Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

Vent de libération.

samedi 12 février 2011
par Pierre Beiso
popularité : 2%

Il ne fait pas bon ces derniers temps d’être dictateur.

Mais,qu’en est-il aujourd’hui d’une dictature qui commence à durer dans les échecs marocains ?

Pouvons-nous penser que la vague de liberté qui pousse les peuples à chasser leurs tyrans va s’étendre jusqu’à nous ?

Je relisais les excellentes analyses que fait depuis quelques temps Youssef BOUKDEIR,où il apparaît que la FRME manque de consistance et réduit de plus en plus ses activités et abandonne des pans importants de nos rencontres annuelles traditionnelles,telle que la Coupe du Trône.

Cela,alors que le haut de l’affiche est tenu par ceux qui ne gravitent pas autour de la FRME et qui ont fait de 2010 une année riche en visites de champions du monde et de beaux tournois.

C’est paradoxal.

Et ce paradoxe est d’autant plus grand , si l’on considère que des efforts hors Fédération ont permis d’offrir à notre équipe nationale sa participation aux Olympiades de Russie,pour que la FRME sabote allégrement cette opportunité.

Là,le paradoxe tend vers l’absurde et certains peuvent penser que la FRME va s’écrouler prochainement.

Et bien,il n’en est rien.

La FRME a beau être fantomatique et habitée par des ombres échiquéennes sans consistance,AMAZZAL n’a jamais été aussi sûr de son pouvoir qu’aujourd’hui.

En effet,AMAZZAL a tout simplement externé son opposition traditionnelle,ce qui faisait 19 clubs , lorsque nous nous sommes retrouvés cet été à Chefchaouen.

Il n’y aura pas de sitôt un changement démocratique à la tête de la FRME,car AMAZZAL peut aprés avoir éliminé son opposition traditionnelle,faire face victorieusement à toute opposition renaissante,il lui suffit de sortir de sa manche ses clubs bidons avec la bénédiction de ses collègues.

Vous voyez que sur le papier nous n’avons aucune chance de renverser le tyran,mais avec ce vent nouveau en avons-nous la volonté ?

Lorsque la Commission provisoire détenait 81% des droits de vote,nous avons échoué.

Lorsque nous étions en mesure de faire l’audit avec deux superbes chéques entre les mains,nous ne l’avons pas fait.

C’est dire que nous n’avons pas eu la volonté de gagner.

Avec un système électorial verrouillé,les dictateurs on dû céder devant la volonté du peuple.

Pierre BEISO.



Commentaires

Brèves

8 mars 2012 - Conférence de Presse Lundi 26 Mars 2012

Tous à vos agendas. « Lundi 26 Mars 2012 », Hôtel « Hyatt Regency » à Casablanca, 20 à 30 (...)

18 juin 2011 - La ligue Nord Ouest soutient la candidature de Mr Ahmed Yacoubi à la Présidence de la FRME

Réunis le Vendredi 17 juin 2011 , le comité de la ligue nord ouest et après un débat fructifié (...)

6 novembre 2008 - لا تجتمع أمتي على ضلال — حديث شريف

الإجماع الذي حصل يوم 02 نونبر 2008 له دلالات كثيرة أهمها أن مسؤولو الأندية الوطنية على قدر كبير من الوعي (...)

28 juillet 2008 - Championnat Arabe junior

On vient enfin d’annoncer sur le site www.frme.org la liste officielle de nos jeunes (...)

11 juin 2008 - حلة جديدة لموقع الجامعة الملكية المغربية لشطرنج Le site fédéral revient avec un new look

الموقع الجديد لل ج.م.م.ش و في حلة جديدة جاء لينفي الأنباء التي تحدثت عن وضع الجامعة لموقعها الرسمي في المزاد (...)

Navigation