Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Mounib, Réincarnation D’Amazzal

vendredi 28 août 2009
par Pierre Beiso
popularité : 1%

Préambule :

Dernièrement, des inconnus se sont invités à forumiser dans les colonnes de Maroc Echecs, qui comme vous le savez tous, sont ouvertes à tout le monde et particulièrement aux personnes loyales et de bonne volonté.

Ces inconnus de nous, qui connaissons pourtant tous ceux qui approchent les échecs, se sont révélés comme fin connaisseurs de nos propres affaires et porteurs de positions pacificatrices, lanceurs de questions à un Dirham, ainsi que des vérités sans appel.

Parmi ces vérités sans appel, j’en retiens une, qui appartient à un certain El IDRISSI Samir, qui écrit, sans rigoler :

".....Mounib est le Président légal et reconnu par tous...".

Ces inconnus qui se donnent des noms d’opérette doivent fortement douter de la légitimité de Mounib, pour se livrer à de telles manoeuvres, le fait de les démasquer était nécessaire mais insuffisant si l’on ne démontrait pas que Mounib n’est pas le Président légal de la FRME, parce qu’il n’a pas été élu sur des bases légales.

C’est ce à quoi je vais m’attacher, dans l’article qui suit.

-------------------------------------------------------

Rappel :

Une fédération sportive habilitée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, fonctionne sur deux axes juridiques :


- 1 - Comme une association à but non lucratif,en cela elle est régie par le régime des obligations et contrats.


- 2 - Comme puissance publique, en cela elle engage le Maroc des échecs sportifs, en rentrant dans les dispositifs du MJS et du CNOM.

Cela est bien clair.

Par contre, ce qui n’est plus clair du tout, c’est l’usage qu’en font les hommes.

Je m’explique. Au regard de la loi sur l’Education Physique et le Sport :


- article 18, paragraphe 2 -

Un représentant de l’administration siège de droit au comité directeur (de la FRME) à titre consultatif.

La loi ne dit pas que le MJS siège dans nos A.G.

Seul le CNOM, peut assister aux A.G. de la FRME.

Pour être encore plus précis, cela appartient à la Commission juridique, arbitrage, éthique et fair-play du CNOM, en concertation avec le Secrétariat Général du CNOM.

Nous constatons que de longue date le MJS a pris la place du CNOM, mais ne croyez pas que cela soit gratuit, car le MJS joue un rôle bien précis et bien rodé, auquel nous allons donner un nom, celui de CHAMBRE D’ENREGISTREMENT ET DE VALIDATION DES ACTES DE L’ASSEMBLEE GENERALE.

A partir de quoi, on peut tout fourguer dans cette belle machine, radiation à vie des opposants, aménagement des statuts sur la copie d’AMAZZAL...

Ce rôle que tient le MJS se fait au détriment du fonctionnement normal de l’association qu’est la FRME, qui doit suivre le seul régime des contrats et obligations.

Poussons l’absurde plus loin, imaginez le Ministère de l’Economie s’inviter aux A.G des entreprises commerciales, celui de la Santé dans les cliniques, l’agriculture dans les souks !!

------------------------------

Duo de choc :

Ce rappel de droit était nécessaire pour donner de la profondeur à notre observation du couple AMAZZAL/MJS, lors de nos A.G. de la FRME.

Nous allons donner un nom à l’une des fonctions que détient le Président de séance lors d’une A.G de la FRME, c’est la fonction de Police de l’Assemblée.

Vous avez compris, bravo !

POLICE DE L’ASSEMBLEE + CHAMBRE D’ENREGISTREMENT et notre charmant couple ne craint plus que le Tribunal Administratif, dont les jugements ne peuvent venir que bien plus tard et qui ne peuvent qu’invalider, mais pas contraindre, sur quoi on coupe une nouvelle fois la tête de l’opposant, qui retourne au Tribunal Administratif...etc...

----------------------------

Perpétuel ? :

Vous avez vu comme ils sont malins, ils ont inventé le mouvement perpétuel, en pensant que nous allions les suivre jusqu’à la fin des temps.

Mais arrivons-en à notre thème du jour, la soi-disant Présidence de Mounib, quelle position prendre sur sa légalité ?

