Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Quelle solidarité envers les clubs du Nord ?

Les trois cas qui se présentent.
mercredi 19 mai 2010
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

Face aux actes d’exclusions en dépit de leur situation administrative en règle, face à la répression constante qui frappe certains de leurs cadres, face aux décisions administratives contestées prises par le président de la Fédération Royale Marocaine des Echecs à leurs encontre (décisions qui sembleraient ne pas inclure certains membres du bureau fédéral), certains clubs d’échecs du Nord, en l’occurrence les clubs historiques de l’association Alouane Fannia de Chefchaouen et de l’Ittihad Riadi de Tanger enregistrent quelques élans de « solidarité » émanant de dirigeants de clubs amis.

Solidarité, sympathie et le banal « Nous sommes avec vous ! », cependant, tout en ne « marquant pas cette effusion solidaire par du « concret » sur le terrain.


- Qu’est-ce que la solidarité ?

Solidarité (nom féminin)

Responsabilité, dépendance mutuelles, état des personnes solidaires.

Sentiment d’entraide, entraide.

Se dit de l’obligation pour chacun d’acquitter la totalité d’une dette commune en cas de défaut d’un des débiteurs.

- Qu’est-ce qu’être solidaire ?

Solidaire (adjectif)

Se dit des personnes qui répondent en quelque sorte les unes pour les autres.

Qui comporte l’obligation de payer pour un autre à son défaut : caution solidaire.

Se dit de choses qui dépendent les unes des autres.

C’est aussi en matière de Jurisprudence un engagement par lequel deux ou plusieurs personnes s’obligent les unes pour les autres, et chacune pour toutes.

C’est aussi au sens figuré une dépendance réciproque des idées, des sciences, des choses ou des êtres tellement liés les uns aux autres que ce qui arrive à l’un a des répercussions sur les autres.

** Sources : (http://fr.wiktionary.org et http://dictionnaire.tv5)


Au-delà de ces aspects référentiels, prenons un éclairage plus terre-à-terre :

Ceux des clubs qui présentent leur solidarité ou leur sympathie aux clubs d’échecs du Nord, ceux déjà cités, sont donc, bien d’accord que ces derniers sont soumis à des décisions injustes de la part de la Fédération Royale Marocaine des Echecs.

Ils le disent parfois en des termes virulents qui ne ménagent pas la Fédération.

Ici, nous en arrivons à un croisement où cette solidarité prend plusieurs chemins différents, nous donnant ainsi trois cas de réactions contre ces décisions prétendues injustes prises par la FRME et qui sont les suivants :

1. Boycott des activités de la FRME en signe de protestation et pour bien marquer cette solidarité avec les clubs du Nord. (C’est le cas entre clubs du Nord et un club de la capitale économique du royaume.)

2. Déclaration de solidarité mais pas de boycott des activités fédérales. « Il faut quand même jouer dans les compétitions fédérales même si nos amis du Nord subissent cette injustice ». (C’est le cas d’un grand club marocain de la capitale du royaume.)

3. Sympathie déclarée (hésitante ?) avec les clubs du Nord, mais pas plus. Ici aussi participons au programme de la Fédération.(C’est le cas d’un grand club de la capitale économique du royaume également.)

Bien sûr pour chaque cas, les avis personnels, les interprétations propres ou les contraintes intérieures influent sur la position à suivre. Mais la solidarité est déclarée.

Ceci pour les clubs qui se trouvent dans le « camps » des opposants » Pour ce qui est des autres clubs « neutres » aucune marque de solidarité n’est sortie de leur groupe.

Quelle est la meilleure marque solidaire pour les clubs du Nord ?

C’est bien sur le 1er cas. Cela réchaufferait sans doute leur « cœur » et renforcerait leur cause devant ce qui semblerait une adversité inégale.

Sans doute les 2ème et 3ème cas méritent un remerciement avec un sourire à la clé.

Mais est-ce bien suffisant pour marquer concrètement cette solidarité déclarée dans les deux derniers cas ?

Personnellement à titre individuel, si la conviction que les clubs du Nord subissent une injustice m’habite (et c’est le cas), logiquement, je ne pourrais que boycotter la FRME à titre de solidarité marquante avec les clubs du Nord, qui ne sont pas rien…, et avec toutes les conséquences qui pourraient suivre. Pour moi cela serait une question d’honneur qui est une valeur sur laquelle je ne peux transiger !

Mais depuis l’explosion du scandale des falsifications à grande échelle des normes d’arbitrage international, je conjugue le boycott fédéral à titre personnel à tous les temps et parfois à toutes les sauces…

Dans le cas de président de club, il s’agira de réunir le bureau en session extraordinaire et d’examiner quelle décision prendre sur cette question d’actualité des plus douloureuses qui touche des clubs amis et qui doit concerner tous clubs d’échecs nationaux.

Mais d’ors est déjà le programme fédéral 2009/2010 se trouve mal en point au niveau des championnats nationaux par équipes D1. et D2.

" C’est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble. " Montaigne




Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#884444"><B>Mourad Métioui</B></FONT >
mercredi 19 mai 2010 à 15h14, par  Mourad Métioui

Il y a un an, jour pour jour, Maître Mohamed Tissir partageait avec nous quelques vers en réaction à un article de notre cher Ali Sebbar (http://maroc-echecs.com/article2456...). Ce poème qui nous rappelle l’inversement des rôles et l’effondrement des valeurs dans une société qui encourage le mal et combat le bien a inspiré quelques jours plus tard le grand Anboulmaali, notre poète ismaïli, qui réagissait avec son excellent poème ما أَقْرَبَ الفرْقَ بَيْنَ النَّقْدِ والنَّقَِد

http://www.maroc-echecs.com/IMG/pdf...

Je vous invite à relire et re-savourer les deux poèmes :

http://www.maroc-echecs.com/spip.ph...

ألا رويدكِ يا من تمسـكين يدي — كُفِّي الدموعَ وصُوني النفس بالجلَدِ
هلْ تعــذليَن فؤادي غير مُدرِكةٍ — هذا الحنينَ الذي يلتاعُ في كبِـدي
لو كانَ في قَدَري أنْ لا أكونَ أنا — لكنتِ أنتِ رحيق العمـرِ والشَهِدِ
لكنَّني رجـلٌ يسـعى إلى هدفٍ — سعي الغريبِ عن الأوطانِ للبلـدِ
إنـِّي أسـافرُ نحوَ المجـدِ مجتهداً — رغم الصعاب فهل يُقضى لمجتهـدِ
هـذا الزمانُ زمانٌ ليس يُنصـفنا — نحنُ الرجالُ أُولي الأخلاق والرَشدِ
هذا الزمانُ وصـوتُ الحقِّ منهزمٌ — أمَّا الفسادُ فيدوي فيـهِ كالرَعِـدِ
هذا الزمانُ كلَيـْلٍ مُظلِـمٍ نحسٍ — يغشى العيونَ فما ينفكُّ كالزبَـدِ
خنافسُ الأرض تجـري في أعِنَّتِها — وسـابحُ الخيل مربوطٌ إلى الوتـدِ
وأكرمُ الأُسْدِ محبـوسٌ ومُضطهدٌ — وأحقرُ الدودِ يسعى غير مضطهـدِ
وأتفهُ الناس يقضي في مصالحهمْ — حكمَ الرويبضـةِ المذكورِ في السنَدِ
فكم شجاعٍ أضـاع الناسُ هيبتَهُ — وكمْ جبانٍ مُهـابٍ هيبـةَ الأسَدِ
وكم فصيحٍ أمات الجهلُ حُجَّتَهُ — وكم صفيقٍ لهُ الأسـماعُ في رَغَدِ
وكم كريمٍ غدا في غير موضعـهِ — وكم وضيعٍ غدا في أرفعِ الجُــدَدِ
دار الزمان على الإنسان وانقلبَتْ — كلُّ الموازين واختلَّـتْ بمُســتندِ
أمَّا الذيـن كتـاب الله منهجهمْ — فهُمْ منـابرُ إشــعاعٍ بلا مَـدَدِ
ما ضرَّهم أبداً إسفاف من سفهوا — أو ضرَّهم أبداً عقلٌ بدون يــدِ
هم الكرام وإنْ ضِيمُوا وإنْ ظُلِموا — رغم الصِغارِ ورغمَ الحقدِ للأبـدِ

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ((سيأتي على الناس سنوات خدّعات، يُصَدق فيها الكاذب ويُكذَّب فيها الصادق، ويُؤتمن فيها الخائن ويُخوَّن فيها الأمين، وينطق فيها الرويبضة))،

قيل وما الرويبضة يا رسول الله ؟ .. قال : « الرجل التافه يتكلم في أمر العامة ».


قال اللغوي ابن منظور : « الرويبضة : هو العاجز الذي ربض عن معالي الأمور وقعد عن طلبها، والغالب أنه قيل للتافه من الناس لُِربُوضِه في بيته، وقلة انبعاثه في الأمور الجسيمة ».

يبين الرسول صلى الله عليه وسلم أموراً ستصير في مستقبل الأيام وهي حاصلة في واقعنا المعاصر، منها : أن يتمكن التافه من الكلام، وكأن الأصل أن لا يتكلم إلا العاقل الحكيم، ومما يزيد المشكلة عمقاً ومساحة أن يكون هذا وأمثاله ممن يتناول أمور الجماهير فيساهم في تضليل الرأي العام، وتوجيه العامة إلى مستوى طرحه كتافه قاعد متقاعس، أو على ضعفهم فوُسِّد أمرهم لرويبضة.

يصف الرسول صلى الله عليه وسلم الزمن الذي يصول فيه الرويبضة بالسنوات الخدّاعات، ذلك لأن الأمور تسير خلاف القاعدة، فالصادق يُكذَب والكاذب يُصدَّق، والأمين يُخَون والخائن يُؤتًمن، والصالح يُكمَّم والتافِهُ الرويبضة يُمكن.

هل نحن الان في زمن الرويبضة ..؟؟؟

Logo de Ab Mouissou
mercredi 19 mai 2010 à 11h50, par  Ab Mouissou

Cher Boujemâa,participer aux activités d’une fédération qui prévéligie la falsfication ,je fais allusion ,bien sûr,à la nommination de Mustapha Amzal,président d’honneur ( de déshonneur c’est une véritable réalité) de la FRME, c’est en quelque sorte donner une certaine légitimité à cette bande d’arnaqueurs qu’on appelle par erreur bureau fédéral.A mon humble avis, il parait nécessaire non seulement de boycoter les activités de cette instance fântoche, mais aussi d’entraver ouvertement toutes actions entreprises par elle, car on est appelé à défendre la réputation de toute une nation.Certains clubs pretendent qu’ils font partie des clubs omnisports,mais dans l’état actuelle des choses ,ils doivent prendre des décisions fortes en essayant d’écarter toutes les contraintes.

Brèves

29 octobre 2008 - تعزية

تعزية ببالغ الحزن والأسى تلقينا نبأ وفاة والد صديقنا ياسين فقير عضو جمعية برج المهدية للشطرنج بالقنيطرة (...)

23 septembre 2008 - Problèmes sur le serveur

Une nuit agitée nous attendait , un problème a perturbé les sites hébergés par le serveur . Maroc (...)

21 juillet 2008 - الجمع العام العادي لجمعية اولمبيك الدشيرة فرع الشطرنج

تعتزم الجمعية الرياضية اولمبيك الدشيرة فرع الشطرنج عقد جمعها العام العادي لموسم 2007/2008 يوم الجمعة 25 (...)

13 juillet 2008 - La section échecs du FUS tient son AGO le 17 juillet courant

Le Fath Union Sport section échecs tiendra son assemblée générale ordinaire pour la saison (...)

4 juin 2008 - Le père de Hassan Elhaimar n’est plus.

Le père de Hassan Elhaimar n’est plus. Nous avons appris avec tristesse la douleureuse nouvelle (...)

Navigation