les citoyens qui ont vue de loin le geste de Mer Faouzi et Lkatir quand ils m’ont giflé ils se sont indignées et serons présent pour témoigner de ce qu’ils ont vue ce dimanche a 19h devant la maison des jeunes de Sidi Bernoussi il ya aussi MER Zekraoui qui étés avec eux mais qui n a pas eu le même geste mieux encor il parut désoler et a proposer de me raccompagner en ville Cela dit je vous confis qu’une lettre de réclamation sera poster cette semaine a la FRME pour faire valoir mon droit puisqu’ ils sont membres du bureau fédéral Merci a vous tous et a bien tôt

Logo de Pierre BEISO
lundi 9 septembre 2013 à 17h54, par  Pierre BEISO

L’on me signale le bon comportement de Saïd AUNI,membre du Bureau fédéral de la FRME et Président du club de Sidi Kacem,lors de cette tempête du Championnat individuel du Maroc. C’est une bonne chose qu’il existe une minorité de gens conscients de la chose échiquéenne dans l’actuel Bureau fédéral de la FRME,car le Président condamné enfume son propre bureau, ainsi que la communauté des joueurs.

Un exemple :

- Depuis le 1° janvier 2013 la réglementation de la FIDE exige la licence d’arbitrage de la part des arbitres des compétitions homologuées FIDE,avec l’enrôlement à l’Elo qui s’y rapporte. Or,quel est aujourd’hui le seul et unique arbitre marocain possédant cette licence ?

Je vous le donne en mille,c’est Abdelhafid El AMRI qui l’a payée de sa poche et qui a gagné une nouvelle fois son procés en exclusion contre la FRME.

. CONSEQUENCES :

Tous les Championnats du Maroc individuels H&F et les Championnats par équipes joués cet été ne sont pas homologués FIDE,donc ne donnent pas droit à l’Elo aux compétiteurs et ne donnent pas aux champions déclarés la reconnaissance FIDE de leurs titres avec les droits qui en découlent.

A quoi cela a-t-il servi d’envoyer à grands frais en juillet à Athènes auprés de la FIDE en session FAUZI et M’SIOUI , si l’on n’est pas en mesure de payer une seule licence arbitrale FIDE permettant l’homologation officielle de nos compétitions ?

Un vrai mystère. En effet,pourquoi payer la grosse enveloppe annuelle de la cotisation du Maroc à la FIDE et ne pas payer les 20 Euros de licence arbitrale FIDE nationale,ou les 100 de la licence internationale ?

Certains ont évoqué le "rattrapage a posteriori" de nos compétitions non-déclarées de cet été,je leur rétorque que ce n’est pas toujours possible de la part de la FIDE et quand cela est possible c’est assorti d’une amande. Aussi,j’en viens à poser la question à nos arbitres reconnus pour leur expérience et la justesse de leur jugement (par ordre alphabétique) :

- Bey

- El Amri

- Fourane

- Hajaj

- Laghmari

- Rabbana

- Slami

.QUESTION : Messieurs les arbitres,vous qui avez survécu au massacre de l’arbitrage marocain et à son non-reconstruction de la part de la FRME,quel est votre jugement technique sur la non-conformité réglementaire FIDE des compétitions nationales de cet été ?


" L’arbitrage,c’est la moitié du jeu d’échecs " et tant que nous aurons des arbitres dignes de ce nom notre discipline pourra renaître au Maroc. J’ai fait aujourd’hui cette digression sur l’arbitrage de l’été 2013,car dans le drame dont Laïla NASSIMI est la victime l’arbitre qui aurait dû la protéger d’une exclusion infondée,au contraire l’a enfoncée.

Bien à tous.

Pierre BEISO

lundi 9 septembre 2013 à 06h12

Bonjour chere leila je connais bien cette bande, nomée malheresement comité frme, et pour cela notre club s’est retirer de cette fédération qui ne représente plus rien pour les Echecs. les membres et joueurs du raja club municipal d’Agadir sont solidaire avec toi, et indigne ces faits enfantin et barbare des deux membre de la dite frme.

Logo de LAMALIF, LAMETI Mohamed
dimanche 8 septembre 2013 à 20h35, par  LAMALIF, LAMETI Mohamed

Laila s’indigne, et c’est la première fois à ma connaissance, qu’elle manifeste publiquement son indignation. Il faut dire que c’est parce qu’elle a aussi été prise à partie en public ; le téléphone arabe aidant les témoignages sur sa mésaventure ont rapidement fait le tour du cercle des échéphiles.

