Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Mais que font les fédérations Algérienne et Tunisienne ?

Une femme présidente de la FADE !
lundi 26 janvier 2009
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

Pendant que la Fédération Royale Marocaine des Echecs tente de se relever sous l’impulsion de la majorité de ses clubs affiliés pour se lancer dans la saison 2008/2009, les fédérations d’Echecs Algérienne et Tunisienne poursuivent leurs actions ordinaires conformément à leur programme.

Notre confrère « Algérie-Echecs » nous relate tant les activités de la FADE (Fédération Algérienne des Echecs) que celles de la FTE (Fédération Tunisienne des Echecs).

Voyons cela de plus près.

Commençons par la FADE.

Quelles sont les dernières nouvelles concernant nos frères Algériens ?

GIF - 21.2 ko Eh, bien la FADE vient de tenir, le 31 décembre 2008, son Assemblée Générale ordinaires dans les meilleures conditions qui puissent exister.

Le 14 janvier 2009 se déroulera une assemblée générale extraordinaire pour la procédure de l’élection du président et de son bureau. Voilà ce qu’en relate « Algérie-Echecs » d’après le journal algérien « l’Horizon du Dimanche » du 04/01/2009. C’est long, mais cela vaut la peine de le publier car il présente beaucoup de similitude avec les besoins de notre sport :

(Dans ce rapport, il est noté ceci : « A noter qu’à l’issue de l’AG, la représentante du MJS s’est déclarée satisfaite des conditions dans lesquelles l’AG s’est déroulée et du respect des procédures en vigueur. »)

________________________________________________

Le 04 Janvier 2008 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE LA FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DES ÉCHECS AU CENTRE « LE GRAND BLEU » À TIPAZA

Adoption à l’unanimité du bilan moral et financier

(Tiré du journal l’Horizon du Dimanche du 04/01/2009)

C’est au magnifique centre « Le Grand Bleu » de Tipaza que s’est déroulée ce mercredi 31 décembre 2008 de 10h à 13h, l’Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération Algérienne des Echecs qui a vu l’adoption à l’unanimité par les trente-quatre membres présents et en présence de la représentante du ministère de la Jeunesse et des Sports Madame Bekkouche Chafika, du bilan moral et financier 2007/2008.

Les travaux ont commencé par une allocution de bienvenue du JPEG - 11.7 ko Président de la Fédération Algérienne des Echecs Monsieur Halim Bounehas qui a par la suite donné la parole au Secrétaire Général de la FADE Monsieur Mohammedi Aziz afin de vérifier et de proclamer l’atteinte du quorum (34 sur 45 membres théoriques de l’AG).

Le président de la FADE reprit la parole pour résumer les actions de la Fédération tout le long de la saison écoulée ; une saison laborieuse avec plus de vingt compétitions nationales organisées et une belle moisson avec les médailles d’or du Grand maître international Rizouk Aimen au 2e Grand prix international du « Président de la République » et une médaille d’or acquise par Latrèche Sabrina au championnat arabe filles des moins de 16 ans.

La parole fut donnée alors aux différents responsables des structures de la Fédération (Secrétariat Général, Direction Technique Nationale, Organisation Sportive, Equipes nationales, Commissaires aux comptes) qui ont exposé chacun de son côté leur bilan. Ce fut ensuite au tour des membres de l’Assemblée de débattre le bilan tout à fait remarquable de cette saison.

L’assemblée a par la suite adopté le Bilan Moral du Mandat 2004/2008 et a procédé à l’élection des membres de la commission de candidature et de la commission de recours en vue de l’Assemblée Générale Elective prévu pour le 15 janvier 2009 toujours au centre « Grand Bleu » de Tipaza. A noter qu’à l’issue de l’AG, la représentante du MJS s’est déclarée satisfaite des conditions dans lesquelles l’AG s’est déroulée et du respect des procédures en vigueur.

PLAN D’ACTION DE LA FADE POUR LE CYCLE 2008-2012

Contribution et perspectives

Le présent plan d’action propose une démarche fondée sur l’expérience acquise au fil de plus de trente années de pratique, sur la disponibilité et le dévouement envers la discipline, sur la remise en cause des acquis et leur amélioration, sur la continuité des actions, sur le rassemblement des compétences, sur la volonté sans failles d’atteindre les objectifs assignés, donc sur la mise en place d’une organisation capable d’exploiter judicieusement les moyens existants en œuvrant sans cesse à les améliorer par un apport constant en ressources humaines, matérielles et financières, pour l’atteinte des objectifs fondamentaux. Le plan d’action portera sur les lignes directrices suivantes :

En direction des ligues et des clubs

Le renforcement des relations avec l’ensemble des directions de la jeunesse et des sports avec lesquelles il y a lieu de renforcer de multiplier les actions communes (Sport de proximité, animation dans les maisons de jeunes…).

