Rechercher dans le site
fontsizeup fontsizedown

la FRME sur la liste noire

La Ministre : la FRME : "Une crise, très grave."
jeudi 19 mars 2009
par Youssef BOUKDEIR
popularité : 1%

JPEG - 2 ko Le ministère de la jeunesse et des sports a organisé au cours de la journée du 17 mars 2009 à Bouznika, un colloque sur le projet de réforme de la loi de l’éducation physique et des sports.

JPEG - 1.8 ko Ont été invités à ce colloque, présidé par Madame la ministre, les présidents des fédérations sportives, des juristes, certaines personnalités connues dans le domaine du sport et les journalistes sportifs marocains.

Ce qui a retenu le plus notre attention (nous en tant que famille des échecs) , c’est le discours de clôture prononcé par Madame la ministre.

En effet, Nawal Al Moutawakil a félicité les quinze présidents des fédérations sportives qui ont répondu à l’invitation de son département et ont participé activement au colloque.

Elle a rappelé que trente huit fédérations sportives ont été invitées à participer à ce débat à l’exception de la Fédération Royale Marocaine des Echecs (FRME) et la Fédération Royale Marocaine de bodybuilding en raison de la crise, très grave, qui secoue ces deux instances sportives.

Le constat de Madame la ministre, responsable gouvernementale chargée de la gestion du sport national, est bien clair et net : la FRME est en crise aigue et ceux qui continuent de dire « que tout va très bien Madame la marquise » doivent chercher un autre slogan.

La crise est bien réelle, le responsable est connu de tous.

Ceux qui le soutiennent au sein du ministère de la jeunesse et des sports vont réfléchir mille fois avant toute nouvelle action en faveur des putschistes.

L’essentiel à retenir, c’est qu’en période de crise on ne peut retirer de l’argent que pour les affaires courantes (honoraires de la secrétaire, téléphone, timbres, …).

Dans le même sens, on ne peut également prendre aucune décision en dehors de la gestion des affaires courantes déjà citées.

L’ancien président se vantait toujours qu’il est le PREMIER dans le domaine d’organisation des festivals, le PREMIER à organiser des championnats internationaux de haut niveau, le PREMIER à avoir réformé les statuts,…etc.

Il peut désormais ajouter à son CV :

-Le PREMIER à avoir suspendu des joueurs internationaux.

-Le PREMIER à être suspendu par la Fide.

-Le PREMIER ayant laissé des dettes d’une valeur de 60 millions de centimes.

-Le PREMIER n’ayant laissé derrière lui aucune pendule, ni aucun échiquier.

- Le PREMIER qui a amené notre fédération à être inscrite sur la liste noire des créanciers et du ministère


JPEG - 2 ko
JPEG - 195.6 ko
JPEG - 1.8 ko
JPEG - 162.9 ko


Commentaires

Logo de <FONT COLOR="#0000FF">Boujemâ Kariouch</FONT >
jeudi 19 mars 2009 à 15h02, par  Boujemâ Kariouch

Coupure de presse du journal "As Sabah" ajoutée au présent article.

La FRME n’ayant pas renouvelé son bureau n’a pas été invité à cette importante réunion.

Boujemâ Kariouch

Brèves

14 août 2007 - Le tournoi des maitres dans la presse Marocaine

Quatre quotidiens Marocains ont publié une couverture avec photo sur le 2e Tournoi des Maitres (...)

Navigation