Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Le jeu des Echecs a besoin de sponsoring sportif pour se développer en Afrique (ex-champion russe)

lundi 14 octobre 2013
par Maroc-echecs
popularité : 1%

MAP

http://www.menara.ma

Marrakech, 14 oct. 2013 (MAP) - Le jeu des Echecs a besoin de sponsoring sportif pour se développer en Afrique, région du monde où la pratique de ce jeu reste en deçà des attentes comparativement aux autres continents, a souligné, dimanche à Marrakech, l’ex-champion russe de ce jeu, Gary Kasparov.

Lors d’une conférence organisée en marge de la 1ère Rencontre des Echecs Francophones, Gary Kasparov a indiqué que son plan de vulgarisation de ce jeu en Afrique requiert à la fois le soutien politique et la mobilisation des fonds nécessaires de la part des responsables gouvernementaux africains.

L’ex-champion mondial des Echecs entre 1986 et 2005, auteur de nombreux livres sur ce jeu, a relevé que la vulgarisation des Echecs doit passer nécessairement d’abord par l’intégration de ce jeu dans les programmes et matières éducatifs dans les établissements scolaires.

Contrairement aux autres sports et jeux, les Echecs peuvent tirer profit des immenses potentialités qu’offrent les NTIC pour être diffusé et vulgarisé à une large échelle auprès des enfants et jeunes de ces générations qui se sont fortement familiarisés avec les NTIC, a-t-il ajouté.

Gary Kasparov, considéré comme l’un des meilleurs joueurs des Echecs de l’histoire avec Bobby Fischer, Emanuel Lasker, José Raul Capablanca, Alexandre Alekhine et Anatoli Karpov, a promis de mettre l’expérience de sa Fondation, dédiée à la vulgarisation des Echecs au monde, au service de la promotion de ce jeu en Afrique et des fédérations africaines des Echecs.

Dans ce cadre, il a fait savoir qu’il appuiera l’Union francophone des Echecs à travers des visites qu’il effectuera entre décembre et février prochain, à plusieurs pays appartenant à cet espace, pour donner une forte impulsion à ce sport en Afrique. De son côté, Larbi Al Houari, président de l’Union de l’Ouest de l’Afrique des Echecs, initiatrice de cette conférence, a souligné que la présence de Gary Kasparov constitue un appui fort pour le développement des Echecs en Afrique, émettant le souhait de voir cette conférence sanctionnée par des recommandations réalisables en Afrique et susceptibles de donner à ce jeu la place qui lui échoit dans le continent noir.

Ont pris part à cette conférence le secrétaire général de l’Union méditerranéenne des Echecs, le Maltais Geoffrey D. Borg et le président de l’Union francophone des Echecs, le Français Patrick Vaan Hoolandt ainsi que 17 représentants des fédérations nationales africaines des Echecs et un public nombreux amoureux de ce jeu.

Initiée par l’Union Marocaine culturelle des Echecs (UMCE) en partenariat avec l’Union francophone des Echecs, la 1ère Rencontre des Echecs Francophones connaît la participation de 66 joueurs issus de 15 pays appartenant à l’espace francophone dont l’Algérie, la Belgique, l’Andorre, Monaco, la Suisse, le Togo, la Tunisie, le Luxemburg, la Mauritanie, le Mali, la France, la Côte d’ivoire, le Madagascar, le Cameroun et le Maroc.

Cette manifestation, accréditée par la Fédération internationale des échecs (FIDE), est organisée selon le système suisse.

Elle est réservée aux joueurs dont le classement international est inférieur à 2200 points.



Commentaires

Logo de Pierre BEISO
mardi 15 octobre 2013 à 19h00, par  Pierre BEISO

L’on me pose la question de la place de l’UMCE dans ce colloque des Présidents de fédération de la francophonie.

Par décision du Bureau de l’AIDEF,l’UMCE est désormais membre de plein droit de l’AIDEF,la prochaine AG de l’AIDEF ratiefiera cette décision et fera de nous un membre de plein exercice. Vous aurez compris le caractère exceptionnel de notre adhésion à l’AIDEF qui ne regroupe en son sein que des fédérations nationales habilitées de l’espace francophone. Nous avons pu prendre la place naturelle de la FRME dans l’AIDEF, car la FRME n’a répondu à aucun courrier de l’AIDEF et d’autre part comme nous le savons tous la FRME n’est plus qu’une coquille dont la vie sportive 2013 n’est pas homologuée FIDE et qu’elle a à sa tête le bourreau des échecs marocain et champion du Maroc omnisport en matière de condamnation de Président de Fédération royale et recordman du monde Fide dans la même discipline.

Dans ces conditions il était difficile de présenter Amzal au Président exécutif de la FIDE,encore moins à Kasparov venu justement chez nous pour combattre la corruption en Afrique qui est le lot de son adversaire Ilyouminov depuis deux mandatures,soit huit ans déjà.

Je porte à la connaissance de tous qu’aucun membre siégeant de l’UMCE n’a prononcé le nom d’Amzal durant les séances du colloque et que nous n’avons pas tenu à évoquer la situation du Maroc et à son absence de la scène internationale depuis les Olympiades de Turin. Vous trouvez là de notre part une posture de décence par rapport au monument de honte que représente pour nous le Président condamné , auquel nous n’aurions pu serrer la main s’il avait eu à se présenter face à nous.

Par contre,nous avons reçu de larges encouragements pour notre combat.

Bien à tous.

Pierre BEISO

lundi 14 octobre 2013 à 21h22

Il faut rectifier quelques éléments de cet article de la MAP (1) pour que le lecteur puisse comprendre quelque chose à ce qu’il vient de se passer à Marrakech,pour ma part j’attends qu’Abdelazziz Onkoud m’ouvre l’espace de rédaction pour que très prochainement j’y rédige un article relatant les enjeux de la FIDE sur l’Afrique,de Kasparov sur la Fide et l’Afrique et de ce que nous Marocains faisons dans ce bel ensemble sans la FRME restée sur le bord de la touche.

La dernière fois que la FiDE s’est intéressée au Maroc s’était lors des élections opposant Karpov à Ilyouminov pour la présidence FIDE,l’offre de Karpov était d’inviter en Russie les deux équipes olympiques marocaines,masculine et féminine,de leur fournir un entraineur de haut niveau durant deux mois et de prendre en charge transport et hébergement ,l’offre d’Ilyouminov est arrivée physiquement par la Lybie et rentre dans la plus petite tranche dans l’échelle de la corruption institutionnelle FIDE,à savoir 12 000 US Dollars + 5O pendules FIDE. L’on a retrouvé la trace des 50 pendules au moins sur Casablanca,mais l’on n’a pas vu cette recette de 12 OOO US Dollars dans le rapport financier de la FRME.

Il ne faut pas jouer les vierges effarouchées devant ces DID (dons intelligents et discrets),Ilouminov avoue avoir déboursé 75 millions d’US Dollars à titre personnel pour les échecs pendant que derrière lui son épouse hurle que son mari est fou et pour ce qui est de Karpov il possède une fortune personnelle de plus de 200 millions d’Euros et aujourd’hui il préside la Commission énergie à la Douma. A la Fide la voix de la Russie vaut celle du Maroc selon le bon vieux principe des Traités de Westphalie où un pays = une voix,mais il ya des pays qui portent plusieurs autres voix et à ce jeu l’Algérien Lakhdar Mazouz est un champion,cela fait 29 ans que je le vois sévir,il a été réélu à la tête de la FADE en 2010 contre l’Egyptien Hichem El Gendy,par 15 voix contre 8. Pour les élections présidentielle de la FIDE en août 2014 l’Afrique pèsera 34 voix, pour un total de 181 droits de vote.

Dans cette perspective d’élection présidentielle de la FIDE Mazouz voit jaillir de terre un colloque des présidents des fédérations africaines francophones , avec Kasparov durant deux jours où il ne jouera pas. Il prend peur,téléphone aux uns et aux autres et tente de peser ce qui va lui tomber sur la tête,car à Marrakech il aura trois ennemis regroupés qui vont porter son rôle de porteur de valise en pleine lumière et Amzal qui ne pourra même pas le défendre ! Trois ennemis,regardons-les de plus près : - Kasparov,car Mazouz joue dans le camp d’Ilyouminov - La francophonie,vieille ennemie des officiels algériens depuis 1962 - Les Présidents de fédérations africaines capables d’entrainer ceux qui ont réçu 12 000 US Dollars + 50 pendules en 2010,vers des sommets vertigineux.

Et Amzal interdit de colloque dans son propre pays ! Mazouz se demande bien qui sont ces diables capable d’écarter la FRME et de sortir de leur chapeau un Kasparov dans une forme éblouissante (il a rempli les caisses du fourgon en Afrique du sud),un Kasparov qui a analysé la défaite de Karpov et qui entend gagner l’Afrique,toute l’Afrique. Le pauvre Mazouz souffre,face à Kasparov l’icône de légende qui saccage son jardin , lui se sait méprisé pour son commerce électoral et il voit les enchères s’envoler alors qu’Ilyouminov n’est plus président de la Kalmoukie et que son épouse s’est assise sur la tirelire.

Bon,l’essentiel du contenu de ce colloque reste à dire et il ne faut pas tenir compte de ce que la MAP a pu faire dire à Kasparov car ce dernier sait fort bien que notre discipline étant peu spectaculaire elle n’attire pas facilement les sponsors.

Rendez-vous pour l’article de fond.

Pierre BEISO

(1) - Il ne s’agissait pas d’une conférence ,mais d’un colloque qui s’appelle colloque,il suffisait de lire les affiches. - Patrick Vaan Hoolandt n’est pas Français mais Belge. - l’Union francophone des échecs n’existe pas,l’on peut penser qu’il s’agit de l’AIDEF,ou Association internationale des échecs francophones,toujours lisible sur les affiches. - l’Union méditerranéenne des échecs n’existe pas non plus et n’est pas sur l’affiche,quant à Geoffrey Borg il est le Directeur exécutif de la FIDE. Nota : Geoffrey Borg et Lakhdar Mazouz ne doivent pas être comptés comme participants au colloque,ils ont demandé à être invités sans prise-en-charge pour répondre aux questions des participants,la nuit de son arrivée Mazouz se faufilant dans les couloirs tenta d’infléchir individuellement quelques participants et le lendemain matin l’AIDEF émit une protestation officielle contre cette basse pratique. Mazouz et Amzal sont de la même farine.

Brèves

31 juillet 2008 - Maroc-Echecs en Vacances

Chers lecteurs, L’été est l’occasion pour plusieurs d’entre nous de prendre un petit repos bien (...)

26 mai 2008 - Les blancs jouent et gagnent !

Les blanc jouent et gagnent ! Y.Fareh

23 mars 2008 - Situation administrative des clubs et ligues

La FRME vient d’annoncer sur son site www.frme.net qu’elle a accordé aux clubs un délai (...)

2 février 2008 - PRESSE : Commission d’enquête

L’hebdomadaire AL WATAN revient sur la commission d’enquête créée lors de la dernière AGE et la (...)

27 avril 2007 - ..." الإبـرة والهشيم"

تحية شطرنجية طيبة ستتوقف المقالات الأسبوعية التي دأبت على نشرها ، كل جمعة، في إطار سلسلة "الإبــرة (...)

Navigation