Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Pièces à conviction (2)

samedi 17 janvier 2009
par Youssef BOUKDEIR
popularité : 1%

Pièces à conviction (2)

Parfois le hasard fait de bonnes choses, en effet le président démissionnaire vient de nous apporter la preuve irréfutable que sa commission d’enquête est totalement soumise à sa volonté, je parle bien sur des quatre membres qu’il a désigné et non pas de MM Azzouzi et Loghmari élus par les présidents des clubs.

Il vient de nous livrer un article avec une belle photo sur le quotidien Rissalat Al Ouma de ce vendredi à deux jours de leur assemblée.

GIF - 1 ko L’article nous dit que la « commission « a fait un « joli » travail jamais vu dans les fédérations sportives ( je dirai même dans l’histoire politique de notre pays ) , le verdict de cette commission en cinq cents pages ( je dis bien 500 pages ) constitue en effet une première puisque même les commissions d’enquête établies par notre parlement au sujet de la CIH , la CNSS ou même les regrettables événements de Sidi Ifni de l’année dernière ; les rapports de ces commissions constituées par les représentants de peuple n’ont pas atteint ce rapport volumineux de la commission d’Amazzal ??

Le président démissionnaire a l’intention de vous lire (je m’adresse aux présidents des clubs) tout ce rapport magnifique, et là justement c’est l’astuce : passer toute la journée à lire et discuter le rapport de cinq cents pages et laisser aux discussions sur les finances, la matériel disparu, les abus, les élections …etc. un ou deux petits quart d’heure ? Comment agiraient les présidents des clubs, et que serait l’avis des juges s’il s’avère que ces honorables membres désignés par Amazzal ont touché des pots de vin sous formes de pendules et échiquiers juste avant l’AGE du 28 octobre ? Personnellement je n’aimerai pas être à leur place.

Une question se pose, la fédération et nos présidents de clubs n’ont pas encore reçu officiellement le rapport de la commission, alors comment se fait il que ce rapport est entre les mains d’Amazzal et la presse alors que c’est aux clubs de le réceptionner, le discuter et prendre les décisions qui s’imposent ??Amazzal confie aux clubs qu’il a rencontré lors de sa campagne qu’il a fait traduire le rapport en anglais et qu’il a l’intention de l’envoyer à la Fide, je lui répond que même s’il le traduit à toutes les langues ça ne lui servirait à rien,Nizar Elhaj l’ex président de la fédération Africaine lui a signifié clairement que la Fide ne pourra annuler un rapport établi par une commission Fide indépendante et autonome reconnue par tout le monde échiquéen de son intégrité et honnêteté.

Amazzal n’a que deux solutions l’appel auprès du tribunal sportif de Lausanne (il ne l’a pas fait) ou porter plainte devant les tribunaux du Royaume (il pourra pas le faire car trop risqué pour lui).

Autre remarque, l’article nous livre que quarante cinq clubs seulement recensés lors de l’AGE du 28 octobre 2007 pourront assister aux travaux de leur assemblée ?? Alors pourquoi le ministère a reporté l’AG du 04 mai 2008 prévue à Rabat ? N’est ce pas pour vérifier et régulariser les listes des clubs pleines d’irrégularités ? Les clubs exigent qu’ils leur soit livrée la liste définitive après sept mois de vérification et de réunions à l’enceinte des locaux du ministère.



Portfolio

JPEG - 150.8 ko

Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
mercredi 21 janvier 2009 à 10h34, par  Boujemâ Kariouch

Monsieur Boukder,

"Cette fuite en avant" de l’ex-président démissionnaire, c’est sa principale caractéristique. C’est l’origine du mal des échecs marocains.

Je l’avais toujours noté. C’est en somme, "ça passe ou sa casse". Jamais dans le milieu des choses et conciliant.

Depuis le début, il est comme ça. C’est ce qui a fait tous les problèmes que nous avons actuellement.

A chaque étape de la problématique fédérale, il monte d’un cran avec des menaces. Nous, les opposants, nous n’avons pu que suivre à chaque fois contraint de tenter d’arrêter ses turpitudes et défendre notre sport.

L’histoire nous jugera tous et elle fera la part des choses. C’est inévitable.

Plus entêté, y pas. Il n’écoute que sa raison, jamais de concession pour le bien des échecs. C’est ce qui cause sa perte, et il ne pourra que s’en prendre à lui-même.

Il sait pourtant que le jugement de la FIDE est inattaquable, malgré cela il se voile la face en nous entrainant dans un bras de fer qui prend en otage notre sport. Le rapport dont il parle est nul parce qu’il n’a pas été fait et présenté en son temps avant le jugement de la Fide ou présenté en appel. Pourquoi, il n’a pas fait appel en son temps et pourquoi les autres parties impliquées ou sanctionnés par la Fide n’ont pas fait, elles aussi, appel.

Et croit-il vraiment qu’une juridiction marocaine tiendra compte de ce rapport né dans une commission qui n’a pas suivit les procédures normales en matière d’enquête neutre et large et entachées de nombreux vices de forme au détriment d’un jugement international de la Fide toujours en cours d’application. Est-il naïf à ce point ?

Il n’y a que lui, tout seul, contre les faits évidents et nombreux, pour crier au scandale. Pourquoi n’a-t-il pas saisie la justice depuis la publication du jugement de la Fide ? C’est maintenant qu’il menace de le faire. Qu’il porte plainte contre ceux qui l’accusent de falsification. Chiche. Cela ne lui suffit pas ce qu’il lui arrive. Il veut encore approfondir le fossé dans lequel il se démène et entraine des gens dépassés par les évènements !

Mais qu’il économise son argent, les plaintes faites contre lui auprès de la justice en matière d’arbitrage et autres vont bientôt apparaître.

Rien ne sert de cacher la vérité. La vérité a de cela qu’elle est plus entêté que quiconque et elle apparait toujours au moment opportun pour asséner un grand coup à ceux qui la cachent.

Comme toujours il se trompe et comme toujours il s’entête, menace, parle, parle, parle. Il ne changera jamais.

Boujemâ Kariouch

Logo de Youssef BOUKDEIR
mercredi 21 janvier 2009 à 09h26, par  Youssef BOUKDEIR

Le président déchu prétend que le fascicule de 500 pages qu’il a confectionné est l’œuvre de la commission d’enquête ? Il annonce que l’assemblée générale du 18 janvier 2009 a été annulée par les opposants de peur que la vérité émanant de ce fascicule bidon éclate ? Il menace de poursuivre en justice ceux qui l’ont impliqué dans l’affaire de falsification des normes d’arbitrage ? Il ose affirmer qu’il sera blanchi par la Fide une fois qu’ils prennent acte de ce fascicule ridicule ? Cet individu n’arrête pas de mentir, il confond réalité et rêve, mensonge et vérité, et au lieu d’essayer de chercher une issue et sortir du pétrin dans lequel il se trouve ; il continue sa fuite en avant. Tant pis pour lui, mais pour ceux qui continuent de le croire et le soutenir, je fais allusion aux anciens membres du bureau fédéral ; messieurs cet homme vous a humilié, vous a dénudé de tous vos qualités d’hommes sensés et responsables, cet homme s’est servi de vous pour se couvrir, pour anéantir les échecs, êtes vous aveugles au point de ne plus voir la lumière brillante de soleil ? Cet homme est fini quoi qu’il fasse, s’il s’échappe au verdict des clubs, il ne pourra pas échapper à celui de la justice, soyez en certains, il a fait trop de mal, il a commis trop d’injustices, il a dépassé toutes les bornes et malgré ça il continue de menacer, de crier à la vengeance, de provoquer les honnêtes gens.Etc. ça ne peut pas durer, c’est la fin, sa fin.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
samedi 17 janvier 2009 à 14h36, par  Boujemâ Kariouch

Le ridicule ne tue plus.

Ces gens prennent les autres gens pour des faibles d’esprit. C’est évident.

Mais que peut faire un rapport de 500 ou mille pages, extraordinaire qu’il soit muté en ce volume, devant le jugement de la FIDE.

C’est ça. Ce qui compte c’est la personne de l’ex-président, on doit le blanchir à tout prix, contre la fide elle même, contre les règlements, contre les échecs, contre les clubs, contre l’évidence des papiers signés en blanc, des falsifications avérées, contre tout en somme. Il n’y a que lui qui compte apparemment.

Comment se fait-il que ce rapport soit passé de 6 ou 7 pages à 500 ??? Est-ce l’huissier qui l’a confectionné ?

Même en reprenant toutes les péripéties de la commission depuis le début jusqu’à la fin de l’affaire des falsifications on n’en arriverait aux maximum à 200 pages, et encore.

Il est normal qu’ils ne le distribuent pas au clubs, cela ferait un paquet d’argent et serait à sujet à rire. Et ou est la crédibilité ? Ils ne fait aucun doute qu’ils l’ont oublié.

Je conclurai en disant simplement à propos des quelques gens qui tournent encore autour de l’ex-président et sa clique : "Baz" lioume. C’est du n’importe quoi. Bénie soit le jour où l’on aura autre chose à faire que d’avoir notre attention attirée sur ce genre de chose ridicule.

Boujemâ Kariouch

Brèves

30 juin 2016 - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation