Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Sondage du meilleur club du Maroc.

jeudi 5 mai 2005
par Abdelaziz Onkoud
popularité : 7%

voilà notre premier sondage lancé,il s’agit d’élire le meilleur club du Maroc, depuis la création de la fédération royale marocaine des échecs, les deux clubs Alouane Fania de Chefchaoun et Ittihad Riadi de Casablanca sont les plus capés du royaume.

On va juger deux époques différentes, deux régions différentes (le nord et le centre) et deux structures différentes : un club public et un club privé. Un choix du coeur et un choix de la raison, moi je suis très partagé, à la maison je voterai pour Ittihad Riadi de casablanca (sacrés souvenirs) et à mon lieu de travail pour Alaoune Fania de chefchaoun que j’admire énormément , une très jolie ville et ses gens sont très chaleureux et sympathiques.

Important : on peut voter une fois par jour !.

Le sondage prendra fin le soir du 31 mai.

1-Club Alouane Fania de Chefchaoun

- Mars 1977 : Fondation d’A.A.F (Association Alouane Fannia)
- 6 titres successifs du championnat Marocain par équipes réalisés en : 1979-1980-1981-1982-1983 et 1984 .
- 2 trophées du trône : en 1983 et 1984 .
- 2 titres du championnat Marocain individuel remportés par Md Moubarak Ryan en 1982 et 1985.
- 2 maitres internationaux : Les frères Ryan,Md Moubarak et Kacem .
- Visite du président de FIDE Mr Florencio Compomanès à Chefchaouen lors du championnat individuel Marocain organisé par A.A.F en Mars 1984
- Participation aux divers tournois internationaux dont :
- Tournoi amical entre A.A.F et club Haidra d’Alger, champion d’Algérie (aller et retour en 1991)
- Tournois de Ceuta groupant des équipes d’Espagne, de Portugal et du Maroc (1999 et 2000). Organisation à Chefchaouen de divers tournois nationaux. Qualification aux phases finales de trophées du trône : 1985-1987 : 2e place
- 2000 : 4e place
- 2003 : 3e place
- 2004 : 4e place

2- Club Ittihad Riadi de Casablanca
- Club Omnisport:Création de la section échecs en 1980.
- Huit championnats du Maroc (1990-1995-1997-1998-2000-2001-2002-2003)
- Sept coupes du Maroc (1995-1997-1998-2000-2002-2003-2004 )
- Organisations :Championnats de Maroc individuel (au temps de Bekkali au complexe M V- au temps de Feu Skalli à maison des jeunes Zerktouni) ,coupe du trône en 1998 au complexe Mohammed VI au temps de Jaafari,+ 6 tournois nationaux fête du trône années 80.
- Titres individuels :
- Tissir MI 2 fois champion junior,2 fois champion senior, champion africain senior,
- Onkoud champion du Maroc
- nassimi Leila championne de Maroc senior années 80
- Zahira el ghabi WMF championne de Maroc senior .
- Tarik mchichi champ de Maroc 12 ans
- Mounir Karafi champ de Maroc 12 et 16 ans
- Tihad Sportif a représenté le Maroc aux championnats arabes par équipes en Egypte et en coupe Arabe en Liban.
- L équipe type de TSC:Tissir- Onkoud- Idrissi- Naciri- Kamous- Mounib tous joueurs internationaux.
- Equipe féminine:Zahira El Ghabi -Amina Oubaaka- Sara Chourak- Sofia Madkour.

- Résultat du sondage :

- 355 votes
- 182 pour le Club Ittihad Riadi de Casablanca
- 173 pour le Club Alouane Fania de Chefchaoun



Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
mercredi 1er juin 2005 à 11h52, par  Abdelaziz Onkoud

Je suis tr ?s content du d ?bat engendr ? par le sondage, et de tous les commentaires qui l’ont accompagn ?, surtout celles des fans de l ?quipe de chefchaoun qui ?taient constamment pr ?sents et ont enrichi le d ?bat. Je regrette que l ?quipe de Ittihad n’a pas particip ? au d ?bat activement ? l instar de l ?quipe de chefchaoun , ? part mon t ?moignage.

L’article a ?t ? lu plus de 572 fois, une grande satisfaction, ce sondage comme le mentionne Mr Rian ne repr ?sente en aucun cas une r ?alit ? ?tablie, ni refl ?te la valeur r ?elle des deux ?quipes, le sondage ?tait juste un pr ?texte pour animer un d ?bat qui touche l’histoire des ?quipes marocaines.

Si il y a un mod ?le, comment doit ?tre un club d ?checs au Maroc ? , je choisirai sans h ?sitation celui de chefchaoun , un travail associatif de haute qualit ? ,je f ?licite de tout mon c ?ur la ville de chefchaoun qui a enfant ? la meilleure ?quipe du maroc.

Le nouveau sondage : Association des joueurs d ?checs est une proposition d’un des r ?dacteurs de Maroc ?checs, on esp ?re qu’on aura le m ?me d ?bat.

Logo de Med Moubarak RIAN
mercredi 1er juin 2005 à 10h14, par  Med Moubarak RIAN

? Sondage du Meilleur Club du Maroc ?, point de vue.

Bonjour Abdelaziz et salut ? toute l’ ?quipe de Maroc-Echecs,

Le sondage que vous avez lanc ? pour ?lire ? Le Meilleur Club du Maroc ? depuis la cr ?ation de la F ?d ?ration Royale Marocaine des Echecs (FRME) est arriv ? ? son terme. Je commence par f ?liciter l’Ittihad Riadi de Casablanca pour le score obtenu - bien que l’ ?cart fut ?tonnement r ?duit- lui conf ?rant ainsi ce titre symbolique ; je salue et respecte ?galement le choix des joueurs internautes qui se sont prononc ?s selon leurs convictions ou leurs affinit ?s.

Les sondages, ainsi que toutes les proc ?dures statistiques similaires, expriment n ?cessairement les opinions des votants dans un instant d ?termin ? et ne constituent gu ?re un jugement de valeur, objectif et d ?finitif. Cela n’affecte nullement le palmar ?s, l’apport et la place pr ?dominante qu’occupe actuellement ce prestigieux club casablancais sur l’ ?chiquier marocain.

Je pense que ce sont justement les excellentes performances d’aujourd’hui qui ont pouss ?es les ? lecteurs de Maroc -Echecs ? ? voter, en majorit ?,pourl’Ittihad.. Si on a voulu privil ?gier l’histoire, j’aurai opt ? personnellement pour l’Association Marocaine des Echecs de T ?touan le plus ancien club du Maroc encore en activit ?, qui va bient ?t f ?ter sa cinquanti ?me ann ?e d’existence. Si les crit ?res de choix furent ax ?s sur la formation et l’encadrement des jeunes, le club de Kh ?misset demeure toujours une r ?f ?rence, et aura m ?rit ? une place d’honneur ; de m ?me que le club Tazi qui a form ? de nombreux joueurs talentueux tels que Mounir Kharbouch et Moukhliss Adnani et autres. Si on voulait plut ?t r ?compenser la pers ?v ?rance dans l’organisation de tournois internationaux, c’est ? l’actuel IRT de Tanger, h ?ritier du feu Club Boughaz, que revient la palme. Je voudrais ?galement rendre hommage ? certains clubs prestigieux, pr ?matur ?ment disparus, notamment le Cavalier Blanc de Rabat, champion du Maroc par ?quipes 1977, dont le si ?ge, partag ? alors avec l’Union des Ecrivains Marocains (sise Rue Soussa) ?tait un passage oblig ? pour tous les joueurs qui effectuent leurs ?tudes ou leurs stages dans la capitale. Sans oublier le Club Fassi double champion par ?quipes avec ses valeureux pionniers Bennis, Kaderi, Chami et autres

Je ne reviendrai pas sur l’apport de mon club Alouan Fannia d’Echecs, car je pense que mes interventions ant ?rieures ainsi que les divers t ?moignages publi ?s dans votre site furent largement suffisants et ont constitu ? une mati ?re pertinente ? la disposition des lecteurs. Je voudrais remercier sinc ?rement tous ceux qui ont exprim ? leurs affinit ?s envers notre association, souvent avec passion, nostalgie et d ?licatesse. Ce sondage aura constitu ? un alibi pour ?voquer tant de souvenirs, et raviver nos m ?moires ; c’est franchement son cot ? le plus positif.

Si L’on pouvait regretter certains -quoique rares- d ?rapages qui ont arrach ? les t ?moignages de leur contexte, je respecte le point de vue de ceux qui ont rejet ? l’id ?e m ?me du sondage, r ?futant surtout son aspect arbitraire et exclusif.

D ?cid ?ment, ce ne sont pas les id ?es qui manquent ? l’ ?quipe de Maroc- Echecs. Mais ? vouloir explorer tous les th ?mes ? la fois, traiter quantit ? de sujets et probl ?mes simultan ?ment, on va brouiller quelque peu le long chemin que doit emprunter notre noble jeu pour se forger une place honorable au niveau sportif national, et sur la sc ?ne internationale. Votre ?quipe a bien entam ? l’ouverture, reste ? concevoir le meilleur plan qui convient ? la position ; On a toute la vie devant soi, chers amis !

Bonne courage et plein succ ?s ? tous les initiateurs et les gestionnaires de ce site qui a su se transformer rapidement en tribune nationale ouverte ? tout le monde, et sur tout le monde.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
lundi 30 mai 2005 à 19h38, par  Abdelaziz Onkoud

Il reste 26 heures avant la fin de notre premier sondage, nous sommes tr ?s contents du d ?bat qui il a cr ?e, ce d ?bat a ?t ? b ?n ?fique ? plusieurs ?gards, et a coul ? beaucoup d’encre,

Tous les t ?moignages vont enrichir la m ?moire ?chiqu ?enne marocaine.

L’ issue de ce sondage est tr ?s symbolique, je tiens ? f ?liciter les deux clubs pour leurs apports au jeu d’ ?checs marocains.

Et vivement le sondage prochain

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
mardi 24 mai 2005 à 11h53, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour Abdelaziz,

Je viens de recevoir un e.mail de mon fr ?re Kacem, qui a suivi avec interet les informations publi ?es dans votre site ainsi que les discussions qui y prolif ?rent.Il m’a formul ? quelques remarques judicieuses ? propos de ton texte d’introduction au "Sondage du Meilleur Club du Maroc" dat ? du 05 mai 2005.

 ?On va juger deux ?poques diff ?rentes ? ?crivais-tu.Eh bien voici quelques aspects caract ?risant cette ?poque qui parait trop lointaine, ?tant donn ? les changements prceptibles dans le paysage ?chiquien national.

1- Les ?chiquiers ?taient une denr ?e rare C’est grace ? une id ?e ing ?nieuse de M. mustapha Bakali, auquel je souhaite prompt r ?tablissement, alors pr ?sident de la FRME que la situation se m ?tamorphosait.Il a eu le courage d’acqu ?rir au profit de la F ?d ?ration un moulepar la fabrication des jeux d’ ?checs en partenariat avec Afric Plastic de Casablanca. Cette initiative entam ?e vers 1977 va r ?volutionner la pratique des ?checs au Maroc ; Des milliers de jeux( pi ?ces et ?chiquiers furent distribu ?s gratuitement ? tous les maisons de jeunes ou commercialis ?s par les clubs ? un prix abordable ; J’ai d ?ja parl ? de quelques 400 pi ?ces vendues ? Chefchaouen. Cette op ?ration facilitera la cr ?ation de dizaines de club et associations ? travers le pays, et touchait des r ?gions lointaines ou les ?checs ?taient totalement inconnus.

2- dans le meme contexte, les pendules ?taient presque inexistantes ; la plupart des tounois locaux , et meme nationaux, se jouaient sans limitation de temps engendrant parfois des parties interminables.Meme avec les rares pendules disponibles, la cadence normale ?tait de 2h .30mn /40 coups avec ajournements,anlyses et discussions qui permettaient aux joueurs de s’am ?liorer, autrement que par les bases de donn ?es et les programmesperfectionn ?s, tel que FRITZ, inimaginables ? l’ ?poque !

3- La FRME ?tait sous tutelle de al division de la Jeunesse au Minist ?re de l a Jeunesse et des Sports.Les ?checs n’ ?taient pas donc consid ?res comme une discipline sportive ? part enti ?re.Il fallait un combat continue auquel a pris part passionn ?ment certains joueurs et dirigeants dont Monsieur Elamri pour remettre les pendules ? l’heure, et r ?ussir cet objectif ? la fin des ann ?es 80 ; Sur ce point l ?, justement, nous fumes en avance sur la France ! Ce changement de tutelle s’est r ?percut ? positivemnt sur les subventions allou ?s ? la FRME et le sponsoring.A l’ ?poque la subvention annuelle du Minist ?re variait entre 40.000 et 60.000 dhs. Pourtant l’organisation technique des tournois ?tait bien meilleure qu’aujourd’hui ; C’est en tout cas mon avis personnel.

4- Les ?checs jouissaient certes, et le restent toujours, d’une image favorable aupr ?s des m ?dias ; L’ ?v ?nement du si ?cle : la match Fisher- Spassky en 1972 eut un retentissement plan ?taire y compris dans la presse nationale ; Al Alam, seul quotidien arabopnone r ?gulier ? l’ ?poque publiait des parties int ?grales de ce match.(Abdeljebbar Shimi, actuel directeur d’Al Alam ?tait membre du comit ? directeur du Cavalier Blanc de Rabat club pionnier de la capitale dont on regrette toujours la disparition). Mais les jouranlistes ?chiquiens se faisaient rares.Je salue de nombreux joueurs et dirigeants qui ont essay ? de combler cet immense vide dont messieurs El Amri, Sbia, ,El Ghazi Ouchak Berrada et autres.

5- Europes Echecs premier p ?riodique ?chiquien francophone sp ?cialis ? ?tait peu connu au d ?but ; Il n’ ?tait pas vendu en kiosque ; C’est grace ? l’apport d’e Boujemaa, fraichement rentr ? de France en 1975, qui deviendra correspondant actif d’EE, qu’on a commenc ? ? suivre r ?guli ?rement l’actualit ? et les anlyses ?chiquiennes.Il faut rappeler que les bases de donn ?es ne sont devenues op ?rationnelles qu’au milieu des ann ?es 90, que l’INTERNET ne fut vraiment accessible que depuis 5 ans ? peine . Au cours des ann ?es 80 il y’avait une dizaine d’abonn ?es ? EE ? Chefchaouen qui partageaint le plaisir de lire mensuellement cette excellente revue avec d’autres.Personnellemnt, c’est grace ? Boujemaa Karyouch que j’ai pu m’abonner alors ? de nombreuses publications ?trang ?res dont : Chess Life & Review, British Chess Magazine, Jaque, Deutshe Schachzeitung. et acqu ?rir aussi ? travers son aide beaucoup d’ouvrages introuvables dans les librairies marocaines. Merci Boujemaa pour toujours !

6- Enfin l’informatique ?tant un outil tr ?s couteux et accessible uniquement aux soci ?t ?s g ?antes, les tournois ?taient organis ?s presque manuellement : Appariemments avec fiches cartonn ?es ; tableaux joliment calligraphi ?s surtout quant l’arbitrage est assur ? par Monsieur Hossein Bahaoui,Les bulletins de tounois n’existaient pas, ni la circulaton de l’information technique par ailleurs.Le premier bulletin de tournoi, fait manuellement et grace au machines dactylographiques n’est apparu que durant le 3 ? championnat arabe individuel organis ? ? T ?touan en ocobre 1985...

Merci et A Bientot

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
mardi 24 mai 2005 à 00h10, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonjour Zouhair,

Je te remercie sinc ?rement pour les aimables propos que tu as ?crits ? mon ?gard, et l’image fantastique que tu as gard ?e en m ?moire concernant " la vieille garde" d’Alouane Fannia", dont certains continuent encore leurs combats sur l’ ?chiquier, tels que moi meme, Zitane, Kacem (occasionnellement) et M.Lamarti ; d’autres ?l ?ments valeureux ont quitt ? l’ar ?ne (un peu pr ?maturement) ? l’instar de Hadri, Attat, Hmamou,Mesnaoui,Haddad et autres. Je saisi cette occasion pour leur transmettre mes cordiales salutations.

J’ai personnellement conserv ? de beaux souvenirs de l’ ?quipe des amateurs d’ ?checs d’Oujda. Ce club a toujours acueilli les ?quipes participant aux diverses comp ?titions organis ?es ? oujda avec un sens de l’hospitalit ? et une attention qui honorent la capitale de l’Orient. le dernier titre d’Alouan Fannia (6 ? cons ?cutif) eut lieu justement ? Oujda ou une belle c ?r ?monie de cloture fut organis ?e ? la salle des f ?tes de la ville, le 24 f ?vrier 1985 !J’y ai assist ? en tant que spectateur ; On venait juste de rentrer d’Alger, ou s’est tenu le zonal africain, en compagnie de mon fr ?re Kacem et M.Bakali, alors pr ?sident de la FRME...

Concernant les souvenirs personnels que tu as ?voqu ?s, je me permets de te pr ?ciser les informations que tu as m ?moris ?es ; La partie en question se d ?roula le 25 d ?cembre 1980 au titre de la 2 ? ronde de la finale du 8 ? championnat national par  ?quipes ? T ?touan. On a jou ? effectivement au 1 ? ?chiquier ; le score de 4-0 ne refl ?tait nullement l’apret ? du combat ; ? l’image de la belle partie que nous avons disput ?e ensemble (une nimzo-indienne, variante de leningrad) que je peux te l’envoyer si tu en a pedu les traces ! Votre ?quipe ?tait ausi jeune ; avec Abbaoui, Kassoud et Ramdani ; l’amateurisme d’alors avait du charme...

Que les chers internautes et ?chephiles m’excusent pour cette intervention trop intime,qui devrait faire plutot l’objet d’un courrier strictement personnel.Mais j’ai estim ? qu’il serait peut etre agr ?able de ressuciter pour quelques instants des fragments d’une ?poque qui nous a procur ? tant de plaisirs et les partager avec les amis d’aujourd’hui.

Merci , et A bientot

Med Moubarak Rian

Logo de Zoheir SLAMI
lundi 23 mai 2005 à 22h59, par  Zoheir SLAMI

Salut Moubarak ! J’ai suivi comme beaucoup de personnes les d ?bats qu’il y a eu ces derniers jours sur Maroc-Echecs et les insultes qui ont fus ? de la part de certains anonymes, dont tu as ?t ? en compagnie de Abdelaziz les principales cibles.Je n’ai pas voulu intervenir sur le champs pour ?viter de dire n’importe quoi.Je trouve ce genre d’interventions r ?pugnant et j’arr ?te l ? pour passer ? plus int ?ressant.

J’ai toujours eu envers toi et envers les membres de l’Association Alwan Fania la plus grande admiration.Je ne cessais de vous envier et de vous donner en exemple pour remuer les choses du c ?t ? oriental du Maroc.Vous formiez une ?quipe jeune, dynamique et tr ?s forte.Je ne crois pas qu’on puisse devenir une grande ?quipe par hasard, ou avec l’aide de tel ou tel, c’est avec du s ?rieux, du travail r ?gulier qu’on le devient.J’ai toujours en m ?moire ma premi ?re partie contre toi et la peur bleue que j’avais ? l’id ?e de t’affronter !Mes co ?quipiers m’avaient alors jou ? un sale tour en m’obligeant pour des pretextes idiots ? le faire.J’avais tellement le trac que j’entendais battre mon coeur au niveau de mes oreilles.C’ ?tait la phase finale du championnat par ?quipes qui se d ?roulait ? Tetuan fin d ?cembre 1979 ou peut- ?tre 1980. Nous avions re ?u un bonne racl ?e tous les quatres ! et ce fut pour moi une bonne raison de me moquer de mes co ?quipiers : je leur disait, moi au moins, j’ai jou ? contre le plus fort... D’autre part, je me souviendrai toujours du tournoi que vous avez organis ? en d ?cembre 1984 et qui fut ? mes yeux merveilleux bien que j’avais particip ? peu de temps avant ? de grands tournois en France.Il n’y avait pas de prix en esp ?ces mais cela importait peu ? mes yeux, ce qui comptait c’est que l’organisation soit ? la hauteur et que l’accueil le soit aussi. Voila pour l’histoire.

Ce sur quoi je voulais insister, c’est que le site dans lequel nous n’arr ?tons pas de nous informer, de nous chamailler, de nous faire des remarques aussi bien constructives que v ?h ?mentes, b ?tes ou encore blessantes et insultantes est un site r ?el qui existe grace ? l’initiatives louables de jeunes joeurs marocains qui ont ? coeur de voir notre sport favori ?voluer mieux qu’il ne l’a fait par le pass ?.C’est le propre de tout jeune qui se respecte faire ?voluer les choses plus vite toujours plus vite. Nous n’avons jamais eu la possiblit ? de nous exprimer sur les points qui nous int ?ressaient le plus ou qui nous faisaient mal, aujourd’hui nous avons ? notre disposition un espace o ? nous pouvons le faire sans craindre ni censure ni menace, et personne n’a le droit de dire ? tel ou tel d’aller s’occuper d’autre chose au lieu de suivre un psycopathe tout simplement parce que l’existance d’un site qui ?chappe ? sa prise le d ?range et le bouleverse au plus au point.Nous vivons l’ ?re de l’internet et nous devons suivre le mouvement ou vivre et mourir cons.

Donc tous ? vos claviers ( anciennement:plumes), ?crivez ce vous avez sur le coeur, ?crivez ce que vous pensez ?tre bien pour faire ?voluer et d ?velopper notre sport pr ?f ?r ?, mais ?vitez svp les insultes ou encore les insinuations votre propos n’en sera que plus cr ?dible.

Logo de <FONT COLOR="#1166ff">Webmaster</FONT >
lundi 23 mai 2005 à 16h56, par  Webmaster

Un grand debat a ?t ? lanc ? dans ce forum ou on a expiliqu ? pourquoi ce choix de ces deux ?quipes, par contre pour les resultats du championnat national , voir dans la rubrique "Equipes".

Logo de ali124
lundi 23 mai 2005 à 15h47, par  ali124

salut je vote bien pour alouan mais est qu’il y a seulement deux clubs en competition et enfin j’ aimerais si c’est possible voir les resultat du groupe sud ds le championat national premiere division

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
lundi 23 mai 2005 à 01h06, par  Abdelaziz Onkoud

Mon cher ami Rian

Si ?a d ?pendait de moi, je m ?clipserai imm ?diatement, ouvrant le champ ? la f ?d ?ration, nous les avons sollicit ?s au d ?but de lancement de Maroc Echecs, avec une franchise nette et claire, nous avons rien eu en retour. Peut ?tre, on pensait au d ?part que nous ?tions pas s ?rieux et que ce site est juste une aventure de quelques semaines.

Jour apr ?s jour, le site de Maroc Echecs consolide son audience aupr ?s de la famille ?chiqu ?enne marocaine, je ne veux en aucun cas op ?rer une cassure entre la f ?d ?ration et les joueurs. Mes propos durs sont d ?s ? une col ?re profonde envers le staff de la f ?d ?ration qui n a pas g ?r ? au mieux la vie ?chiqu ?enne marocaine. Ils se sont enferm ?s,....et ?a a donn ? les r ?sultats qu on conna ?t. Je ne vais pas rouvrir ce sujet ! je me retiens

Ce que je veux et cela est mon avis personnel, c est la d ?mocratisation de bureau f ?d ?ral qui touche que la r ?gion de Casablanca ce qui a cr ?e une grande cassure. La participation de joueurs dans l ?laboration et les prises des d ?cisions. Ouverture des d ?bats dans tous les compartiments du jeu : organisation, formation, championnats....

Je r ?ve d un Maroc tr ?s puissant, mais il faut se donner les moyens, faire participer largement les comp ?tences nationales, la multiplication des tournois , les joueurs doivent progresser et aussi possibilit ? de vivre des ?checs soit ? travers l animation ou les tournois.

Je con ?ois mal un avenir pour le jeu des ?checs au Maroc si nos joueurs sont d ?laiss ?s, sans aucune aide. Depuis la nomination de la nouvelle f ?d ?ration aucun joueur n est sponsoris ?, comment on peut faire un grand champion comme Hicham Hamdouchi ? Si on ne met pas les moyens n ?cessaires, les nouveaux talents vont partir en fum ?e comme les centaines de joueurs talentueux que le Maroc a eu et qui il a perdu.

La f ?d ?ration n est pas assez consciente de la lourde responsabilit ? qu elle a envers la famille ?chiqu ?enne marocaine, les joueurs esp ?rent et attendent ?norm ?ment de la f ?d ?ration ! Car elle d ?tient tous les pouvoirs, si elle commence intelligemment ? l ?guer certains pouvoirs. Elle pourra au moins faire participer une large partie de la famille ?chiqu ?enne et donner beaucoup de man ?uvre ? certaines personnes, ? certains clubs et ? certaines ligues.

Pour les anonymes, le probl ?me est r ?solu, l inscription est devenue obligatoire.

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
lundi 23 mai 2005 à 00h12, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir Tarik, et salut ? toute l’ ?quipe de Maroc - ?checs

 ? Je fus profond ?ment touch ? par les marques de sympathie, exprim ?es ? mon ?gard par tant d’ ?ch ?philes intervenant dans votre site, d’autant plus que certains l’ont fait de mani ?re spontan ?e, alors qu’on ne se conna ?t que d’ouie. Ma r ?action d’arr ?ter toute intervention dans le site fut dict ?e par les d ?rapages verbaux, surtout provenant de personnes sans visage, des fant ?mes qui refusent de discuter ? d ?couvert ; J’aurais accept ? tous les exc ?s et suis toujours disponible ? y r ?pondre ? condition de respecter les r ?gles du jeu. Les ?checs ne sont -ils pas justement un exemple de jeu ? informations compl ?tes, mod ?le de sportivit ? et de fair play ?

 ? Je n’ai pas besoin des conseils d’un anonyme aussi agressif et impulsif que Monsieur FIKRI dont je connais ? pr ?sent l’identit ? r ?elle ; Je ne suis pas novice dans le domaine ; Je l’invite simplement ? se d ?voiler aupr ?s des nombreux amateurs passionn ?s qui se communiquent et d ?battent ? travers Maroc ?checs, et de d ?fendre ses propres opinions en public, fussent-elles les plus tranchantes, s’il veut vraiment prouver que ses interventions ant ?rieures ne sont pas des enfantillages produites par une personne immature. .

 ? Dans le m ?me contexte j’exhorte notre ami Abdelaziz, ? cesser toute allusion inutile ? la FRME et son pr ?sident Amzal. Certes, La F ?d ?ration n’est pas un sujet Tabou, mais il faut l’interpeller d’une mani ?re directe, ?quilibr ?e et objective. Je ne suis pas d’accord avec la politique f ?d ?rale ni sa mani ?re de traiter les probl ?mes des ?checs nationaux ; Mais la question du d ?veloppement du noble jeu dans notre pays, en tant qu’art, sport et outil p ?dagogique d ?passe largement la sph ?re f ?d ?rale. Je propose d’affiner le d ?bat, en donnant la parole ouvertement ? tout le monde, notamment au pr ?sident, sinon aux membres f ?d ?raux et arbitres internationaux, comme messieurs Lamti ,Boukedir, Lamri, Fourane et autres.

 ? Par ailleurs j’insiste toujours, aupr ?s de l’ ?quipe Maroc ?checs sur la n ?cessit ? d’identifier les intervenants qui acc ?dent ? votre site ; C’est un signe de maturit ? et de courage ; A ceux qui p ?chent en eau trouble de s’abstenir...

 ? Enfin, je salue mon tr ?s ancien ami Karyouch Boujemaa , qui m’a donn ? l’envie de revenir sur ma pr ?c ?dente et "contestable" d ?cision. J’ai eu le plaisir de faire la connaissance de ce grand amoureux des ?checs, un samedi de fin de d ?cembre 1975 au centre Maamoura. Nous avons nou ? depuis lors des relations d’amiti ? et de sympathie, et je dirias meme de t ?l ?pathie transcendant les distances et les circonstances qui rar ?fiaient nos rencontres. Il exerce ?’a fait plus de trente ans, dans le monde des ?checs avec d ?vouement et abn ?gation. Son amour du noble jeu n’a pas d’ ?gal. J’esp ?re lui consacrer tr ?s prochainement un article en guise de reconnaissance pour les sacrifices qu’il a consenties pour le d ?veloppement des ?checs au Maroc, et l’encadrement et l’ ?paouissement de nombreux talents ; toujours avec modestie, timidit ? et pudeur.

Med Moubarak Rian

Logo de Zoheir Slami
mercredi 18 mai 2005 à 23h13, par  Zoheir Slami

A mon tour de te saluer cher Boujemaa ! Pour ceux qui ne connaissent pas ou tr ?s peu Monsieur Kariouch, je leur dis que je l’ai connu en 1978, l’ann ?e o ? j’ai d ?but ? dans l’Association des Amateurs d’Echecs d’Oujda.Il ?tait venu ? Oujda avec son ?quipe de l’ ?poque, le club PTT de Meknes.Ce club, il avait activement particip ? ? sa cr ?ation et ?a lui avait valu plein d’ennui de la part de responsables locaux.Il ?tai ? l’ ?poque d ?j ?, correspondant d’Europe Echecs au Maroc, et m’avait permis de m’abonner en 1979, si ma m ?moire est bonne, ? cette revue.Il a toujours tout fait pour mettre en valeur notre sport favori, au d ?triment tr ?s souvent sinon tout le temps de sa sant ?, de sa situation familiale et professionnelle.Depuis qu’il r ?side ? Kh ?misset, il a form ? un grand nombre de joueurs de tr ?s haut niveau, dont Ahmed Anibar, Abderrahim Lahmar, j’en passe et des meilleuirs.Je n’ai jamais rencontr ? de ma vie une personne aussi humble et altruiste.il a support ? toutes les difficult ?s et toutes les vacheries, excusez le terme, pour mener son oeuvre ? bien.Des comme Boujemaa, ils sont tr ?s rares, et donc pr ?cieux. Aujourd’hui, rien que de voir le jeune Noureddine Messala jouer, ?a fait chaud au coeur. Bonne continuation Boujemaa !

Logo de Nabil
mercredi 18 mai 2005 à 22h48, par  Nabil

Pour quelqu’un comme moi qui manque de culture ?chiqu ?enne marocaine, d ?couvrir des joueurs marocains est un plaisir ! Mais quand il s’agit d’une pyramide, je veux en savoir plus !

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
mercredi 18 mai 2005 à 22h17, par  Abdelaziz Onkoud

Bonjour Boujem ?

Mon opinion sur toi n’a jamais chang ? depuis plus de 17 ans , je me rappelle comme hier dans cette position que j ai appris de toi , 1d4 d5 2 c4 e6 3 Cc3 Cf6 4 Fg5 Cbd7 !! 5 cxd5 exd5 6 Cxd5 Cxd5 !! 7 Fxd8 Fb4+ etc. c ?tait ? Rabat en 1988, quand tu as emmen ? avec toi Anibar ,par pour participer au championnat national mais pour qu il apprenne et observe les champions. Sans doute Anibar a puis ? ?norm ?ment de ce championnat, car juste, apr ?s il est devenu une valeur sure des ?checs nationales et a remport ? le championnat national junior ? l ?ge de 13 ans en 1989.

Pour moi tu es une pyramide !

Logo de Boujem ? Kariouch
mercredi 18 mai 2005 à 16h15, par  Boujem ? Kariouch

Bonjour Abdelaziz,

Je n’en crois pas mes yeux. Ton site vient de cr ?er l’ ?v ?nement dans notre beau pays. Ca parle (?crit) et ?a r ?pond de tous les c ?t ?s, les langues se d ?lient et les avis foissonnent ! C’est super, car tant attendu depuis tant d’ann ?es et d’ann ?es. Tu a le m ?rite de faire bouger les choses dans le un sens, sans doute, qui permettra ? notre discipline de trouver son identit ? qui actuellement, par la force des choses -de ses hommes ?- n’a aucun relief. Il ne faut pas faire porter le chapeau sur l’instance f ?d ?rale, elle fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a et avec les hommes qu’elle a..., dans, bien souvent, une r ?alit ? d ?passante. j’ai coeur de voir les interventions se multipier sur ton site, car d’ ?vidence, il en resortira quelque chose de positive ? moyen terme. Je voudrais dire au vieux de la marmite (voir message par ailleurs) saluts et : Vous avez fait remonter ? la surface de mon coeur des souvenirs qui restent, encore et toujours grav ?s en moi. Les ann ?es 70 et 80 !... Enfin s’agissant du meilleur club marocain, et comme c’est une premi ?re, me basant sur l’historique qui est une r ?alit ? qu’on ne peut nier, je suis bien oblig ? de crier haut et fort que c’est Alwan Fannia de Chaouen le meilleur CLUB. Pour le c ?t ? formation, r ?sultats annuels ou autres, c’est ? voir. En passant : Bonjour ? Zouhair Slami ! Et continuer le dialogue. La magie de l’internet !! Allez Abdelaziz courage.

Logo de vieu de la marmite
dimanche 15 mai 2005 à 00h58, par  vieu de la marmite

mais les maitres intrnationaux ont toujours eu des elos d’accors il ya une petite inflation mais les elos cela a toujours ?t ? mais les maitres pistonn ?s n’ont pas d"Elo et dans le pass ?il y avait bien des joueurs pistonn ?s heureusement qu’il n’ya pas de poursuites car comment Messieurs les anciens maitres sans elos sont devenues maitreset comment ont il pus participer ? ces fameux tounois ? la place de joueurs mieux class ?s qu"eux ? Monsieur Gakkali est toujours vivant il peut nous raconter son Histoire .

vieu de la marmite

Logo de Mohamed Moubarak RIAN
samedi 14 mai 2005 à 18h40, par  Mohamed Moubarak RIAN

Alouane Fannia ou les 7 cl ?s d’une r ?ussite

Bonjour Abdelaziz,

Ton article passionn ? et bien document ? sur l’Ittihad Riadi de Casablanca, m’a d ?cid ?ment donn ? des id ?es... Ce fameux sondage constitue vraiment un alibi pour parler de nos clubs respectfs. On a le droit d’etre subjectifs, voire nostalgiques, lorsqu’on parle de l’histoire, des souvenirs, des anecdotes et des belles momments partag ?s. Sur ce point l ?, tous les Mega octets attribu ?s ? votre site n’auraient pas suffi pour d ?fouler ma m ?moire !

C’est pouquoi j’ai choisi de faire un exercice analytiques pour d ?voiler des secrets de la r ?ussite d’une association que rien ne pr ?distinait ? un tel succ ?s, et qui allait aussitot apr ?s sa cr ?ation , ? notre surprise aussi, marquer de son empreinte une assez longue p ?riode des ?checs marocains ( notamment de 1978 ? 1990).

Je vais essayer, un peu ? l’improviste, de detecter les cl ?s de cet itin ?raire qui continue depuis 28 ans, esp ?rant qu’elles constitueront une mati ?re ? m ?ditation et discussion.

1- Une g ?n ?ration d’amateurs ? l’esprit purement associatif Fond ? en 1977 par un groupe de jeunes amateurs ayant entre 18 et 28 ans, dont la majorit ? constitu ? d’ ?tudiants, le Club Alouan Fannia, demeure toujours marqu ? par cet esprit associatif bas ? sur le b ?n ?volat et le volontariat et une certaine ind ?pendance vis ? vis des pouvoirs.

2- Des joueurs/dirigeants A l’inverse de la majorit ? des clubs du Royaume, la distinction d’existait entre qualit ? de joueur ou dirigeant ; parfois cette diff ?rence s’estompe meme entre membre du bureau du club et simple adh ?rent ; les r ?unions ordinaires sont souvent ouvertes ? tous les membres sans distinction.

3-Esprit d’ ?quipe, solidarit ? et fid ?lit ? ? toutes ?preuves Malgr ? cerains exploits individuels, l’esprit d’ ?quipe a toujours pr ?domin ? ; Il n’y’avait quasiment pas de hi ?rarchie au sein du club ; nullement des disputes pour l’ordre des ?chiquiers, entre les nombreux joueurs qui ont fait le palmares de l’association ; il n’y avait pas de vicessitudes ou de sensibilt ?s de personnes. Devant les ?chiquiers tout le monde se sent solidaire. Cette solidarit ? allait ? l’extreme : une fid ?lit ? ? toutes ?preuves ;tr ?s rares sont les joueurs d’Alouan qui ont chang ? leur club d’adoption, malgr ? l’ ?loignement g ?ographique ; je pense que c’est un fait unique au niveau des clubs du Maroc, sans jugement de valeur.

4-Des r ?gles d’ ?thique observe ?s scrupuleusement par les joueus L’ ?quipe d’Alouan Fannia - selon ma m ?moire- n’est jamais entr ?e dans les combines et les machinalisations qui sont devenues monnaies courants de nos jours ; Attitude toujours correcte et sportive devant l’ ?chiquier. pas d’arrangements qui puissent nuire ? un tiers, pas de "tinbars" entre joueurs. Je peux apporter ici des dizaines d’exemples et de t ?moignages ; cet article serait long et excessif. 5-Efforts inlassables d’encadrement aupr ?s desjeunes Alouane Fannia a entrepris un travail d’encadrement et de vulgarisation des ?checs dans les ?coles et les coll ?ges de la ville, notamment dans les ann ?es ou y’avait peu de comp ?titions destin ?es aux jeunes sur le plan national. des tournois, scolaires, des opens locaux prolif ?rent alors dans la ville, polarisants des centains de joueurs et rendant les ?checs plus populaires que le football, sans exag ?ration aucune. Ce travail a manqu ? de souffle et de continuit ? ? cause de l’abscence de structures universitaires et profesinnelles ? Chefchaoun et vue l’abandon, le viellessement et les pr ?occupations de alg ?n ?ration de fondateurs et des joueurs dont certains constituent encore l’ossature de l’ ?quipe.La rel ?ve n’est pas toujours facile ? g ?rer.

6- Rigueur technique dans l’organisation des tournois A part la r ?ussite de nombreuses comp ?tions nationales organis ?es ? chefchaouen, dont notamment le 15 ? chamipionnat indivuel (mars 1984) et trois tournois nationaux opens (coupes de la ville , 1983, 1984, 1994, Tournoi maghrebin 1991, coupe du trone 2000) Les diff ?rents tournois locaux sont toujoursl’exemple de rigueur et de ponctualit ?, malgr ? la carence de moyens financiers et l’abscence de prix en esp ?ces .Ce qui a contribu ? a forger une image de marque positive du club au sein de la ville et au niveau national, et octroyer une place de choix pour les ?checs en tant que discpline sportive serieuse.

7-Une approche analythique"particuli ?re" des ?checs Les joueurs de comp ?tition d’AAF ont toujours pr ?viligi ? l’ ?tude des Finales , l’analyse strat ?giques des parties au d ?triment des ?tudes des ouvertures et la "variantomanie" comme ce fut la mode ailleurs. Pratiquement tous les joueurs constituant l’ossature de l’ ?quipe ?taient de bons finalistes( Je site comme exemples : Hadri, K.Rian, Hmamou, Attat et autres).On n’ ?tait pas ? l’abri de surprises dans les ouvertures, mais une fois la bataille du mileu et des finales entam ?e, on gagne de l’assurance quant au r ?sultat global de l’ ?quipe.

Comme je l’ai signal ? dans ma premi ?re intervetion, on est devant deux exp ?riences et sensibilt ?s totalement diff ?rentes. Le vote pour le meilleur club du Royaume depuis la cr ?tion de la FRME, revet un cract ?re purement symbolique.Personnellement et objectivemnt je m’abstiens de voter, Je souhaite, tout simplement, avoir r ?ussi ? approcher un "ancien" club de la nouvelle et prometteuse g ?n ?ration de joueus marocains.Bon courage ? tous.

Mohamed Moubarak Rian

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
vendredi 13 mai 2005 à 00h05, par  Abdelaziz Onkoud

tout le monde a le droit de voter une fois par jour,

vous etes pour le moment 65 ? voter, voici le r ?sultat provisoire

55 pour cent pour Ittihad riadi et 45 pour cent pour chefchaoun.

Logo de LECURIEUX
jeudi 12 mai 2005 à 23h57, par  LECURIEUX

J’aimerais savoir le r ?sultat temporaire du sondage et qui doit voter ?si tout le monde a le droit de voter moi je vote Alouane, mon club pr ?f ?r ? grace ? son extraordinaire palmar ?s !

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Abdelaziz Onkoud</FONT >
jeudi 12 mai 2005 à 09h49, par  Abdelaziz Onkoud

J’’aimerai bien parler un peu d ’ Ittihad Riadi de Casablanca, l Ittihad Riadi a marqu ? brillamment son ?poque, un groupe tr ?s large , Mohammed Tissir, Chafik Idrissi, Mounib Abdelaziz, Kamous Ali, Zouheir Naciri, Maala Abdelsadek, le regrett ? Kamal Skalli et moi-m ?me.

Avant cette derni ?re g ?n ?ration, d’autres joueurs constituaient l’ossature de ce club, Ahmed Mounji, Abdelhak Lahmiti, Touimi Benjelloun, Halim Alami et Omar Tazaroulat.

Que dire de ce groupe, les bulldozers comme les nomment Youssef Boukdeir ; tout est bien orchestr ? dans ce club. Pour les dimanche de comp ?tition par ?quipes, voici le sc ?nario r ?p ?t ? pendant plusieurs ann ?es.
-  rendez au caf ? les friandises ? 8 heures du matin, petit d ?jeuner
-  regagner la voiture de la soci ?t ?
-  prendre le chemin soit au local du club qui est dans le complexe ? Ain sbaa. Soit chez une ?quipe adverse qui se trouve dans les villes suivantes (Casablanca, Mohammedia, Rabat, Sal ?, El Jadida, Settat)
-  pour les longs voyages, on partait une journ ?e avant, ? Marrakech, on descendait dans le centre des r ?gies tabacs en plein dans les palmeraies vers la vall ?e d Ourika. ? Agadir, on descendait toujours dans l h ?tel Sindibad en plein centre ville. A Fes en logeait toujours dans l h ?tel de l olympique.
-  Dans des conditions toujours agr ?ables et bien motiv ?s pour accomplir notre tache sur la table.
-  Apr ?s le match, toujours le m ?me rituel, des primes de parties,
-  Rien ? dire c’est du grand professionnalisme.

Ma premi ?re rencontre avec ce club ?tait en 1989, au tournoi local qui se d ?roulait fin f ?vrier d ?but mars, le tournoi se jouait ? l ?poque dans les anciens locaux ? derb sultan, ? la premi ?re ronde j’ ?tais oppos ? ? Abdelhak Lahmiti qui appartenait au club des r ?gies de tabacs, cette partie que j ai gagn ? est une des parties qui m’a donn ? une grand envie de poursuivre les ?checs (j avais 16 ans ? l ?poque).

En 1990, le championnat des Maroc des clubs ?tait organis ? ? Rabat, dans la salle des f ?tes ou a le lieu le championnat du Maroc en 1988, 10 ?quipes ont ?t ? convi ? dans la phase finale, Parmi elles mon club de l ?poque, de la ville d azemmour. Le tournoi ?tait tr ?s ouvert, plusieurs candidats potentiels, les principaux pr ?tendants au titre : Club de Fes emmen ? par jawad jai qui allait abandonner les ?checs juste apr ?s, il figurait dans la s ?lection de 1988, mais il n a pas jou ? les olympiades de Thessalonique,( on a pr ?f ?r ? feu Skalli ? l ?poque qui n a pas jou ? le championnat),Club de sal ? emmen ? par khalid Chaoui , qui faisait partie de la s ?l ?ction de 1989, club de chefchaoun emmen ? par Mohamed moubarek rian qu on a d ?j ? pr ?sent ?, club de r ?gie de tabacs, emmen ? par Ahmed mounji qui d ?fendait la premi ?re table.( en plus Lahmiti, Tazaroulat,Alim Alami, et Touimi benjelloun).

Le club de sal ? ?tait promu ? gagner ce championnat, avec les solides Chaoui et Atoubi. A la derni ?re ronde, ils avaient un match difficile, ils jouaient face au club de Fes, Jawad jai a ma ?tris ? khalid Chaoui ce qui a ouvert le voie au titre pour le club de la r ?gie. Le club d azemmour a rencontr ? le club de r ?gie, ils nous ont massacr ?, par (3,5- 0,5), nulle entre moi et Mounji.

C ?tait le premier titre de la r ?gie de tabacs.

Pour le deuxi ?me titre, il fallait attendre 1995 ; le club re ?oit les renforts du jeune Tissir, de l exp ?riment ? feu skalli, du talentueux maala, cette ?quipe a r ?ussi le doubl ?. Championnat et coupe. En 1996 , Tissir remporte le championnt du maroc individuel

En 1997 , trois nouveaux joueurs rejoignent le club, Mounib Abdelaziz, Idrissi chafik, et Onkoud Abdelaziz. Le club remporte le doubl ? coupe et championnat. Dans le championnat du maroc individuel ? Tanger, tissir et onkoud occupait la deuxieme place exco.

Pareil pour l ann ?e 1998, le doubl ? est encor r ?alis ?, le club trouve son ?quipe type, Tissir , Onkoud, Mounib et Idrissi.

En 1998, Onkoud remporte le championnat du Maroc individuel.

En 1999, le club ?choue dans les demi final des deux comp ?titions, dans la coupe on est ?limin ? par le club du Wac, 2,5- 1,5, Tissir n a pas pu gagner sa partie face ? Khalid chorfi, la partie est arret ? par l arbitre alors que chorfi lui restait 3 min. Dans le championnat, nous sommes ?limin ?s par le club de Fes par le m ?me score, Tissir n a pas pu faire la difference face ? nordine Elkant,.

L ann ?e est sauv ? par un titre de champion de Maroc individuel pour Tissir et une deuxi ?me place de Onkoud.

En 2000, le club revient et r ?alise son 4 ?me doubl ?, en championnat individuel, Onkoud occupait la premiere place exco mais deuxi ?me au d ?partage cumulatif. . Cette ann ?e le club re ?oit le renfort de Kamous Ali.

En 2001, le club remporte le championnat, mais rate la coupe.

En 2002, le club r ?alise son Cinqui ?me doubl ?

En 2003, le club r ?alise son sixi ?me doubl ? !!

Pour ces 3 ann ?es, je n ai pas jou ? avec le club de Ittihad, comme j ai quitt ? le Maroc pour m’ installer en France, j ai jou ? quelques parties ? l occasion de mes visites de fin d ann ?e.

En 2004, le championnat ?chappe, restait la coupe qui se d ?roulait avec une formule originale, un tournoi suisse de 7 rondes, le club n allait pas participer selon les dires des responsables, seul le titre les motivait, profitant de l occasion de ma pr ?sence au Maroc on m’a demand ? de retarder mon voyage en France et de jouer avec eux la coupe. Comme j ai fait un mauvais championnat national, j avais une soif de revanche, comme les membres de l ?quipe. Notre principale adversaire ?tait le club de Tanger qui lui aussi fait appel ? hicham , ? Zian. Et Bousfiha. La rencontre avec le club de Tanger avait termin ? ? leur avantage, Hamdouchi et zian marquaient, Idrissi fait nul et moi j ai marqu ? face ? Bousfiha. Les points de la diff ?rence, on va les chercher ailleurs. Victoire par 4-0, face ? Taza, Chefchaoun, Ibn Batouta, Barid. 3,5-0 face au Raja, et ? la derni ?re ronde, nous avons assurer la victoire en faisant un nul rapide toute l ?quipe 2-2 face au Wac. La d ?monstration de l ?quipe ?tait tr ?s brillante.

Avec l’ ?quipe, on a fait des voyages extraordinaires :

1-les voyages ? l interieur du Maroc :
-  voyage ? Taza : ? Taza on a eu le bonheur de d ?couvrir cette belle r ?gion, les conditions ont ?t ? tr ?s agr ?ables, malheureusement , on n a pas pu visiter les grottes de Taza.
-  voyage ? layoune : un voyage long, j ?tais avec Chafik , Rachid yahya et Karafi mounir, j ai red ?couvert le sud du Maroc, on a parcouru plus de 1000 km, le voyage a dur ? presque 24 heures. Une r ?gion de r ?ve , des paysages inoubliables, mon grand p ?re est enterr ? ? Layoune.
-  voyage ? chefchaoun : mon premier voyage ? chefchaoun, j ?tais s ?duit par cette charmante ville, plant ? sur la montagne, les condition d acceuil ?taient agr ?ables. En plus on est revenu avec le coupe du maroc 2000.

2-les voyages ? l exterieur du maroc :
-  voyage en Egypte : nous avons jou ? le championnat arabe par ?quipes, l ?quipe se composait de Tissir, Onkoud, Mounib et Idrissi. Et les responsables du club. Benassila, Boukdeir et Zoheir
-  voyage en Irak. : le club Ittihad a ?t ? d ?sign ? pour d ?fendre le couleurs de la s ?lection nationale pour le championnat arabe par ?quipes. Bennaino vient renforcer l ?quipe. Nous avons eu l occasion, de d ?couvrir Babylone, Nadjaf, Karbala, Bagdad, Koufa . nous avons fait l une des plus beaux voyages de ma vie. Nous avons parcouru en route toute la distance entre Damas jusqu au Bagdad.

3- les anecdotes :

- En Egypte, idrissi a command ? dans une caf ? sur le Nil , un chicha, tr ?s bien servi par une personne qui a pris le loisir de lui pr ?parer le chicha, en faisant le doux ? chafik et lui attribuer la grade de Bacha. Chafik a ?t ? tr ?s s ?duit par le discours de son serviteur et lui offrait 2 livres ( 6 dh). Au moment de la facture, idrissi a ?t ? surpris, en voyant que le chicha coutait 6 livres (18 dh), il leur a rappel ? qu il a d ?j ? pay ? le chicha. On fait appel au vieux monsieur qui a servi chafik. Le vieux monsieur r ?pond ? chafik. Que les 2 livres c ?tait une simple IKRAMIA. Idrissi tr ?s surpris, au maroc si on fait ikramia c est avec un demi dirham, voir un dirham mais 6 dirhams, c est trop. Idrissi n est pas un bourgeois. Il a fini par payer le chicha et se rendre compte qu il fait une Ikramia. Et que ses 2 livres sont perdues pour toujours.

- Dans notre voyage, de Dams ? Bagdad, j’ ?tais le dernier ? rentrer dans la grand voiture qui devait nous emmener , Tissir, Mounib, Idrissi, Bennaino, et Marzougui ( accompagnateur) ont d ?j ? pris place. Et je me retrouve sans place. J ?tais oblig ? de m assoire au fond de la voiture. Tout le monde se riait, il faisait tr ?s chaud entre les 40 et 50 degr ?s. Mais au fond, j’ai commencer ? bricoler, j ai demand ? au conducteur d enlever des choses derri ?re, tous les affaires d ?gag ?s. J’ai r ?ussi ? monter la place la plus confortable de la voiture. Apr ?s quelques centaines de km ; ils commen ?aient ? ronronner devant avec la chaleur. On me demandait de les laisser de temps en temps se reposer dans ma place. Pas question, je dormais comme un prince jusqu ? Bagdad.

Ha ha ha ha , ils l ont bien cherch ?.

jeudi 12 mai 2005 à 00h44

Bonsoir Abdelaziz,

J’appr ?cie ton d ?vouement pour le domaine du probl ?me d’echecs ;M.El baz demeure un pionnier au niveau national ; Mais son oeuvre artistique reste m ?connu ; J’attends de toi un article bien document ? avec la publication d’une s ?lection de ses probl ?mes.J’esp ?re qu’on aura l’occasion de voir un recueil de ses travaux meme s’il est difficile de trouver un sponsor pour ce genre de cr ?ation.

Parlons, par la meme occasion, bri ?vement de la m ?moire des ?checs marocains qui reste ?parpi ? et impr ?cise.La FRME ne dispose malheuresement que de quelques donn ?es fragmentaires ; Le v ?ritable historiographe des activit ?s de la F ?d ?ration depuis sa fondation en novembre 1963 ? l’hotel Zalagh de Fes est incotestablement M.Mohamed Hossein BAHAOUI. Premier arbitre International Marocain, premier auteur ? avoir publi ? un livre sur les ?checs "Chazarat mina al-chantrange" en 1972 (?puis ?). ?ducateur passionn ? et formateur de la plupart des arbitres de valeur encore en activit ?.Homme ?rudit (Calligraphe, grand collectioneur, sp ?cialiste des plantes m ?dicales etc..) Il pousuit inlassablement depuis les ann ?es 60 son travail de fourmi pour garder la m ?moire des echecs nationaux. IL n’a malheureusement trouv ? aucun sponsor pour ?diter son oeuvre colossal. Sa pudeur et son orgueil naturels lui interdisent de "qu ?mander" l’ ?dition d’un ouvrage important pour l(histoire de la FRME et son image de marque.Apr ?s maintes d ?marches aupr ?s du pr ?sident actuel M.Amzal et mon inisstance personnel aupr ?s de lui lorsqu’on ?tait en bonnes termes, une recommandation de l’asembl ?e g ?n ?rale de la FRMEen novembre2003 pour financer et prendre en charge sa publication ; Elle est rest ? lettre morte comme tant de belles choses au profit des futilit ?s, des d ?penses insense ?s dans des tournois mal organis ?s et j’en passe

J’esp ?re que que ce rappel permettra de sensibliser les instances f ?d ?rales qui sont vraiment sensibles ? la perrenit ? de la m ?moire des ?checs au Maroc.

Et Merci

Brèves

30 juin 2016 - test

test test

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

6 août 2011 - انتكاسة صحية للأخ بوجمعة قريوش

تعرض الأخ بوجمعة قريوش لانتكاسة صحية مقلقة يوم الجمعة الماضية بمنزله بمدينة الخميسات، وفي اتصال هاتفي مع (...)

18 juin 2011 - Nouvelle brève

Ecouter Radio Tanger aujourd’hui Samedi matin ….une émission sportive spéciale sur l’Assemblée (...)

17 septembre 2010 - Décès de Farah Chakroun...( fille de notre ami Mohamed)

Je viens d’apprendre avec stupeur et consternation, le décès de Farah Chakroun, à l’âge de 21 (...)

Navigation