Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Les réglements du jeu rapide et du Blitz et le déplacement des pièces

DATE DE PUBLICATION EN LIGNE : 20 avril 2007
jeudi 22 mai 2008
par Maroc Echecs
popularité : 1%

B. Le jeu rapide

B.1 Une partie rapide est soit une partie où tous les coups doivent être joués dans un temps limité compris entre 15 et 60 minutes, soit une partie dont le temps alloué incluant 60 fois un incrément quelconque est compris entre 15 et 60 minutes

B.2 La partie doit se dérouler conformément aux Règles du Jeu d’Echecs de la FIDE, sauf lorsqu’elles sont en contradiction avec les Règles suivantes du jeu rapide.

B.3 Les joueurs ne sont pas obligés de noter les coups.

B.4 Aucune réclamation ne peut être déposée à propos du placement incorrect d’une pièce, de l’orientation de l’échiquier ou du réglage de la pendule, si au moins trois coups ont été exécutés par chacun des joueurs. En cas d’inversion du roi et de la dame, le roque n’est pas permis avec ce roi.

B.5 L’arbitre fera appliquer l’article 4 (le déplacement des pièces), seulement si l’un ou les deux joueurs le lui demandent.

B.6 Un coup illégal est achevé quand la pendule de l’adversaire a été déclenchée. L’adversaire est alors autorisé à réclamer que le joueur a achevé un coup illégal, avant que le demandeur n’ait lui-même joué son coup. L’arbitre n’interviendra qu’après une telle réclamation. Cependant, si les deux rois sont en échec ou que la promotion d’un pion n’est pas achevée, l’arbitre interviendra, si possible.

B.7 On considère que le drapeau est tombé lorsqu’une réclamation en due forme a été faite à ce sujet par un joueur. L’arbitre s’abstiendra de signaler la chute d’un drapeau.

B.8 Pour réclamer un gain au temps, le demandeur doit arrêter les deux pendules et avertir l’arbitre. Pour que la demande soit recevable, le drapeau du demandeur doit rester levé et celui de son adversaire être tombé après l’arrêt des pendules.

B.9 Si les deux drapeaux sont tombés, la partie est nulle

C. Le Blitz

C.1 Une partie de blitz est une partie où tous les coups doivent être joués dans un temps limité de moins de 15 minutes par joueur ; ou bien le temps alloué + 60 fois un incrément quelconque est inférieur à 15 minutes

C.2 La partie doit se dérouler conformément aux Règles du Jeu rapide décrites en Annexe B, sauf lorsqu’elles sont en contradiction avec les Règles suivantes du Blitz. Les articles 10.2 (lire Post-Scriptum ) et B6 ne s’appliquent pas.

C.3 Un coup illégal est achevé lorsque la pendule de l’adversaire a été mise en marche. L’adversaire est alors autorisé à demander le gain, mais avant d’effectuer son propre coup. Si l’adversaire ne peut pas mater le roi du joueur par une série de coups légaux avec le jeu le plus médiocre, alors le joueur est autorisé à demander la nulle avant d’effectuer son propre coup. Une fois que l’adversaire a joué son propre coup, un coup illégal ne peut plus être corrigé.

- D. Les fins de partie au K.O. lorsque aucun arbitrage n’est assuré.
- D.1 Lorsque les parties sont jouées selon l’article 10, un joueur peut réclamer la nullité quand il a moins de deux minutes à sa pendule, et avant que son drapeau ne tombe. Ceci met fin à la partie. Il peut faire valoir le fait que :
- a) son adversaire ne peut gagner par des moyens normaux, et/ou
- b) son adversaire ne fait aucun effort pour gagner par des moyens normaux.
- En (a), le joueur doit noter la position finale et son adversaire la vérifier.
- En (b), le joueur doit noter la position finale et présenter une feuille de partie à jour. L’adversaire vérifiera à la fois la feuille de partie et la position finale. La réclamation sera soumise à un arbitre, dont la décision sera sans appel.

Article 4 : Le déplacement des pièces

- 4.1 Chaque coup doit être joué d’une seule main.

- 4.2 A la condition qu’il exprime d’abord son intention (par exemple en disant "j’adoube" ou "I adjust"), le joueur ayant le trait peut rectifier la position d’une ou de plusieurs pièces sur leur case.

- 4.3 Sous réserve de l’article 4.2, si le joueur ayant le trait touche délibérément sur l’échiquier :
- a) une ou plusieurs de ses propres pièces, il doit déplacer la première pièce touchée qui peut être déplacée, ou
- b) une ou plusieurs pièces adverses, il doit prendre la première pièce touchée qui peut l’être.
- c) une pièce de chaque couleur, il doit prendre la pièce adverse avec sa pièce ou, si c’est illégal, déplacer ou prendre la première pièce touchée qui peut être déplacée ou prise. Si la situation n’est pas claire et qu’on ne peut établir si c’est la propre pièce du joueur ou celle de l’adversaire qui a été touchée la première, on considérera que la propre pièce du joueur aura été touchée avant celle de son adversaire.
- Avant le petit roque blanc
- Avant le grand roque noir
- Après le petit roque blanc
- Après le grand roque noir
- Avant le grand roque blanc
- Avant le petit roque noir
- Après le grand roque blanc
- Après le petit roque noir

4.4

- a) Si un joueur touche délibérément sa tour et son roi, il doit roquer de ce côté si c’est légal.

- b) Si un joueur touche délibérément une tour et ensuite son roi, il n’est pas autorisé à roquer de ce coté lors de ce coup et l’on réglera alors ce cas selon l’article 4.3 a).

- c) Si un joueur ayant l’intention de roquer touche d’abord le roi ou le roi et la tour simultanément, alors que le roque de ce coté est impossible, il doit jouer un autre coup de roi, notamment roquer de l’autre côté. Si le roi ne peut être bougé, le joueur est libre d’effectuer n’importe quel autre coup possible.

- d) Si un joueur amène un pion à promotion, le choix de la pièce est définitif quand la pièce a touché la case de promotion.

- 4.5 Si aucune des pièces touchées ne peut être bougée ou prise, le joueur peut alors jouer n’importe quel autre coup légal.
- 4.6 Quand, lors d’un coup légal ou comme faisant partie d’un coup légal, une pièce a été lâchée sur une case, elle ne peut alors être déplacée sur une autre case. On considère le coup joué lorsque toutes les conditions de l’article 3 ont été respectées.
- a) Dans le cas d’une prise de pièce, quand la pièce capturée a été enlevée de l’échiquier et le joueur, ayant placé sa pièce sur sa nouvelle case, a lâché cette pièce de sa main.

- b) Dans le cas du roque, quand la main du joueur a libéré la tour sur la case traversée précédemment par le roi. Quand le joueur a lâché le roi de sa main, le coup n’est pas encore joué, mais le joueur n’a plus le droit de jouer un quelconque autre coup que le roque de ce côté- là, si c’est légal.

- c) Dans le cas de la promotion d’un pion, quand le pion a été retiré de l’échiquier et la main du joueur a placé puis lâché la nouvelle pièce sur la case de promotion. Si le joueur a lâché de sa main le pion qui atteint la case de promotion, le coup n’est pas encore joué, mais que le joueur n’a plus le droit de jouer le pion sur une autre case.

- 4.7

Un joueur perd son droit de réclamer que son adversaire a enfreint l’Article 4.3 ou 4.4, dès lors qu’il touche délibérément une pièce.


10.2 Cette régle ne s’applique pas au BLITZ !

Si le joueur au trait dispose de moins de deux minutes à sa pendule, il peut réclamer la nullité avant que son drapeau ne tombe. Il arrêtera alors les pendules et appellera l’arbitre.

a) Si l’arbitre considère que l’adversaire ne fait aucun effort pour gagner par des moyens normaux, ou qu’il est impossible de gagner par des moyens normaux, alors il déclarera la partie nulle. Dans le cas contraire, il remettra sa décision à plus tard ou rejettera la demande.

b) Si l’arbitre a remis sa décision à plus tard, l’adversaire peut bénéficier de deux minutes de temps de réflexion supplémentaire et la partie continuera si possible en présence d’un arbitre. L’arbitre déclarera le résultat final plus tard dans la partie ou après la chute du drapeau. Il déclarera la partie nulle s’il considère que la position finale ne peut être gagnée par des moyens normaux, ou que l’adversaire ne fait pas d’efforts suffisants pour gagner par des moyens normaux.

c) Si l’arbitre a rejeté la demande, l’adversaire bénéficiera de deux minutes supplémentaires de temps de réflexion.

d) La décision de l’arbitre, prise en 10.2 a, b ou c sera définitive.



Documents joints

PDF - 464.8 ko
PDF - 464.8 ko

Commentaires

Logo de Barnett
vendredi 12 août 2011 à 03h51, par  Barnett

Il est trés sympa votre blog, j’aime bien votre façon d’ecrire, longue vie a votre site.

casino en ligne francais

jouer aux jeux de casino en ligne, et la mode de nos jours, sans se deplacer de chez vous, il est possible de jouer et faire de l’argent depuis votre simple connexion internet.webpage through process of build about the internet traditional casino achievable to frolic a few gambling shop online specifically blackjak, over the internet roulette, slot machine ... as well as.

Navigation