Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Le MI Karim Ismail pour effacer 17 ans sans titre de GM ?

Edito Février 2010
dimanche 28 février 2010
par Boujemâ Kariouch
popularité : 3%

Il s’était tracé une noble ambition pour cette année 2010.

Il y est allé de plein pied en multipliant ses participations dans les tournois internationaux. Sac à dos et pc en bandoulière, Il court, il court le furet derrière une norme de GM. 

Et il a raison Karim.

Le MI marocain Karim Ismail, le sociétaire du club FUS, section échecs de Rabat, car c’est de lui qu’il s’agit et sur lequel beaucoup de nos espoirs reposent pour l’obtention d’un titre de GM.

Après son titre acquis de Maître International en 2009, le MI Karim Ismail ne s’est pas couché sur ses lauriers dorés en se murmurant une douce berceuse et en cliquant des yeux de bonheur. Loin de la, avec un tempérament coulé dans l’acier, il s’est déterminé à courir, si je puis dire, derrière les normes de Grand Maître International.

Deux tournois à Moscou, un en Espagne, soit trois tournois internationaux déjà en ce début de 2010.

A ce rythme, Karim Ismail s’étoffe et se durcie au contact des ses adversaires. Première étape pour faire « tomber » les GM qui ne manqueront pas de lui faire obstacle devant la route des normes souhaitées.

Dans ses trois dernières participations à Moscou et à Malaga en particulier, j’ai senti que la « machine » Ismailienne, la capacité et la force de jeu de Karim, se mettaient de plus en plus en phase de concordance avec les nécessités attachées à l’obtention d’une première norme. C’est comme si le fruit étais presque mur et qu’il allait tomber pour être récolté par Karim Ismail.

A Malaga, je l’ai bien senti. Il y a quelque chose qui bouge en notre champion et sans doute, s’il poursuit ses participations de manière régulière, dans pas longtemps nous fêterons une première norme acquise par lui. Pour lui et pour nous.

Mais au-delà de cet aspect compétitif et contraignant pour notre MI Karim Ismail, il y a lieu d’observer que ce joueur, doublé d’un formateur hors paire soit dit en passant, et très sympathique par ailleurs, se démène seul, tout seul, pour redorer, un tant soit peu, le blason des échecs marocains à l’étranger.

A part un soutien moral et matériel émanant de son club le FUS, selon ses moyens, je crois regrettable que le MI Karim Ismail n’ai pas le soutien qu’il mérite soit du ministère de tutelle soit des instances fédérales. Ce joueur d’élite devrait à mon sens faire partie des athlètes qui reçoivent un soutien spécifique du ministère de la jeunesse et des sports.

Il faut savoir que le MI Karim Ismail est l’un des joueurs marocains, sinon le seul actuellement, le plus actif et le plus mobile pour décrocher ces fameuses normes de GM.

Animé d’une conviction très forte, convaincu en ses potentialités réelles, le MI Karim Ismail reste actuellement notre lueur, notre phare pour que le Maroc décroche, enfin, ce fameux 2ème titre de GM après celui de notre champion Hicham Hamdouchi acquit en 1993.

En 1993, cela fait 17 ans... !!!




Commentaires

Logo de Youssef Boukdeir
mardi 2 mars 2010 à 12h02, par  Youssef Boukdeir

Effectivement ; c’est à la FRME de soutenir Ismail Karim dans sa noble course aux normes de GMI. Le projet du contrat –objectifs 2010/2014 aurait pu être le cadre idéal d’un tel soutien, la FRME aurait pu également solliciter l’appui du comité olympique national (le CNOM) puisque ce comité a consacré un énorme budget à l’élite de toutes les disciplines sportives. Malheureusement, le contexte politique actuel de notre fédération ne permet pas de réaliser les attentes de nos talents qui continuent de souffrir de l’absence de leur ELO international, la moindre des choses que peut faire la fédération c’est de régler dans les plus brefs délais ce problème d’ELO, l’élaboration d’une stratégie à moyen et long terme visant à doter le Maroc d’autres GMI n’est pas pour l’instant à l’ordre de jour de la FRME, et c’est malheureux.

Logo de Elamri
mardi 2 mars 2010 à 02h54, par  Elamri

Effectivement maitre Kariouch, Karim mérite une bourse, un budjet spécial pour ce beau projet, normalement c’est la FRME qui devait s’en occuper, car la "qualification" des joueurs est sa tache la plus grande, or, constituée d’une majorité de pauvres clubs dont quelques uns sans local, sans programme, sans formation, sans papier !!!, elle ne peut réfléchir que "pauvrement" !

Le FUS qui porte un grand soutien moral a son prodige (et celui du Marov) Karim, ne peut maleureusement lui venir en aide matériellement, que très symboliquement, la meme chose pour KAD-M qui lui a offert l’hébergement pendant l’Open de Moscou...

Mais le FUS a écrit au ministère au sujet de Karim, alors que c’est à la FRME de le faire, au CD du FUS qui n’a pas réagi dans l’absence d’activités fédérales qui peuvent mettre en valeur les efforts de Karim !

Mais la volonté de Karim est plus forte et il arrivera inchallah !

Brèves

31 juillet 2008 - Maroc-Echecs en Vacances

Chers lecteurs, L’été est l’occasion pour plusieurs d’entre nous de prendre un petit repos bien (...)

26 mai 2008 - Les blancs jouent et gagnent !

Les blanc jouent et gagnent ! Y.Fareh

23 mars 2008 - Situation administrative des clubs et ligues

La FRME vient d’annoncer sur son site www.frme.net qu’elle a accordé aux clubs un délai (...)

2 février 2008 - PRESSE : Commission d’enquête

L’hebdomadaire AL WATAN revient sur la commission d’enquête créée lors de la dernière AGE et la (...)

27 avril 2007 - ..." الإبـرة والهشيم"

تحية شطرنجية طيبة ستتوقف المقالات الأسبوعية التي دأبت على نشرها ، كل جمعة، في إطار سلسلة "الإبــرة (...)

Navigation