Lorsque Laila s’était déplacée du côté du lieu du championnat ce n’était pas par intérêt ou pour un titre, j’ai l’intime conviction que c’était plutôt pour un moment d’évasion, de détente, et qu’elle ne peut jamais résister à cette passion des échecs qui la dévore depuis plus de trente ans. Ancienne championne du Maroc certes, mais aussi l’une des rares joueuses, peut-être même la seule, qui continue à fréquenter assidûment un club d’échecs. Elle ne manque pas une occasion pour aller croiser le fer (le pion) avec des joueurs chevronnés. A la Chaouïa elle choisissait tout le temps la table des joueurs forts pour disputer ou regarder jouer des parties de blitz. Je ne l’ai jamais vue au cœur d’une altercation, ni victime d’une réprimande.

Ce qui s’est passé reste malgré tout un triste épisode mais bien négligeable si on le place dans la nouvelle voie que Laila a choisie depuis quelques années, celle d’un engagement pour le progrès social et culturel, à côté de jeunes porteurs d’un flambeau d’espoir. Dans cette large famille qui est la sienne aujourd’hui elle est écoutée et respectée. Pour ceux qui en veulent une preuve, une rapide navigation dans les réseaux sociaux suffit.

Aussi Laila a-t-elle encore besoin de solidarité ? Sûrement et je la lui apporte, même si le geste fortement symbolique et à chaud des joueuses et joueurs peut à lui seul la réconforter comme elle le reconnait.

Ce n’est certainement pas cette injustice qui va dérouter Laila car elle est aujourd’hui condamnée à ménager son énergie pour des desseins nobles, et n’a pas le droit de se laisser abattre par la manifestation flagrante et regrettable de pulsions agressives.

Laila se plaint d’avoir été maltraitée par un membre de son club, mais la Chaouïa reste un club populaire qui appartient à tous, et surtout ne doit-elle pas céder à la tentation de le déserter comme je l’ai fait à contre cœur et avec du regret depuis plus de cinq ans.

En fin de compte Laila s’est trouvée impliquée, malgré, elle dans une partie de jeu d’où elle ne sort pas perdante. Loin s’en faut.

Logo de HAJAJ MOHAMED
samedi 7 septembre 2013 à 12h47, par  HAJAJ MOHAMED

Salut à tous.

Cher Laila,

Même les Clochards dans la rue ne sont plus giflés par la Police !

Si vraiment des membres de la FRME t’ont giflés, et devant des témoins, tu dois faire le nécessaire pour te défendre toi-même, afin que d’autres ne le feront plus à l’avenir, soit avec toi ou avec d’autres.

Tus dois chercher des témoins, et aller déposés contre ceux qui ne t’ont pas respectés. Tu ne dois pas dormir, mais tu dois défendre tes intérêts afin que ta conscience soit tranquille.

Dans une querelle si quelqu’un frappe son adversaire avec un couteau dans la jambe ou dans la main on le condamne de 1 ou 2 mois de prison, mais s’il frappe son adversaire à la joue, alors là il est condamné de 1 à 2 ans. Faite la comparaison vous-même.

Si les nouveaux membres de la FRME vont prendre l’habitude de frapper les Joueurs, et que ces derniers se taisent, sa deviendra une habitude pour eux.

Même en Prison on ne gifle plus les Prisonniers.

De Maroc-Echecs, le site de tous les Honorables Marocains, je demande à tout un chacun qui aime les Echecs d’être solidaire avec notre Championne et un des pionniers des Echecs Féminins (MNW) LAILA NASSIMI.

En le faisant nous défendons les Echecs Marocains contre n’importe quelles intrus qui voudront dominer les Echecs marocains par la force.

Laila,attaquer en Justice ceux qui vous ont frappé et humilié, sinon ils ne vous respecteront plus !

Je n’aime pas les hommes qui frappent les femmes !

Bien à vous.

HAJAJ MOHAMED

Logo de laila nassimi
samedi 7 septembre 2013 à 04h15, par  laila nassimi

Bonjour Mer Mouissou vous avez assister au championnat et sans doute vous partager mon avis être forcer de jouer deux ronde par jour dans de tel condition est plus-qu’une honte c’ est tous simplement la décadence et la dégradation que nos dirigeants on nourrie jusque-la,

Logo de Pierre BEISO
vendredi 6 septembre 2013 à 16h08, par  Pierre BEISO

- SOLIDARITE TOTALE AVEC Laïla NASSIMI -

Deux membres du Bureau fédéral injurient et giflent une championne durant le championnat du Maroc et tous les joueurs présents manifestent leur solidarité avec elle. Ce réflexe de solidarité des joueurs est porteur d’un immense espoir pour notre discipline détruite.

L’incident dont Laïla est la victime est à la fois énorme et paradoxal. Enorme, parce que chez les civilisés l’on ne frappe pas son prochain,encore moins lorsqu’il s’agit d’une femme et encore encore moins lorsqu’on s’y prend à deux pour l’attaquer. Paradoxal,parce que les agresseurs sont membres du Bureau fédéral dont on est en droit d’attendre une conduite irréprochable et que cela se passe durant la manifestation qui est le fleuron de la FRME,son Championnat national individuel.

Avant d’aller plus loin l’on distinguera l’agression physique contre Laïla qui est de l’ordre du gravissime et qui mérite une punition exemplaire, des décisions maladroites qui suivirent de la part des responsables de la FRME (il semblerait que ces décisions aient été prises sous la pression du Président condamné).

Dans un premier temps il faut porter plainte auprés de la FRME et cela même si les incriminés appartiennent tous à la FRME,avec mise-en-demeure de répondre sous quinze jours. Nous sommes aprés tout dans le cadre d’un conflit grave entre sportif et responsables sportifs et l’on peut imaginer que la FRME veuille réparer plutôt que l’affaire lui échappe.

Dans tous les cas,"Solidarité totale avec Laïla" avec si nécessaire un comité pour la soutenir.

Bien tous.

Pierre BEISO

Logo de Ab Mouissou
vendredi 6 septembre 2013 à 11h28, par  Ab Mouissou

Bonjour Laila, C’est honteux, je suis solidaire avec toi, je vais pas faire de commentaires, je laisse le soin à ceux qui font l’éloge du diable de le faire.

Logo de AU LIEU QUE LA FRME HONORE SES CHAMPIONS, ELLE LES INSULTES !
jeudi 5 septembre 2013 à 20h28, par  AU LIEU QUE LA FRME HONORE SES CHAMPIONS, ELLE LES INSULTES !

Salut à tous.

Cher Laila,

Ce qu’ils vous ont fait n’est pas digne d’être mentionné. Tu as participés dans plusieurs Tournois Internationaux de Tanger, et je vous traité toujours en Championne que tu es.

Avec ton Championnat du Maroc que tu avais gagné tu as le droit d’être Maitre National Féminine (MNW).

D’ailleurs pendant l’ère de Feu Mostafa Bakkali, dans une Assemblée Générale de la FRME, Feu Mostafa Bakkali avait proposé que celui (ou celle) qui gagne un Championnat Marocain Individuel Toutes Catégories devient Maitre National, Celui (ou celle)qui monte sur le Podium 3 fois devient Maitre National, et celui qui se classe 5 fois parmi les 5 premiers devient Maitre National.

Pendant l’ère du Président Jaafari, et dans une réunion du Comité Fédérale, Feu Abou Marrakchi avait demandé qu’on élimine les deux dernières Options, et qu’on reste avec la première déjà cité.

La FRME possède un Archive, alors pourquoi les Champions du Maroc ne sont pas honorés de leurs titres de Maitre National.

De toute manière c’est une Honte qu’on puisse insulter une Championne du Maroc qui exerce encore, et c’est une indignation pour la FRME.

Je suis de tout cœur avec toi, comme d’ailleurs l’on démontrés tous les Joueuses et Joueurs !

Bien à toi

HAJAJ MOHAMED.

Brèves

31 juillet 2008 - Maroc-Echecs en Vacances

Chers lecteurs, L’été est l’occasion pour plusieurs d’entre nous de prendre un petit repos bien (...)

26 mai 2008 - Les blancs jouent et gagnent !

Les blanc jouent et gagnent ! Y.Fareh

23 mars 2008 - Situation administrative des clubs et ligues

La FRME vient d’annoncer sur son site www.frme.net qu’elle a accordé aux clubs un délai (...)

2 février 2008 - PRESSE : Commission d’enquête

L’hebdomadaire AL WATAN revient sur la commission d’enquête créée lors de la dernière AGE et la (...)

27 avril 2007 - ..." الإبـرة والهشيم"

تحية شطرنجية طيبة ستتوقف المقالات الأسبوعية التي دأبت على نشرها ، كل جمعة، في إطار سلسلة "الإبــرة (...)

Navigation