Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Retour sur l’AG de Salé

Le Vent de Novembre
mercredi 5 novembre 2008
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

JPEG - 8.5 ko Après la clôture des travaux de l’assemblée générale ordinaire de la FRME, il y avait un sentiment exprimé par tout le monde que « les choses étaient remises à leur place ». Pendant le déjeuner, il ne fut question que des perspectives de l’après-amazal. Les esprits se sont lancés à l’unisson vers l’avenir.

Assis à table, à côté, notamment, d’Ali Sebbar, « le martyre libéré », et à chaque bouchée de dinde que je mâchais avant d’avaler, je me demandais si je rêvais ou si réellement l’assemblée générale a pris les sages décisions que l’on connait maintenant.

Des années de luttes contre l’immoralité et contre le désespoir ont tendance à figer l’esprit dans un carcan négatif.

Sur le chemin du retour à Khémisset, je pris seulement, à ce moment là, conscience que les choses ne seront plus comme avant. Que maintenant une nouvelle page a été tournée par la même assemblée générale qui a enfanté le phénomène amazal, lequel a senti une odeur de brûlé l’incitant à ne pas, surtout pas, se présenter devant la majorité des clubs marocains.

Dans la voiture, me laissant envahir par une douce et sereine satisfaction alors que MM. Zelmat et Nafri échangeaient des appréciations avec bonne humeur, et que ma discrète Khadija Hassi me posait de temps en temps des questions sur l’AG à laquelle elle participe pour la première fois, je me remémorais le film de cette réunion historique.

PREMIER BON SIGNE ET PAS D’AMAZAL AND CO :

« « Le café était rempli de présidents et représentants de clubs marocains pris en charge pour le petit-déjeuner d’accueil. Ce qui me donna une bonne impression au départ. Il y avait 40 clubs. C’est bon signe. Les saluts des retrouvailles, les discussions par groupe. Pas d’amazal ou l’un de ses fervents supporters ni dans le café, ni sur la rue, ni sous les tables. Ils n’étaient pas là. Il fallait s’en douter.

Après les inscriptions et la remise des badges, après la lecture du verset de la « Fatiha » à la mémoire de deux personnalités échiquéennes décédées récemment, la salle du club scientifique de l’association Bourgregue se couvre de silence pour laisser la parole au Président par intérim Semlali.

L’ASSURANCE DE SEMLALI :

L’assurance de Semlali rassure. Sous les prises de photos, tcakh ici, tchakh là, il donne le ton aux travaux de la réunion : point par point il explique, étaye, argumente tout en restant mesuré, calme et serein. Mais pas le moindre sourire n’apparaîtra sur son visage durant cette assemblée. L’assistance se concentre à l’écoute des paroles de Semlali. On applaudit souvent. (Ce qui m’a définitivement rassuré sur les intentions nobles de l’AG). Les interventions des présidents et représentants qui suivent et qu’il serait trop long à présenter ici) s’avèrent être soucieuses du fondement légal de la réunion.

L’autorisation de la préfecture et le contrôle du Caïd rassurent l’assistance sur la légalité de la tenue de l’assemblée générale. Car pour ce qui est de la présence du représentant du département de tutelle qui, comme on le sait par sa réaction, est informé, celle-ci n’est indiquée dans aucun règlement et libre au ministère de la Jeunesse et des Sports d’être présent ou pas à une réunion.

Dehors, il continuait à pleuvoir.

LES SANCTIONS :

Ainsi on en arrive à la question des sanctions prises par l’ex-président sous couvert de la soi-disant commission de discipline. Elles sont naturellement levées après plusieurs interventions relatant les vices de forme et de fond et la mise en relief de la souveraineté de l’AG avec cependant une condition concernant le cas conflictuel entre personnes liant M.Toumer du Najah Souss d’Agadir et certains clubs de la Ligue du Sud. Le premier nommé devra présenter des excuses à ces clubs à la satisfaction de M. Mustapha Marhoum du Fath d’Inezgane, ce qui fut approuvé par le président du Najah Souss. Après cette première décision, ma pensée s’est dirigée immédiatement vers Ali Sebbar qui heureusement pour moi se trouvait derrière moi pour ma poignée de main.

