Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

L’honneur contre les dettes des 610.000,OO dirhams

dimanche 11 janvier 2009
par Hajaj Mohamed
popularité : 2%

Salut a tous.

Je voudrais attirer l’attention des vrais honorables présidents sur des faits clairs :

L’ancien président et son comité ont présenté à l’assemblée générale durant 2006-2007 un rapport financier inexact et erroné.

L’honneur contre les dettes des 610.000,oo dirhams.

-i - Qui sont les responsables ?

-1 - C’est l’ancien président de la frme m. amazal mostafa.

-2 - L’ensemble du comité actuel.

-ii - Comment ?

-1 - Le président de la frme est tenu de présenter aux clubs pendant l’assemblée générale un rapport financier complet, avec les vrais comptes, même s’ils sont négatifs. L’important, c’est que les comptes soient réels, et véridiques avec des preuves à l’appui.

-2 - Le comité est responsable au même niveau que son président dans la présentation du rapport financier devant l’assemblée générale.

-iii - Pourquoi ?

-1 - Quand le président ainsi que son comité présentent un rapport financier devant l’assemblée générale ils doivent assumer une responsabilité entière vis-à-vis des présidents de clubs.

-2 - Si après, le président de la frme ainsi que son comité découvrent qu’ils ont fait des déclarations erronées sur leur gestion financière, et qu’ils veulent " réparer ", ils doivent convoquer une assemblée extraordinaire pour présenter le nouveau rapport financier, corrigé, avec toujours des preuves à l’appui afin d’être approuvé par les clubs.

-iv - Déclarations fausses :

-1 - L’ancien président de la frme m. amazal mostafa ainsi que son comité ont présenté des rapports financiers inexacts et faux !!!

-2 – Quand leur secret a été dévoilé, et que les créditeurs ont commencé à demander à la frme le paiement de leurs argents, les membres du comité présents ont tous répondu qu’ils assument entièrement leurs responsabilités, et que ces créances seront payées ultérieurement !!!

-3 - Cela démontre que le comité est impliqué jusqu’au cou dans la perte de plus de 610.000,00 dirhams, et qu’il a menti dans tous les rapports financiers précédents !!! .

-4 - Le président et son comité pensaient que les honorables présidents des clubs étaient des ignorants. mais il se mettait le doigt dans l’œil.

-5 - L’honneur des présidents de clubs s’est réveillé pour affronter ceux qui ont gaspillé l’argent public (plus de 610.000,00 dh), pour leurs dire que cet argent est celui de tous les clubs marocains, pour leurs dire que la vérité a primé sur le mensonge, pour leur dire que les clubs n’ont plus confiance en ce comité menteur et gaspilleur.

-v - Constatation :

Je pose une question aux honorables présidents : quel "C.V." échiquéen peut présenter le comité de la frme ou n’importe qui de ses membres séparément ?

Aucun des membres du comité de la frme n’est catalogué parmi les cadres des échecs marocains, ils ne savent rien faire sinon suivre l’ancien président qui continue à les diriger malgré sa démission forcée par le ministère de tutelle.

-vi - Pour votre information :

-1 - Le GMI Hicham Hamdouchi était à Tanger en visite familiale, le lundi 05-01-2009, il m’a téléphoné pour me fixer un rendez-vous le lendemain. Comme convenu, je l’ai rencontre le mardi au "café Miami" (avenue de la résistance) à 15 heures. Nous avons parlé pendant 2 heures et il m’a permis de parler en son nom. 

Le GMI Hicham Hamdouchi déclare que :

 Il est contre l’ancien président mostafa amazal et son comité actuel de la frme.

 Il soutient le comité provisoire ainsi que les vrais clubs dans leurs démarches pour l’honneur, la légalité et la démocratie.   Une fois que nous serons vainqueur, Incha-allah, il reviendra sur sa décision actuelle, et il retournera de nouveau sur notre liste élo marocaine.

-2 – L’ancien président ainsi que son comité fantôme, commencent à distribuer des échiquiers à ceux qui veulent les entendre.

-3 - La question : d’ou sortent ces échiquiers ?

-4 - Réponse : les dettes des 610.000,00 dirhams.

-vi - Conclusion :

 Les vrais honorables présidents, ceux qui ne se vendent pas, doivent rester unis autour de leur comité provisoire qu’ils ont eux mêmes élu, ils doivent suivre l’élite des joueurs marocains et les vrais cadres marocains.

- Ne faites pas confiance aux coups de téléphones des membres du comité de la frme, qui vous prient de les épauler. Ces messieurs ne vous auront jamais appelé en d’autres circonstances et vous le savez tous très bien. Ne leurs faites pas confiance. Ne leurs donnez pas une autre opportunité pour un autre gaspillage de votre argent.

Les anciens 610.000,00 dirhams en sont témoins !!!

Sachez tous que nous sommes forts actuellement, et que les membres du comité de la frme ont très peur de vous !!!

-vii - Invitation :

Je demande a tous les vrais honorables présidents d’être tous présents à Casablanca afin de participer au Tournoi de Feu Tarik Rrhioua le 17 janvier 2009.

Au revoir et à bientôt.

Hajaj Mohamed de Tanger



Commentaires

Logo de HAJAJ MOHAMED DE TANGER
lundi 12 janvier 2009 à 21h26, par  HAJAJ MOHAMED DE TANGER

Salut à tous.

Chers Amis

Quant j’avais 18 ans, en 1964, j’ai commencé à jouer aux échecs. Nous avons fondus le Club Al Boughaz d’Echecs de Tanger en 1971, et c’était le premier Club d’Echecs de Tanger, et le deuxième du nord derrière le Club Haieat de Tetouan. En 1972 nous avons participé aux Championnat National des Clubs dont le total était 20, en une seule poule. Le système était tous contre tous, c’est à dire que chaque Club jouais 19 rencontres. Le président de la FRME en ce moment était l’Avocat Maitre Teber ( vis Président du Comité des Avocats ) de Casablanca.

En 1974 Tétouan a abrité le Premier et Dernier Tournoi Ben Aboud en 2 jours, samedi et dimanche, système des tables ) avec la participation de tout les Clubs Marocains sauf le Cavalier d’Or de Casa.

La Nuit du samedi, les Presidents de Clubs, ou ceux qui les représentent ont fait une réunion dans la maison du Bacha de Tétouan. Feu M. Guessous du Club Adli de Fès a proposé à l’ensemble des Présidents de Clubs, qu’on doit changer le Président de FRME Maitre Teber ( pour des raisons que je ne vais pas raconter maintenant ).

Tous les Présidents de Clubs, ou leurs représentant ont accepté. Alors Feu M. Guessous de Fès a proposé Feu Mostafa Bakkali, qui était Champion du Maroc, à la Présidence de la FRME. La proposition a été accepté a l’unanimité et avec appaudissement.

Mais Feu Mostafa Bakkali qui était Champion du Maroc pour la 3ème fois, a posé une condition, c’est qu’il ne sera plus Champion du Maroc afin de pouvoir être utile aux Echecs Marocain.

Le lendemain dimanche, dernier jour, le Club de Larache des Echecs a gagné le Tournoi Ben Aboud. Cette Equipe était constitué par 1 marocain et 3 espagnols comme suit :

1°, BAKKALI MOSTAFA, 3 fois Champion du Maroc, Président de FRME

2°, Montecatine Castillo

3°, Carlos Gomez

4°, Pedro Gomez ( frère du 3ème échiquier Carlos Gomez )

( Nota : sue mon invitation, Pedro Gomez, joua l’année d’après avec le Club Al Boughaz de Tanger. )

Je vous ai raconté cette histoire pour vous faire savoir que si les Clubs sont unis ils peuvent élir la bonne voie comme en 1974.

Nous ne devons pas avoir peur des Gaspilleur de nos bien, ni leur donner de l’importance !!!

C’EST LA VERITE ET L’HONNEUR QUI PRIMENT SUR LES DETTES DES CREANCIERS QUI RECLAMENT LES 610.000,00 DIRHAMS !!!

Merci à Tous. Au revoir et à bientôt.

HAJAJ MOHAMED DE TANGER

Logo de Elamri
lundi 12 janvier 2009 à 19h44, par  Elamri

Merci monsieur Hajjaj pour cet article, moi, je ne comprends pas comment quelqu’un qui a produit de sa mal gestion pendant 2 ans 610.000 Dirhams, et prétend pouvoir les couvrir tout en remlissant la tache de la gestion de la FRME ! mais ces gens là croit t-ils que nous sommes betes à ce point ? sinon, tous les dirigeants honette sont conscients et refuse la reproduction du mal amazzalien qui a produit les dettes, la crise, les abus...

Je ne comprends pas comment quelqu’un comme mounib qui se présente pour hériter ces dettes sans avoir ni lui ni son parrain amazzal ni les autres complices, les compétences pour gérer une fédération, qu’il le fasse sur une fédération sur endettée, menacée par des jugements, entourée de problemes de toute sorte !

serait t-il courrageux ou plutot aveugle ? et quelle sont ses compétences pour se prétendre à la prédsidence de la frme ? qu’est ce qu’il a donné aux échecs ? à par qu’il soit membre fédéral et reçoit un championnat des jeunes en 2007, dans des conditions très modestes, sans oublier le trophée international de 2004 qui a laissé un trou de 175000 Dirhams !!!!!!!!!!!!!!!!

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
lundi 12 janvier 2009 à 15h51, par  Boujemâ Kariouch

Bonsoir Monsieur Hajjaj,

Tout mon profond respect,

Votre article m’a réconforté. Lorsque Monsieur Mohamed Hajjaj prend la peine d’écrire un article à l’attention du public et en particulier pour sensibiliser ses confrères présidents des clubs marocains, ce n’est pas –permettez-moi l’expression- pour des prunes.

La cuirasse de Monsieur Hajjaj a été endurcie par de nombreuses, très nombreuses et longues années de labeurs et luttes ainsi que de défis incessants au bénéfice de Tanger, mais, surtout, au bénéfice du Maroc des Echecs et de plusieurs générations de joueurs, de dirigeants et de cadres. Depuis la présidence de Feu Mustapha Bakkali (Que Dieu ait son âme en sa sainte miséricorde) à la dernière présidence scandaleuse, Monsieur Hajjaj a été un pilier incontournable et très écouté par ses paires.

Les tentatives ridicules de l’ex-président pour marginaliser Monsieur Hajjaj n’ont été que de vaines idioties.

On ne peut pas réduire au silence Monsieur Hajjaj et encore moins le marginaliser. L’ex-président s’est rendu compte plus tard qu’il était tombé sur un « gros os » !

Votre article, Monsieur Hajjaj, met le doigt sur l’un des aspects de la gestion calamiteuse de l’ex-président démissionnaire. En l’occurrence : Les finances.

« Ils » disent qu’ « ils » sont responsable de cette dette de 610 000,00 dh et qu’ « ils » la règleront ultérieurement. De leur poche ou de la fédération ? Là est la question.

Mais on sait que cette dette ne figure pas dans les rapports financiers présenté à l’AG et approuvé par cette dernière. Donc c’est de leur poche qu’ « ils » doivent régler cette dette, solidairement parlant.

Combien de gens se sont désisté dès qu’un problème apparaît. Ils préfèrent rester tranquilles que de risquer leur réputation. Par contre ces messieurs : l’ex-président et « bureau fédéral », eux collent fermement à la FRME. Pour eux, il est vital de récupérer la FRME, même pour quelque temps. Pourquoi ?

1. Rectifier et supprimer les preuves d’abus de gestion qui restent au siège de la FRME ;

2. Congédier Mme Nadia, la fidèle secrétaire administrative de la FRME et la remplacer par un ou une autre qui ne les connait pas et qui ne connait pas la famille échiquéenne nationale ;

3. Organiser des compétitions nationales avec un programme mobilisant afin de détourner l’attention sur les manœuvres intérieures ;

4. Ressaisir la FIDE au sujet des falsifications de l’arbitrage avec un nouveau dossier « bien construit » avec de « nouveaux arguments » pour lever les sanctions de la fide tant pour la fédération, mais surtout pour l’ex-président.

5. Tenter même une réconciliation, pour la forme, sachant que celle-ci est impossible et que le tribunal donnera son jugement contre les abus.

6. Etre en position de force face à ces mêmes tribunaux ;

7.Et que sais-je encore. Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc… Etc…

C’est logiquement et viscéralement leurs buts.

Mais par la grâce de Dieu et de la volonté des clubs, « ils » n’y arriveront pas.

Très respectueusement Monsieur Hajjaj.

Boujemâ Kariouch

Brèves

30 juin 2016 - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation