Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Spécial Rania Sbaï

Super Rania, ou le bon exemple !
mardi 2 septembre 2008
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

GIF - 23.2 ko Rania Sbaï, c’est notre modeste façon de lui exprimer notre encouragement et à travers elle à tous nos jeunes.

Nul n’est prophète en son pays. C’est bien connu. Mais Rania Sbaï contredit l’adage. C’est l’exception. Encore que la jeune tétouanaise fait coup double en 2007/2008, saison du titre de championne du Maroc de la catégorie jeunes filles de moins de 14 ans et de la médaille de bronze pour une première au championnat arabe des jeunes à Abou Dhabi (EAU) toujours dans cette catégorie transitoire des moins de 14 ans.

Rania fait coup double, oui, mais elle ne se lasse pas de glaner les récompenses un peu partout dans sa ville natale, la ville de la Colombe Blanche, y compris dans son pays. Comme nous allons le voir par ailleurs

JPEG - 19.2 ko Si les échecs marocains se pâment, l’histoire, elle, est bien d’ici. Ici en Rania, Cette colombe blanche qui explore les méandres de son talent brut. Un talent continuellement printanier qui ne cesse de s’éclore. Et qui monte, monte, lentement mais sûrement, voulant s’inscrire dans la durée (nous l’espérons), apposant sa marque de jeunesse fraîche et ouvreuse d’espoir.

Tout observateur attentif au parcours de Rania constatera une courbe de progression étonnamment régulière depuis trois ans. Qu’une compétition vienne à s’organiser dans une ville du Royaume, qu’à cela ne tienne, et hop, là voilà présente au garde à vous pour jouer, faire et donner le meilleur d’elle-même. Elle apprend, elle retient les leçons, elle s’améliore patiemment sous l’œil familial protecteur et attentif.

Timide sur les bords, redoutable sur les rangées et sur les colonnes ouvertes, audacieuse au centre, intrépide esprit combinatoire sur les ailes, hésitante mais calculatrice en finale, Rania fait des échecs une expression multidimensionnelle de son talent.

Rappelons nous avec plaisir le parcours de Rania à Abou Dhabi : De la 1ère ronde à la 4ème elle réalise 2 pts sur 2 (2 gains avec les blancs et de pertes avec les noirs, avec un certaine logique), elle se « met » en place alors, cherche son rythme en effaçant la fatigue du long voyage et la belle surprise du monde Emirati dans lequel elle se trouve et qui lui montre que dans son pays les échecs… Elle se concentre et trouve ses assises. C’est alors elle décolle littéralement : de la 5ème à la 9ème ronde, elle pulvérise tout sur son passage. 5 pts sur 5 !! La totale ! Dans le système suisse on sait ce que cela veut dire. Après chaque gain on rencontre un adversaire de plus en plus fort avec le même nombre de points possible. Quel parcours mes amis !!! C’est ce que je retiens en particulier et qui me donne énormément d’espoir pour cette jeune fille.

Un acquis de valeur pour le Maroc…

Et c’est bien pourquoi une virée dans la demeure de la Reine est trop tentante pour ne pas nous positionner dans cette optique.

L’occasion nous est offerte sur un plateau après cette prestation de rêve à Abou Dhabi pour offrir à nos Lecteurs en guise d’ouverture du Mois sacré du Ramadan un « Spécial Rania SBAI » avec un grand « S »

Nos lecteurs connaissent Rania Sbaï, la championne, issue d’une famille des plus nobles comme il y en a tant dans la ville de Tétouan et ou la pratique échiquéenne a de fabuleux atouts.

De sa petite sœur Yasmina, qui soit dit en passant commence elle aussi à « montrer son petit bout de nez » dans les compétitions nationales, à Papa et Maman, les Echecs sont Rois mais aussi Reines. C’est le cas de le dire.

Mais nos lecteurs ne connaissent, sans doute pas ou si peu, la face cachée de cette petite championne hors pair.

Ils découvriront, ici, un petit génie non seulement dans les échecs, mais aussi dans son parcours scolaire et aussi en matière de musique sa deuxième passion après les échecs. Sa capacité d’assimilation n’a d’égale que sa volonté de bien faire. Posément, sereinement, patiemment mais toujours dans une perspective. Est-ce là son secret ?

Sans doute, avec la sagesse et les encouragements paternels et maternels de Papa et de Maman, Rania possède le plus beau trésor du monde dans son cœur ! Parce que tout simplement « la feuille qui grandit a besoin de lumière ».

Et elle est entourée, effectivement de lumière vivifiante.

Que Dieu la garde, elle et toute sa belle famille. Que le Maroc des Echecs puisse ne pas rater cette fois son rendez-vous avec ses championnes.

Embarquement immédiat à destination du monde de Rania Sbaï. Vol n° T008. Suivez le guide. JPEG - 11 ko JPEG - 42.5 ko JPEG - 59.5 ko JPEG - 33.5 ko

C’ETAIT AVANT ABOU DHABI :

JPEG - 61.5 ko JPEG - 82.7 ko JPEG - 93.5 ko JPEG - 30.5 ko JPEG - 107.6 ko JPEG - 97.2 ko JPEG - 78 ko JPEG - 94 ko JPEG - 125.2 ko JPEG - 177.6 ko

Bravo et mille féliciatations à Rania. Avec nos hommages à la Famille Sbaï. Merci à tous !



Documents joints

Portable Game Notation - 6.2 ko
Portable Game Notation - 6.2 ko

Commentaires

Logo de Jamal de Safi
dimanche 7 septembre 2008 à 20h44, par  Jamal de Safi

Salam Rania,

Tu sais bien que travailler avec toi, ne relève plus du cadre du travail, mais ça prend une autre dimension et devient une partie du plaisir. c’est toujours avec ce même plaisir que je te retrouve en face de moi autour d’un échiquier ou de l’autre côté de l’écran.

Ramadan Karim

Logo de Rania Sbai
dimanche 7 septembre 2008 à 19h41, par  Rania Sbai

Boujour à tous

D’abord je vous souhaite Ramadan Moubarak Said.

Je profite de ce message pour remercier ; Mr Boujemeâ pour ce magnifique travail et pour ses conseils, mes parents, mon entraîneur Mr Jamal El Karami, Mr Mokhliss El Adnani, Mr Mohammed Chakroun (C’est lui qui m’a donné la chance pour jouer avec mon club dans le championnat du Maroc 2ème division) et tous mes enseignants de l’école primaire, du collège et du conservatoire de musique.

Je remercie également tous ceux qui m’ont encouragé à travers leurs interventions, en particulier mes amis « Mazin Sidah et Saad Ryan » et je leur souhaite aussi un grand succès dans leurs études, dans les échecs et dans toutes autres activités qu’ils pratiquent.

Merci

Rania Sbai

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
samedi 6 septembre 2008 à 13h37, par  Mohamed Moubarak Ryan

Ramadan Karim à tous

Merci à Monsieur Boujemâ pour cet excellent dossier.

Je souhaite à Rania bonne continuation dans sa carrière aux échecs et bonne réussite dans ses études, surtout puisqu’elle est en troisième année du collège.Le nord est fièr d’avoir une championne qui représente son pays honorablement aux compétitions internationales. avec mes salutations chleureuses à la famille Sbai et à jamal Karami.

Saad Rian

Site web : Spécial Rania Sbai
Logo de Mazin sidah
samedi 6 septembre 2008 à 12h26, par  Mazin sidah

C’est vraiment une fierté pour notre ville tétouan d’avoire une grande championne comme rania sbai qui représente son pays au génerale et sa ville surtout dans les compétitions nationales,continantales et intenationnales

Logo de abdeslam Sbai
vendredi 5 septembre 2008 à 18h25, par  abdeslam Sbai

Je suis très très heureux de voir des Hommes de valeur respectent et apprécient les efforts accomplis par nos champions lors de ce championnat.

Je félicite aussi nos encadrants et amis, Jamal El Karami et Hassan El Haimer pour l’effort colossal qu’ils ont réalisé en peut de temps. Sans oublier l’excellent travail médiatique de notre infatigable et professionnel Abdelhafid El Amri, de notre sage et aimable Mourad que j’admire beaucoup et bien sur notre trés chère Boujemeâ.

Merci à tous.

Abdeslam Sbai

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Mohamed Moubarak Ryan</FONT >
vendredi 5 septembre 2008 à 13h28, par  Mohamed Moubarak Ryan

Bonsoir à tous,

Un beau travail, agréablement présenté comme d’habitude par Boujemâ, qui nous fait connaissance avec cette sympathique et magnifique joueuse qui est Rania Sbai, et dévoile ses immenses talents sur les plans échiquéens, scolaires et musicaux, avec de belles photos en prime !

Mais au-delà de ce dossier exemplaire, la problématique des échecs au féminin se pose avec acuité dans notre pays. Comme l’a souligné, amèrement mon ami Abdeslam Sbai , nos jeunes féminines restent le parent pauvre de toutes les « instances fédérales » , passées et présentes. Que ce soit au niveau de la vulgarisation, de l’encadrement, de la promotion , de la compétition sportive, voire des prix réservés aux meilleurs féminins lors de nos rares tournois nationaux, le constat est accablant... En outre l’idée d’une participation de nos féminines aux diverses olympiades d’échecs fut toujours hors de question, alors qu’il s’agit de la meilleure occasion de s’enthousiasmer et de progresser dans une carrière juvénile.

C’est vrai que la discrimination sportive persiste encore même parmi certains pays développés. La place qu’occupent les disciplines sportives réservées aux féminins n’est pas paritaire avec celles des masculins, notamment au niveau de la couverture médiatique, des conditions d’organisation et des prix offerts... Mais il y’a, au moins, une prise de conscience accrue pour combattre ce phénomène néfaste. Les circuits d’encouragement se prolifèrent de plus en plus, surtout au niveau scolaire (cas de la Turquie et de la Corse, en France, par exemple).

Au Maroc, comme période transitoire, il faudra penser à organiser des tournois propres aux jeunes féminines, pour familiariser les gens avec une formidable facette du noble jeu, qui ne reconnaît pas cette frontière sexiste (comme au Foot et au Rugby, par ex !), et convaincre tout le monde qu’il s’agit d’une activité cérébrale oû les femmes peuvent exceller autant que les hommes. Ce n’est que le premier aps qui compte ! et je souhaite sincèrement voir un tel tournoi national féminin organisé au niveau de la ville de Tétouan, berceau de Rania , Yasmina et bien d’autres joueuses qui ont de l’avenir devant elles.Ce sera une belle occasion pour cette cité, qui a tant donné au noble jeu dans notre pays, de renouer avec la les activités échiquéennes d’envergure à travers une manifestation très originale.

Logo de Ali Sebbar
jeudi 4 septembre 2008 à 01h08, par  Ali Sebbar

Grand salut à notre championne Rania ainsi que son honorable famille qui mérite vraiment tout respect, chapeau à mon très cher ami Jamal El Karami qui a toujours travaillé cœur et âme avec plusieurs champions. Je voudrais aussi saluer le bon résultat de la plus jeune WFM dans histoire des échecs marocains, bravo aussi à son entraineur, l aimable Hassane El Heimer. Mais bien sur les résultats auraient été beaucoup mieux si le corps échiquéen marocain était en bonne santé.

Pour Amine et Laila, je ne vais pas dire que je suis déçus de leurs prestation, mais je vais plutôt leur passer le message suivant, vous êtes tous les deux de vrais joueurs d’échecs, vous l’aviez prouvé à plusieurs reprises, et je suis sur et certain que vous n’avais pas dis votre dernier mot, tout l’avenir et devant vous. Et si vous n’avez pas fais un bon résultat à Abou Dhabi c’est évidemment à cause du statut -point mort- de notre malheureuse fédération.

Pour Saad et Yassine, c’est sur qu’ils ont beaucoup appris de leur première participation, c’est un point très important en soi. Mais comme a dis Jamal, le manque de pratique chez nos chers champions a joué son rôle.. N’oublions pas qu’ils étaient face à des adversaires très bien préparés qui pratiquent tout au long de l’année.

Et si j ai un modeste conseil à donner a nos jeunes champions ce serait *jouer les échecs avec amour, l’objectif principal d’un joueur d’échecs c est d améliorer son niveau jour après jour et de renforcer ses points faibles, la grande bataille c’est contre soi-même. Il faut travailler dur, respectivement sur les plans psychique, phasique et théorique. Apres, les résultats tomberont touts seuls*

Merci, et prière de nous communiquer quelques une de vos parties à Abou Dhabi.

Ramadan Karim

Logo de <FONT COLOR="#884444"><B>Mourad Métioui</B></FONT >
mercredi 3 septembre 2008 à 16h45, par  Mourad Métioui

Une championne hors du commun qui fait vibrer nos coeurs et une famille formidable qui mérite toutes les félicitations... Rania Sbaï, c’est la passion, la détermination tranquille, l’avenir. Rania nous promet beaucoup de bonheur encore et nous montre qu’il est encore permis de rêver.

Chère Rania, je suis convaincu que tu iras très loin dans tout ce que tu entreprendras. Suis le chemin que la vie te tracera sans aucune crainte, en fonction de ce qui se preséntera à toi. Ta famille aimante et bienveilante, ton talent et ton intuition te guideront vers l’une ou l’autre voie, mais elles te mèneront toutes vers les sommets.

C’est ce que nous te souhaitons tous du plus profond de notre coeur.

Bravo championne et bonne continuation !

PS : Merci Ba Boujemâ pour ce très bel hommage.

Logo de Jamal de Safi
mercredi 3 septembre 2008 à 16h42, par  Jamal de Safi

Salam,

Merci Mr Boujemaa pour ce formidable article

La tache de redresser une barre quand on sait que notre championne ne s’est pas entraînée pendant plus qu’une année et n’a pas joué le moindre match officiel pendant la même période, cette tache n’était pas facile. J’ai demandé l’aide de notre encyclopédie vivante Mr Boujemâa Karyouch, qui me répondait par mails et dans la même soirée, également l’aide d’Ali Sebbar, qui m’a fait profité de son expérience avec les jeunes à Belfort et l’aide appréciable du MF Mokhlis Adnani. Avec toutes ces aides on a réussi le pari, fallait compter surtout sur la volonté d’acier de Rania pour obtenir la médaille de bronze et ex-æquo aux points avec la première. C’est vrai qu’on aurait aimé la voire première incontestée, le résultat aurait pu se concrétiser s’il n’y avait des adultes entêtés qui s’obstinent à massacrer ce sport noble, ce qui manquait Rania, c’est pas les connaissances théoriques, mais la pratique du jeu, l’expérience sur l’échiquier, ce qui lui manquait à elle et ses homologues jeunes champions et championnes, ce sont les championnats nationales et des tournois longues et rapides pour qu’ils puissent raffiner leur style …

Rania que nous connaissons maintenant son talent sur l’échiquier, elle aurait pu dévoiler à sa famille échiquéenne ses talents de musicienne en compagnie de sa sœur si le fameux tournoi d’El Jadida aurait pu se concrétiser, elles avaient préparé un duo formidable avec Rania au piano et Yasmina au violon, j’espère que cette occasion se présentera dans une manifestation échiquéenne à venir.

Nous connaissons aussi les talents de Rania comme écrivaine et reporter, combien de fois elle nous a présenté ses articles dans les colonnes de Maroc Echecs, maintenant elle a son propre site, il est tout jeune, vierge d’articles, mais j’ai un grand sentiment qu’il s’enrichira, ne manquez pas de le visiter. « echecs-rania.azweb.org » en cours de construction …

Je veux profiter pour te remercier de répondre présent, Mr Boujemaa, quand j’avais eu besoin de ton aide lors du camp de concentration organisé autour de Rania à Tétouan, et aussi te passer publiquement les remerciements de ses parents et pour vous et pour Mr Ali Sebbar, je remercie également les membres du club Alouan Fania Chaouen de nous offrir ce tournoi à 25 jours avant le championnat arabe.

Une petite rectification, les préparations sur Tétouan ont duré 15 jours et pas 10

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
mercredi 3 septembre 2008 à 11h53, par  Boujemâ Kariouch

Féliciatation à Rania et à la grande Famille Sbaï. Toujours du succès pour l’avenir. In-Challah. Ramadan Saïd.

Khadija Hassi, cadre (COT Khémisset)

Logo de HAJAJ MOHAMED DE TANGER
mardi 2 septembre 2008 à 21h37, par  HAJAJ MOHAMED DE TANGER

SALUT A TOUS.

BRAVO MON AMI BOUJEMAA KARIOUCHE POUR TES ARTICLES.

POUR NOTRE CHAMPIONNE DU NORD RANIA SBAI JE REDIT UN TRES GRAND BRAVO, AINSI QU’A SON PERE QUI EST EN MEME TEMPS SON ENTRAINEUR.

AVANT SON VOYAGE ON L’AVAIS PLACE EN -16 ANS, MAIS GRACE A MON INTERVENTION AVEC CELLE DE BOUJEMAA KARIOUCHE SUR NOTRE CITE NATIONAL " MAROC-ECHECS.COM " TOUT EST RENTRE DANS L’ORDRE. AINSI RANIA SBAI A PARTICIPEE EN -14 ANS ET A DONNEE AU MAROC LA MEDIALLE DE BRONZE.

POURQUOI L’ANCIEN PRESIDENT DE LA FRME N’AVAIT PAS NOMME BOUJEMAA KARIOUCHE, UN DES MEILEURS TECHNICIENS DU MAROC COMME DIRECTEUR TACHNIQUE DE LA FRME, OU A LA TETE DE LA DITE COMISSION TECHNIQUE DE LA MEME FRME ?

VOYER VOUS MEME QUEL RESULTAT LA FRME AURA OBTENU AVEC LUI !!!

VRAIMENT DOMMAGE POUR L’HYPOCRISIE DE L’ANCIEN PRESIDENT ENVERS NOS CLUBS, NOS JOUEURS D’ELITE, NOS CADRES, NOS JOURNALISTES SPECIALISES ( ET ILS NE SONT PAS NOMBREUX : ABDELHAFID EL AMRI, MOSTAFA EL GHAZI ), ENFIN LES ECHECS MAROCAINS EN GENERAL !!!

CELA VEUT DIRE QUE LA FRME AVEC SON BUREAU ACTUEL ETAIT : UN PRESISIDENT MEDIOCRE, PLUS UN HAREME D’IGRORANT MAIS AMIS DU CHEF QUI LES HONORAIS DE SA BENEDICTION NEGETIVE !!!

BRAVO RANIA SBAI !!!

HAJAJ MOHAMED DE TANGER

Logo de abdeslam Sbai
mardi 2 septembre 2008 à 17h28, par  abdeslam Sbai

Je suis vraiment émue !! C’est superbe !! Vous êtes hors du commun, d’une générosité débordante. Merci beaucoup Mr Boujemâ, je vous admire. Dieu te protège ainsi que toute la famille.

A vrai dire Rania, Leilla, Fadoua, Maha et d’autres joueuses talentueuses avancent plus vite mais sont freinées par une politique discriminatoire des échecs féminin, adopté par notre fédération et par la plus part de nos clubs, la preuve c’est que notre équipe national féminin est officieusement écartée des jeux olympiques de DRESDE !!!

Presque tous les tournois organisés au Maroc, les prix réservés pour les hommes sont beaucoup plus importants que ceux réservés pour les femmes, si au moins ils existent !!!

Je n’avais jamais comme objective de faire de mes filles des professionnelles au jeu d’échecs, mais uniquement pour bénéficier de ces avantages. Mais si jamais elles le voudront, chose difficile à accepter par les parents pour leurs enfants dans des conditions pareilles à la notre !! J’irais jusqu’au bout !

Merci Mr Bentarka passé le bonjour à Wassil et à toute la famille, Merci Mr youness, pour les conseils.

Ramadan Moubarak Saïd

Abdeslam Sbai

Logo de Boujemâ Kariouch
mardi 2 septembre 2008 à 12h48, par  Boujemâ Kariouch

Cher Youness, "Tamara" pour eux ? "Marhaba" ! Il n’en tient qu’a eux.Je suis à la disposition de tous. Rania est vraiment spécial !

Boujemâ Kariouch

mardi 2 septembre 2008 à 12h44

Oui ! C’est ça : Tranquillement mais sûrement. Très juste Monsieur Bentarka. Rania a un grand avenir parce que bien encadré, doublement, au premier degrès : famille et entraîneur personnel. Suis particulièrement heureux de vous relir. Depuis le temps. J’espère que vous allez bien. Avec mon profond respect.

Boujemâ Kariouch

Site web : Boujemâ Kariouch
Logo de <FONT COLOR="#888888">Youness Fareh</FONT >
mardi 2 septembre 2008 à 11h18, par  Youness Fareh

Bravo Rania .. et bonne continuation dans la suite ..

Les bons résultats ne tarderons pas à venir .. Il faut juste bien travailler et sans oublier de rester modeste ..

Merci Mr. Boujemâ pour cet article superbe qui va certainement déclencher une jalousie chez les autres champions .. iwa wjd rassek l tamara HIHI

Logo de bentarka
mardi 2 septembre 2008 à 10h26, par  bentarka

Merci Mr kariouch pour cet aperçu superbe sur une perle superbe aussi. Rania Sebai est une joueuse qui avance tranquillement mais surement. Bonne continuation Rania et que l’ avenir t’ amène le succès que tu mérite vraiment. Un salut au passage à son aimable encadreur Mr Karami Jamal (chapeau Jamal) et à son papa Mr Sebai Abdessalam.

Amicalemant

Logo de sasuke kan
mardi 2 septembre 2008 à 07h45, par  sasuke kan

SaluT

Article super rien a diRe !! bravO rania !!

Navigation