Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

La PCAM face au Clubs

TRAITEMENT DU CONCRET
mardi 29 juin 2010
par Abu Wassil
popularité : 2%

UN conseil de nature consultatif, rassemblant plus de vingt clubs Marocains à l’hotel Kenzi Farah et en parallel du tournoi international, a culminé en beauté ! déjà des engagements concrets et de qualité furent annoncés par l’instigateur de l’idée de la Professional Chess Association of Morocco.

La PCAM vise du concret

Il est certain que la convivialité l’a emporté sur la dépression au cours du conseil qui vient de rassembler 25 clubs nationaux. Un nouveau langage d’inclusion s’imposa et régna plutôt. Dés le début, M. Houari de Callson manifesta une appréhension inéstimable des statuts fédéraux. (un salut à M. Métioui pour la mise à point et perfection de la traduction Française de ces statuts ; son assistance était décisive pour aboutir à cette version professionnelle. Merci Mourad). Dès le début des interventions, on a éclairci que l’objectif était d’éviter les conflits de compétences entre la FRME et la PCAM.

Les devises prometteurs s’installèrent petit à petit : coopération et entraide pour une meilleur diffusion possible des échecs Marocains chez nous et à l’étranger. La PCAM se veut publique et transparente. Le générateur de cette idée de la Professional Chess Association of Morocco a par ailleurs souligné que plus aucune chance ne doit être donné à l’impasse. Que la PCAM n’a pas l’intention d’empiéter dans le rôle de la FRME (volet de la formation des cadres). L’association ne bute pas l’exclusion d’autres clubs ou de l’instance fédérale. Au contraire le message fut solide et sans équivoques : l‘union fait la force. Et surtout, pas de prise de position gratuite. Cette nouvelle vision occulte une philosophie à la fois positiviste réaliste.

L’impacte de ces données fut évident sur presque tous les représentants des clubs ici présents. Dans leurs interventions, à tour de table et à l’occasion de la première réunion d’échanges d’idées sur le la PCAM. Les présidents de clubs, 25 en tout, ont fait l’état des lieux de leurs clubs, identifié leurs forces et faiblesses, ainsi que leurs visions de la prochaine association. L’optimisme était au rendez-vous ; un air répudiant l’esprit dépressif et conflictuel d’avant fut pressenti.

Enfin il semble que nous ne rêvons guère et qu’une réalité valorisant le futur des échecs souffle vraiment à partir de Marrakech. M. Houari et l’entreprise Callson se sont engagés à traiter du concret :
- D’abord un engagement à organiser trois compétitions nationales (à savoir un tournoi pour les seigneurs, un autre pour les jeunes et un troisième pour les petites catégories).
- Deuxième point concret c’est que Callson au nom de son PDG s’est engagé à verser dans le compte de la future PCAM une enveloppe de 300 000 dhs.
- ‘Cette somme du launching atteindrait au moins 1 500 000 dhs d’ici 2011’, ajouta la même source.

Quant aux représentants des clubs, nous étions trop émus, voire stupéfiés au sens positif du terme, pour pouvoir applaudir. Cependant personne ne sut cacher sa satisfaction à l’issue de cette réunion qui a connu un succès capital. Le directeur technique de la PCAM est d’ores et déjà connu. Ce n’est ce que Hassan Merzougui, arbitre, cadre national et vrai ’connoisseur’ du contexte national et arabe des échecs. C’est un homme estimé par la plupart des dirigeants des clubs Marocains.

Disons ’bravo Callson’ pour ces mesures fort concrets : 1) Le Tournoi International est d’un très haut niveau, cotés administratif, organisationnel, logistique, et si on ajoute le niveau de jeu qui fait tres plaisir ; c’est un ’dream comes true’ façonné de la plus belle manière par Callson et Mennara echecs. 2) L’idée géniale de la PCAM ainsi que les atouts que M. Houari s’engage déjà à réaliser.

Restons confiants ce n’est que le début, ensemble nous servirons le Maroc. D’autres bonnes nouvelles arriveront à temps.



Commentaires

Brèves

30 juin 2015 - Serveur Maroc-Echecs de jeu d’échecs en ligne

Bonjour Une page dédiée à Maroc-Echecs et ses visiteurs pour le jeu d’échecs en ligne : (...)

20 janvier 2012 - Abdessalam LAMARTI n’est plus…

Nous avons appris, aujourd’hui, avec profonde affliction le décès de Monsieur Abdessalam LAMARTI, (...)

1er janvier 2012 - Condoléances à Moustapha Msyeh

Maroc Échecs présentes ses sincères condoléances à Moustapha Msyeh arbitre national et entraineur (...)

Navigation