Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Sévir n’a jamais arrangé les choses !

Mustapha Ghazi convoqué devant l’AG du 4 avril 2010.
lundi 29 mars 2010
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

JPEG - 20.8 ko L’assemblée générale ordinaire de la Fédération Royale Marocaine des Echecs approche. Elle aura lieu dimanche prochain. Le dimanche 4 avril 2010 à partir de 10h à la salle Abdessamad El Kenfaoui à Casablanca.

Elle est précédé de deux suspensions à vie, Abdelhafid Elamri du Fus et Mohamed Lameti des Amateurs de Settat, d’un deuxième avertissement à M.Abdeslam Mouissou président de l’association Alouane Fannia de Chefchaouen et maintenant une convocation adressée à Mustapha Ghazi président de l’association Tétouan Asmir.

Mais cette fois en sa qualité de secrétaire général de la Ligue du Nord-Ouest à venir s’expliquer devant cette même assemblée.

Mustapha Ghazi devra s’expliquer sur les deux derniers avertissements qu’il avait écopés de l’instance fédérale.

Au-delà de ce que l’on peut reprocher à toutes ces personnes, il y a lieu de constater que toutes ces sanctions coïncident, bizarrement, avec la prochaine tenue de l’assemblée générale, laquelle a connu un retard énorme s’en que le ministère de tutelle ne s’en offusque.

Ce qui ne laisse pas, bien sur, de réfléchir et de s’interroger sur les buts réels de ces sanctions d’avant assemblée générale.

La coïncidence, si coïncidence est, prend une teinte irréelle dans la mesure où ces décisions, ces actions, si l’on peut dire, donne une autre tournure, d’ors et déjà, pénalisante pour l’assainissement de notre sport.

Sévir, encore sévir, n’a jamais donné un résultat probant pour ses initiateurs qu’ils soient simple responsable d’un sport ou simple dictateur.

Nous en sommes à 11 personnes touchées par la répression fédérale qui utilise son droit de sanctionner dans la totale obscurité, loin de la transparence qui sied dans ces cas. Loin de la communication. Le bureau fédéral s’est replié farouchement sur lui-même, dans le silence total.

Il semblerait que la prochaine assemblée générale constituera une boite d’approbation à la politique néfaste de la fédération afin qu’elle poursuit son œuvre de désarticulation de notre sport par le double langage qui veut être apaisant, argumenté et doux et en même temps répressive. Eloignant toute chance de prise de dialogue ou de réconciliation.

Ainsi, Mustapha Ghazi est convoqué devant l’assemblée générale pour sans doute se voir au final écopé d’une suspension à vie.

11 personnes sanctionnées, onze clubs mis en marge au moment ou la Fédération s’est engagé à augmenter le nombre de licenciés et de clubs d’échecs dans le royaume. Nous n’en sommes pas à une contradiction près avec le bureau fédéral qui confirme une fois de plus l’inexistence de volonté d’aller de l’avant dans la voie unitaire.

Bien des clubs ne pourront pas prendre part aux travaux de l’assemblée générale pour des raisons artificielles, parfois futiles et qui arrangent les affaires fédérales pour poursuivre sans accros cette politique négative d’éclatement des échecs marocains.

Et si ces 11 clubs et les autres mécontents s’amusaient à fonder une « Union Marocaine des Echecs » quel visage aurait alors la Fédération devant son contrat d’objectifs. Mais il n’y a aucune crainte à ce propos. L’entente n’est pas de mise ici aussi. La mentalité reste rétrécie par incompatibilité d’humeur sur ce qui doit fait et comment le faire. Le bureau fédéral a du pot, autrement dit de la chance !

Il ne faut pas se leurrer. Oui, le bureau fédéral va se reconstituer, faire les réglages intérieurs nécessaires approuvées sans aucun doute par l’assemblée générale, prendre ses quarante millions pour payer une partie de ses dettes à la FIDE afin de « lâcher » l’élo marocain engourdi par une longue période passée au frigo ce qui fut mal vu par tous. Des compétitions, stages et autres seront organisés par le bureau fédéral. Bref tout va redevenir beau pour que la vitrine fédérale soit bien ornée des réalisations faites aux prix d’efforts et de sacrifices surhumain.

Mais cela ne changera rien à la donne. La donne s’est évidemment le caractère « sportif » qui n’existe plus au sein des échecs marocains depuis des années déjà. On pousse du bois. On fait des activités sans références, sans base, sans suivit, point à la ligne. Du pire que l’amateurisme pur. On ne fait plus de sport dans les échecs.

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports qui disait-il n’y a pas longtemps sur la chaine marocaine « Arriada » qu’il est nécessaire d’avoir des hommes de références, des spécialistes du terrain sportif dans les instances des fédérations sportives. Car ce n’est qu’à cette condition que l’on peut entrevoir l’avenir avec un sourire.

11 personnes sanctionnées, toute avec un référenciel à faire pâlir ceux qui mal à leur égo et qui restent insouciant de l’intérêt général des échecs marocains.

Le Ministère de tutelle aurait mieux fait de réfléchir à l’application des dispositions de l’article 22 de la loi sur l’éducation physique et du sport comme il vient de l’appliquer pour la Fédération de Culture Physique.

La FRME en a bien besoin et cela reste la seule possibilité sérieuse de sortir les échecs marocains de cette problématique chronique, continuelle, dans laquelle ils pataugent depuis des années. Les dernières sanctions le prouvent !

Et la prochaine assemblée générale pourrait le confirmer.

Comme la liste des suspendus risque de s’allonger, il faut s’attendre à d’autres répressions. En attendant voici la lettre reçu par Mustapha Ghazi à titre d’information.


PNG - 289 ko




Commentaires

Logo de El amri
lundi 29 mars 2010 à 05h03, par  El amri

Bonjour

Monsieur El ghazi n’a pas à se rendre à l’AG pour etre jugé, car c’est devant l’AG de sa ligue qu’il doit etre jugé à travers le rapport moral !

Il ne faut pas donner à la bande d’amazzal et mounib l’oportunité d’attaquer une personne seule, après avoir écarté plusieurs cadres qui savaient comment traiter avec cette bande !

Les clubs honnettes doivent boycotter l’AG du 4 avril pour ne pas légaliser ce BF illégal, sans faire de concession sur nos droit à notre fédération, car la bande d’amazzal et mounib n’est que de passage vers la poubelle de l’histoire !

La bande d’amazzal et mounib n’ira pas loin, elle ne fera rien, car elle est formée de gens enfoirrés, pauvres d’esprit, matériellement aussi !

La justice n’a rien confirmé jusqu’à présent, les verdicts prenoncés ne sont pas acceptés pour des vices de forme, ce qui est très courrant, c’est pour cela qu’il y a l’appel et la cour supreme !

Déjà un pion au BF pleurait que El amri ne laisse pas le BF travailler ? qu’en dira ce BF avec les 10 nouvaux dossiers en cours ! Je vais bien me régaler ! sachant que je suis plus actif que la bande d’amazzal au niveau des échecs Marocains (non officiels) et ailleurs ! et rira bien qui rira le dernier !

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)