Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

« Tentative de destitution avortée »

« Le pessimisme est d’humeur. L’Optimisme est de volonté »
dimanche 3 août 2008
par Boujemâ Kariouch
popularité : 1%

GIF - 7.3 ko A la suite du report de l’assemblée générale ordinaire élective de la FRME, qui était programmée, on s’en souvient, en mai 2008, sur demande appuyée du Ministère de tutelle, le milieu échiquéen national attendait avec patience (et parfois impatience) et tranquillement que la situation se décante. L’examen des dossiers règlementaires des clubs affiliés à la FRME, raison invoquée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports a pris du temps, beaucoup trop de temps au gré de certains clubs et de ligues, au point que la saison 2007/2008 s’est révélée blanche comme la neige. Pas un grain de sable sur cette blancheur inanimée.

Mais, cependant, tout un chacun prenait son mal en patience. L’AGO se tiendrait après les Jeux Olympiques de Pekin, lesquels constituent actuellement la priorité des priorités du département de tutelle. Elle aura lieu, sans doute, au milieu ou après le ramadan. Qu’à cela ne tienne. Pour quelques semaines de plus ou de moins, au point ou en sont les échecs marocains, ce n’est pas la mer à siroter.

L’examen de la situation règlementaire des clubs, par les responsables de la jeunesse et des sports, est terminé déjà depuis quelques semaines. Ce n’était pas une tâche ardue… C’est certain. Ce qui est certain aussi, c’est que la totalité des clubs « sains » penche en faveur du président par intérim, M. Hassan Semlali.

GIF - 2.5 ko L’ équipe de l’ex-président démissionnaire, en l’occurrence le bureau fédéral le savait bien. Aussi a-t-il pris l’initiative, gratuite, il y a plus d’une semaine de rédiger un P.V., préparé à l’avance va sans dire, au siège de la Fédération dans lequel la destitution du président par intérim a été signée par tous ces honorables membres, et envoyée, illico presto, au Ministère de la Jeunesse et des Sports pour « cautionnement ». Un plan étiré, en un aller simple, de A vers B et de B vers C… Un plan méprisable en cela qu’il méprise l’instance souveraine qu’est l’Assemblée générale, autrement dit, les clubs. Ces derniers seront maintenant, si cela est encore nécessaire, édifiés sur « l’attention qui leur est portée » par ce bureau fédéral qui leur veut du bien au point de jouer à saute mouton sur leur dos. Un bureau fédéral voulant « légitimer » un bout de papier face à une assemblée de clubs. Pour éjecter, comme ça, comme un fétu de paille, un président par intérim qui se tue à redonner du sang neuf à une fédération pipée de sa sève et d’y mettre en plus de sa poche la somme de 10 millions de centimes en oxygène enrichi pour réanimer cette même Fédération.

Drôle de mentalité. Mais on se doute de la nature de ce scénario pur « de qui on sait ». On en a maintenant l’habitude. Le ridicule n’a plus de limite.

C’était tellement ridicule que cet agissement a simplement buté sur l’intrangissance du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

PNG - 4.8 ko Ce qui est louche par-dessous tout, c’est le fait que le bureau fédéral était certain d’avoir réussi, enfin, son « coup ».

Effectivement.

GIF - 7.1 ko Les frétillements se multipliaient, sans doute, de la part du bureau fédéral pour savoir si le fax du Ministère était arrivé au siège de la FRME. Un fax ordonnant et datant la passation de pouvoir entre MM. Semlali et Mounib, un 2ème vice-président renaissant. On peut imaginer, l’ex-président ne se cachant plus pour des incessants coups de téléphone au local de la Fédération « Est-ce que le fax du ministère est arrivé ? ».

GIF - 8 ko Un fax qui ne viendra pas pour la simple raison que la Fédération vit une problématique complexe que seule l’assemblée générale devra délier et non pas une manœuvre méprisante encore une fois de saute mouton. C’est la position stricte du département de tutelle.

PNG - 2.2 ko L’équation s’est révélée fausse au grand dam de ce bureau fédéral et au profit de notre sport. L’Histoire des échecs s’enrichit de plus en plus d’anecdotes. Triste, il est vrai. Tant on se croirait dans une « Fédération bananière » ou les tentatives de prises de pouvoir illégales sont courantes.

Bien heureusement. Dans l’attente d’une autre anecdote.

Enfin, quelle preuve faut-il de plus pour confirmer la volonté d’oeuvrer pour l’intérêt des échecs marocains du président par intérim M. Hassan Semlali. Le travail d’assainissement profond qu’il a déjà entamé depuis sa prise de fonction, ça compte. La somme de 100 000 dhs qu’il a mis à la disposition de la FRME pour résolver les problèmes urgents en cours. C’est pas rien. Alors pour les "turpitudes" d’en face"...

Allez, Bonnes vacances à tous ! De « A » à « Z ».

GIF - 2.5 ko



Commentaires

Logo de Boujemâ Kariouch
jeudi 7 août 2008 à 08h20, par  Boujemâ Kariouch

Bonjour Youness, C’est peut-être bizzard, mais je reste persuadé qu’ils retrouveront leur repaire. A part, cependant, trois membres qui sont irrécupérable, malheureusement pour eux !

Et la vie continue...

Boujemâ Kariouch

Logo de Youness fareh
mercredi 6 août 2008 à 22h53, par  Youness fareh

Merci Ba Boujemâ ..

A part Mounib et Abdelhak El Oua3idi que je connait bien et qui reste un ami du café .. Je ne pense pas que les autres savent bien bouger le pion ! Donc comment ils peuvent gérer une fédération !

C’est l’élite des joueurs et la plupart des cadres ne veulent plus ces noms qui représentent que leur même et bien sur leur président ..

Malgré ça .. ils ont le temps pour regagner la raison .. et la légitimité du président par intérim ..

A mon avis l’ex-président les a entouré par une chaine .. pas facile à la casser ! Mais .. comment faire demain devant ALLAH ! et pour rien ! les échecs ? .. c’est honteux de vendre sa dignité pour le pion et l’argent du pion ..

Logo de Boujemâ Kariouch
mercredi 6 août 2008 à 17h30, par  Boujemâ Kariouch

Bonsoir Youness,

Veux-tu bien me pardonner pour le retard à répondre à ton interrogation concernant « qui sont les personnes du bureau fédéral » qui veulent éjecter, comme si de rien n’était, le président par intérim, M.H. Semlali.

Voici ces honorables membres qui ont échoués à cette nouvelle pratique érigée dans les échecs marocains en l’occurrence le « saute mouton » par dessus l’Assemblée Générale (Extraordinaire) :

Mr. Abdelaziz Mounib, 2ème vice-président

Mr. Abdelkader Ibn Amar, 3ème vice-président

Mr. Abderrahim Rochdi, secrétaire général

Mr. Abdelkabir El Akouri, secrétaire-adjoint

Mr. Abdelkader Takidine, trésorier général

Mr. Abdelhouahed Achtouk, trésorier adjoint

Mr. Abdenabi Raji, assesseur

Mr. Abdelali Sabri, assesseur

Mr. Hassan Abdou Merzougui, assesseur et

Mr. Abdelhak Elwaâdi, assesseur

Entre bien-fondé et légitimité, il y a recevabilité. Là est toute la différence. A ceux qui veulent bien en saisir les nuances et non le en « gros » !

Une tulipe, c’est une tulipe. Ce n’est pas un nénuphar ! C’est pourtant simple.

Pourtant, mais…que voulez-vous, il est des fixations incorrigibles.

Boujemâ Kariouch

Logo de <FONT COLOR="#888888">Youness Fareh</FONT >
mardi 5 août 2008 à 11h15, par  Youness Fareh

Salam Mr. Hajjaj

J’adhère complétement à votre appel au MI Rian .. Vraiment on manquait beaucoup ses articles et ses analyses .. Même après le tournoi de Chefchaouen .. Mais il reste toujours l’un des honorables personnes qui ont développé ce site ..

Un grand salam à Tanger l3alia

Youness Fareh

Logo de HAJAJ MOHAMMED DE TANGER
mardi 5 août 2008 à 07h38, par  HAJAJ MOHAMMED DE TANGER

SALUT MON FILS YOUNES.

JE CROIYAIS QUE QUELQU’UN AVAIT PRIS TON NOM POUR POSER DES QUESTIONS.

ET C’EST POUR CORRIGER CETTE ERREUR QUE J’AI ECRIT CETTE ARTICLE. MAIS DE TOI JE N’AI RIEN A CRAINDRE. JE SAIS CE QUE TU VAUX.

J’AVAIT PRIS POUR ABITUDE DE NE PAS INTERVENIR DANS NOTRE CITE A TOUS QUI EST " MAROC-ECHECS ". MAIS MAINTENANT JE VAIS LE FAIRE TOUJOURS, ET DONNER MON HUMBLE OPINION.

J’AURAI BIEN AIME QUE LE PREMIER IM DU MAROC M. MOBAREK RYAN, REVIENT EN CE MOMENT AVEC CES ARTICLES BENEFIQUES A TOUS.

MERCI BEAUCOUP YOUNES FARES.

MOHAMED HAJAJ DE TANGER

Logo de <FONT COLOR="#888888">Youness Fareh</FONT >
lundi 4 août 2008 à 23h11, par  Youness Fareh

Salam Mr. Hajaj ..

Je pense que t’as mal lu et interprété mon message ..

- Ce message n’est pas destiné ni à toi ni aux gens fidèles qui ont pu garder un peu d’honneur dans le milieu stagnant crée par l’ex-président ;

- On peut pas discuter de ton histoire dans ce domaine .. la preuve est que tu connais les échecs avant ma naissance !

- J’ai oublié de signer mon message comme je le fait pour toujours .. Car en passant de l’espace privé vers public .. SPIP garde le nom par défaut .. Mais, j’ai corrigé l’erreur .. mes excuses ..

- Mourad en vacances .. avec Abdelaziz et autres admins .. Le rédacteur en chef par intérime est Mr. Boujemâ ..

- Même si qlq 1 écrit son nom .. On peut pas savoir si c’est la vraie personne en question ! C’est pour cela que les admins se basent sur les orientations de son auteur .. et nom les noms .. On fait des vérifications de l’adresse IP mais c’est pas suffisant ..

Revenons à ma suggestion .. On aimerait ( شرح مللح) avec les ennemis des échecs .. Il faut les dénoncer en montrant ceux qui veulent remonter la FRME de la crise de ceux qui complotent avec l’ex-président ..

Ma question était simple : pour poursuivre cette affaire .. il faut savoir combien de membres de bureau sur N membres sont avec Semlali ..

Mon respect

lundi 4 août 2008 à 20h16

SALUT A TOUS

J’AI LU L’ARTICLE DE M. YOUNES QUI DEMANDE PLUS D’ESCLAIRCISSEMENT SUR LE BUREAU FEDERAL.

TOUT UN CHACUN QUI SUIT BIEN DE PRES ET NON DE LOIN NOTRE HISTOIRE ECHIQUIENNE, QUI POSSEDE PLUSIEURS DIXAINE D’ANNEES D’EXISTANCE DANS CE SPORT, SAIT TRES BIEN CE QUE VEUT DIRE LE NOBLE ET VETERANT M. BOUJEMAA KARIOUCH.

- POUR MA PART J’AI COMMENCE A JOUER AU ECHECS 1964.

- J’AI JOUE LES CHAPIONNATS DU MAROC TOUTE CATEGORIES AVEC LE CLUB EL BOUGHAZ DE TANGER EN 1972.

- CELA VEUT DIRE QUE JE SUIS SUBMERGE DANS CE SPORT PLUS DE 44 ANS.

JE CROIS QU’AVEC TOUT CET AGE QUE J’AI PASSE DANS LES ECHECS, J’AI LE DROIT DE CRITIQUER LES CHOSES QUE JE VOIS NEGATIVES DANS CE NOBLE SPORT.

ET SI JE NE CITE PERSONNE, C’EST PAR POLITESSE.

MAIS JE SUIS CONTRE L’ANONYMAT. ET JE DEMANDE AU REDACTEUR EN CHEF DE " MAROC - ECHECS " M. MORAD METTIOUI ( DE TANGER ) DE NE PAS ACCEPTER LES COMMENTAIRES DE PERSONNES QUI ONT SEULEMENT UN NUMERO OU UN PRENOM. CAR UN PRENOM EST TOUJOURS SUIVIE PAR UN NOM. DE CETTE FACON NOUS SAURONS AVEC QUI NOUS PARLONS.

D’AVANCE MERCI.

HAJAJ MOHAMMED DE TANGER

Logo de Youness FAREH
lundi 4 août 2008 à 08h35, par  Youness FAREH

salam

on entend de certains membres de bureau qui sont toujours avec l’ancien président !

SVP eclairez-nous .. quels sont les noms de tous les membres et qui sont ceux qui bloquent les échecs au Maroc avec leurs postes dans ce bureau ?

Comme ça on peut suivre l’article

Site web : Youness FAREH
Logo de HAJAJ MOHAMMED DE TANGER
dimanche 3 août 2008 à 21h21, par  HAJAJ MOHAMMED DE TANGER

SALUT A TOUS.

UN BUREAU NE PEUT PAS DETRONER UN PRESIDENT MEME S’IL EST PAR INTERIME. LES STATUTS SONT CLAIRS SUR CE POINT.

A LA RIGUEUR TOUS LES MEMBRES DU BUREAU POUVAIENT PRESENTER LEUR DEMISSION COMLLECTIVE. DE CETTE FACON IL NE POUVAIT PAS Y AVOIR UN PRESIDENT SANS COMITE. NI UN COMITE SANS PRESIDENT. CAR ICI IL N’Y A NI MORT NI DEMISSION, ET L’ACTION AURAIT ETE UNE LEGALE.

MAIS CE QUE LE PSEUDO BUREAU A FAIT N’EST PAS LEGITIME ET NE RENTRE PAS DANS LA LEGALITE. D’AILLEURS CE N’EST PAS LA PREMIERE FOIS QU’IL COMMET DE GRAVES ERREURS ENVERS LES ECHECS NATIONAL.

D’AILLEURS C’EST NORMAL, VENANT DE LA PART DES GENS QUI N’ONT AUCUN HISTORIQUE ECHIQUIEN DERRIER EUX, SEULEMENT SUIVRE A L’AVEUGLETTE LEUR LIDER, MEME S’IL EST FAUTIFE.

J’ESPERE QUE LES PRESIDENTS DE CLUBS SAURONT VALORISER LEUR IDENTITE EN REFUSANT TOUS LES MANEUVRES NEGATIVES DE CETTE CLIQUE ET EN SE GROUPANT AUTOUR DE L’ELITE DES JOUEURS MAROCAINS QUI ONT CHOISIT POUR LA BONNE CONTINUITE M. HASSAN SEMLALI.

MERCI A VOUS TOUS.

MOHAMMED HAJAJ DE TANGER.

Navigation