Ouf ! Enfin libre de l’injustice !

Donc première décision : Levée des sanctions.

LA COMMISSION D’ENQUÊTE AUX TROIS PV !!! :

A l’ouverture de ce point concernant la Commission d’enquête sur l’arbitrage, je saute de six rangs de chaises pour me rapprocher près du premier intervenant qui est M. Laghmari, membre de cette commission. Auparavant M. Semlali donna un éclairage probant sur les vices de forme et de fonds dont ont fait preuve ses membres en particulier ceux proches de l’ex-président.

M. Laghmari donne un historique sur les travaux de la commission, relate les violations flagrantes qui ont caractérisé ses procédures ; les partis pris ; l’inexistence totale de neutralité ; l’éloignement sur les questions de fond ; les buts réels et le plus surprenant sur l’existence de trois rapports !!! Eh oui, le notaire assermenté a rédigé TROIS PV.

M. Laghmari, toujours tout étonné par cette découverte, montre les documents à l’assemblée générale silencieuse car surprise par ce fait ! Puis M. El Mekki Al Azzouzi intervient pour donner d’autres éclairages sur le travail scandaleux de la commission dont le refus d’amazal de remettre à la commission les correspondances échangées entre la FRME et la commission d’éthique de la FIDE. Il fut suivi par d’autres intervenants dont celle particulièrement forte de M. Mohamed Chakroun qui présente des aspects règlements convaincants dont l’inexistence d’appel sur le jugement de la FIDE.

Suite à quoi, l’assemblée générale décide du caractère de primauté de la décision de la FIDE et que la commission d’enquête n’a pas lieu d’être (Enfin une commission de moins) notant les vices de forme et de fond de la constitution et des travaux de cette commission. Reconnaissant implicitement son erreur d’avoir approuvé la constitution de cette commission. Il faut dire qu’elle a été induite magistralement en erreur par amazal et compagnie qui savent ce qu’ils doivent dire et ce qu’ils doivent ne pas dire !

Comment vont-ils faire ces Messieurs de la Commission pour expliquer la confection de trois PV !!!

Le dernier PV fut choisi et reçu par amazal pour tromper les clubs dans une tentative de se disculper des falsifications. Je l’avais toujours dit, cet homme a toujours pris les clubs pour des « moutons ». Comment va t-il expliquer à la justice les papiers signés à blanc par ses propres soins. Rien que pour cet acte grave, les conséquences seront fâcheuses. L’argument : « Ce n’est pas moi, c’est les autres » est épuisé.

Donc 2ème décision : Out la Commission, seul le jugement de la FIDE compte !

Ainsi, je ne suis plus menteur, me suis-je dis ! Je n’en croyais pas mes yeux et mes oreilles. Allez n’en parlons plus, laissons la justice faire son travail.

Le reste des décisions prises par la l’Assemblée générale furent brièvement :

LES RAPPORTS MORAL ET FINANCIER :

3ème décision : Rapport moral et financier 2006/2007 de la période de l’ex-président : désapprouvé sauf une voix neutre.

4ème décision : Rapport moral et financier 2006/2007 de la période du président par intérim M. Semlali : approbation unanime.

COMMISSION DE GESTION ET COMMISSION D’AUDIT :

D’où la 5ème décision :

Constitution d’une commission de gestion de la FRME avec comme mission notamment de convoquer une assemblée générale élective dans un délai de deux mois.

La composition approuvée par l’AG est la suivante :

1-Mohamed Lameti (Président)

2-Abdelhafid Elamri

3-Mohamed Drider

4-Ahmed Sirine

5-Abdelsalam Mouissou

6-Mustapha Elghazi

7-El Idrissi Miyar

8-Hassan Semlali

Et constitution d’une commission d’audit des comptes financiers qui remettra son rapport dans deux mois également.

La composition approuvée par l’AG est la suivante :

1-El Mekki El Azzouzi

2-Mohamed Chakroun

3-Mohamed Sebbar

50 000 DH POUR PANSER LES PLAIES… ?

On retiendra après ces décisions historiques à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de notre sport, la déclaration de soutien financier annuel (combien d’années ?) d’un montant de 50 000.00 dh offerts par M. Semlali à la FRME que M. Semlali soit ou pas réélu à la tête de la fédération.

Après les coups reçus et les pires cauchemars amazalo-mounibiens et après avoir mené la Fédération à bon port, M. Semlali s’érige en mécène digne de ce nom !

Une petite excuse de M. Semlali pour avoir traité Maroc-Echecs de « site pornographique » dans le temps ou le joug amazalien pesait fort sur ses épaules serait la bienvenue pour compléter le bouquet de bonheur qu’il offre aux échecs marocains.

QUELQUES PHOTOS :

JPEG - 36.3 ko

JPEG - 45.1 ko

Hassan Semlali : A tenu son rôle !

JPEG - 40.3 ko

Une vue de l’assistance

JPEG - 26.9 ko

Autre vue de l’assistance

JPEG - 40.4 ko

Madame Fouzia Bougriane, présidente de l’IZ Khémisset

La seule femme présidente présente à cette AG

JPEG - 46.9 ko

Ali Sebbar "libéré", en discussion : Idrissi et un président de club

JPEG - 50.6 ko

Mohamed Chakroun : Impressionnant dans ses interventions !

JPEG - 26.1 ko

Intervention de M. Laghmari : Les trois PV de la Commission d’enquête !

JPEG - 26 ko

Explications de M. El Mekki Azoouzi sur la commission d’enquête

JPEG - 24.4 ko

Election des commissions de gestion et d’audit sur le tableau

JPEG - 53.3 ko

Khadija Hassi, SG du Club Municipal de Khémisset en observateur assidu

JPEG - 32.5 ko

Nadia, secrétaire de la FRME : Un immense acquis pour les Echecs marocains !

JPEG - 44 ko

Abdelhafid ELAMRI et sa fille Sane. Enfin !

JPEG - 35.3 ko

M. El Mekki El Azzouzi : A de quoi être fier !!!

JPEG - 30.1 ko

Un bon repas après cette résurrection des échecs marocains

JPEG - 45.7 ko

Boujemâ Kariouch, n’en croyait pas ses yeux. Du rêve à la réalité. Ouf ! et Enfin ! Merci Messieurs !

=================================

INDISCRETIONS :

—Clubs absents

Certains clubs nationaux furent absents de cet évènement. Certains parce que leur président n’eut pas le courage de se présenter à l’assemblée générale pour rendre des comptes soit en tant que membre du fameux « bureau fédéral » qui voulait être le sultan des échecs marocains, soit pour leur rôle ridicule au sein de la commission d’enquête (au trois PV) sur l’arbitrage marocain. D’autres clubs, très peu, pour des raisons particulières…

Voici cette liste (sauf erreur de notre part)

1. Ibn Battouta de Rabat (commission d’enquête)

2. Souk El arbaâ du Gharb (commission d’enquête)

3. Ksar El Kébir (commission d’enquête)

4. Raja de Casablanca (ex-président)

5. DHJ El Jadida (bureau fédéral)

6. Wac Casablanca (bureau fédéral)

7. Yacoub El Mansour Rabat (bureau fédéral)

8. Atlas de Mohamédia (bureau fédéral)

9. Cavalier d’Or Casablanca (Bureau fédéral)

10. Chabab El Waï de Meknès

11. PTT de Rabat

—Démissions

Parmi ces clubs absents, et sans vouloir donner de conseils, il s’agira de s’interroger sur leurs dirigeants qui maintenant sont totalement décrédibilisés. Un assainissement en leur sein afin de désigner un nouveau bureau ou tout au moins un nouveau président rendrait à ces clubs une image nettement plus agréable… En toute logique.

—Représentants de la presse.

Il n’y avait pas de gens de la presse à cette assemblée générale historique, à part un homme qui quitta les lieux avant la constitution des commissions de gestion et d’audit. On devine bien que les journalistes ont sans doute été déroutés par le changement lieux de l’AG.

—Trois PV en un !!!

Il faut dire que lors de l’intervention de M. Laghmari qui présenta notamment les trois PV confectionnés par la commission et portant l’entête de l’huissier de justice El Moutaouakil, l’assemblée générale resta bouche bée ! Il y avait de quoi !

—Sanctions

Toutes les sanctions furent levées sans problèmes en raison des vices de formes et de fonds, sauf celle concernant Toumer du Najah de Souss qui reste liée à une seule petite condition : celle d’excuses aux clubs de la ligue. Il ne fait pas de doute que notre ami Toumer se pliera sans problème à cette condition souhaitée par l’AG et acceptée par le représentant de son club.

Moi-même j’avais établi une lettre d’excuse à amazal, via Mouhcine Bahja en avril 2006, à Khémisset, lors du Festival des Enfants des Échecs à la suite de la parution du bulletin de la première phase du championnat national par équipes D1, qui s’est déroulé toujours à Khémisset en février 2005, sur Maroc-Echecs.

C’était parce que Mouhcine Bahja me l’avait gentiment et amicalement demandée.

Une petite lettre griffonnée de la part de Toumer et cette question sera totalement jetée aux oubliettes de la bêtise.

Cette lettre d’excuse n’a rien changé à ma manière de faire ou de penser. Si c’était à refaire je le referais (c’est-à-dire le bulletin !).

—La commission de gestion.

Une voix commence déjà à critiquer la composition de la commission de gestion. Il faut savoir cependant que bien des gens ont été induits en erreurs par les mensonges construits habilement et diaboliquement par l’ex-président. Si certaines personnes « ex-pro » amazal se trouvent dans cette commission, c’est qu’ils ont compris le vrai visage de l’ex-président et qu’ils désirent réparer leur erreur. Pourquoi le concept de la « Patrie et Clémente et Miséricordieuse » ne s’appliquerait rien que pour le retour de nos frères sahraouis qui ont combattu le Maroc.

Maintenant que le mal amazalien est extirpé, il s’agit de nous mobiliser tous et de nous tourner vers un travail qui mérite toute notre énergie commune. C’est à cela qu’on doit penser.

—Semlali. OK

Que dire du président par intérim ? Simplement qu’il fut à la hauteur de l’évènement. Sa patience et sa persévérance ont fait que l’AG s’est tenue malgré tout avec au final le résultat que l’on connait.

Après la prochaine constitution de bureau fédéral dans deux mois, alors il s’agira pour lui de solutionner les questions qui lui seront posées, et seulement à ce moment là.

Salé, berceau de l’histoire

Nous ne pouvons terminer ces indiscrétions sans rendre un vibrant hommage à Salé à son Club l’A. S. Salé et à son président El Mekki El Azzouzi. L’histoire des échecs marocains (et même du Maroc tout court) a connu de nombreuses étapes palpitantes au sein de cette ville symbolique. Cela s’est encore confirmé ce dimanche 2 novembre 2008 ! Merci Salé, l’ASS ! Merci M. El Azzouzzi El Mekki !!

A NE PAS OUBLIER :

LA COMMEMORATION DU 45ème ANNIVERSAIRE DE LA FRME

En effet, l’éclatante réussite de l’assemblée générale du dimanche 2 novembre 2008 ne doit pas nous faire oublier la belle et émotive commémoration du 45ème anniversaire de la Fédération Royale Marocaine des Echecs créée le 2 novembre 1963 à Fès et qui s’est déroulée la veille de l’AG, le samedi 1er novembre au centre le l’étudiant à Salé.

A ce titre nous présentons à nos lecteurs un compte rendu photographique avec nos vifs remerciements à M. Abdelhafid ELAMRI qui a bien voulu nous adresser ces belles photos.

JPEG - 76.7 ko

La FRME : 45 ans !

JPEG - 92.9 ko

Joyeux Anniversaire FRME !

JPEG - 79 ko

Jubilé Feu Mohamed Abbaoui (Oujda)

JPEG - 72 ko

Jubilé Dr. Abderrahman Nejjar

JPEG - 84.8 ko

Jubilié du vétéran Tangérois Ahmed Bouhout



Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Tissir</FONT >
samedi 15 novembre 2008 à 09h44, par  Mohamed Tissir

Salam,

Merci si Abdellah LOTFI,c’est avec un grand plaisir.

A Meknes c’etait mon 1er titre au Champ individeul et avec un 8,5/9

aussi elle m’a permis de jouer juste apres Champ arabe 1996 au yemen,olympiades a yereven en Armenie..

Abdelaziz t’a les parties de ce championnat ?

Mohamed 

 

 

 

 

 

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Tissir</FONT >
mardi 11 novembre 2008 à 18h22, par  Mohamed Tissir

Un communiqué de la FRME publié sur son site www.frme.org&nbsp;informe les diverses commissions, les ligues et les clubs affiliés que des adresses électroniques E mails sont à leur disposition et qu’il y a lieu de consulter le site fédéral à ce sujet, le mot de passe sera délivré aux intéressés par le secrétariat de la fédération.

Logo de Abdellah LOTFI
dimanche 9 novembre 2008 à 07h00, par  Abdellah LOTFI

Tu n’as pas changé cher ami Boujemaa, tu es toujours formidable ! Je te félicite pour ton travail.

Je te dis ici et à tous les lecteurs que MEKNES (le CODM) EST DE RETOUR

Mes salutations à vous tous, et spécialement à

Abdelaziz OUNKOUD

Mohamed TISSIR

Hicham HAMDOUCHI

Samir BENTEFRIT

Jack ELBILIA

Mohamed TISSIR, tu as découvert la grande porte du Monde des échecs à Meknès, tu t’en souviendras toute ta vie certainement, le club du CODM t’invite à revivre la joie de cette belle époque en 2009 « une grande manifestation sportive », je te laisse le choix d’une date qui te conviendra, en collaboration avec notre club.

Logo de Jamal de Safi
jeudi 6 novembre 2008 à 13h07, par  Jamal de Safi

Salam, 

Bien dit Youness, rien à ajouter, sauf peut être en raison de ma présence le 2 novembre sur les lieux, je pourrais dire que vivre l’événement relatée par Mr Karyouche est plus vrai que le direct. Il nous a habitué à un travail de pros. Comme le cas du fameux bulletin de la première phase du championnat national par équipes D1, février 2005 à Khémisset, paru sur les colonnes de  Maroc-Echecs. Je me demande pourquoi brimer une personne qui fait le travail à la place de la Fédé et sans demander indemnités. Le rôle de la Fédération n’est-il pas la promotion et l’information de la discipline ? Alors pourquoi la sanction après la parution du fameux rapport informatif ? J’ai beau lire et relire ce rapport, je n’avais pas vu la moindre chose qu’il aurait fallu ne pas divulguer. A partir de ce jour là, ajouté le cas d’Ali SEBBAR qui m’est tres proche en fonction du travail en commun que nous entreprenons, j’ai pris ma nouvelle position, mes yeux se sont ouverts. De Safi, de Tanger ou d’Agadir, ce rapport nous a permis de vivre l’événement comme si nous y étions. Fallait désormais croire que le travail des pros, clair et détaillé, même anodin, pourrait faire peur. 

Cadre et reporter hors pair, j’espère que les multi talents de notre ami Boujemaa, seront reconnus et exploités à leurs justes valeurs par l’équipe fédéral avenir, nous y gagnerons tous. C’est ça le changement que nous souhaitons. 

Enfin, bonne chance pour les commissions, rendez-vous à la prochaine assemblée pour fonder une équipe solide, rien ne sera plus comme avant, le et les dirigeants qui seront élus, sauront qu’il ne peuvent plus échapper à rendre des comptes, leurs actes seront plus calculés. 

Bienvenu chez toi mon ami et frère Ali. Tu as vu aussi bien que moi la précipitation des présidents et les représentants des club à vouloir lever les sanctions, on dirait une classe en primaire, on ne levait pas la main au niveau de la tête comme coutume dans un vote ordinaire, l’oppression n’est plus, les gens se donne à cœur de joie pour dire ce qu’ils pensent vraiment, ce sont carrément les bras qui se lèvent, c’est un peu comme si on a peur de laisser passer l’occasion de se racheter pour les uns, de faire ce qu’il n’avait pas pu faire avant pour les autres. En chœur, ils ont tous dit : bienvenu chez toi Ali, tu étais, tu es, et tu resteras toujours l’enfant prodige de ta grande famille, conciliations et pardons ce sont tes qualités tes points forts. 

Pour Toumer, notre ami du sud, si la lettre est ton billet que l’AG a exigé pour ton retour sur la scène, dit toi que le but c’est apaiser les esprits, ton retour sera certainement approuvé par les club d’Agadir plus que par les autres, on connaît tes valeur et ton dévouement pour les échecs, maintenant qu’on est dans la même ligue, Leader espère ton retour plus que jamais. Plus vite sera fait, plus vite on te rencontrera. Dans deux mois, j’espère te rencontrer lors de l’assemblé exceptionnel. Rendez-vous des hommes libres. 

Oui parlons de ce RDV. Le rendez-vous des hommes libres, appellation de notre ami Ali Sebbar que j’adopte.

Appel à tous les clubs absents lors de l’AG, rien n’est perdu, soyez au RDV prochain, vous êtes des nôtres et nous des vôtres. On a toujours travaillé ensemble, pourquoi manquer un RDV aussi important ? Le RDV prochain c’est le votre, le notre, main dans la main, construisons ce qui a été détruit et avançons vers un nouvel avenir. Ne manquez pas le RDV, pour ne pas vous reprocher de ne pas y être. Le 2 novembre, c’était pour calfeutrer les brèches dans la coque du navire. Le prochain RDV, c’est pour la rénovation générale du navire, un navire fédéral tout neuf qui naviguera sur les flots marocains. Et pour ça on a besoin de tout le monde, soyons au RDV, le rendez-vous des hommes libres. 

Pour finir, ne faut pas croire que nous n’avons rien de positif de l’aire Amazalien, il y a déjà cette solidarité entre les hommes, les présidents doivent désormais calculer avant de jouer leur coups et finalement, nous avons un bel acquit, qui se matérialise dans la secrétaire de la fédération, Nadia, l’un des meilleurs acquis pour notre fédération. Une femme très compétente, il aurait fallu l’arrivée me Mr Semlali pour reconnaître ses compétences.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
jeudi 6 novembre 2008 à 12h26, par  Boujemâ Kariouch

Bonjour Monsieur Boukder,

Je pense que ces Présidents devraient céder la destinée de leur leur club à d’autres personnes.

En vérité, ils n’ont que faire dans les échecs marocains. ils ont montré leur limite...

Boujemâ Kariouch

Logo de fanoldqaid
jeudi 6 novembre 2008 à 10h55, par  fanoldqaid

تحية لك السيد قريوش و شكرا لك على تقريرك الشامل عن الجمع وأود أن أشكر السيد حسن السملالي على صموده طوال هذه المدة حتى تمكن من الوصول بالشطرنج المغربي الى مرحلة 02 نونبر 2008 .أشكر كذلك جميع الاخوة الشطرنجيين الذين ساهموا في هذا من قريب أو من بعيد و كذلك جميع الأندية التي شاركت في هذا الجمع و خصوصا نادي جمعية سلا المستضيف لهذا الجمع . و أتمنى أن يكون أولئك الذين لم تكن لهم الجرأة لحضور هذا الجمع قد فهموا الدرس بأن البقلء لن يكون الا للحق وللنزاهة. فهؤلاء الأشخاص (سامحهم الله) أضاعوا على الشطرنج المغربي مدة 3 أو 4 سنوات كان بالامكان أن نحقق فيها أشياء كثيرة لو أن ألأشياء سارت على الوجه الصحيح . 

Logo de <FONT COLOR="#888888">Youness Fareh</FONT >
mercredi 5 novembre 2008 à 18h51, par  Youness Fareh

Salam cher Boujemâ ..

j’étais ravi de lire et relire ton splendide article avec les photos de Mr. Elamri ..

on voit une vraie fête à la hauteur d’un changement qu’on souhaite positif ..

 Bonne chance aux commissions constituées .. C’est une lourde responsabilité qui devrait mettre notre FRME sur la bonne route ..

Pour les clubs absents .. On les appelle à retourner vers la raison et l’unanimité .. Il ne faut pas suivre l’ex-président et ses pions .. C’est un LOSER .. Un mauvais capitain qui a fait couler la FRME ..

Toutes mes félicitations pour les joueurs et les cadres qui ont été sactionné par Amazzal .. Un spécial salam à SEBBAR qui a longtemps souffert de l’ancien bureau .. Ses souhaits et Dou3a2 n’ont pas été unitiles .. Il a vu le jour de la justice .. Ces santions sont une médaille d’honneur ..

 Sans oublier le grand cadre national Elamri qui avait un record mondial de sanctions .. à vie !!! .. ça pourrait être dans le livre de Guiness ! Tu as gagné cher Elamri .. Et tu as prouvé que ta dégnité est intouchable .. Vraiment tes actions judiciaire ont perturbé l’ex-président et l’ont mis à nu devant la justice, la FIDE et le monde !

L’ex-président est un passé à oublier .. Où plutôt à laisser pour le Fisc et le trio Lameti, Chakeroune et Meouissou ..

Tournons la page et penchons nous sur la restructuration de cette FRME avec un nouveau bureau et président qui donnent et n’attendent rien d’équivalent ..

Maroc-Echecs restera à vos cotés .. tant que vous serverez notre sport .. Sinon .. Nous serons une tribune contre tout dérapage .. En fin de compte .. Nous sommes juste des fils qui ont une jalousie pour les échecs marocains .. 

Logo de Youssef BOUKDEIR
mercredi 5 novembre 2008 à 18h30, par  Youssef BOUKDEIR

Merci Mr Kariouch pour ce compte- rendu  relatif à l’ A G historique du 02 Novembre 2008, je voudrais apporter quelques précisions sur les clubs absents  présidés par des membres de l’ex bureau fédéral. Il  s’agit de : Raja – WAC – Cavalier d’or – Atlas Mohammedia – Difaa Hassani Jadida  (DHJ) – Yacoub El Mansour de Rabat – Club Royal de Marrakech –Club ONE de Casablanca  –Club de Taroudant, les responsables de ces clubs, on le sait, sont solidaires avec le président  révoqué ; à mon avis ils doivent revoir leur position et penser à l’intérêt général et  à l’intérêt de leurs clubs et joueurs au lieu de défendre l’indéfendable,  oubien ils doivent  céder la destinée de leurs clubs  à d’autres, mais continuer dans l’erreur est chose aberrante.  

Brèves

30 juin 2016 - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation