Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Président de la FRME et présidents des Ligues !

une "petite poussière" de pré compétence à la tête de la FRME.
mardi 22 septembre 2009
par Boujemâ Kariouch
popularité : 3%

Une idée que j’avais déjà proposée, il y a quelques années au niveau de la ligue régionale du Gharb lorsque j’assumais la qualité de Directeur Technique de la ligue.

On m’avait demandé de préparer un programme préliminaire d’action pour la Ligue du Gharb qui devait être présenté lors d’une prochaine réunion du bureau et des clubs de la Ligue à l’occasion de la nouvelle saison sportive échiquéenne qui se présentait.

Dans ce programme j’avais, entre autre, proposé l’organisation d’un séminaire au profit des présidents des clubs affiliés à la Ligue.

Question de faire le point sur les activités régionales et nationales à venir, d’évoquer les problèmes qui entravent la marche des clubs de la ligue de lancer quelques idées sur leur solution.

C’était surtout une occasion de travailler sur des thèmes aussi importants que ceux relatifs à l’application et des délais d’organisation des éliminatoires régionales fixés immuablement par la FRME.

Pour des raisons de moyen, cette proposition ne fut pas retenue.

En France, je viens de le voir, sur le site de la FFE (www.echecs.asso.fr). C’est au niveau des ligues elles-mêmes que cela se passe.

La FFE, en tout début de saison, rassemble en son siège tous les présidents des ligues d’échecs pour un séminaire au cours duquel sont étudiées toutes les questions sur l’activité nationale des Echecs français.

Cela passe par, bien sur, "l’échange d’information", "les débats de fond", "les stages", "les échecs scolaires" et bien d’autres questions les unes plus intéressantes que les autres.

La Fédération Française des Echecs en profite aussi pour resserrer les liens amicaux et de travail qui la lient à ses ligues, aplanir les malentendus et anticiper sur d’éventuels problèmes qui pourraient surgir au cours de la saison.

Bref, ce séminaire constitue un vrai rafraichissement des connaissances que doit avoir un président de ligue, et par là, indirectement, les présidents des clubs en général.

Au niveau de la FRME, à ma connaissance, cela ne s’est jamais déroulé en début de saison sportive échiquéenne.

Qu’est-ce qui empêcherait la FRME de réunir les 8 présidents des ligues pour évoquer avec eux, et ce en un ou deux jours, en ce début de nouvelle saison, les questions, mêmes chaudes, se rapportant à notre sport.

L’on peut dire, à juste titre, que la situation de notre sport ne s’y prête guerre en l’état de la problématique complexe actuelle.

Soit !

Cependant, je persiste à penser que cela est nécessaire de réunir 8 hommes, président des ligues, au siège de la FRME et de parler de la prochaine saison 2009/2010.

Je dirais même que c’est un devoir pour ne pas dire obligation.

Bien sûr l’on peut douter de la réelle volonté du président fédéral à favoriser une telle réunion.

Certes, la gestion actuelle de la FRME se fait au strict minimum et qu’une telle réunion peux apporter de nouveaux points de mécontentement et/ou de soucis.

Mais tout de même, cela aurait pu démontrer une "petite poussière" de pré-compétence à la tête de la FRME.



Commentaires

Logo de Pierre Beiso
jeudi 24 septembre 2009 à 07h53, par  Pierre Beiso

Remettre l’organisation de la FRME sur ses pieds ne suffit pas,il faut aussi envisager une réforme profonde de notre organisation , permettant de bénéficier des attributions des trois collectivités locales existant au côté de l’action de l’Etat central sur le territoire.

Faisons un constat :

Nous avons trois types de collectivités locales:Régions,Provinces et Communes.

Nous avons,par ailleurs,l’action déconcentée de l’Etat central agissant sur tout le territoire.

Ces (trois+ Une) entités possèdent des mécanismes de coopération entre-elles,par exemple les Comités inter-régionaux de Coopération,mais aussi une action verticale,par exemple—Etat cental-Régions Communes.

Ces entités et leurs croisements ont des attributions économiques,sociales et sportives ,au travers de budgets en propre ,ou de budgets communs.


A partir de ce tableau,nous devons :

- 1 - Donner la bonne taille à nos Ligues ,car se donner comme gabarit__Une Ligue= Deux Régions__ n’est pas une bonne formule,car les Régions sont jalouses et ne se rapprochent que si elles trouvent des croisements verticaux.

- 2 - Egaliser les volumes de club,par Ligues.


Conclusion.

Tout ceci semble bien compliqué,mais fondamentalement nous devons attribuer à nos Ligues des ressources budgétaires et les accompagner dans leurs démarches de demandes de subventions,sachant que les ressources publiques ne demandent qu’à être mobilisées.

Pour accomplir cela,il faut bien voir que par exemple , une Région est composée d’élus (SIX ans de mandat),que ces élus proviennent des collectivités locales,des chambres professionnelles et de représentants des salariés.

Les Régions sont bombardées de demandes de subventions sans dossiers d’appui et sans croisements verticaux.

Les demandes sont adressées au gouverneur,plutôt qu’à un groupe de pression , ou au Président.

J’ai l’intime conviction que nous perdons un riche gisement de ressources pour notre discipline,sachant que le financement de nos besoins s’adresse plus naturellement aux collectivités locale qu’à l’Etat central et que la bonne maîtrise dans le montage des dossiers en est la clef.

Cette ambition est raisonnable,elle nécessite un pouvoir fédéral serein,légitime et qui veuille se doter d’une ADMINISTRATION DU SPORT,comme le pratique quelques Fédérations nationales.

Il n’est pas interdit de rêver,les ressources dorment dans les collectivités à nous attendre.

Pierre BEISO.

Logo de Pierre Beiso
mercredi 23 septembre 2009 à 17h08, par  Pierre Beiso

L’électoralisme,puisqu’il faut appeler le mal par son nom,est la cause profonde du dysfonctionnement fédéral.

La vraie,la seule règle à appliquer,c’est un rapport FRME/Ligues,et non FRME/Clubs.

La FRME doit gouverner en s’adressant aux Ligues,le Président n’ayant pas à se faire une clientèle personnelle de chaque dirigeant.

Cela débouche sur le clientélisme d’une part,et une FRME qui doit tout faire à la place des Ligues,d’autre part.

Pierre BEISO.

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation