Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Le triomphe de la Jeunesse

C’était à Khémisset
jeudi 4 septembre 2008
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

GIF - 66.3 ko C’était du 28 mars au 1er avril 1994 que se déroula le 1er Festival National de la Jeunesse à Khémisset. Dans un article "Spécial Echecs" sur la page 11 du quotidien Al Bayane, en date du 11/04/2008, je relatais « Le Triomphe de la Jeunesse ».

C’était le Gouverneur de cette époque M.Abderrahim Bendraoui qui a voulu cette grande manifestation échiquéenne. A peine installé dans ses hautes fonctions M.Bendraoui me convoqua dans son cabinet après une visite surprise à la Maison des jeunes 20 août où je travaillais avec mes jeunes.

Il me demanda qui était le président de la FRME, il me demanda son numéro de téléphone. Il appela sur le champ le président fédéral qui était Ahmed Jaâfari. Ce dernier arriva à Khémisset quelques jours après chez le Gouverneur et le Festival fut conclu. C’est ainsi que ce déroula ce Championnat National des jeunes sous la dénomination FNEK (Festival national des Echecs de Khémisset).

Mobilisation générale au sein du Club IZK alors présidé par Hadj Mohammed Lakbir directeur de l’agence Crédit du Maroc et assité M.Mohammed Achebour vice-président et (directeur de l’Agence C.I.H. à Khémisset)

Tous les problèmes et les besoins furent réglés en moins de temps qu’il fallait par coup de téléphone. Et presque tous les chefs de services extérieurs y mirent de leur contribution logistique. A ce moment là l’IZK n’avait pas un sou en caisse.

Ayant reçu « carte blanche » du président fédéral pour ce qui concerne les à côté du championnat proprement dit, j’ajoutais avec l’approbation de toutes les parties d’autres activités comme l’exposition géante d’article sur les Echecs marocains, parties et initiation libre sur l’échiquier géant jouxtant la grande salle de jeu du splendide Parc du 3 Mars, deux tournois d’établissements sociaux et de la province, une simultanée, un concours de problème remporté d’ailleurs par Abdelaziz Onkoud avec presque 100% de réussite (déjà !) et un match exhibition entre le programme Mephisto Milano (force 2400) mis au niveau 2050 et Abdelaziz Onkoud alors sous les couleur du KACM Marrakech avec un élo de 2100 qu’il remporta après 2h21 mn de lutte intense et enfin une grande distribution de lots d’Echecs aux établissements sociaux de la ville…

Le Gouverneur présida l’inauguration et la clôture en pompe. Cette manifestation fut inoubliable ! Je vous la relate telle que je l’ai écris dans cet article avec un gros brin de nostalgie…

GIF - 5.5 ko

SPECIAL – ECHECS, Al Bayane du 11/04/1994

1er FESTIVAL NATIONAL DES ECHECS

« Le triomphe de la Jeunesse »

Sept ans après avoir organisé deux grands tournois nationaux qui restent gravés dans toutes les mémoires en raison de la participation de toutes l’élite nationale de l’époque et du succès de l’organisation de ces compétitions, Khémisset était à nouveau le cadre du 1er Festival National des Echecs (FNEK), organisé à l’occasion des festivité de la Fête du Trône du 28 mars au 1er avril 1994 par l’Ittihad Zemmouri de Khémisset, section Echecs, sous la présidence d’honneur de la Province de Khémisset et sous l’égide de la Fédération Royale Marocaine des Echecs.

Salle vaste et claire, dans un cadre merveilleux que celui du Parc du 3 mars : jamais des jeunes joueurs d’Echecs n’avaient eu des conditions de jeu aussi parfaites.

Hadj Mohamed Lakbir, Mohamed Achebour et leur équipe avaient préparé leur affaire conjointement avec les autorités locales depuis des semaines pour la réussite de ce Festival. La jeune équipe organisatrice faisait immédiatement tout son possible pour aplanir tout sujet de mécontentement et surmonter tous les handicaps…Tous les compétiteurs des championnats nationaux des jeunes gardent un excellent souvenir de leur séjour dans la capitale Zemmourie.

L’attraction principal de ce Festival était bien sûr les championnats du Maroc des Jeunes, garçons et filles et qui réunissaient trois catégories : juniors moins de 20 ans, cadets moins de 16 ans et minimes moins de 12 ans. (Voir les résultats techniques par ailleurs).

Le Festival incluait également deux tournois spéciaux : le tournoi de la Maison des Enfants rempoté par le jeune Lahcen Harnati sur 6 participants, et le tournoi de la province remporté par Fouad Belharti de Romani sur 8 participants de la région de Khémisset.

Le 29 mars en plein air, entre l’échiquier géant (unique au Maroc) et la grande salle de jeu du Parc du 3 mars, de nombreux curieux assistaient à une démonstration de parties simultanées donnée par l’ex-champion du Maroc junior et membre de l’équipe nationale Abdelaziz Onkoud du KACM au profit de jeunes joueurs du Club IZK.

Le clou du festival a été un joueur d’échecs d’un genre bien particulier puisqu’il s’agissait du remarquable « Mephisto » Milano, ordinateur haut de gamme au niveau de jeu 2050 points ELO. Son adversaire humain Abdelaziz Onkoud 2180 Elo, réussit cependant à le battre après 2h21 mn de jeu, lors d’un match exhibition suivi sur un échiquier de démonstration par un nombreux public qui savait que cet extraordinaire robot n’ignorait rien des variantes de Najdorf, ni du gambit de la Dame accepté. (Voir partie par ailleurs).


Le concours de problème a confirmé la fascination exercée sur les jeunes par les « Echecs artistiques ». Le prix a été attribué à Abdelaziz Onkoud (encore lui !) pour l’ensemble de ses performances qui frisèrent le 100% !

Dire que les participants ont pu flâner à loisir dans le Parc du 3 mars ou s’amuser des pitreries des singes et autres oiseaux serait mentir car les matchs furent serrés et difficiles pour les joueurs et joueuses et les parties se révèrent très acharnées.

Les experts ne manqueront pas de constater une nette amélioration du niveau de jeu de nos jeunes en particulier ceux de la catégorie minime moins de 12 ans garçons dont certaines parties durèrent le maximum soit 4 heures de jeu !

EN JUNIORS :

Garçons :

En l’absence du champion en titre Amine Bousfiha (IRT), Ahmed Anibar faisait figure de grand favori. Premier à la 4ème ronde , le jeune espoir national se fit battre contre toute attente à la 5ème ronde par Boujemâ El Hiba (KACM), laissant le champ libre et le titre à Mohamed TISSIR (TS Casa) qui fit un excellent parcours malgré une seule défaite contre le même ANIBAR.

Filles :

Quatre ou cinq joueuse sont là pour la première place et chaque ronde (7) apporte son lot d’émotion et de suspense. Finalement, c’est la jeune championne du WAC, Wafa DENOUNE qui remporte le titre en coiffant au départage Siham ERAKHLI du CIOR Naïma.

EN CADET :

Garçons :

La domination d’Omar EL KOUIHI du Chabab de Bouznika est évidente et peut laisser croire un instant que ses suivants manquent de punch. Grosse erreur ! De nombreux joueurs déjà dangereux apparaissent : Rabie DAOUD (Chourouk de Tanger) Wadie MIGUEL (Atlas de Mohammedia), Fayçal ACHACHI (Amateur d’Oujda), Mounir KHARBOUCH (Club Tazi)…Ceux qui voudront s’en convaincre n’auront qu’à s’y frotter.

Filles :

La championne Amina OUBAAQA du Chabab de Bouznika fit un tabac, démontrant un système nerveux solide et d’une volonté tenace. Une de nos bons espoirs.

EN MINIMES :

Garçons :

Quatre ou cinq joueurs dominent cette catégorie toujours inégale. Les spectateurs s’étonnent des connaissances déjà acquises, de la maîtrise dont ont fait preuve ces tous petits. Mokhliss EL ADNANI du Club Tazi, le champion 93, s’impose une fois de plus par son jeu et une présence plus ferme que par le passé. On reparlera de lui ! Mokhliss devance Mohamed Achraf SEHNOUNI des PTT de Rabat pourtant solide.

Filles :

Sanae EL AMRI de l’AS Salé, l’a emporté avec beaucoup de sang froid pour son jeune âge 9 ans !

Une nouvelle Polgar était-elle présente à Khémisset ? L’avenir nous le dira ; pour l’instant contentons nous de rester assez impressionnés par la technique au point et le sens du jeu dont a fait preuve cette petite championne !

Au terme des compétitions Monsieur Le Gouverneur de la Province de Khémisset, Monsieur Mohamed Lamrani directeur des Sports au ministère de la Jeunesse et des Sports, Monsieur Ahmed Jaâfari, président de la Fédération royale Marocaine des Echecs ont présidé à la remise des Coupes, prix et attestations aux vainqueurs.

Ont également assisté à cette cérémonie les députés, les présidents des conseils communaux, les autorités locales, les présidents de ligues et clubs d’Echecs et d’autres personnalités de Khémisset.

Résultats techniques :

Championnat du Maroc des Jeunes :

-Catégorie moins de 20 ans junior :

Garçons :

1.Tissir Mohamed (Tabac Sport Casablanca) 6 pts

2. El Hiba Boujemâ (Kac Marrakech) 6 pts

Filles :

1.Denoun Wafa (Wa Casablanca) 5.5 pts

2.Rakhli Siham (Cior Naïma- Oujda-) 5.5 pts

-Catégorie moins de 16 ans cadet :

Garçons :

1.El Kouihi Othman (Chabab Bouznika) 6.5 pts

2.Daoud Rabie (Chourouk Tanger) 6 pts

Filles :

1.Oubaaqa Amina (Chabab Bouznika) 7 pts

2.El Amri Nawal (AS Salé) 5.5 pts

Catégorie moins de 12 ans minime :

Garçon :

1.El Adnani Mokhlis (Club Tazi) 5.5 pts

2.Sehnouni Mohamed Achraf (Ptt Rabat) 5 pts

Filles :

1.El Amri Sane (AS Salé) 7 pts

2.Ghabi Zahra (Inezgane) 6 pts

TOURNOIS :

- Maison des Enfants : 1.Lahcen Harnati
- Province de Khémisset : 1.Fouad Belharti

- Concours de Problème : 1.Abdelaziz Onkoud (Kacm)

JPEG - 106.7 ko JPEG - 65.8 ko

A COTE DE L’ECHIQUIER

Portant toujours un costume très seyant, la jeune équipe du KACM remporte haut la main la palme de l’équipe la mieux habillée.

Les compétitions se suivent et ne se ressemblent pas. Ahmed Anibar, qui avait accompli une très belle performance (2ème) au tournoi du ramadan des PTT, dut se contenter d’une 3ème place dans la catégorie junior. JPEG - 52.9 ko

Des jeunes toujours meilleurs devant l’échiquier, toujours plus équilibrés après les parties, toujours plus curieux des modes de gestions : voilà ce que nous a été offert dans ce festival de Khémisset.

L’IZK section Echecs fait actuellement une remarquable démonstration de vitalité (sans un rond dans sa caisse…) et Khémisset devient l’un des grands centres de gravité échiquéens. Féicitations à Hadj Mohamed Lekbir, Mohamed Achebour et leur équipe.

Les logements des joueurs au lycée Abdallah Guennoun, en chambre à trois ou à quatre, la salle de restaurant sont bien groupés, permettant de disposer d’une salle d’analyse.

Les Tournois parallèles sont disputés avec acharnement et plusieurs joueurs y font preuve qu’ils étaient bien de taille à participer à un championnat national.

L’arbitre principal, promena au milieu du festival un sourire énigmatique…Mais on n’hésita pas à le questionner, à propos des améliorations, des critiques, des idées nouvelles. On écoute avec attention ses explications et l’aveu de ses difficultés : tous les sujets y passent, ou presque, et il n’est pas question de s’en tirer avec de belles paroles !

Ceux qui ont organisé ce festival l’on fait en plus de leur travail professionnel ou de leur problème particulier et s’ils ont omis quelque chose, il fallait leur signaler bien simplement. Il n’y a que les imbéciles qui possèdent la science infuse. Pour servir la cause des echecs il faut s’aider en toute amitié. GIF - 2.6 ko



Documents joints

Partie Onkoud A. - Mephisto M. au format (...)
Partie Onkoud A. - Mephisto M. au format (...)

Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
vendredi 12 février 2010 à 09h55, par  Abdelaziz Onkoud

Bonjour,

Je me présente, je suis Lhadj LAKBIR Mohammed qui a présidé la FNEK.

Tout d’abord je tien a vous remercier pour le site, et je tiens à vous signaler que j’ai constaté 2 petites erreurs sur le contenu de cet article

http://www.maroc-echecs.com/spip.ph...

D’abord, le FNEK était présidé par M. Hadj Mohammed LAKBIR Directeur (Crédit Du Maroc) et secondé par M. MOHAMED ACHBOUR et mon nom LAKBIR s’écrit avec un A et pas E Merci de rectifier SVP.

Dans l’attente de cette rectification veuillez agréer mes salutations les plus distinguées.

Cordialement

LAKBIR

Logo de Youssef BOUKDEIR
jeudi 4 septembre 2008 à 12h12, par  Youssef BOUKDEIR

Et ce fut le 1er titre pour Tissir, le comité directeur de Tabacs sports (Tihad Sportif actuellement) convaincu par le talent de ce jeune joueur de dix sept ans à peine et en voyant en lui un futur champion d’échecs a décidé de répondre favorablement à la demande de la FRME et de prendre en charge la totalité des frais de participation de Tissir (et de moi même en tant qu’ accompagnateur ) au championnat d’ Afrique junior disputé à Mahé aux Seychelles ( océan indien ).Tissir a gagné le pari puisque à sa première participation internationale il a décroché la médaille d’ argent et sacré vice champion d’ Afrique junior, c’ était en Août 1994 , sept pays Africains ont été représenté à ce championnat l’ unique auquel notre fédération a pu prendre part ( Seychelles , Iles Maurice , Angola , Zambie , Botswana , Soudan et le Maroc ). Les titres se succédèrent alors, en 1996 il rata le championnat junior organisé à Inzegane, championnat remporté par Anibar si je me rappelle bien, mais la même année à Meknés il créa la surprise et remporta le championnat senior face à l’imbattable Hicham Hamdouchi (leur partie s’est soldée par un nul). Au fil des années le palmarès de Tissir s’enrichit : Vice champion d’ Afrique au Caire puis champion d’ Afrique remporté à Agadir , podium arabe plusieurs fois, médaille de bronze au premier championnat méditerranéen organisé à Beyrouth en 2001 ( là aussi c’ était le club TSC qui prend en charge la totalité des frais de participation de Tissir , Zahira El Ghabi n’ a pu participer à cause des examens ) , médaillé aussi aux jeux panarabes ( Jordanie 1999 et Algérie 2004 ) et aux olympiades d’ Espagne , plusieurs trophées remportés à travers les pays d’ Europe , de Golfe , de Moyen orient …etc. En 2006 l’ex président de la frme décida , dans le cadre de sa politique d’ anéantissement des échecs au Maroc , de mener une guerre sans merci contre Tihad Sportif qui a pourtant rendu des services louables à la FRME et aux échecs en général , et contre ses joueurs et ses cadres , alors il suspend ses meilleurs éléments Tissir, Onkoud, Sebbar , et diffusa des calomnies contre ses dirigeants qui refusent d avaliser l’ injustice . En ce mois sacré de Ramadan, nous souhaitons que la justice sera rétablie et que enfin notre fédération sortira de son calvaire. AMEN

Brèves

21 septembre 2006 - Historique des matchs pour le titre mondial

A deux jours du match de réunification que nous attendons tous, qui opposera le champion du (...)

Navigation