Intervention auprès des autorités locales pour régler les problèmes de sièges des ligues en difficultés.

• Etablissement de protocoles d’accord d’occupation des salles spécialisés au fur et à mesure des réalisations des complexes de proximité.

Assistance des ligues et des clubs dans la réunion des moyens nécessaires à leur fonctionnement par le biais de dotation en fonction des possibilités de la Fédération.

Assister les ligues et les clubs en adaptant leur fonctionnement avec les nouvelles technologies d’information et de communication.

Règlement définitif des problèmes de matériels de compétition (échiquier, pendules et documentation) par l’intermédiaire d’un importateur national.

La création des ligues dans les wilayas qui ne sont pas dotées d’une telle structure.

Augmenter le nombre de licenciés.

Augmenter le nombre de joueurs classés au niveau national.

Augmenter le nombre de club.

Entreprendre des actions de promotion du jeu d’échecs en milieu féminin.

Pratique en milieu scolaire

Etablir un programme de travail avec la sous-direction des sports scolaires du Ministère de la Jeunesse et des Sports

Etablissement d’un plan d’action pour favoriser la pratique des Echecs en milieu scolaire et universitaire par la signature de protocole d’accord avec la fédération de sports scolaires basée sur :

- La formation de l’encadrement

- L’organisation de compétition interne

- Les moyens matériels et financiers à réunir Prise en charges des jeunes talents

Renforcement du programme entamé en 2008 par la création d’autres écoles de formation au niveau des maisons de jeunes à travers toutes les wilaya et plus particulièrement dans le Sud du pays.

Maintien de la licence gratuite pour les jeunes catégories (-8 ans à 16ans).

Organisation de regroupements et stages régionaux de perfectionnement pour les jeunes talents.

Etablir un fichier national des jeunes talents.

Assurer le suivi technique et logistique pour les meilleurs jeunes talents.

Organisation de concours « Meilleur Jeune Echéphile » à travers toutes les wilayas du pays.

En matière de formation

Etablir un programme de travail avec le Direction de la Formation du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Introduction du jeu d’échecs dans le cursus de formation de l’ISTS et des ITS pour la création d’une filière éducateur et technicien de sport spécialisé.

Poursuite du programme de formation d’initiateurs.

Formation d’arbitres.

Formation d’entraîneurs.

Organisation en relation avec la Fédération Internationale des Echecs (FIDE) de stage d’arbitres, d’entraîneurs et d’instructeurs FIDE.

Stage de formation administrative et de recyclage pour l’encadrement des ligues et des clubs.

Formation et adaptation aux nouvelles technologies informatiques à l’endroit des athlètes, dirigeants, arbitres.

Soutien aux Equipes nationales

Etablissement d’un programme de préparation pour les prochains Jeux Arabes (Qatar) et Africains (Zambie 2012)

Développer l’apport de l’outil informatique dans le processus de formation des athlètes.

Amélioration de la prise en charge des stages des équipes nationales par l’apport d’un entraineur étranger de haut niveau.

Renforcer et assister les ligues et clubs organisateurs des opens internationaux en Algérie (Grand Prix du Président de la République, Chessmaster d’Algérie, Mémorial « Kheireddine Ameyar », Open internationaux de Tiaret, Sidi Belabbès, Béjaia, Oran, Constantine, Guelma) afin de permettre à nos athlètes de participer à un maximum de compétitions de haut niveau.

Etudier les procédures pour faire bénéficier nos athlètes du Statut d’Athlète de Performance et de Haut Niveau en relation avec la Direction des Sports du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Décrocher d’autres titres de Maitres et de Grands maîtres Internationaux.

Atteindre le niveau supérieur à 2500 points Elo pour au minimum six (06) athlètes garçons et un niveau supérieur de 2300 points Elo pour 06 joueuses.

Elever le nombre de joueurs classés au niveau international à 150 joueurs.

En matière d’organisation sportive

Organisation d’un séminaire technique national.

Amélioration et renforcement du programme de compétitions adaptés aux besoins des équipes nationales.

Saisir les opportunités d’organiser des manifestations commémoratives avec les structures concernées.

Multiplication des challenges nationaux et régionaux à l’endroit des jeunes catégories.

Mise en place d’un collège des entraineurs.

Mise en place d’un collège des arbitres.

Communication

Le travail accompli en matière de communication doit être amélioré et consolidé par :

Le lancement d’une revue semestrielle.

Editer les documents techniques (bulletins, CD) au lendemain de chaque compétition.

Mise en place d’un centre de documentation au niveau de la Fédération et progressivement au niveau de chaque ligue et de chaque club.

Renforcer les contacts avec les médias.

Amélioration de la qualité du site Internet de la FADE.

Assister les ligues et les clubs dans la création de leur propre site Internet.

Développer et encourager la communication par le biais des adresses électroniques.

Au plan international

Participation tous azimuts aux congrès des différentes instances internationales afin d’y intégrer un maximum d’Algériens et ce, dans le but de soutenir les actions de la fédération et d’élever le niveau de nos athlètes, entraineurs et dirigeants.

Développer un programme de coopération et d’échanges avec les fédérations étrangères.

Tirer profit des protocoles d’accords intergouvernementaux.

Réactivation de l’Union Maghrébine des Echecs.

Renforcer l’action de l’Union Africaine des Echecs par entre autres l’Organisation du Championnat d’Afrique individuel des Jeunes Catégories.

Renforcer l’action de l’Association Méditerranéenne des Echecs par entre autres l’Organisation du Championnat d’Afrique Individuel des Jeunes Catégories.

Financement et Sponsoring

Elaboration d’un plan de sponsoring des activités de la FADE en collaboration avec des agences de communication.

Renforcement des relations avec le Comité Olympique Algérien.

Elaboration d’un programme de prise en charge des manifestations et compétitions de la FADE en relation avec les wilayas, les Directions de la Jeunesse et des Sports, les Assemblées Populaires Communales …

________________________________________________

JPEG - 7.9 ko Dans la perspective de cette l’Assemblée Générale Elective prévu pour le 15 janvier 2009 toujours au centre « Grand Bleu » de Tipaza notre confrère « Algérie-Echecs se positionne en faveur d’un candidat à la tête de la FADE.

"L’équipe Algérie-Echecs soutient pleinement la candidature du Maitre International Monsieur Benhadi Aziz Madani à la présidence de la Fédération Algérienne des Echecs et ce en considération de son immense expérience, de sa compétence et de sa contribution durant plus de trente ans au développement du Jeu d’Echecs en Algérie"

________________________________________________

C’est on ne peut plus claire !

Mais qui est-ce qui c’est passé ce 15 janvier 2009 ? Une surprise. Lisez :

Assemblé Générale élective de la FADE :

Madame Ameyar Taous élue à une large majorité

Par Mr Benhadi Madani Maitre International

Je tenterai d’atteindre les objectifs assignés dans le programme d’action basé sur des propositions qui sont les vôtres et que vous avez désirées et ardemment voulues…

JPEG - 10.4 ko C’est dans une ambiance bon enfant et sous les yeux attentifs de la représentante du ministère de la Jeunesse et des Sports Madame Bekkouche Chafika et du Secrétaire Général de la Fédération Algérienne des Echecs Monsieur Mohammedi Abdelaziz que conformément à la réglementation en vigueur, les travaux de l’Assemblée Générale Elective débutèrent ce jeudi 15 janvier à 9 heures dans la superbe et grande salle du Centre « Le Grand Bleu » Chenoua Tipaza et ce, par l’accréditation des membres dont le nombre de présents était de 48 sur 52.

L’assistance observa tout d’abord une minute de silence à la mémoire des martyrs palestiniens tombés au champ d’honneur à Ghaza en terre de Palestine suite à l’agression sioniste qui se poursuit, et après les procédures d’usage, l’annonce par le Président du Bureau de vote Monsieur Ibbou Sid Ali de l’atteinte du quorum, et la désignation des scrutateurs, la parole fut donnée aux deux seuls candidats à la présidence restant en lice à savoir Madame Ameyar Taous et Monsieur Dekkar Lyès tous deux figurant en leur qualité d’expert désigné par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

JPEG - 13.2 ko A l’issue d’un tirage au sort, le premier à prendre la parole fut Monsieur Dekkar Lyès qui en guise de plan d’action, sans distribuer un quelconque document à l’assemblée, dressa un « tableau noir » des actions de la fédération sans se rendre compte qu’il avait en face de lui une assemblée ayant quinze jours auparavant voté à l’unanimité les bilans moral et Financier de la saison et du mandat écoulé. Un manque de tact et de diplomatie qui en tout état de cause allait détourner de sa candidature un grand nombre de votants , même si celui-ci a dû se rattraper par la suite en proposant quelques idées pertinentes .

L’intervention de la seconde candidate Madame Ameyar Taous fut par contre très professionnelle puisqu’elle distribua tous d’abord son plan d’action à tous les participants avant de se présenter au pupitre pour le défendre, par un souhait de succès à l’ensemble des candidats tant à la présidence qu’au Bureau Fédéral , et de se montrer flattée et fière d’être parmi l’assistance car, a-t-elle précisé : « Cela fait neuf longues années que par un signe du destin à la suite de décès du mon mari Kheiredine Ameyar qui est membre fondateur de la Fédération Algérienne des Echecs, et dont la mémoire est honorée par votre auguste assemblée par la tenue annuelle d’un tournoi international, je suis là devant vous et selon votre décision qui fera de ma personne la Présidente de cette fédération par légitimité historique et par la légitimité du travail accompli ensemble » .

