Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Mokhtar KADERI, Bribes de témoignage sur un authentique champion

samedi 3 septembre 2005
par Mohamed Moubarak Ryan
popularité : 1%

L’équipe de Maroc- Echecs a eu l’aimable initiative de consacrer son 15° tournoi hebdomadaire , programmé ce samedi 3 septembre en hommage à Feu Mokhtar KADERI, l’un des personnages historiques des échecs nationaux, décédé il y a une vingtaine d’années après une longue maladie, que Dieu l’ait en sa sainte miséricorde.

Notre Champion était parmi les meilleurs joueurs marocains durant les années 60 et 70. Il remporta notamment le 4° championnat du Maroc individuel en 1969 à Rabat. Il fut membre de la première équipe nationale ayant pris part aux olympiades de La Havane (Cuba) en 1966, à côté de Benabud, Bakali, Hadri et Bennis ; Il y figura au 5° échiquier ou il obtint 3,5 pts sur 6 parties soit 58,3 ° /° . Il participa en suite à Lugano (Suisse) en 1968 avec un résultat honorable de 6,5 pts sur 17 au troisième échiquier, puis à Sigen (RFA) 1970.

Je ne dispose pas malheureusement de données suffisantes pour relater exhaustivement la carrière échiquéenne de Feu Kadéri. Monsieur Elamri, qui fut un proche familial de notre champion disparu pourra certainement enrichir ces bribes de biographie. Mokhtar Kadéri faisait partie d’une famille passionnée du noble jeu. Il a su inculquer l’amour des échecs à sa fille Bouchra (première double champion du Maroc féminine 1983 et 1984) et ses deux fils Anas ex champion du Maroc junior et Zaki très fort joueur national au cours des années 80. ce dernier remporta notamment la 2° Coupe de la ville de Chefchaouen (27 décembre 1984- 05 janvier 1985).

Ma connaissance personnelle du Feu Kadéri demeure fort limitée et fragmentaire. En août 1976 à Tétouan , je prenais part à mon premier championnat national individuel, remporté, pour l’histoire, par Khalid Chorfi 8,5 pts sur 10 ex-aequo avec Mokhtar Kadéri. Ce fut étrangement le même score et le même classement des deux champions que celui du 9éme championnat organisé l’année précédente à Rabat !

L’image que j’ai gardée de Mokhtar Kadéri est celle d’un homme au physique diminué, mais ayant une volonté de fer et une formidable concentration sur l’échiquier. Il était discret, fier de lui-même avec un sens aigu de la dignité. Si son jeu montrait de lacunes certaines dans ses systèmes d’ouverture (en témoigne son unique partie perdue contre Feu Mehdi Iraqui) il était un redoutable tacticien (voir sa belle prestation contre le champion sortant K.Chorfi) et un fin stratège comme le prouve sa partie contre Elamri au même championnat). Ses finales sont souvent un modèle de précision avec des finesses tactiques et un calcul poussé jusqu’au bout ; C’est la marque des grands joueurs talentueux et patients.

C’était hélas, le dernier championnat disputé par Mokhtar Kadéri. Il fut contraint, à cause de sa santé fragile, d’abandonner prématurément toute compétition officielle. Il Laissait un vide immense, notamment au niveau de Fes, sa ville natale, ou il constituait avec ses coéquipiers Bennis et Chami l’une des meilleures formations marocaines par équipes.

Parties choisies :

Première partie :

M.Kaderi (Maroc) - Cleopas (Cypre)

Olympiade Siegen 1970

1.e4 g6 2.d4 Fg7 3.Cf3 d6 4.h3 Cf6 5.Fd3 0-0 6.Fe3 Cc6 7.Dd2 e5 8.d5 Ce7 9.ç4 Ch5 10.Cç3 f5 12.Fh6 e4 13.Dg5 De8 14.g4 ! exd3 15.gxh5 Cg6+d 16.Rf1 Fxc3 17.Fxf8 De2+ 18.Rg2 Rxf8 19.hxg6 h6 20.Dd8+ Rg7 21.bxc3 f4 22.Dxc7+ Rxg6 23.Dxd6+ Rh7 24.Te1 Fxh3+ 25. Txh3 Tg8+ 26. Rh1(1-0 )