Pour nous, l’élection de Mounib, le 10 mai 2009, est illégale, au motif que le Ministère de la Jeunesse et des Sports a usurpé la place du CNOM dans cette Assemblée élective, pour faire élire le candidat d’AMAZZAL, leur collègue de travail, contre la majorité des clubs marocains légaux.

A ce motif principal, se rattache la reconnaissance élective de treize clubs illégaux authentifiés par huissier, ce qui qualifie la fraude sans laquelle ils ne pouvaient pas faire élire Mounib.

--------------------------

Vous avez vu comme c’est court !

En résumé, la belle machine continue de tourner sur une nouvelle variante, où AMAZZAL se réincarne en Mounib.

----------------------------

Voilà, Cher Monsieur El IDRISSI Samir, pourquoi Mounib n’est pas le Président légal de la FRME, mais exerce ces fonctions par voie de fait.

Qui plus est, en tant que démocrates, nous dépendons du droit, nous ne pouvons pas dépendre des pratiques exotiques de la fraude électorale, de l’usurpation de fonction et de la voie de fait.

Pour que la belle machine continue à bien fonctionner, il fallait rester sur le terrain tranquille du droit administratif et ne jamais rentrer dans le pénal, la fraude, c’est du pénal.

Pour terminer, Mounib reconnu par tous, nous allons voir comment il va résoudre les problèmes d’une Fédération qui n’a plus d’équipes nationales, plus d’Elo, des dettes vertigineuses qu’AMAZZAL s’est engagé à rembourser et des clubs bien décidés à ne plus se laisser tondre la laine sur le dos.

Pierre BEISO



Commentaires

Logo de Hajaj Mohamed
dimanche 30 août 2009 à 08h48, par  Hajaj Mohamed

Salut à tous.

Je remercie Pierre Beiso pour ces Articles !!!

Par ces Actes, je constate que Pierre Beiso est plus Marocain que beaucoup de gens qui sont dans cette sphère échiquiénne.

En effet, l’actuel président de la FRME abdelmajid mounib, n’est que le reflet de son maitre l’ancien président de la FRME amazal ( unique président d’une Fédération Intérnational Suspendu par la FIDE ), et qu’il le suit les yeux férmes sans pensé aux concéquances de ces Actes !!!

L’incroyable c’est que abdelmajid mounib quand il est devant un miroir, au lieu de voir son visage, il ne voit que le visage de amazal !!!

Au revoir et à bientôt.

HAJAJ MOHAMED, de Tanger

Logo de Pierre Beiso
samedi 29 août 2009 à 22h59, par  Pierre Beiso

Youssef vient de nous livrer,sur le passé et l’avenir,beucoup de choses vraies,avec un minimum de mots.

Rien n’est à retrancher,tout est juste chez Youssef.


Mon modeste article n’était pas de refaire le scénario des événements,mais d’analyser le dispositif adverse,puis dans ma réponses à Said,d’exposer la situation juridique(en droit)d’une part,et la sitution judiciaire(devant les tribunaux),d’autre part.


Si l’on me posait la question sur ce qui n’a pas permis à l’Opposition démocratique de gagner,je dirais que c’est la défection du CNOM,qui à cette époque a connu de vastes remous.

Néanmoins, Mekki AZZOUZI a joué les bonnes cartes,avec un véritable programme,de vrais bons statuts pour la FRME et une grande probité. Malheureusement pour nous tous,le CNOM état absent aux jours de la bataille.


Pour faire court,il ne m’intéresse pas d’écrire l’histoire,mais de la faire.

C’est pourquoi,je reprends à mon compte l’idée de Youssef, qui consiste à mettre en place une unité centrale de commandement et de négociations.


S’agissant de l’actuel Ministère de la Jeunesse et des Sports,nous n’en entendons plus parler,mais en vérité il mérite une réforme profonde.

En effet,le MJS est chargé de fonctions qui l’alourdissent et ne lui permettent pas d’assurer valablement le développement harmonieux du Sport National. Ces "fonctions parasites" devraient utilement être rapatriées vers leurs Ministères naturels.

En raccourci,je vous livre :

- 1 - Le secteur de la protection de l’Enfance, ex- Enfance délinquante,au Ministère de la Justice.

- 2 - Le secteur de la promotion féminine,au Ministère de la Famille.

- 3 - Le secteur de la Culture,de la Musique et du Théatre,au Ministère de la Culture.

Les hautes consignes de Sa Majesté,que Dieu Le Tienne en Sa Sainte Garde,n’ayant pas été suivies en terme de calendrier et surtout de contenu,l’actuel Ministre,Monsieur Abdelhak BARAKAT,travaille activement et en profondeur sur une architecture nouvelle pour son Ministère et à mettre de l’ordre dans la boutique.

De telles dispositions sont favorables à notre discipline sportive,mais ne nous permettent pas de lui présenter notre cause.

S’agissant de l’action permanente du Service des Sports contre nous,je puis vous dire maintenant qu’elle a bénéficié de la bienveillante neutalité du Secrétariat Général et du Chef de Cabinet.

Je souhaite pouvoir vous apporter quelques nouvelles bientôt.


Les actuels occupants de la FRME,n’ont plus pour seule vocation que de conserver le pouvoir le plus longtemps possible,pour couvrir leurs méfaits.

Ne vous attendez à rien de positif de leur part,au mieux ils continueront de sous-traiter les manifestations sportives fédérales.

Pour ce qui est de nous,qui sommes engagés dans la conquête de leur pouvoir,leur extême faiblesse actuelle ne doit pas nous faire oublier que notre organisation,les moyens que nous réunissons,la noblesse de notre cause ne sont rien,si nous ne mettons pas dans notre camp la bonne fortune.

" LA MALCHANCE EST UNE FAUTE".

Bon Ramadan.

Pierre BEISO.

Logo de Youssef BOUKDEIR
samedi 29 août 2009 à 18h48, par  Youssef BOUKDEIR

Certes il y a eu des fautes commises au sein de notre groupe, mais la raison essentielle qui a empêché la tenue d’une assemblée générale démocratique et libre c’est la position de la direction des sports et le désintéressement du CNOM, tout le mal nous vient de la direction des sports qui accorde plus d’importance à sauver la peau d’un collègue qu’à assainir notre fédération. Maintenant, avec le changement à la tête du ministère, il faudra revoir notre politique et notre manière de traiter avec les responsables de cette direction, c’est la question essentielle à mon avis, comment doit on dialoguer avec la direction des sports ? Et quels seront nos émissaires, et aussi qui sera notre porte parole ? Deuxième question qui se pose, la nécessité de se mettre d’accord sur un chef, un coordinateur qui aura en outre la mission de bien défendre notre cause auprès du ministre de la jeunesse et des sports lui-même et non pas seulement prendre des rendez vous avec les petits fonctionnaires auxquels on ne fait plus aucune confiance. Pour mener à bien cette mission, le candidat doit avoir aussi les moyens financiers nécessaires pour subvenir aux divers frais que nécessite cette campagne

Logo de Pierre Beiso
samedi 29 août 2009 à 15h13, par  Pierre Beiso

Salam Said,

L’article visait à démontrer que Mounib n’était pas le Président légal de la FRME,parce qu’il n’a pas été élu dans des conditions légales le 10 mai 2009,et qu’il s’attribuait les prérogatives d’une Présidences par voie de fait,occupation du siège de la Fédération,utilisation du cachet fédéral...etc...

Le fait de ne pas reconnaître Mounib comme Président légal nous permet d’IGNORER MATERIELLEMENT ses actes et si nécessaire de le lui faire savoir,ou de le faire savoir à des tiers,ou à une autorité.

Maintenant,je passe à ta question numéro -2- :

Petit préambule : le mot "LOI",provoque trois notions dans le droit positif -

- LICITE, ce qui est permis par la loi.

- LEGAL,ce qui est conforme à la loi.

- LEGITIME,ce qui est protégé par la loi.

La FRME étant une fédération habilité,possède les attributs de la puissance publique,à ce titre, l’on peut s’opposer à ses décisions,mais l’on ne peut pas l’OBLIGER A FAIRE,on ne peut pas la CONTRAINDRE. Le cadre judiciaire de l’opposition , est le Tribunal Administratif.

Maintenant,si la FRME rentre dans le pénal,ses actes seront jugés devant une juridiction pénale.

Le 10 mai 2009,nos huissiers ont pu matérialiser en nombre et en qualité, de faux électeurs,ce qui met à jour sur des preuves matérielles authentiques ,les éléments du délit de fraude électorale. L’instruction pénale devrait pouvoir démontrer que la présence en nombre de ces faux électeurs, a abouti à ll’élection de Mounib.

Le cadre judiciaire du délit,est le Tribunal Correctionnel,qui peut condamner les fraudeurs à des peines et les interdire du droit de voter dans le même cadre, durant une période donnée. A ce moment là,ce sera aux membres de droit de la FRME de se mobiliser dans le cadre du régime juridique des contrats et obligations,en clair,à provoquer une Assemblée Générale extraordinaire.

Nous distinguerons,dans le cas de l’espéce de la pseudo-élection du 10 mai 2009,les faux électeurs d’une part et les organisateurs du délit d’autre part.

Nous mettrons à jour les mécanismes de l’organisation du délit de fraude électorale :

" JE ME DOIS DE GARDER LE SILENCE SUR CES POINTS.". Tout ce que je viens d’écrire est d’ordre public et connu de tous,le reste appartient au secret de l’instruction,d’autant que je ne peux pas spéculer sur ce que va retenir le magistrat instructeur.


FIN du petit préambule-----------------------------------

Donc,pour revenir aux différentes dimensions de la légitimité,nous pouvons utilement dire que Mounib n’est pas le Président légitime de la FRME,en cela qu’il n’a pas été élu par tous et particulièrement qu’il n’avait pas le quorum électoral pour l’être,même s’il avait un quorum d’assemblée.

Le simple bon sens nous permet de dire en terme de décompte des voix que Mounib n’a été élu que sur l’addition des onze clubs du premier cercle AMAZZALIEN,pour lesquels il faudrait revoir de trés prés leur capacité à voter,plus,plus,plus,...........les électeurs bidons.

Donc,Mounib ne possède pas les attributs de la légitimité démocratique.

Mais attends,Said,ce n’est pas fini,il ne faut pas oublier les INCIDENTS d’INSTANCES !!!!!!!

- Lorsqu’AMAZZAL injurie,tour à tour,les membres de l’Opposition,nous avons là un incident qui n’est pas réglé par le Président de séance,qui a la charge de la police de l’Assemblée.

L’injure est un délit si elle est publique et n’a pas été précédée de provocation.

- Lorsqu’AMAZZAL agresse physiquement El AMRI,nous avons là un autre type d’incident,qui est une voie de fait avec violence et nos sortons de la catégorie pénale du délit,pour rentrer dans une catégorie plus haute, que je n’ose pas nommer,cela revenant à la victime.

Par contre,je retiens que la police de l’Assemblée n’a pas fonctionné,en ne prenant pas de mesures de précaution contre l’agresseur laissé libre de recommencer ses agressions physiques,provoquant un phénomène de crainte pour ses victimes potentielles,invalidant le débat démocratique et surtout le bon exercice contradictoire du droit à la parole.

Nous sommes en face de deux incidents d’instance majeurs,cumulés sur la même Assemblée,appartenant à de hautes catégories pénales,ayant frappé la sérénité des personnes touchées par les injures,ayant frappé El AMRI dans son intégrité physique et ayant INTIMIDE les électeurs de L’Opposition.

Nous avons là,deux élément de faillite de la police de l’Assemblée,à partir de quoi,il n’y a plus de légalité,ni de légitimité des actes de cette Assemblée et un Président d’Assemblée, répréhensible pour ces faits. Coucou Mounib ! Par cela aussi,tu n’es ni légal,ni légitime.

Mais,je ne rêve pas,toute vie démocratique nécessite un soin méticuleux,formel,voire symbolique de l’exercice démocratique,ou jamais la sérénité des participants ne doit être entamée.

Lorsque j’avais à charge une Assemblée Générale et donc la police de cette Assemblée,j’envoyais deux personnes vérifier que les portes étaient bien ouvertes,démarche quasi-symbolique,mais déjà,tous savaient que j’allais faire respecter de bonnes conditions,pour l’exercice de la démocratie.


J’en viens à ta première question,pourquoi l’Opposition n’a-t-elle pas gagné ?

C’est uniquement le savoir-faire d’AMAZZAL.

AMAZZAL a 100.000,- Dhirams que vient de lui procurer Mounib sur la caisse fédérale,il va recevoir chez sa maman les Présidents de club et il va les acheter,sans leur faire vivre un sentiment de honte,tout au contraire,en les gratifiant pour leur bon choix et en les installant dans le sentiment qu’ils existent par rapport à lui.

En fait,c’est une cérémonie d’allégeance,c’est la base du droit public marocain,l’ALLEGEANCE A UN CHEF RECONNU.

C’est trés habile de pouvoir acheter quelqu’un sans lui faire perdre la face et en lui laissant l’impression qu’il existe en tant qu’acteur électoral.

J’ai bien réfléchi la-dessus et j’ai refait l’histoire de chaque élection à la Présidence de la FRME,en questionnant de nombreux témoins.

J’ai retenu l’élection FASSI-FHIRI contre AMAZZAL,où le premier avait dépensé beaucoup d’argent,considérablement plus qu’AMAZZAL et avait perdu.

Ce n’est pas le tout d’acheter un électeur,encore faut-il bien l’acheter.

Je tire de cela une immense leçon pour le futur.


Ma réponse à ta deuxième question,répond en partie à ta troisième. Pourquoi les Présidents de club seraient-ils versatiles ?

Nous vivons dans une société de dominant/dominé,ou supérieur/inférieur,ou encore fort/faible.

Rien n’est plus contraire à l’exercice de la démocratie qu’une telle disposition mentale,où les citoyens ne s’envisagent pas comme des égaux.

Mais cet atavisme historique existe bel et bien,il n’est nullement absurde et titre toute son harmonie dans ce que le fort apporte au faible en termes de protection,de considération,d’avantages matériels,de sympathie et d’amour.

C’est là qu’AMAZZAL est un maître qui joue à merveille sur nos cerveaux primitifs,en se moquant bien de la dimension citoyenne de l’homme marocain.


Pour ta quatrième question,à la lecture de l’histoire , c’est Mohamed HAJAJ de TANGER,qui le premier à levé le flambeau de la révolte contre le despotisme AMAZZALIEN.

A partir de là,les révoltés se sont attaqués aux symptômes de leur oppression,sans se donner les moyens de la prise du pouvoir.

Nous sortons tout juste de cette première phase,désormais NOUS favoriserons les armes et les instruments de la prise du pouvoir.

Nous avons appris,l’appel de TANGER a constitué un noyau dur d’opposants irréductibles,possédant une forte culture démocratique.

Il reste à faie sauter le mécanisme constitué par le couple POLICE DE L’ASSEMBLEE— Mounib/ CHAMBRE D’ENREGISTREMENT ET DE VALIDATION DE L’ASSEMBLEE— Service des Sports du MJS , et aussi et surtout,amener le noyau dur d’opposants en ordre de bataille,avec ces fameux Présidents de club versatiles,convaincus de notre bonne cause.


Voilà,Said,tu constates que je suis devenu plus marocain,qu’un MAROCAIN de naissance,un bon Ramadan pour toi et tous les tiens.

Je t’embrasse.

Pierre BEISO.

Logo de ELAOUNI SAID
samedi 29 août 2009 à 07h23, par  ELAOUNI SAID

Excellente analyse qui resume bien notre situation , Mais cette simplification laisse une grande obscuritée sur une question ou plutot une equation a plusieurs inconnue qui est :

1. Comment l’opposition - avec bcps de reserve sur ce mot- n’a pas gangner une partie gangante ?????

2. Qui regit la ligitimité d’une tel association "FRME" ??? ou autrement dit quel est la vraie ligitimité ligitimité statutaire, ligitimité fonctionnel ou operationnel , ou la ligitimité democratique. ????

3. Comment expliquer que des presidents de clubs peuvent changer d’angle a 180° sens contraire de la montre a une vitesse infernal ?????

4. A t’on jamais poser la question suivante et si un tel Bureau federal convient Bien a de tel clubs ???? quel sens aura cette etat d’ame millitante que révele et reléve les grands vétrans a cause juste et vraie ????

5....etc 6...etc

J’ai bien aimé cette nouvelle nomoclature POLICE DE L’ASSEMBLEE et CHAMBRE D’ENREGISTREMENT mais ou est la commission des BENI OUI OUI  ???

C’est pour dire joyeux raman et salut pour Pierre

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
vendredi 28 août 2009 à 10h43, par  Boujemâ Kariouch

Magistral !

Boujemâ Kariouch

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation