Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Le président nie et contre-attaque

vendredi 3 mars 2006
par Mourad Métioui
popularité : 1%

Maroc Echecs apprend que le président de la FRME poursuit en justice les journaux marocains « As-Sahara Al-Maghribia » et « An-Noukhba » pour diffamation et atteinte à sa personne.

A l’origine de cette poursuite un manifeste de quelques joueurs et parents de joueurs mineurs (déjà publié sur ME mais reproduit ci-dessous : http://maroc-echecs.com/article.php3?id_article=385) dans lequel ils condamnaient les attitudes abusives et illégales d’un responsable fédéral qui aurait mis la FRME au service de son club, i.e., le RAJA. Le président nie en bloc toutes les accusations lancées par cet article et les considère comme calomnieuses, diffamatoires et injurieuses à son égard.

Pour rappel, le manifeste publié dans les deux journaux accusait un responsable fédéral de favoritisme et de chantage. Il lui reprochait, entre autres, les faits suivants :

1/ d’avoir approché quelques champions marocains dans le but de les transférer au RAJA en leur proposant en échange des voyages à l’étranger (exemple de Kamal Daoudi). Le responsable se serait vengé de ceux et celles qui auraient refusé ce chantage (cas de Jamila Yougane, privée de la participation au championnat du monde à Belfort 2005, alors qu’elle y avait été convoquée).

2/ de contacter des joueurs certes expérimentés mais qui ne se sont pas pour autant qualifiés via le circuit officiel des compétitions nationales et de les inviter à rejoindre le RAJA avec, comme récompense, des participations internationales (cas de Bouhaddoune Oussama auquel on aurait promis une participation au tournoi du Président du Yémen 2005).

3/ d’avoir généreusement permis à un joueur qui a accepté de rejoindre son club (en dehors des délais réglementaires) de bénéficier d’une participation au championnat du monde junior de 2005 alors que ce joueur n’était pas champion du Maroc en titre et qu’il n’a, par ailleurs, participé à aucun championnat national individuel depuis 2002.

4/ de ne pas respecter les règles du fair-play sportif suite à la fameuse « combine » (par ailleurs confirmée sur ce site par un des joueurs) avec le club Cavalier d’or lors de la finale de la Coupe du Trône.

Bien sûr, le président a le droit de nier et de poursuivre en justice, surtout si toutes ces accusations sont fausses et non fondées. Mais force est de constater que :

- Kamal Daoudi est actuellement bel et bien membre du club RAJA. De plus, il est le seul à avoir bénéficié d’une participation (parmi 6 concernés) au championnat arabe au Bahraïn (2004) et en Jordanie (2005).

- Oussama Bouhaddoune a été officiellement invité au tournoi du président du Yémen (2005).

- Jamila Yougane, initialement invitée au championnat du monde de Belfort en a été privée sans raison.

- Mehdi Ouakhir a effectivement participé au championnat du monde en Turquie (2005).

Pur hasard ? Coïncidences ? Chacun peut évidemment interpréter ces faits de la manière qui l’arrange. Tant qu’il n’y a pas de preuves, de témoins.... A moins que des témoignages ne fassent subitement surface pour illuminer l’opinion publique et la justice. Si vous avez des choses à dire, ayez-en le courage et signez vos interventions de vos vrais noms, car on ne sait plus qui croire avec des messages d’anonymes et des accusations gratuites qui fusent de toutes parts !



Commentaires

Logo de lorpheiln2006
samedi 4 mars 2006 à 05h26, par  lorpheiln2006

Salam,

Bonne nouvelle, si elle est aver ?e, le dossier n’est plus entre les murs de la FRME.

Au moins devant la justice ce n’est plus la majorit ? qui va maintenir le bureau f ?d ?ral en place mais la loi qui sera appliqu ?, et par le biais de Maroc-Echecs je lance un message ? tous ces journalistes qui font leur boulot d’informateur, les joueurs sont l ? et les preuves aussi que ce soit l’affaire Ali Sebbar, que ce soit le dossier de l’arbitrage, que ce soit les personnes harcel ?s injustement. La v ?rit ? triomphera toujours. Juste pour information, si je garde l’anonymat c’est en accord avec la r ?daction, mon identit ? je suis pr ?t ? la d ?voiler quand la r ?daction m’y autorise.

J’assume pleinement mes ?crits

samedi 4 mars 2006 à 04h31

Bonjour,

Mieux vaut tard que jamais ! Si l’information est vraie, Monsieur Amazal vient de prendre une d ?cision judicieuse en recourant ? la justice.

Toute personne est en droit de pousuivre les organes de la presse lorsqu’elle consid ?re que les propos la concernant comporte insultes et diffamations. Seulement j’aurais aim ? que Notre pr ?sident use d’abord de son droit de r ?ponse, car les articles en question relatent des faits qui se seraient produits au cours d’une comp ?tition nationale, ou ?voquent les dossier des normes falsifi ?es. Une clarification en bonne et due forme ?tait n ?cessaire

J’esp ?re que, dor ?navant , Monsieur Amazal va cesser d’utilser son bureau f ?d ?ral, et exploiter une majorit ? inconditionnelle acquise ? ses th ?ses, pour imposer des sanctions surr ?alistes qui vont descr ?diter davantage la FRME aupr ?s de l’opinion publique, et ternir son image de marque en tant qu’instance coordonnant la pratique d’un jeu noble et rationnelle que sont les ?checs.

Brèves

14 août 2007 - Le tournoi des maitres dans la presse Marocaine

Quatre quotidiens Marocains ont publié une couverture avec photo sur le 2e Tournoi des Maitres (...)

Navigation