Deuxième partie :

M.Iraqui (Chah Casa) - M.kaderi (Club Fes)

10° ch. Individuel du Maroc

Tétouan août 1976

1.e4 e5 2.Cf3 d6 3. d4 Fg4 ?! 4.dxe5 Fxf3 5.Dxf3 dxe5 6.fç4 Cf6 7.Db3 Fd6 ? 8.Fxf7+ Rf8 9.Dxb7 Cbd7 10.Fd5 Tb8 11.Da6 Tb6 12.De2 Cxd5 13.exd5 Cf6 14.ç4 Rf7 15. a3 Te8 17.Cç3 a6 18.0-0 Rg8 19.Fg5 Fe7 20.Fxf6 Fxf6 21.Ce4 Tb3 22. De2 Tb8 23.b4 Tf8 24. Tb1 Fg5 25. Cç5 De7 26.Ce6 etc...(1-0)

Troisième partie :

K.Chorfi (Chah Casa )- M.kaderi (Club Fes)

10° ch. Individuel du Maroc

Tétouan août 1976

1.e4 e5 2.Cf3 Cç6 3. Fb5 a6 4. Fa4 d6 5.Fxç6 ?! (meilleur est 5.d4) bxc6 6.d4 exd4 7.Cxd4 Fd7 8.ç4 Ce7 ! 9.Cç3 Cg6 10.Fe3 Fe7 11.0-0 Ff6 ! 12. De2 0-0 13.Ta-c1 Te8 14. Tf-d1 ç5 15. Cb3 Fxç3 ! 16. Txç3 Txe4 17.Cxç5 (diagramme)

A ce moment là, je me rappelle que tout le monde présent au tournoi poursuivant attentivement cette partie au sommet croyait fermement que feu Kaderi est perdant. On était persuadé que Khalid (connu pour la précision de ses analyses) avait préparé une suite forcément gagnante. C’était sans compter avec les ressources tactiques du feu Kadéri qui arpentait la salle avec confiance ! après 17... dxç5 18.Dd2 Chorfi paraissait en mesure de récupérer la pièce sacrifiée avec un net avantage en finale ! La suite de la partie montre clairement la véritable force du feu Kadéri, 18...Cf8 19. Fxç5 Ce6 ! 20.f3 Te5 21.Fd4 Cxd4 22. Dxd4 (diagramme) De8 ! 23.Dxd7 (aveu d’échec) Te1+ 24. Rf2 De2+ 25.Rg3 Txd1 26. Dxç7 Td2. (0-1)

Quatrième partie :

M.Kadéri (Club Fes) - A.Elamri (Cavalier Blanc, Rabat)

10° ch. Individuel du Maroc Tétouan août 1976

1.e4 e6 2.d4 d5 3. e5 ç5 4.ç3 Cç6 5.f4 Db6 6.Cf3 Cg-e7 7.Ca3 Fd7 8.Fe2 çxd4 9. çxd4 Cf5 10.Cç2 Fb4+ ?! 11.Rf2 !

11...Fe7 12. Tb1 Tç8 13.g4 Ch4 14.Rg3 ! Cg6 15.h4 h6 16.Fd3 Cf8 17. Fd2 Cb8 18.De2 h5 19.g5 Ca6 20.Thç1 Cb8 21.b3 g6 22.a4 Dd8 23.De1 Fç6 24. Fa5 b6 25.Fd2 Cf-d7 26.Cb4 0-0 27. Cxç6 Txç6 28. b4 ! Txç1 29.Txç1 a6 30.Tç2 b5 31.a5 Te8 32.Dç1 Cf8 33.Tç7 Cb-d7 34.Dç6 Cb8 35.Db7 Cfd7 36. Ce1 Cf8 37.Cç2 Cb-d7 38. Ca3 Da8 39.Dxa8 ! Txa8 40. Rf2 Fd8 41. Tç6 Cb8 ? 42.Tc8 Fe7 43.Te8 Rg7 !?44. Cxb5 !