Mme Ameyar devait poursuivre en disant « Si je m’engage avec vous sachez que je ne suis pas – et je l’ai prouvé tout au long de ma vie une adepte des demi-mesures et de l’amateurisme débridé ». « Si vous m’élisez, je tenterais d’atteindre les objectifs assignés dans le programme d’action basé sur des propositions qui sont les vôtres et que vous avez désirées et ardemment voulues lors de l’assemblée générale ordinaire … Notre famille a été votre compagnon de route, la Fédération a été notre famille … je m’engage à massifier la pratique pour le développement de cette auguste discipline. Ce qui fut fait et sera, je le souhaite, maintenu et amplifié… Je vous remercie de votre attention et m’engage au cas où vous me choisissiez à poursuivre votre œuvre, avec abnégation, dévouement, honnêteté et professionnalisme ».

L’opération électorale commença et le dépouillement des voix donna :

36 voix pour Madame Ameyar Taous.

• 11 voix pour Monsieur Dekkar Lyès

• Un bulletin nul.

Dès l’annonce des résultats du scrutin et sous les applaudissements nourris de l’assistance que Mme Ameyar remercia l’assemblée pour la confiance placée en elle et lança un appel au rassemblement et à l’unité tant à son adversaire qu’aux membres qui ont voté contre elle afin de relever ensemble tous les défis. L’opération électorale s’est poursuivie dans un esprit de saine compétition par la présentation des candidats au Bureau Fédéral et l’élection en une seule fois des huit membres du Bureau Fédéral dont deux membres désignés par le Ministre chargé des sports. Après le dépouillement, les membres suivants ont été applaudis comme membres du Bureau Fédéral :

Ali Ahmed Rachid (43 voix)

Ourzeddine Abdellah (37 voix)

Ouaret Fatsah (35 voix)

Serradj Mohamed Lakhdar (34 voix)

Zerdali Samir (32 voix)

Charef Khodja (30voix)

Et au titre des experts du MJS :

Oussedik Taleb (30voix)

Rebaine Hamid (21voix).

A noter que c’est pour la première fois depuis sa création en 1973 qu’une femme préside aux destinées de la Fédération Algérienne des Echecs. Un encouragement à la promotion de la pratique féminine du sport et une énième reconnaissance et un hommage à nos joueuses qui ont su à chaque fois lever très haut les couleurs nationales.

Portrait de la nouvelle Présidente :

JPEG - 9.1 ko Madame Ameyar Taous est âgée de 62 ans et est licenciée de lettre française. Elle a passé sa carrière à l’Education Nationale de 1967 à 1996, tour à tour PEM, surveillante générale, Professeur formateur d’enseignement secondaire en langue française dans différents lycées de la capitale. De 1996 à 2000, Mme Taous Ameyar a travaillé en tant qu’administratrice au journal « La Tribune – Alger ». Depuis 1998 à ce jour, celle-ci agit en tant que Chef d’entreprise de l’agence de communication, d’édition et de publicité PIXAL Communication – Alger. Concernant le jeu d’échecs, Madame Ameyar est une échéphile passionnée initiée par son mari feu Kheirreddine Ameyar . Experte au niveau de l’Assemblée Générale de la FADE, elle a été la coorganisatrice et le sponsor principla des neuf éditions du Mémorial International « Kheireddine Ameyar » de 2000 à 2008.

Eh oui, vous avez lu : Une femme présidente d’une Fédération des Echecs en Algérie ! Félicitations vives à nos frères algériens !

Donc nos frères en Algérie sont en plein boulot et nous leur souhaitons bon courage et succès continuation !

_________________________________________________

GIF - 45.1 ko Passons maintenant chez nos frères en Tunisie. Ou en est la FTE ?

Eh bien, elle, elle annonce son programme pour la saison 2008/2009. Autrement, c’est la mobilisation des échiquiers pour les belles luttes qui s’annoncent sur les 64 cases tunisienne :

____________________________________________________

Le 13 Janvier 2009

Planning des tournois en Tunisie pour la saison 2008/2009

Voici tous les tournois fédéraux qui vont se dérouler cette saison en Tunisie.

الروزنــامة الوطـنـية للـمـوسم الـرياضي 2009

JPEG - 66.4 ko

JPEG - 45.4 ko

__________________________________________

"Maroc-Algérie"



Commentaires

Navigation