(Quelle prudence ! anticipant sur 44.Txe7 Cb- ç6 ! suivi de 45...Cxd4 avec du contre jeu) Cfd7 45.Txe7 axb5 46.Fxb5 Ta7 47.Te8 Rh7 48.Fxd7 Cxd7 49.Tç8 (1-0)

Une excellente prestation du feu Mokhtar Kaderi qui reflète parfaitement son jeu positionnel. Notre regretté champion, si je me rappelle bien, aimait le style de Capablanca le considérant comme le plus grand joueur de tous les temps.



Commentaires

dimanche 12 octobre 2008 à 15h50

merci de votre réaction, je verrai avec mon père comment organiser la transmission des parties et des photos de mon grand-père dont je suis très fier mais que je n’ai malheureusement pas connu.Merci à vous et bonne continuation !

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
samedi 27 septembre 2008 à 05h02, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour Nawfal,

Merci pour ce message qui nous rappelle ce grand échéphile et authentique Champion qu’était Si Mokhtar Kadéri, que Dieu l’ait en sa sainte miséricorde. Vous devrez être fier, en tant que petit fils !, de ce grand personnage qui a laissé des empreintes ineffaçables sur l’histoire deséchecs au Maroc.

Je recevrais avec plaisir tout matériel qui enrichira notre connaissance de Feu Kadéri. le MI Abdelaziz Onkoud, fondateur et rédacteur à Maroc Echecs travaille aussi sur un projet de base de données réunissant le maximum de parties d’échecs jouées par les joueurs nationaux. J’attends donc ton prochain contact !

Passe mes meilleures salutations à mon ancien ami Zaki Kadéri, je souhaite bonne santé et plein bonheur à toute la famille.

samedi 27 septembre 2008 à 02h22

bonjour je suis nawfel le fils de zaki kadri et bouchra est ma tante mon pere dispose egalement de photos et de parties qu’il pourrait eventuellement vous envoyer.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
lundi 5 septembre 2005 à 21h06, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour ? tous ,

C’est avec immense plaisir que j’ai lu l’inetrvention de Anas, fils de notre grand champion feu Mokhtar Kaderi, auquel tous les ?ch ?philes marocains rendent , par ce geste symbolique,un vibrant hommage ; l’un des vertus de ce forum ouvert ? travers maroc-echecs est jusrtement de permettre de telles recontres et de faciliter ces retrouvailles combien r ?confortantes.

A nas qui fut un joueur talentueux, ayant remport ? le titre de champion du Maroc junior, a gard ? cette passion inculqu ? par son p ?re, quoiqu’ il ait abandonn ? pr ?matur ?ment la comp ?tition, ? cause de ses pr ?occupations professionnelles je suppose. Je l’ai agr ?ablement crois ? en avril 2004, ? Fes, durant le championnat du Maroc des jeunes, toujours avec sa gentillesse et sa jovialit ?.J’esp ?re qu’il saura dans un avenir proche trouver le temps n ?cessaire pour contribuer au renouveau du noble jeu dans notre capitale spirituelle et berceau de tant d’authentiques champions.

A vec mes sinc ?res amiti ?es.

Logo de ANAS KADIRI
lundi 5 septembre 2005 à 14h49, par  ANAS KADIRI

Bonjour ? tous,

Je tiens, tout d’abord, ? f ?liciter l’ ?quipe de Maroc-Echecs pour l’initiative de cr ?er ce site tant attendu et combien important pour les ?chiphiles marocains (cr ?ation que j’ai appris agr ?ablement tout r ?cemment), je salue cet effort louable et je souhaite le plein succ ?s ? notre site dans le monde de la communication.

Concernant l’initiative de consacrer le 15 ?me tournoi hebdomadaire ? l’hommage de mon p ?re Feu Mokhtar KADIRI, je ne peux ?tre que reconnaissant envers tous les membres de l’ ?quipe de Maroc-Echecs et de ceux qui ont bien voulu apporter leurs t ?moignages sinc ?res ? l’ ?gard du disparu.

Je remercie, tout particuli ?rement, notre grand champion Monsieur Rayan MOUBARAK pour qui mon p ?re avait beaucoup d’estime, tout d’abord, pour ses qualit ?s humaines et, ensuite, pour sont talent en tant que joueur ma ?tre (je peux en t ?moigner).

Un grand salut ? notre arbitre international BAHAOUI, ? notre Ma ?tre EL AMRI et ? tous mes amis ?chiphiles que je n’ai pas pu citer et que j’ai perdu de vue il y a trop longtemps.

Enfin, j’esp ?re que cette initiative touchera tous nos champions disparus et qui sont rest ?s m ?connus. Je saisi l’occasion pour pr ?senter mes condol ?ances ? la famille du regrett ? Feu Mustapha BEKKALI qui nous a quitt ? r ?cemment.

Et voici quelques photos pour l’histoire.

Anas KADRI Contact : 061-25-60-55 Email : lkadrianas@yahoo.fr

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
dimanche 4 septembre 2005 à 01h58, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir Abdelaziz,

Merci d’avoir mis en ligne, cette riche base de donn ?es tir ?e de la participations de Feu Mokhtar Kaderi aux diverses olympiades.Naturellement il y’avait une diff ?rence de niveau manifeste entre les GMI & MI repr ?sentant les pays avanc ?s dans le domaine du noble jeu et les pays qui cherchant encore ? s’affirmer comme le Maroc. Mais ces lacunes sont visibles surtout au niveau des ouvertures et les pr ?parations th ?oriques correspondantes .Les meilleurs joueurs marocains de l’ ?poque, Tels que Bakkali, Kaderi, Bennis Benabud, pouvaient faire face ? de tr ?s forts adversaires lorsqu’ils sortaient sans d ?gat de la phase cruciale du d ?but de partie.

Au niveau national un immense effort de fouilles et d’investigation doit etre entrepris pour collecter les meilleures oeuvres de nos champions disparus. Il faut se rappeler que les bulletins de tournoi n’existaient pas ? l’ ?poque ; Les carnets de parties n’ ?taient pas en vogue ; les doubles des feuilles de parties ?taient aussi rares. c’est dire la difficult ? de r ?colter quelques parties t ?moins des anciens championnats nationaux autant individuels que par ?quipes.

A cette occasion je salue Bouchra notre premi ?re championne f ?minine officielle du Maroc et fille du d ?funt Mokhtar Kaderi. Son id ?e de consacrer un livre ? la m ?moire de son p ?re est fort louable et m ?rite l’aide de chacun. Bon courage.

et A bientot.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
samedi 3 septembre 2005 à 23h57, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir ? tous,

Je remercie sinc ?rement Monsieur Elamri pour sa participation ? ce forum, bien qu’elle soit toute naturelle ?tant donn ? ses relations familiales avec feu Mokhtar kaderi.Il nous a montr ? l’autre facette de ce grand personnage, cultuv ?, nationaliste et fier de lui meme.

J’ai par ailleurs demande ? mon ami et doyen des arbitres intrenationaux marocains Monsieur Houssein Bahaoui, de compl ?ter certaines informtions relatives ? la carri ?re ?chiquienne de notre regrett ? champion, notamment sur la plan national et international.

Voici donc les principaux ?v ?nements ( officiels) aux quels a pris part feu kaderi au cours des ann ?es 60 et 70 :

Championnats nationaux individuels

- 1 ? championnat individuel du Maroc ; T ?touan 1965 ( 6 ? place)
- 2 ? championnat individuel du Maroc ; T ?touan 1966 (3 ?)
- 3 ? championnat individuel du Maroc ; Rabat 1968 (2 ?)
- 4 ? championnat individuel du Maroc ; Rabat 1969 (1 ?)
- 5 ? championnat individuel du Maroc ; Rabat 1970(3 ?)
- 6 ? championnat individuel du Maroc ; Rabat 1971 (2 ?)
- 7 ? championnat individuel du Maroc ;Casablanca 1972(4 ?)
- 8 ?championnat individuel du Maroc ;T ?touan Larache 1973 (syst ?me de coupe)
- 9 ?championnat individuel du Maroc ; Rabat 1975 (2 ?)
- 10 ?championnat individuel du Maroc ;T ?touan 1976 (2 ?)

Olympiades

- 17 ? olympiade de La Havane (Cuba) 1966
- 18 ? olympiade de Lugano (Suisse) 1968
- 19 ? olympiade de Siegen (Allemagne) 1970
- 20 ? olympiade de Skopje (Yougoslavie) 1972
- Contre olympiade Tripoli (Libye)

Matchs internationaux amicaux

Match Maroc - Portugal, Mortimao 1968.

Match Maroc- Mauritanie, Tanger 1977.

Cette liste s ?lective ne couvre pas les participations r ?guli ?res de feu Kad ?ri aux diverses comp ?titions par ?quipes, dont celles avant la cr ?ation de la FRME ? Larache qui ?taient organis ?es annuellement par la Casa de Espana lors des ann ?es soixantes.Il s’agissait d’un vrai meeting des meilleurs joueurs marocains de l’ ?poque.

Le m ?rite de cette louable initiative de maroc- ?checs est bien de recoller ces ?l ?ments du puzzle qui retracent une carri ?re bien remplie de cet authentique champion que Dieu ait son ame.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
samedi 3 septembre 2005 à 23h40, par  Abdelaziz Onkoud

Bonsoir tout le monde

En trois interventions distinctes, (Hajaj,Ryan et Elamri), nous avons fait la d ?couverte avec une montagne marocaine ignor ? par la g ?n ?ration actuelle, nous avons beau fait l effort de m ?moriser les variantes sur chessbase , nous connaissons tous les champions du pass ? ,Filidor, Morphy, Anderssen, et compagnie, mais nous ignorons compl ?tement nos pr ?d ?cesseurs, nos authentiques champions marocains, des gens aussi passionn ?es que nous et qui portent toutes les valeurs de la noblesse.

Il est tr ?s important de profiter de la tribune de Maroc Echecs pour red ?couvrir ce Maroc du pass ? qui regorge d’une pl ?iade de grands joueurs sans eux , nous ne serons pas la sans doute ; il est vrai que les transitions entre les g ?n ?rations au Maroc ne se font pas dans les meilleurs des conditions, il est temps que les marocains se rassemblent pour travailler la main dans la main ; il est aussi urgent de trouver des strat ?gies qui nous m ?nent au succ ?s, notre discipline malgr ? sa pauvret ? et sa situation mis ?rable , si nous travaillons tous ensemble, nous irons loin, mais faut il accepter les critiques et travailler avec, un monde sans se mettre en cause tous les jours n’ira sans doute pas loin.

Pour le 15 ?me tournoi d ?di ? ? feu mokhtar Kaderi, j ai saisi l’occasion pour faire un voyage dans ces parties jou ?es dans les olympiades de 1966 ;1968 et 1970. pour revenir sur la partie de Kaderi-Elamri, j ai trouv ? des parties semblables de feu Kaderi qui apparemment aimait avoir un fort centre !

Feu kaderi ouvrait ses parties par e4, voici un ?chantillon de quelques lignes jou ?es avec les blancs :

- 1.e4 d6 2.d4 g6 3.Fe3 Fg7 4.c3 Cf6 5.f3 0-0 6.Fd3 c6 , d ?cid ?ment feu kaderi aimait avoir un centre dominant et l occupait ? volont ?.
- 1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cd2 Cf6 4.e5 Cfd7 5.f4 c5 6.c3 Cc6 7.Cgf3 , comme dans la partie face ? elamri, le centre chez feu Kaderi est sacr ? !

Avec les blancs,Feu kaderi avait des pr ?f ?rences pour la partie ?cossaise.

Avec les noirs feu Kaderi se d ?fendait sur 1.e4 par 1..e5 et aimait rentrer dans des espagnoles variante St ?nitz mais aussi des Filidor, sa conception du centre ne sort que renforc ?, vu son adoption de la structure c7-d6-e5.

Et sur d4, il opte pour une hollandaise cette fois avec souci de renforcer le control du centre

Feu kaderi a eu l occasion de jouer avec des noms c ?l ?bres, dont Portisch, Ulf Andersson et E Torre le joueur Philippin l ami intime de Bobby Fischer.

les parties de feu Kaderi avec les blancs

les parties de feu Kaderi avec les noirs

Logo de Bouchra kadiri
samedi 3 septembre 2005 à 23h38, par  Bouchra kadiri

Bonjour, Je suis Bouchra la fille de feu Mokhtar Kadiri, je suis tr ?s touch ?e et je rem ?rcie l’ ?quipe de Maroc-Echecs de son attention envers mon p ?re.je dispose de plusieurs parties et photos de lui que je peux vous envoyer ...Mr Amri vous enverra un article.je remercie M. Moubarak Rayan pour son t ?moignage.. je profite pour f ?liciter l’ ?quipe qui a cr ?e ce site et je lance un appel aux ?chiphiles marocains qui ont connu mon p ?re de bien vouloir m’envoyer leur t ?moignage car je suis entrain d’ ?crire un livre sur la vie de feu Mokhtar Kadiri mon contact : 061 41 14 92 ou par mail : urbacom@wanadoo.ma

Logo de Elamri
samedi 3 septembre 2005 à 22h09, par  Elamri

Bonjour Monsieur Rian m’a invit ? ? participer au sujet du feu Mokhtar Kadiri, vu les relations familiales qui nous ont unies (je dis bien les relations), et aussi le fait que j’ ?tais tr ?s proche de lui. L’intervention de monsieur Rian est d ?j ? tr ?s riche, ce qui prouve qu’il a fait un effort remarquable pour le faire, ce qui n ?cessite d’ailleurs un grand remerciement. Feu Mokhtar Kadiri est n ? ? F ?s en 1928, il a appris ? lire et ? ?crire au ? kouttab ? traditionnel ou il a appris par c ?ur le Coran. Il a appris ? jouer aux ?checs aux d ?buts des ann ?es 40 du 20e ci ?cle, dans le cadre d’une cellule appartenant au mouvement national. Dans cette p ?riode de colonisation Fran ?aise au Maroc, il a particip ? aux ?fforts des militants Marocains pour l’ind ?pendance, il a d ?fendu les valeurs nationales de l’ ?poque, il sympatisait avec le parti d’ ? Alchoura wa l’Istiqlal ? connu par ses tendances d ?mocratiques, ses positions rationalistes et par ses militants tr ?s instruits. Il a fait plusieurs professions dans les domaines du commerce et l’artisanat, surtout ? la ville de K ?nitra dans les ann ?es 40, mais il a finit sa carri ?re dans la fonction de ? mohafith ? de la biblioth ?que d’Albathaa ? ? F ?s apr ?s l’ind ?pendance, ou il a continu ? sa formation culturelle et devenir un grand intellectuel mais tr ?s discret, puisqu’il ne trouvait pas avec qui dialoguer au m ?me niveau d’onde, ni dans le domaine des ?checs, ni dans les autres domaines, mais cela ne l’a pas emp ?ch ? de se faire la vedette dans les assises avec ses amis intimes, surtout dans la ville de F ?s, puisqu’il pouvait facilement s’adapter, sans perdre son style de critique profond et amusant. Depuis les fins des ann ?es 40, il a pu attirer l’attention des ?ch ?philes Am ?ricains et Espagnols r ?sidents ? K ?nitra, par son jeu solide, il ?tait, d’ailleurs, le seul Marocain dans l’ ?quipe de K ?nitra, et on pouvait facilement l’apercevoir, gr ?ce ? son djellaba de laine et sa t ?te ras ?e ? ZERO ! Apr ?s son retour ? F ?s, il a particip ? avec ses amis de la ville dans la cr ?ation du club Fassi des ?checs, en 1958, il a ?t ? aussi le 1er secr ?taire g ?n ?ral du 1er BF de la FRME qu’il a ?t ? l’un de ses fondateurs ? F ?s le 2 Novembre 1963. Feu Mokhtar Kadiri a fait tous les championnats du Maroc individuels de 1965 ? 1976, il a fait partie de l’EN de 66 ? 76, sauf en 1974, car il avait un litige avec l’ex pr ?sident de la FRME Ma ?tre Mohamed Tber. Feu Kadiri avait r ?alis ? une bonne performance dans ses participations aux olympiades ; 26 points sur 61 parties, avec 16 gains, 20 nulles et 25 pertes ! En ce qui concerne la personnalit ? du feu Kadiri, monsieur Rian l’a bien d ?crit, j’ajoute seulement qu’il n’avait pas souvent besoin d’un ?chiquier pour s’entra ?ner, il pouvait le faire et facilement, directement du livre ! ce qui n’est pas donn ? ? tout les grands joueurs de l’ ?poque. En 1973, feu Kadiri se retira du tournoi de Ramadan, organis ? par le Centre Culturel Americain malgr ? qu’il ?tait en tete de classement, cette r ?action ?tait pour protester contre la collaboration Am ?ricaine avec Isra ?l dans la guerre de Ramadan ! le directeur du CCA a ?crit ? notre Kadiri lui proposant de b ?n ?ficier du 1er prix du tournoi puisqu’il ?tait en tete du classement avant le boycotte, mais feu Kadiri a refus ?! Feu Kadiri subissait de probl ?mes cardiaques depuis son jeune age, il dormait tr ?s peu la nuit ? cause de ces difficult ?s, en 1977 une h ?mipl ?gie l’attaqua, et malgr ? la maladie chronique et la paralysie du cot ? gauche de sons corps il r ?sista et c ?toya le local du club Fassi des ?checs, puis du club Al adli des ?checs que son fils Zaki a constitu ? en 1981 gr ?ce ? des biquets, il joua au championnat par ?quipe sous les couleurs du club Al adli. En 1983 un accident ? la maison aggrava sa situation de sant ? et le priva de se lever du lit, aussi s’asseoir sur une chaise roulante ?tait p ?nible pour lui, il passa le restant de sa vie chez lui, passant le temps en jouant aux ?checs tout seul, lisant les livres et journaux ou regardant la t ?l ?vision, il nous quitta le 31 Mai 1989 . En 1987 il gagna le premier du concours de probl ?mes et ?tudes organis ? par le journal ? Al alam ? ; un billet d’avion aller - retour ? Tunis qu’il n’a pas pu utilis ? ! Un grand ? tournoi des ma ?tres ? fut organis ? ? Rabat par la cinqui ?me zone des ?checs (ligue du Gharb) en son honneur, avec la participation de 8 maitres nationaux, FIDE et internationaux de l’ ?poque. La FRME l’a honnor ? en 2 novembre 1988 ? F ?s ? l’occasion du 25e anniversaire de la constitution de la FRME, et le 6 Avril 2004 en marge du championnat du Maroc des jeunes ? F ?s. Trois de ses sept enfants sont ex champions des ?checs, il s’agit de Zaki, l’ain ?, joueur international, pr ?sident fondateur du club Al adli, ex pr ?sident de la ligue du centre nord, actuellement professeur de l’ ?conomie et sociologie dans un lyc ?e dans la r ?gion Parisienne. Bouchra ; premi ?re et double championne du Maroc, en 1983 et 1984, m ?daill ?e de bronze au championnat Arabe f ?minin en 1985, elle est actuellement ? femme d’affaire ? ? Casa et envisage ?diter un livre sur son p ?re, ? cette occasion elle demande ? tous les ?ch ?philes qui ont connu son p ?re ? lui envoyer leur t ?moignages a l’adresse ?lectronique suivante : (urbacom@wanadoo.ma). Anass, ex champion du Maroc des jeunes en 1986, il fut 2e au tournoi de ramadan organis ? en 1987 par l’association Ribat Alfath, il b ?n ?ficia d’une prime et d’un billet d’avion aller - retour au Portugal ! il est actuellement architecte responsable ? l’agence urbaine de la ville de F ?s.

Navigation